Notez des films
Mon AlloCiné
    El Topo
    Bande-annonce El Topo
    4 juillet 2003 en DVD / 2h 05min / Western, Expérimental
    Date de reprise 13 décembre 2006
    De Alejandro Jodorowsky
    Avec Alejandro Jodorowsky, Mara Lorenzio, David Silva
    Nationalité mexicaine
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    5,0 5 critiques
    Spectateurs
    3,6 539 notes dont 89 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Hors-la-loi, El Topo défie pour l'amour d'une femme les Quatre Maîtres du Désert. Les ayant vaincus, sa conscience s'élève jusqu'à ce que sa femme le trahisse. Sa nouvelle vie d'homme saint commence alors, et El Topo s'engage dans la libération d'une communauté de parias.
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1970
    Date de sortie DVD 04/07/2003
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 07/04/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget 500 000 $
    Date de reprise 13/12/2006
    Langues Espagnol
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 41612

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Louer
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 58.58 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    El Topo Bande-annonce VO 1:39
    El Topo Bande-annonce VO
    42 850 vues

    Acteurs et actrices

    Alejandro Jodorowsky
    Rôle : El Topo
    Mara Lorenzio
    Rôle : Mara
    David Silva
    Rôle : Le colonel
    Brontis Jodorowsky
    Rôle : Le fils d'El Topo, enfant
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Brazil
    • L'Ecran Fantastique
    • Les Inrockuptibles
    • Mad Movies

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 450 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juin 2015
    Ecrire la critique d'un Jodorowski est une tâche difficile. C'est pour cela que je vais éviter de me lancer dans l'intellectualisation d'El Topo. Déjà, parce que le film est tellement riche en symboles et en mythologie qu'il faudrait écrire un mémoire pour être complet. Et ensuite parce que se serait mentir que de dire que j'ai saisi toute l'essence du message qu'à voulu faire passer Jodo. Je laisse la tâche a des gens plus ...
    Lire plus
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 587 abonnés Lire ses 5 461 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mai 2008
    Bien avant le surréaliste La Montagne Sacrée (1973), Alejandro Jodorowsky faisait déjà parler de lui lorsqu’il réalisa le western psychédélique El Topo (1970). Une œuvre se déroulant sous la forme d’un diptyque, avec au départ, l’arrivée de El Topo d’un village complètement décimé par des mercenaires. Du sang et des tripes jonchent le sol, il décide de venger la mort de ces pauvres hommes, femmes et enfants. Ayant accompli ...
    Lire plus
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 694 critiques

    5,0
    Publiée le 8 décembre 2007
    Imaginez un mélange de John Ford, Sergio Leone et Terry Gilliam tous dopés au LSD... Vous obtenez, à peu de choses près "El Topo" mis en scène par Alejandro Jodorowsky en 1970. Ce Western méditatif et expérimental empreint d'une folie indescriptible ose absolument tout deux heures durant, propose une succession de scènes d'anthologie reliées entre elles par un fil conducteur plus ou moins prétexte, lequel offre par ailleurs une ...
    Lire plus
    SergeGorgeSèche
    SergeGorgeSèche

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 4 janvier 2017
    Nous adorons ce film depuis 3 générations. Personnellement pour nous "El Topo" nous l'appelons "La Taupe". Nous adorons faire des soirées "Taupe" en le regardant plusieurs fois. Nous trouvons qu'il n'est pas assez long, il manquerai 30min de plus pour bien comprendre le sens de la perforation de l'esprit, rien que d'y pensai ça nous donne froid dans le dos. Le scénario est vraiment génial, avec plein de rebondissement qui nous ...
    Lire plus
    89 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Casting atypique

    Fasciné par les imperfections des hommes, le réalisateur a réuni un casting unique regroupant surtout des handicapés. Alejandro Jodorowsky raconte comment s'est déroulé la sélection des acteurs : "Avec des yeux de cinéaste halluciné, j'ai parcouru les rues de petits villages mexicains, cherchant des gens, pas des "acteurs". Quand je rencontrais un "monstre", je prenais un plaisir semblable à celui de la découverte d'une p... Lire plus

    Tournage périlleux

    La majeure partie d'El Topo a été tournée de manière illégale, sans autorisation. Accompagné d'une équipe réduite, Alejandro Jodorowsky évitait ainsi plus facilement les inspections du travail.

    Le coup de pousse de John Lennon

    Célébré par la génération flower-power, El Topo n'a logiquement pas échappé au regard du célèbre chanteur John Lennon. C'est grâce à son soutien que le film de Jodorowsky put être distribué.
    6 Secrets de tournage

    Dernières news

    Gérardmer 2016 : Jodorowsky prône l'indépendance financière pour garantir la liberté créatrice
    NEWS - Festivals
    dimanche 31 janvier 2016
    Le metteur en scène Alejandro Jodorowsky a participé à une conférence de presse au cours de laquelle il a tenu à donner moult...
    Rencontre avec le réalisateur culte Alejandro Jodorowsky
    NEWS - Interviews
    jeudi 28 décembre 2006
    Surréaliste, provocateur, violent, passionné, mystique... Alejandro Jodorowsky a marqué toute une génération de cinéphiles....

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1970, Les meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1970.

    Commentaires

    • behexen
      Pas mal :) ont dirait presque du Fossoyeur de film haha
    • Caillou 2.
      C’est vrai qu’il a raison et que tu a tort
    • Remi I.
      tu as raison !
    • R?mi P.
      Ce n' est pas un navet quand tu comprends un minimum le language des symboles
    • Charly Foster Wallace
      Je ne savais pas comment noter ce film, quelle approche utiliser. Je n'ai pas de comparatif, d'ailleurs ce film n'en a même pas lui non plus, tellement c'est un ovni dans sa catégorie.Il s'agit ici d'un film expérimental, donc par conséquent loin des clichés habituels d'Hollywood, que ce soit le classique ou le nouvel Hollywood. Le premier visionnage peut être éprouvant, on peut ne rien comprendre à des scènes qui s'enchaînent sans réelles transitions, un montage catastrophique, des costumes à la WTF, on est dans un western et un monsieur porte du rose et une femme est habillée comme en 1969 à Woodstock...Pour un spectateur né dans Terminator, Jurassic Park et Le Seigneur des Anneaux, ce film peut paraître complètement déroutant. Je suis dans ce cas.De plus d'être un ovni non catalogué dans les oeuvres commerciales uniquement centrées sur le divertissement du cinéma d'Hollywood et des grosses maisons de production, et de n'avoir strictement rien à voir avec le Western classique des années 60 à 70, El Topo n'a rien non plus à voir avec le cinéma dit indépendant, plus centré, plus axé sur une réflexion psychologique et délaissant le côté commercial pour montrer que le cinéma est avant tout le 7 ème art avant la plus grosse industrie du monde. Ici, on tombe dans le mysticisme, le culte du pouvoir, de la violence, de l'amour avec un monstrueux et violent point de vue, celui de Jodo, véritable maître en la matière. Cette oeuvre est donc terriblement incompréhensible dès le premier abord. Mais alors, quelle note mérite t il ? On ne peut pas mettre un 0.5 ou un 1 à une oeuvre avant-gardiste venant d'un des maîtres du cinéma expérimental, le premier des midnight movie, alors 4.5 ? 5 ? Un chef d'oeuvre ? La notion de chef d'oeuvre n'est pas à prendre à la légère, le chef d'oeuvre est unique, original, sans aucune fausse note, influent dans son art, le meilleur de sa catégorie, de son créateur. Le cinéma experimental, je le vois comme du cinéma brut, comme un album de Thrash Metal tourné dans un garage sans studio ni égalisateur, pas forcément mauvais, mais avec une production très brouillon, comme si l'on assistait au prototype de quelque chose de révolutionnaire, au stade initial. Ici El Topo pourrait être un chef d'oeuvre du cinéma experimental, mais en aucun cas un chef d'oeuvre du cinéma tout court.Ce film est donc à revoir une deuxième fois, pour ne pas être pris au dépourvu, pour essayer de comprendre et de se faire sa propre opinion sans se laisser influencer par les didacts imposés par les codes du cinéma actuel. Ce film doté d'une première partie assez intéressante (la quête violente pour tuer les maîtres du désert après avoir libéré la femme et laissé le gosse aux moines), on sent clairement que ce film est en avance sur son temps, mais ça s'essouffle trop vite, la deuxième partie SPOILER quand la femme tire sur El Topo et le trahit, montre l'antagoniste principal essayer de revenir sur le droit chemin, faire une bonne action quand il décide d'aider un groupe de personnes handicapées, ce soudain revirement scénaristique enlève une force présente dans le début du long métrage. Mais n'en reste que la fin ultraviolente est assez magistrale même si là pour le coup, il y a une terrible erreur : SPOILER l'invincibilité du héros, qui se prend une quinzaine de balles dans le corps sans succomber avant de se brûler ensuite ==> un cliché hollywoodien ! Malgré cela au deuxième visionnage, ce film regorge d'une indéniable qualité, celle pour le spectateur d'approcher cette oeuvre de la manière qu'il veut, il n'y a pas de moralité ou de leçon de vie imposée ici, quelqu'un qui verrait en ce film un chef d'oeuvre empli de philosophie n'aura ni tort ni raison, de même que celui qui verrait El Topo comme une mascarade, car il n'aura pas compris le sens de ce film.3/5 et croyez le ou non, je vais me lancer à la recherche de La Montagne Sacrée car si ce cinéma est terriblement différent de ce que j'ai l'habitude d'aller voir au cinéma, ça reste du cinéma brut mais poétique, et sa technique assez avant gardiste et essayiste d'aborder des thématiques complètement déroutantes dans le cinéma (mélange de mysticisme et de western, en 1970 dans une époque bien centrée sur le psychédélisme) est une perle du 7 ème art.
    • Helmoumutt
      Vu le budget ridicule du truc, et la gueule que ça a (on voit les yeux morts), je pense aussi que les cadavres de bêtes sont malheureusement véritables. A confirmer, bien sûr, mais ça n'avait pas encore été interdit à l'époque.
    • wao y.
      quel film ! Bravo Mr Jodorowsky !
    • Mephiless s.
      J'espère que les meurtres d'animaux ne sont pas vrais... Après c'est sûr que le film ne peut pas plaire à tout monde (comme tout les films) en plus là c'est un film expérimental
    • Mephiless s.
      Je ne comprends pas trop pourquoi il n'y pas d'avertissement car c'est assez violent..
    • arnaud1972
      un westren métaphysique, un conte sordide et chamanique, un film unique politique et poétique, que chaque cinéphile doit connaître, une oeuvre libre et violente, kitch et avant-gardiste...à voir of course!!!!!!!!!!
    • Veganforanimalrights
      Infâme navet pseudo-intellectuel gorgé de sexisme, de spécisme (meurtres d'animaux certainement pas truqués), de violence, de laideur. Typique d'un certain genre de cinéma de cette époque heureusement révolue.
    • Indalcio S.
      Toujours aussi space avec le temps, je trouve qu'il reste aussi bien qu'avant malgré ce que dise les mauvaises langues, bon jeu d'acteurs, bonne mise en scène, y a plein de messages caché, c'est sur tout le monde peu pas apprécier, mais faut savoir rester objectif. Culte, à voir au moins une fois pour tout bon cinéphile qui ce respecte.
    • beautifulfreak
      Il me plait toujours, et si c'est terminé ce genre de films (libres, violents, mystiques et poétiques) je trouve ça dommage, surtout vu la soupe qu'on nous sert actuellement: des films parfaits techniquement mais sans âme.
    • Jordan Bu Rot
      Ce film est une blague,il plaisait peut être avant mais c'est terminé...
    • beautifulfreak
      Un pot pourri surréaliste.
    • Apollinaire
      pourri mon Dieu
    Voir les commentaires
    Back to Top