Mon AlloCiné
La guerre du feu
note moyenne
3,4
3603 notes dont 155 critiques
38% (59 critiques)
37% (57 critiques)
15% (24 critiques)
8% (13 critiques)
1% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur La guerre du feu ?

155 critiques spectateurs

chrischambers86

Suivre son activité 1035 abonnés Lire ses 10 061 critiques

4,0
Publiée le 04/04/2009
Tournè exclusivement en dècors naturels et sans aucun dialogue, le film de Jean-Jacques Annaud est une oeuvre d'imagination mais sous-tendue par une volontè de reconstitution aussi exacte que possible! D'après le roman èponyme de Rosny Aînè, le scènariste Gérard Brach s'est donc largement documentè afin de raconter l'apprentissage du feu, de l'amour et du rire chez l'homo sapiens! On a beaucoup remarquè , dans "La guerre du feu", la naissance du sentiment amoureux entre Noah et Ika (magnifiquement interprètès par Everett McGill et Rae Dawn Chong) qui fut le moment ou l'homme est passè à l'amour tout court, visage contre visage, jambes resserèes autour des reins! Plus qu'une èpopèe, un rècit d'initiation et de prise de conscience des grandes interrogations humaines qui reçut le Cèsar du meilleur film et du meilleur rèalisateur! Une belle fresque spectaculaire et souvent grandiose, dont le succès a ètè tout de suite au rendez-vous...
Galoupiotte

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 92 critiques

5,0
Publiée le 19/07/2013
Il était une fois un auteur aussi inintéressant que mauvais écrivain (J.H. Rosny ainé dont on admirera la boursouflure du pseudo) qui un jour eut un coup de génie, il écrivit la Guerre du Feu (et sa préquelle, le Félin géant). Gros succès populaire. On n’avait jamais lu ça ! Ça restait quand même très primaire (Ronk ronk) mais ça se lisait bien. Depuis Jean M. Auel a renouvelé le genre et c'est quand même autre chose. Donc le film adapte le roman de Rosny ! Inquiétude ! Ben, il fallait pas car nous avons là un chef d’œuvre. Jean-Jacques Annaud a su illustrer le livre bien au-delà de l'imagerie proto-puérile de Rosny y compris en insistant sur les aspects sexuels. Un enchantement. Seul inconvénient : à la fin on a envie de grogner... mais c'est de plaisir !
MaCultureGeek

Suivre son activité 737 abonnés Lire ses 1 066 critiques

3,5
Publiée le 18/08/2014
"La guerre du feu" est un film profondément étrange. Pas de par son ambiance, non, plutôt dans son ressenti. Hier, quand je me suis dit que j'allais le mater, je ne m'attendais pas du tout à ça, pensant tomber sur un autre "10 000", sans aucune finesse et dénué de l'intérêt le plus total. Et bien sûr, comme souvent, et comme tu dois t'en douter, je me trompais. Imagine ma surprise quand je suis tombé sur la première scène, massacre terriblement bien tourné, et extrêmement violent pour l'époque. Connaissant la censure d'alors, je me demande vraiment ce que "La guerre du feu" a fait pour y échapper. Parce que clairement, le début est d'une violence rare pour le genre, aussi vraie que l'histoire est novatrice. Mais bon, dès le début, j'ai quelques remarques à faire. Les plans sont beaux, très beaux, et offrent une atmosphère qui a certes vieillit mais qui est efficace et très appropriée. Mais ce qui surprend en premiers lieux, ce sont surtout les maquillages et autres costumes. Non parce que là, c'est vraiment balaise, impressionnant et complètement inattendu. Parce qu'il ne faut pas oublier que ce film à 33 ans, qu'il remonte à 1981, quoi, et sur ce point de vue là, il n'a pas vieilli d'un poil, se montrant encore plus crédible que beaucoup d'oeuvres sorties ces dix dernières années. C'est un peu comme si on se trouvait en face de vrais hommes préhistoriques, et rien que pour ça, il faut voir "La guerre du feu". Et malgré ses deux césars, il aurait mérité, à mon goût, un ou deux oscars pour ses maquillages, ses décors et ses costumes. Non parce que sans déconner, et c'est visible depuis le début, les décors sont magnifiques! Réellement, sans utiliser d'hyperbole ou de je ne sais trop quoi, ils sont vastes, énormes, géants, gigantesques, se montrant un peu comme ceux du "Seigneur des anneaux" avant l'heure. Et c'est là le principal intérêt du film, comme je l'ai déja dit : sa réalisation "naturelle". Qu'est-ce que ça fait du bien de voir une telle oeuvre, d'apercevoir de si beaux décors réels ( !!! ) à l'heure où le numérique a remplacé les maquillages et autres costumes, et les fonds verts ont presque annihilés les beaux espaces. Et rien que pour sa réalisation littéralement dépaysante, je te le conseille fortement. Mais maintenant, on va parler de quelques points qui ne vont pas. Déja, dès l'intro, je m'en suis rendu compte : "La guerre du feu" ne se veut pas réaliste. Enfin si, il essaie de l'être, mais il suffira de voir l'attaque des hommes singes au début pour vite désenchanter, alors qu'on se croirait en pleine rencontre entre "La planète des singes" et un film sur la préhistoire. Alors oui, je ne doute pas qu'à la base, on était comme ça, tout poilus et à l'aspect de singe, mais entre l'homme comme on le voit et ces animaux, il n'y a pas d'autre mot, nul doute est qu'il y avait des dizaines de milliers d'années de différence, si ce n'est un ou deux centaines de milliers. Je sais bien que ce film était le premier métrage d'un genre encore aujourd'hui inexploité, mais ce n'est pas une excuse pour faire autant d'anachronismes. Peut-être qu'à l'époque, on n'avait pas le même point de vue que maintenant? C'est exactement la même chose pour la femme peinte en gris et noir. Au début, en la voyant, j'ai vraiment été surpris. Quand on la compare aux autres, elle est vraiment féminine et beaucoup trop évoluée physiquement pour le casting! Comparez là à Ron Perlman, parfait pour son rôle d'homme primitif ( il en a la gueule même sas le maquillage ), et vous verrez l'écart qu'il y a dans l'histoire. Au début, je me suis dit que la peinture complètement incompréhensible sur son corps ( pourquoi avoir fait ça? les premiers hommes ne se peignaient pas entièrement, à ce que j'en sais ) était là pour cacher ses courbes et son aspect beaucoup trop "moderne" ( elle n'a rien à envier aux femmes d'aujourd'hui ), mais après, j'ai vu que toute la tribu était comme ça. On se serrait cru en Afrique, mais en plus exagéré. Sur ce point là, ce n'est pas terrible. Et puis, je me suis dit qu'en fait, elle n'avait été là que pour ajouter de la romance, parce qu'un film sans histoire d'amour, c'est très rare, beaucoup trop rare, même. Cela n'empêche que l'historie d'amour est réussie. Comme j'ai déja évoqué Ron Perlman, je vais évoquer sa prestation. Elle est excellente, le mec est dans le rôle, il vit son personnage et nous livre une interprétation juste et très réaliste ( c'est exactement comme ça que j'imaginais les premiers hommes ), un peu comme tous les autres acteurs, en fait. Les mimiques simiesques sont très bien étudiées et rendent vraiment bien à l'écran, bien qu'ils font un peu trop singe à mon goût, mais bon, s'ils dialoguaient vraiment comme ça, je ne peux rien en dire. Là, je viens d'utiliser le mot "dialoguer", sauf que, aussi paradoxal que cela puisse paraître, le film est dénué de tout dialogue. Enfin, de tout dialogue compréhensible, je veux dire. Les personnages communiquent entre eux sans que jamais on ne les comprenne, et globalement, pour l'aspect général du film, ça ne dérange pas. On comprend ce qu'ils veulent nous dire, et on suit sans trop de mal. Non, le problème est surtout que ça nous fait nous détacher de l'histoire. Déja, bien que ce langage rend les persos attachants, il sera assez dur de constamment garder son attention rivée sur ce qui se passe. En effet, il y a quelques longueurs, lenteurs plutôt malvenues, qui vous feront un poil lâcher le fil et vous empêcheront d'en profiter comme il se doit. Mais le soucis, en fait, c'est que bien que le film soit long, et ça n'engage que moi, on n'a pas vraiment l'impression d'avancer dans l'histoire, d'avoir accompli beaucoup de choses, les évènements se déroulant presque de manière aléatoire. Après, ce n'est que mon avis, mais j'ai trouvé, par exemple, que la fin arrive un peu comme un cheveux sur la soupe : elle est beaucoup trop rapide et assez déstabilisante. Déstabilisante dans le sens où il n'y a pas de réelle fin. Ils sont arrivés dans leur quête, certes, mais on n'a pas vraiment l'impression que leur vie à changé. Sauf que le pire, en plus, c'"est que c'est faux, parce qu'il y a une réelle évolution dans leur vie, tant dans leurs coutumes que dans leur vie! Ce n'est qu'un ressentit, rien d'autre. L'évolution des rapports entre les personnages est d'ailleurs très bien écrite et contée, aussi vraie que l'histoire ( parce qu'il n'y pas vraiment de scénario ) est novatrice et bien rédigée. Mais bon, voila, il y avait ce petit quelque chose qui fait que je n'ai pas vraiment pris mon pied. A voir tout de même, mais si vous avez d'autres priorités, passez outre ce film. Un bon métrage bien qu'imparfait.
RENGER

Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 5 433 critiques

2,5
Publiée le 06/11/2007
La Guerre du feu (1981) est très librement adaptée du roman éponyme de l'écrivain belge J.H Rosny Ainé paru en France en 1911. Troisième long-métrage pour Jean-Jacques Annaud, avant de le retrouver quelques années plus tard aux commandes de pas mal de réussites cinématographiques tels que L'Ours (1988), Sept ans au Tibet (1997), Stalingrad (2001) ou encore Deux Frères (2004). Le pari était risqué, tourner un film historique sans aucun dialogue, avec pour seul sujet principal : l’évocation de la vie des hommes préhistoriques, leur univers, leur apprentissage, la découverte du feu, des autres, de soi, bref, c’est passionnant mais un peu lent. Si l’ennui ne s’empare pas de nous, c’est parce que le thème évoqué, l’histoire, la mise en scène et les aventures que vivent ces hommes et ces femmes dans le film sont captivantes. A la fois fascinant et visuellement très beau à voir, on passe de l’Ecosse au Kenya en un clin d’œil. Le fait qu’il n’y ait aucun dialogue ne pose aucun problème, tant qu’il y a matière à regarder, à se distraire, chose que l’on retrouve ici. Des acteurs inconnus au bataillon, si ce n’est Ron Perlman (Le Nom de la rose - 1986), on ne vous cachera pas qu’il nous aura fallut un petit temps d’adaptation avant de rentrer réellement au cœur du film, mais le voyage en valait la peine ! Et finalement, ce n’est pas pour rien si ce film a remporté deux César en 1982 (celui du Meilleur Film et de la Meilleure Réalisation), ainsi qu'un Oscar du Meilleur Maquillage en 1983.
Caine78

Suivre son activité 698 abonnés Lire ses 7 180 critiques

3,0
Publiée le 29/01/2007
Je reconnais avoir été un peu décu par cette guerre du feu. Je m'attendais à un film plus grandiose, plus spectaculaire. Toutefois, l'entreprise est honorable. Annaud semble avoir priviliégié l'aspect documentaire, assez réaliste dans l'ensemble (certaines scènes sont saisissantes). De plus, le film pse certaines questions, quant à l'évolution de l'espèce, notamment à travers leur manière de coucher. Sans être enthousiasmant, la guerre du feu n'en reste pas moins un assez bon film, qui ne provoque pourtant pas l'enthousiasme, ce qui aurait pu être le cas quant à la qualité du sujet. Dommage.
Danny Wilde

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 503 critiques

4,0
Publiée le 12/01/2016
Ce film fut un véritable défi et impressionne par son originalité, son audace et sa stupéfiante authenticité qui marient grand spectacle, sujet à résonance universelle et réflexion morale. Le pari fou de n'utiliser aucun dialogue fut payant (alors que dans le roman de Rosny-aîné, il était présent), tout passe par la gestuelle des acteurs et les grognements, l'humour, l'émotion (certaines scènes inoubliables comme la scène d'amour) et aussi l'habileté d'une mise en scène inventive. J.J. Annaud prend aussi le parti de n'employer aucun acteur célèbre pour donner plus d'authenticité et de force au sujet, mais on y voit déjà Ron Perlman qui à cette époque, était spécialisé dans les rôles à maquillages. Même si certaines imperfections ne sont pas évitées (comme les éléphants maladroitement déguisés en mammouths), ce film est une pure merveille, car il nous ramène à nos origines, dans un monde préhistorique fascinant mais aussi rempli de dangers.
shmifmuf

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 760 critiques

2,0
Publiée le 14/04/2012
Film évènement à sa sortie, il reste une curiosité. A voir une fois. Personnellement je me suis beaucoup ennuyé devant cette reconstitution préhistorique.
maxime ...

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 407 critiques

4,5
Publiée le 18/08/2014
Ce soir je vois La Guerre du Feu pour la toute première fois et mon impatience est difficile à canalisé ... Coup de Tête est à mes yeux l'un des plus grands chef d'oeuvre du cinéma français, L'ours, L'Amant, Sept ans aux Tibet et Deux Frères sont des films qui m'on plu et dont je reconnais une originalité flagrante. Il y'a un peux plus d'un an j'ai visionné pour la première fois Le Nom de la Rose et j'ai eu du mal à accroché mais après coup un autre visionnage ne serait pas de trop ! Concernant La Guerre du Feu, le constat est que là encore on assiste à une oeuvre unique et la mise en scène et décors/costumes/photo sont juste bluffante pour l'époque mais pas seulement car je trouve à aucun moment que le film est de 1981 ! Jean-Jacques Annaud à un grand talent et me le démontre une fois encore ...
Winnfield

Suivre son activité Lire ses 75 critiques

4,5
Publiée le 17/08/2014
Comment réussir à transmettre ce qu'un grand film est censé transmettre sans comprendre un mot de ce que disent les personnages ? C'est pourtant ce qu'a réussi Annaud. Un grand film, bien plus complexe qu'il n'y paraît. Une histoire d'amour "réaliste" dans le cadre, finement réalisée. Un chef d'œuvre.
lhomme-grenouille

Suivre son activité 916 abonnés Lire ses 3 046 critiques

5,0
Publiée le 03/01/2014
Bon… Sûrement est-ce mon esprit décalé mais, je ne sais pas pourquoi : j’adore « la Guerre du feu ». Formellement superbe, Annaud a su rendre faire ce que l’insupportable bouquin de Rosny Jr. a toujours loupé : ne pas me faire chier. Associé à l’esprit un peu frondeur d’Annaud, cette « Guerre du feu » est devenue pour moi un moment de pur bonheur.
OCSAV

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 46 critiques

4,5
Publiée le 09/09/2013
Excellent filme avec des images d'une beauté à couper le souffle et un scénario très bien ficelé. L'aube du développement des êtres humains y est traité avec finesse et vraisemblance. Les scènes de violence sont là pour nous rappeler l'environnement de l'apprentissage des hommes afin de maîtriser les dons de la nature et les choix, aujourd'hui aberrants, de quelques tribus, comme le cannibalisme (pratiqué jusqu'à pas très longtemps par des tribus éloignées de la civilisation) et l'utilisation des marais pour se protéger des prédateurs. A friser, aussi, le courage de nos ancêtres pour s'aventurer sur des chemins inconnus et dangereux. A voir absolument !
batdar91

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 185 critiques

4,0
Publiée le 20/08/2013
Le film est bon même si des fois tu t'ennuie c 'est assez divertissant . La musique est excellente et les décors sont somptueux . Le jeu d'acteur est bon . Le film fait preuve de réalisme .
ReggaeMusic<3

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 187 critiques

4,0
Publiée le 20/08/2013
Réalisé par un français, "La guerre du feu" est avant tout un roman écrit par J.H Rosny, qui est adapté sous forme de film en 1981. N'ayant pas lu le livre, je ne peux que me baser sur le film pour juger. Il n'y a pas de paroles compréhensibles, c'est dur à supporter pour certains téléspectateurs et c'est pour cela que le public visé n'est pas vraiment jeune. Mais ce film est la preuve que les dialogues ne font pas forcément un bon film, ici on retrouve un chef d'oeuvre cinématographique où tout dialecte moderne est absent. C'est une perle rare, pour l'année 1981, c'est du grand art, très bien tourné, des acteurs brillants, une excellente réalisation... les salles de cinéma devaient être pleines ! On est vraiment plongé dans l'histoire, c'est tout simplement passionnant !
Legid

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 547 critiques

4,0
Publiée le 13/02/2013
Un film atypique racontant l'histoire de 3 hommes préhistoriques à la recherche du feu qu'ils ont perdus. Jean Jacques rend ce récit passionnant en le racontant à la manière d'une épopée où les 3 héros vont traverser moult péripéties et faire des rencontres variées autant animales (le coup des mammouths est excellent) qu'humaines. Tournée en milieu naturel, la réussite du film doit beaucoup à la performance des acteurs. Malgré une absence de dialogues (le langage est rudimentaire), on comprend tout à fait le déroulement du scénario. Jean Jacques Annaud n'a pas non plus cédé à la facilité en montrant des aspects moins grand-public de la vie de ces hommes comme la reproduction, le cannibalisme de certaines tribus ou la barbarie de leur affrontements. Il est évident que les anthropologues spécialistes de cette période reprocheront au film une réalité historique incertaine mais le film se veut plus une fiction qu'un documentaire. Un film atypique comme seul Jean Jacques Annaud sait les faire !
Bahzz256

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 185 critiques

3,5
Publiée le 06/02/2013
Agréablement surpris par ce film, même s'il est difficile de le classer parmi les genres canoniques. Jean-Jacques Annaud nous propose une épopée (c)romanesque dont l'adhésion est simple même si la réalité historique ici présentée semble tout à fait relative. Donc oui, paléontologues experts et protohistoriens en herbe, on vous pardonnera votre scepticisme, mais la part non négligeable du reste des spectateurs y trouvera certainement son compte. Ps : "Grô Rrr Rrr Nguf Hââr" phrase culte qui aura à jamais marqué les mémoires cinéphiles...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top