Mon AlloCiné
Universal Soldier
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Universal Soldier" et de son tournage !

Buzz à Cannes

Histoire de faire monter le buzz autour du film quelques mois avant sa sortie en salles, Jean-Claude Van Damme eut l’idée à Cannes de simuler une fausse altercation avec son camarade de promo Dolph Lundgren en bas des marches du Palais des Festivals. Un petit événement qui fit tout de même son effet auprès des photographes et des journalistes présents cette année-là.

"Universal Soldier" ou le choc des titans…

Depuis le temps qu’il en rêvait, Jean-Claude Van Damme se retrouve ici à partager l’affiche d’un blockbuster américain avec une autre grosse pointure du film d'action de ce début des années 90, Dolph Lundgren. A eux deux, ils dynamitèrent le genre dans la grande tradition des productions musclées de Carolco Pictures (Rambo, Terminator, Double détente, Cliffhanger…). Courses-poursuites, attaques commando, explosions en cascade, combat des chefs… Tous les ingrédients étaient réunis pour que ça cogne fort, très fort !

La naissance d'une saga

Ce film fut tellement cher au cœur de Van Damme que celui-ci donna son accord pour apparaître dans trois autres volets de cette saga naissante : Universal Soldier : le combat absolu (1999), Universal Soldier: Regeneration (2009) et Universal Soldier : le jour du jugement (2012). Ces deux derniers opus ne bénéficièrent que d’une sortie direct-to-dvd, mais les fans eurent l'agréable surprise d'y retrouver Dolph Lundgren absent du deuxième épisode.


Dolph Lundgren, de "méchant" à "gentil"

Jean-Claude Van Damme n’est pas le seul à s’être frité à l'écran avec Dolph Lundgren. D’autres stars ont également eu ce privilège, à commencer par Sylvester Stallone bien en peine de lui mettre la raclée sur le ring de Rocky IV, puis Keanu Reeves dans le futuriste et mystique Johnny Mnemonic (1995). Mais il arrive parfois à notre colosse suédois de se porter au secours des plus faibles comme dans Les Maîtres de l'Univers (1987), Le Scorpion rouge (1989), Dark Angel (1990) ou encore Expendables (2010).

Roland Emmerich remplace Andrew Davis

Aux commandes de Universal Soldier, nul autre que Roland Emmerich, bientôt passé maître en SF et en cinéma grand spectacle (Stargate, Independence Day, Godzilla, 2012…). Pour la petite anecdote, celui-ci hérita du projet lorsqu’Andrew Davis, initialement pressenti à la réalisation, mit fin au contrat qui le liait aux studios Carolco. Et coïncidence des évènements, le cinéaste allemand avait lâché au même moment la mise en scène d’une autre mégaproduction, Isobar, dans laquelle Sylvester Stallone était censé combattre une forme de mutant dans un train supersonique.

Dates et lieux de tournage

Le tournage de Universal Soldier s'est déroulé du 12 août au 30 octobre 1991 sur plusieurs sites de l'Arizona : à Ashfork, Chloride, Cottonwood ou encore Clarkdale.

Titre de travail

Le titre d'origine de Universal Soldier, lorsque le projet était à l'état de script, était "Crystal Knights", soit en français "Les Chevaliers de cristal".

Tout sauf américains

Les Universal Soldiers décrits dans le film sont censés être de nationalité américaine. Or, lorsqu'on regarde le casting de plus près, on constate que leurs membres les plus éminents sont campés par un Belge (Jean-Claude Van Damme), un Suédois (Dolph Lundgren) et un Allemand (Ralf Moeller). Plutôt insolite.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Le Jeu (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Venom (2018)
  • The Predator (2018)
  • Le Flic de Belleville (2018)
  • Capharnaüm (2017)
  • Yéti & Compagnie (2018)
  • Alad'2 (2018)
  • Voyez comme on danse (2018)
  • Girl (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Frères Sisters (2018)
  • Deadpool (2016)
  • The House That Jack Built (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Jean-Christophe & Winnie (2018)
  • Deadpool 2 (2018)
Back to Top