Notez des films
Mon AlloCiné
    Star Trek VI : Terre inconnue
    note moyenne
    3,4
    558 notes dont 50 critiques
    répartition des 50 critiques par note
    8 critiques
    17 critiques
    12 critiques
    10 critiques
    2 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Star Trek VI : Terre inconnue ?

    50 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 2611 abonnés Lire ses 10 394 critiques

    3,0
    Publiée le 25 avril 2012
    Ce sixième volet de Star Trek fait rèfèrence à la chute du mur de Berlin, à l'effondrement du bloc de l'Est, et èvoque la fin de la guerre froide qui avait servi d'argument aux premiers volets! En plus des hèros fidèles au poste et du dècor kitsch des vaisseaux, les "Trekkies" (inconditionnels de la sèrie) pourront dècouvrir Kim Catrall, mèconnaissable en Vulcain Valeris, et quelques nouveaux venus: un Klingon borgne citant Shakespeare à tout bout de champ (Christopher Plummer en roue libre) et dèportant Kirk et MacCoy sur une planète de glace, parabole à peine volèe des camps sibèriens, où d'ètranges mutants survivent dans une mine! Parmi eux, une belle camèloïde, jouèe par le top model Iman (la femme à David Bowie), qui se mètamorphose grâce au prodiges d'ILM, mais aussi une apparition de Christian Slater qui a trois lignes! Entre autres effets spectaculaires, la sociètè a orchestrè de surprenants combats en apesanteur! L'èpilogue de la sèrie culte comporte aussi une rèplique poilante de Spock: "il existe un ancien proberbe vulcain: Seul Nixon pouvait aller en Chine". Sacrè Spock, toujours là pour amuser verbalement l'èquipage de l'Entreprise...
    Guillaume G.
    Guillaume G.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mai 2013
    The Undiscovered Country, ou le retour de Nicholas Meyer à la réalisation neuf ans après The Wrath of Khan, le chapître le plus convaincant de l'arc "Original Cast" de la saga. Aussi le dernier réunissant les comédiens de la série originale de 1966, c'est pourquoi les créateurs du film se devaient de marquer le coup après trois pétards mouillés consécutifs, et c'est chose faite de manière exemplaire pour le coup. Une histoire de manipulation, d'attentas, de trahison au coeur même de la fédération voulant enfin reconnaître aux Klingons un statut d'égalité et non plus d'ennemi lorsque leur planète, partiellement détruite, les menace d'extinction. Un joli discours politique et humaniste doublé de tolérance et de pardon. Le scénario, centré sur Kirk et son rapport à ce peuple divisé donne lieu à des scènes intenses et intéressantes, telle le dîner à bord de l'Enterprise avec la délégation Klingon où les différences culturelles savoureuses donnent lieu, ou encore l'aversion de Kirk quelque peu ébranlée lorsqu'un complot se met à jour, notamment lors d'une scène de procès étonamment convaincante dans son approche très inquiétante, et jusqu'au final, rythmé, sonne enfin la retraite du casting sur une note d'optimisme et de tolérance pour laisser place au casting de The Next Generation dans l'opus suivant. Bref, un épisode réussi marquant la fin d'une époque.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 820 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,5
    Publiée le 4 juin 2013
    "Star Trek VI: Terre inconnue"(1991) marque la fin d'une ère,puisqu'il s'agit du dernier film avec l'ensemble du casting originel. Ce épisode du célèbre space-opéra parsème son récit de consonnances nostalgiques,et délivre une pointe de mélancolie. Il remet au goût du jour les rapports conflictuels/amicaux entre l'amiral Kirk et le vulcain Spock,cette fois-ci secondé par le lieutenant Valeris,la caractérielle Kim Cattrall. Les surprises sont au rendez-vous. Ainsi,les membres de l'Entreprise doivent déjouer un complot qui fait tout pour empêcher un traité de paix entre humains et Klingons. In extenso,la métaphore porte sur la réconciliations entre les Russes et les Américains après la chute du mur de Berlin. Les effets spéciaux semblent plus aboutis cette fois,que ce soit dans les maquillages des E.T ou les effets du type téléportation et bataille spatiale. Les jeux d'intrigue politique maintiennent l'éveil,et ont le mérite de rappeler quel était le véritable enjeu de la saga: des humains à la recherche d'autres peuples et d'autres planètes,sans hostilité,juste avec leur instinct de découverte.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 375 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,0
    Publiée le 27 février 2015
    Après un cinquième opus décevant signé William Shatner, Nicholas Meyer prend les commandes de ce sixième épisode de la saga Star Trek et le dernier où l'on retrouve l'équipage d'origine de l'USS Enterprise. Ici, l'intrigue tourne autour de la défaillance des fondations de l'empire klingon. Tout à une fin... même les bases d'origine de la saga Star Trek, mais le plus dur est de finir en beauté, savoir céder sa place et son trône de la plus belle des manières. Et quelle réussite ! Après le cinquième épisode, je ne savais guère à quoi à m'attendre et on peut dire que l'USS Enterprise s'offre une fin aussi réussie que touchante, sachant se retirer au bon moment. Pour cela, ils refont appel à Nicholas Meyer, déjà réalisateur du second opus, qui signe là un épisode plus sombre, plus intelligent et moins axé sur l'humour. Dès les premières minutes on ressent ce changement et cette nouvelle direction artistique s'avère vite payante. C'est aussi un film dans l'ère du temps, marqué par la fin de la guerre froide et on retrouve Kirk qui doit d'abord sympathiser avec ses anciens ennemis, ceux qui l'ont blessé au plus profond de lui-même dans le passé. Dans l'ensemble et sans lourdeur, Nicholas Meyer offre plusieurs belles réflexions autour de l'humanisme, du racisme, du respect et de la co-existence pacifique de deux "nations" malgré un passé commun douloureux. Mais c'est sur tous les plans que ce film est bien écrit, tant au niveau de la profondeur que l'on peut y trouver, que dans les dialogues, personnages et scénarios. Dès le début, l'histoire est intéressante puis peu à peu passionnante, les péripéties s’enchaînant bien et le film prenant divers chemins pas toujours attendus. Il inclut aussi quelques nouveaux personnages à l'aventure, chacun apportant sa contribution au récit à l'image de la nouvelle lieutenante Vulcain, tandis que l'équipage habituel est toujours attachant et c'est donc à nouveau avec un énorme plaisir que l'on retourne à bord de l'USS Enterprise à leur côté. Meyer laisse régulièrement l'ambiguïté et le mystère sur les enjeux et personnages et dévoilent peu à peu l'intention de chacun et la façon d'arriver à leur fin. A aucun moment il ne sacrifie les enjeux narratifs à ceux psychologiques et vice-versa. Orchestrant de belles manières son récit, Meyer alterne bien entre les séquences d'action et aventureuse, ne manquant pas de tensions à l'image du passage en prison ou de la première attaque sur le vaisseau Klingon, et celles plus bavardes voire d'émotions comme les dernières minutes. Niveau effets spéciaux et divers trucages, c'est là aussi une réussite, tout comme les diverses reconstitutions et à nouveau, le film bénéficie d'une benne partition de Jerry Goldsmith. Une dernière assez riche, tant au niveau de l'action que des enjeux narratifs et humanistes et qui permet surtout de dire un adieu en beauté à tout cet équipage qui aura marqué la télévision, la science-fiction et la culture, pour maintenant laisser place à la nouvelle génération. On n'aurait pas pu rêver plus bel adieu : Long, live and Prosper.
    Chevalier du cinéma
    Chevalier du cinéma

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 340 critiques

    4,0
    Publiée le 5 juin 2013
    Star Trek VI : Terre Inconnue est le dernier épisode avec le casting de la série originale et pour ce dernier épisode l’équipe du film nous offre un des meilleurs films de la série ou plutôt le deuxième meilleur film après La Colère de Khan. Les Klingons vont s’éteindre. Dans une cinquantaine d’années ils n’existeront plus car une de leur planète qui servait d’approvisionnement de leur ressource a été détruite par l’explosion d’un soleil. L’équipage de l’Enterprise, toujours composé du capitaine Kirk et de Mr Spock, est chargé d’escorter le chancelier Gordon représentant des Klingons pour une conférence de paix. Mais le chancelier est assassiné par deux hommes et le général Chang accuse le capitaine de l’Enterprise. Kirk et McCoy se rendent sur le vaisseau Klingon pour inspecter les dégâts mais sont fait prisonnier et envoyés sur l’astre de glace Rura Penthe. Mr Spock ne dispose que de quelques jours pour tenter l’impossible: sauver ses amis et rétablir la paix. Star Trek VI : Terre Inconnue ne pouvait pas faire pire que Star Trek V : L’Ultime Frontière l’épisode le plus critiqué et rejeté des fans de la série. Pour clore cette première saga de Star Trek on a fait appel à Nicholas Meyer qui n’est autre que le réalisateur du meilleur opus de la saga, Star Trek II : La Colère de Khan. Le retour de Meyer à la tête de ce sixième opus se ressent rien que dans les scènes d’action et la réalisation qui sont mieux maîtrisées, la scène du jugement de Kirk et McCoy est géniale, mais aussi ce qui est géniale dans ce film c’est que le scénario est certainement la meilleure histoire de la saga avec l’opus 2. Cette histoire mêlant conflit politique et science-fiction est passionnante, intelligente et prenante de bout en bout. Il y a toujours des scènes un peu ridicules comme la scène où l’équipage se met a parler Klingon et rire comme eux qui plombe un peu le film, là on sort de l’ambiance assez noire et sérieuse du film. Le scénario est donc géniale et très intéressant, les personnages sont toujours aussi géniaux comme ceux de Spock et Kirk, les scènes d’actions sont plus modernes, le film date de 1991 donc les effets spéciaux s’améliorent, la musique du générique de début est très bien et permet d’entamer le film dans une ambiance plus noire que d’habitude et le titre « Terre Inconnue » est très accrocheur. Ce Star Trek met donc définitivement fin à la génération Shatner et Nimoy, au coté kitch et à l’ambiance de la série des années 1960. Une page se tourne avec ce très bon film de science-fiction. Longue vie et prospérité !
    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    5,0
    Publiée le 13 novembre 2011
    Après un cinquième opus plutôt décevant, on ne pouvait pas laisser le capitaine James Tiberius Kirk et son équipage sur cette fausse note que japprécie quand même. Alors on se sort les doits du cul et on reprend le réalisateur de "La colère de Khan" pour acoucher d'un épisode prenant, ou l'aventure, la vraie reprend ses droits. Mais le génie tient dans son scénario qui est un parallèle évident de la fin de la guerre froide. La série a débuté dans les années 60 et traitait déjà de la guerre froide entre les états-unis et l'URSS, il était donc logique que nous disions au revoir à Kirk, Spock, Mccoy, "Scotty", Uhura, Checov, et Sulu à a fin de la guerre froide, ils n'auraient sans doute pas eu leur place aujoud'hui en "terre inconnue". Live long and prospere, Enterprise.
    Marc H
    Marc H

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 508 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    le dernier des grands star trek, l´histoire y est plus sombre et mieux ecrite que le reste de la serie, la realisation efficace acheve de le rendre meilleur que ce que l´on peut en penser a priori. un grand film? oui, comme les goónies en est un, un de ces films attachants que l´on aime, un peu par nostalgie et c´est tant mieux, non?
    Azimov
    Azimov

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 138 critiques

    5,0
    Publiée le 27 septembre 2009
    Dernière mission pour le capitaine Kirk à bord de l'Entreprise. Si les décors sont parfois aussi "crédibles" que dans la série des années 1960, l'histoire est, elle, en béton.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 661 abonnés Lire ses 5 479 critiques

    1,0
    Publiée le 8 mars 2017
    Il faut sans doute être un adepte de cette saga pour pouvoir jouir pleinement de ce 6ème Star Trek car moi je ne vois pas en quoi il est meilleur que les autres, Terre inconnue datant du début des années 90 s'améliore un peu dans son style mais ce film n'en reste pas moins un space-opéra un peu ringard (désolé pour les Trekkies) et qui ne parvient pas à se départir d'un visuel trop téléfilm. Et le rythme est toujours aussi monotone même lorsque Kirk est en prison Star Trek VI : Terre inconnue n'a rien de palpitant, Meyer a beau remplacé à la réalisation Nimoy et Shatner la mise en scène reste toujours trop sage pour du space-opéra. A signaler que dans le casting assez riche de Star Trek VI on retrouve David Warner déjà vu dans le précèdent opus mais cette fois-ci il incarne un Klingon.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 3 252 critiques

    2,0
    Publiée le 11 juillet 2013
    Mouais pas trop convaincu concernant ce sixième épisode de la saga Star Trek qui possède comme véritables qualités quelques bons effets spéciaux et des maquillages bien conçus. Par contre, l'intrigue commence à être vraiment intéressante lors de sa seconde partie lorsque Kirk et McCoy sont déportés sur un asteroïde et la mise en scène de Nicholas Meyer (qui avait déjà réalisé le second opus) a ses limites. Quant au casting, il fait plutôt bien son job et on notera d'ailleurs la présence de quelques nouveaux noms dont Christopher Plummer, Christian Slater ou encore Kim Cattrall. A voir éventuellement, mais cela ne restera pas l'opus le plus indispensable de la saga.
    heathledgerdu62
    heathledgerdu62

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 613 critiques

    4,0
    Publiée le 3 juin 2013
    Un sixième opus nostalgique !!! L’ultime voyage de l'équipage de Kirk et Spock !!!! Complot , trahison autour de la paix universelle !!! Une métaphore sur la guerre froide !!! Le Goulag est représenté par une planète glaciale !!!
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 2 987 critiques

    2,0
    Publiée le 31 décembre 2017
    On retrouve la même équipe sur le départ depuis plusieurs épisodes. Les grands thèmes sont toujours présents énigme, solution à trouver pour sauver un maximum de gens, fraternité, tout est là. PLV : une suite logique
    Peichan2
    Peichan2

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 431 critiques

    2,5
    Publiée le 17 février 2008
    Dernier star trek avec l'équipage qui a fait la renommée de cette série, et franchement, le film vaut quand même le détour avec un scénario qui tient la route, une enquete puis un jugement interessant, ce qui donne à ce film l'occasion d'etre vu.
    Franck V
    Franck V

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 695 critiques

    4,0
    Publiée le 16 septembre 2013
    Un des meilleurs de la série. Une histoire captivante et un bon rythme font de ce film un excellent divertissement...
    remy d.
    remy d.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 494 critiques

    2,0
    Publiée le 23 août 2013
    Un dernier star trek pour le capitaine kirk et son équipe. Un scénario toujours aussi poussif mais qui est intéressant.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top