Notez des films
Mon AlloCiné
    Darkman
    note moyenne
    3,0
    1130 notes dont 157 critiques
    répartition des 157 critiques par note
    20 critiques
    44 critiques
    48 critiques
    26 critiques
    13 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Darkman ?

    157 critiques spectateurs

     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 237 abonnés Lire ses 365 critiques

    2,5
    Publiée le 15 janvier 2015
    Série B assumée, "Darkman" use d'effets visuels aussi kitschs que surprenants et raconte une histoire très schématique et balisée. Malgré tout, le film n'est pas désagréable. La mise en scène cohérente de Raimi procure une certaine nostalgie et une drôlerie très second degré, qui met en scène de façon plutôt habile les acteurs remarquables que sont Liam Neeson et Frances McDormand. Rendant hommage aux films et bandes-dessinées de super-héros, Sam Raimi signe un film modeste et amusant qui vaut aussi pour la belle composition de Danny Elfman.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1171 abonnés Lire ses 2 473 critiques

    3,0
    Publiée le 3 janvier 2014
    C’est vraiment grâce à un pote que je suis tombé sur ce film car sinon, jamais je n’aurais su que Sam Raimi avait déjà commis un film de super-héros avant les fameuses aventures de l’homme-araignée. Eh bah on y retrouve déjà la patte, l’atmosphère rétro-dark que j’aime tant, et surtout une vraie science de la narration. L’aspect plus mesuré de ce film par rapport à la saga de l’homme-araignée donne même à ce Darkman un charme loin d’être négligeable me concernant.
    Emmanuel D.
    Emmanuel D.

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 175 critiques

    4,0
    Publiée le 14 septembre 2014
    Sorti en 1990, Darkman marque le premier grand rôle de Liam Neeson au cinéma avec Sam Raimi à la réalisation, qui brillait déjà avec la trilogie Evil Dead à l'époque. Il y joue le rôle de Peyton Westlake, généticien qui tente de restructurer la peau de visages abîmés avant de voir le sien violemment défiguré par un gang spoiler: secrètement mené par un mégalomane qui s'imagine que toute la ville lui appartient. Laissé pour mort après l'explosion de son labo, spoiler: il parvient à reconstituer son visage pour des laps de temps d'une heure et cherche à retrouver sa fiancée et à faire payer les malfrats pour ce qu'ils lui ont fait subir. Brillamment transporté par d'émouvantes mélodies de Danny Elfman dignes de ses futurs Edward aux mains d'argent et Batman returns, le film est un mélange de super-héros et de drame avec de l'horreur en fond. Le costume de Darkman rappelle celui d'un justicier comme Batman (avec le chapeau qui renforce le côté détective) par sa noirceur et sa forme tandis que son visage est aussi triste et effrayant que celui de Freddy Krueger avec la peau qui tombe, mais rappelle aussi celui de Double Face (le côté droit ensanglanté et les bandages) et de Gueule d'Argile concernant ses différentes apparences qui ne peuvent durer éternellement et l'aspect terriblement tragique du personnage. C'est d'ailleurs une des grandes forces du film : Peyton a beau parvenir à réparer son visage, à se faire passer pour ses ennemis et à les démanteler un à un, son apparence monstrueuse refait surface, le rend parfois violent spoiler: (le passage à la foire où le type refuse de lui donner l'éléphant en peluche) et on éprouve une grande pitié pour lui spoiler: (sa tristesse accablante quand sa fiancée le suit dans son labo en ruine) . L'action est soutenue sans trop en faire, l'humour est parfois présent spoiler: (le type qui ne sait pas sur quel Durant tirer) et le scénario prend une tournure dramatique spoiler: à la fin alors que Peyton décide de fuir sa fiancée en se masquant à travers la foule. On voit que la réalisation est assez vieillotte pour 1990 lors de certaines scènes filmées de manière assez rudimentaire mais cela n'entache en rien la qualité de ce superbe film !
    TheDarkKnight74
    TheDarkKnight74

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 194 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2013
    Avant, bien avant Watchmen de Zack Snyder, le comic -book live de super héros resplendissait sur grand écran, au travers de Darkman, être né du roi du comic Sam Raimi. Il s'agit d'une histoire originale, qui ne provient ni de l'impressionnant catalogue de Marvel ou DC, et c'est aussi la meilleure transposition de comic à l'écran que Raimi ait faîte de toute sa carrière. Darkman en a bien plus l'esprit que les Spider Man, trop tiraillés par leurs obligations de blockbusters et la dose minimale de conformisme qu'ils sont obligés d'adopter pour ne pas déstabiliser le grand public auquel ils sont destinés. Certes Darkman est un projet d'une nouvelle ampleur pour Sam Raimi, qui vient alors d'être sacralisé dans le petit monde de l'horreur grâce à son Evil Dead premier du nom. Cependant, il le réalise avec l'aide d'amis et de son frère, il ne subit pas les immenses pressions des studios et peut ainsi insuffler à son œuvre toute la personnalité qu'elle détient. Pour terminer, il s'entoure de Danny Elfman à la musique, qu'il estimait énormément. Le monstre est en marche. Commençant par une bonne grosse bastonnade qui présente le méchant, Darkman s'affirme directement en tant que très fidèle représentant des comics. Un méchant soigné y est toujours important, et certes Robert Durant, si il n'a rien de charismatique et dérangeant tel les fleurons de DC (le joker, double face), mais il est convenablement écrit. C'est un gros dur grossier et brutal, qui ne lésine pas sur les moyens les plus cruels pour parvenir à ses fins. D'ailleurs la violence est très présente dans Darkman, le film est paradoxal en lui même car il suscite un enthousiasme puéril immodéré alors qu'il peut s'avérer terrifiant pour les gosses. Mais les enfants aiment avoir peur, cela les remuent intérieurement davantage, et les adultes ont besoin de sang pour être pris d'élans enfantins ! Le générique donne l'impression de plonger dans un monde de ténèbres, il est impossible de regarder le héros en face, les fusillades donnent lieu à de véritables boucheries. A côté de ça, on assiste à des séquences jubilatoire étonnante dont le point d'orgue est la prise de l'hélicoptère, on se régale d'effets de suspense ménagés et d'une narration vive qui bannit les temps morts. La photographie à croquer fait intervenir une palette de couleurs spécifiques à la bande dessinés : contrastes marqués, éclats exagérés...les décors s'inscrivent eux aussi dans cette mouvance, proposant une ville aux angles exagérés et un antre délabrés proche de l’expressionnisme allemand, on verse souvent dans une caricature savoureuse au pouvoir évocateur puissant. La partition impériale d'Elfman est clairement inspirée du premier Batman de Burton, mais se découpe en morceaux géniaux qui s'en détachent comme celui de la fête foraine. Des défauts inhérents à l’œuvre pourront rebuter certain, ce sont des passages un peu ridicules de transformation, de délires visuels qui en collant trop à l'esprit comic passent plutôt mal au cinéma. Mais bien entendu cela renforce la puissance « comic » du film. Enfin, parlons un peu de Darkman, incarné par un Liam Neeson qui livre une prestation très différentes de celles à quoi il nous a habitué, et qui constitue une de ses meilleures. Une victime, un anti-héros torturé, sombre, qui mène une double vie...ça rappelle Batman. Mais il est mut par un désir de conformisme, que sa défiguration refoule, et il déverse alors sa colère en vengeance noire et sinistre. Il y a des allusions à Quasimodo et Esméralda, à l'Homme qui rit de Victor Hugo (« je ne suis pas un phénomène de foire ! ») et c'est en cela que Darkman rentre instantanément dans le rang des plus prestigieux super-héros américains. Ceux qui appartiennent à une mythologie à part entière, en lien avec nos références classiques. Sans être trop pris au sérieux, mais toujours adoré en tant que « dieux du divertissement » que l'on n'a de cesse de souhaiter voir et revoir apparaître la cape à de nouveaux épisodes. Par ce statut, Darkman s'extirpe ainsi de la série B démentielle pour rejoindre, aux yeux d'un petit nombre de personne, le rang de culte.
    jamesluctor
    jamesluctor

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mai 2009
    Yeah ! Raimi est un grand monsieur ! Une très bonne histoire de vengeance, un excellant concept, un look intéressant pour le personnage principal, et une réflexion très mature sur le thême du justicier, dont l'aboutissement lors de la scène sur le building est magistrale. On a ici un personnage qui a (je le pense) aidé à former la personnalité du docteur Octopuss de Spiderman 2 (le meilleur de la série). Question violence, il est un peu gratiné pour les plus jeunes, mais il reste très bon dans l'ensemble (seul le maquillage peut un peu choquer).
    Carne
    Carne

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 117 critiques

    4,0
    Publiée le 3 février 2008
    Darkman est un chef d'oeuvre. Sam Raimi est un génie. Il nous offre un film sans prétention où tout le budget est investit à l'écran pour nous offrir des scènes déjantées avec des effets spéciaux anciens mais pas mal. A voir absolument !!!
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 54 critiques

    3,5
    Publiée le 2 juillet 2016
    Critique de "Darkman". Un bon film de super-héros , justicier masqué en quête de vengeance, sans prétention. L'histoire est bien rythmée, l'atmosphère est sombre et accompagnée d'une touche d'humour. On sent le manque de budget, mais ça reste bien écrit et bien réalisé. 3,5/5
    Zoltan Paul
    Zoltan Paul

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 190 critiques

    0,5
    Publiée le 29 avril 2008
    Film a mon gout largement surestimé j'ai trouvé le rythme très lent,des clichés vraiment ridicule et des personnages que j'ai trouvé sans aucune profondeur,on ne ressent rien lors de l'accident qui "donne naissance" au darkman,je ne parle même pas des effets spéciaux qui devaient déjà être a la ramasse a l'époque,bref je n'ai pas du tout compris l'engouement autour de ce film.Si ce N'avait pas été sam raimi au commande je suis sur que personne en aurait parlé.
    Lord S
    Lord S

    Suivre son activité 17 abonnés

    3,5
    Publiée le 5 novembre 2016
    bon vraiment bon ! j ai bien aimé ce film : scénario bon dacord j avoue que le scénario manque d originalité c le scénario clishé du mec laissé pourt mort il revien en justiciers sa femme est enlvé et il va se venger donc oui scénario clishé mais tous de même bien exploiter . les acteurs : ils jouent très bien j ai beacoup crus a leur jeu surtous celui qui joue le rôle du méchant : robert durant, je ne sais pus qui le joue par contre mais je trouve qu il joue très bien les autres aussi mais moin . éfet specieaux : pour l époque je trouve les éfet speciaux éxelent pareille pour le costume de darkman (peython whesley ) . note : c une note de 3,5/5 que j acorde a ce film ça aurais pus être mieux mais c un bon film
    Yellocrock
    Yellocrock

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 602 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mars 2013
    Qu'il est rare de trouver des films d'une telle facture, d'une telle empreinte artistique, que ce soit au niveau des plans choisis que des effets travaillés de la mise en scène. Sam Raimi créé avec ce film un héros totalement inédit ( Darkman n'est PAS une adaptation de comics ), avec un concept magnifique, celui du caméléon qui se reconstruit une image avec celle des autres. Les thématiques autour de ce héros sont fascinantes, et on regrette que le réalisateur n'ai pas pris la peine de continuer son œuvre plus profondément. Il n’empêche, ce film reste une petite merveille de mise en scène à découvrir.
    RASTA K
    RASTA K

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 192 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un fil originale une idée originale. Bref c'est plutot réussi comme film. On retrouve bien le schéma du film de super heros, celui là va faire partie de ma collection. J'aime beaucoup l'idée du Caméléon, dommage que les suite soient pas disponibles plus facilement.
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    4,0
    Publiée le 30 octobre 2008
    Tiré d’un comics américain très peu connu du grand public, Sam Raimi s’attaque a Darkman. Dans ce métrage, on ne peut s’empêcher de voir les prémices de Spider Man, que ce soit l’histoire de ce scientifique qui finalement bénéficie de ses expériences (là pas forcément pour son plaisir) que l’on retrouve dans Spider Man 2 ou la scène finale dans les buildings en construction similaire a celle de Spider Man 3. C’est donc un film de super héro, un anti héro, une sorte d’Homme invisible. Un film de vengeance qui est cependant original. Pas aussi bon qu’un Spider Man ou un Evil Dead.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 942 abonnés Lire ses 2 637 critiques

    2,5
    Publiée le 1 janvier 2015
    Très déçu par Raimi pour le coup... On a un mélange entre film de super héros et vigilante... qui a pour qualité d'être filmé comme un film d'horreur par Sam Raimi... On retrouve des thématiques intéressantes sur ce que c'est qu'être humain... Mais franchement... ce n'est très intéressant parce que c'est couru d'avance, c'est très souvent kitch, voire ridicule... et c'est au service d'un scénario et d'une histoire assez bateau... Du coup, si je ne suis pas ennuyé, j'ai baillé gentiment, je n'ai jamais été surpris (si ce n'est pas un caméo à la fin plutôt rigolo) parce que la structure narrative du film est malgré tout bien éculée... et quelque part elle n'est pas si différente de celle de son Spiderman qui sortira dix ans plus tard. Il manque quelque chose à ce film qui a l'originalité de la mise en scène pour lui... Mais dont le côté un peu kitch qui faisait le charme des Evil Dead ici ne rend pas forcément complètement service au film qui est très premier degré et sérieux (ou alors j'ai pas vu l'humour du truc). Les incrustations font clairement datée maintenant... et il y a des effets que le bon goût interdit... Je suis assez partagé, parce que Raimi ne manque ni d'audace, ni de qualités, mais ces qualités sont vraiment entachées par un script trop peu ambitieux et un peu paresseux... des dialogues vraiment cheesy par moment... et un Liam Neeson en roue libre. J'ai l'impression de voir un acteur amateur qui tente d'imiter un grand brûlé en faisant des caisses... Je sais pas trop qu'est-ce-qui lui a pris de jouer comme ça ou si c'est Raimi qui a craqué sur l'interprétation... Mouais, très dispensable du coup, moi qui voulait voir un bon truc, c'est raté...
    Brieuc B.
    Brieuc B.

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 44 critiques

    1,5
    Publiée le 7 octobre 2013
    Basé sur un concept qui sera repris dans la saga Mission : Impossible, Darkman fait partie de ces films qui ont terriblement mal vieillis. On notera des effets gore en gélatine (comme dans Evil Dead), une caméra de mauvaise qualité (digne des série policières type K2000 sans la voiture), des décors soit sur fond vert, soit en superposant des morceaux de papier (une fois qu'on a repéré ça, on ne peut s'en détacher), des punch lines très mauvaises et un tendance à surjouer pour l'ensemble des les acteurs. Dans un sens, Darkman fait penser au mauvais Judge Dredd de 1995.
    schumiforever
    schumiforever

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 200 critiques

    0,5
    Publiée le 27 octobre 2010
    Quelle nullité! Une des pires adaptations de comics que je connaisse. Les acteurs sont tous mauvais, y compris Liam Neeson (qu'est-il venu faire là?), les trucages sont lamentables pour un film de 1990 (contemporain de Total recall ou Terminator 2) et les dialogues complètement ridicules (même le doublage est pourri), quant à parler d'un scénario... Bref, une daube de compet' qui copie vaguement le style du Batman de Tim Burton (Danny Elfman y remixe d'ailleurs très mal son propre thème), à éviter à tout prix, seul le maquillage du "héros" est réussi.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top