Mon AlloCiné
    Assurance sur la mort
    Assurance sur la mort
    Date de reprise 31 janvier 2018 - Version restaurée (1h 47min)
    Date de sortie 31 juillet 1946 (1h 47min)
    Avec Fred MacMurray, Barbara Stanwyck, Edward G. Robinson plus
    Genres Thriller, Policier
    Nationalité américain
    Bande-annonce Séances (1)
    Presse
    4,6 5 critiques
    Spectateurs
    4,2 976 notes dont 127 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Walter Neff, un employé d’une compagnie d’assurances, tombe amoureux de sa cliente Phyllis Dietrichson qui réussit à le convaincre d’échafauder avec elle un plan pour supprimer son mari encombrant et violent et ainsi partager avec elle l’assurance-vie de ce dernier. Walter Neff, dont le meilleur ami Barton Keyes est un fin limier qui enquête sur les fraudes à l’assurance dans la même compagnie que lui, pense avoir trouver le plan parfait pour faire passer un meurtre pour un accident. Mais les choses ne se termineront pas comme prévu.
    Titre original

    Double Indemnity

    Distributeur Les Acacias
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1944
    Date de sortie DVD 29/06/2006
    Date de sortie Blu-ray 02/07/2014
    Date de sortie VOD 18/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget $ 927 262
    Date de reprise 31/01/2018
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 8.98 €
    Assurance sur la mort
    Assurance sur la mort (Blu-ray)
    neuf à partir de 10.57 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Assurance sur la mort Bande-annonce VO 1:37
    Assurance sur la mort Bande-annonce VO
    8 606 vues

    Acteurs et actrices

    Fred MacMurray
    Rôle : Walter Neff
    Barbara Stanwyck
    Rôle : Phyllis Dietrichson
    Edward G. Robinson
    Rôle : Barton Keyes
    Porter Hall
    Rôle : Mr. Jackson
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • France Soir
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération
    • Le Monde
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques spectateurs

    yayo
    Critique positive la plus utile

    par yayo, le 17/03/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    Un des plus grand film noir jamais fait par un des plus grand metteur en scène ayant existé. Double Indemnity est ...
    Lire la suite
    Gonnard
    Critique négative la plus utile

    par Gonnard, le 19/08/2015

    1,5Mauvais
    Polar sans surprise, que ce soit l’intrigue en elle-même ou le dénouement. Sans être complètement déplaisant, « ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    36% (46 critiques)
    43% (55 critiques)
    14% (18 critiques)
    4% (5 critiques)
    2% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Assurance sur la mort ?
    127 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secrets de tournage

    Un anneau, pour les tromper tous...

    Dans la première scène, où Walter embrasse Phyllis, on peut voir que l'acteur porte une bague de mariage à son doigt. Fred MacMurray était marié pendant le tournage, mais l'anneau ne fut remarqué qu'en post-production.

    Un remake avorté

    Au début des années 70, un remake d'Assurance sur la mort a été mis en route par la Paramount. A l'origine, Robert Redford aurait dû reprendre le rôle de Fred MacMurray. Mais pour d'obscures raisons le projet n'a pas abouti.

    Une souris ou une actrice ?

    Barbara Stanwyck fut le premier choix de Billy Wilder pour le rôle de Phyllis. Mais celle-ci fut contrariée quand elle découvrit que son rôle était celui d'une impitoyable tueuse. Billy Wilder la sermonna en lui demanda simplement : "Are you a mouse or an actress ?" ("Es-tu une souris ou une actrice ?").
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Sorties cinéma : Les Tuche devancent Woody Allen
    NEWS - Box Office
    mercredi 31 janvier 2018
    Le long métrage "Les Tuche 3" réalise le meilleur démarrage parisien de ce mercredi 31 janvier avec 1892 entrées. "Wonder...
    Le Top 100 cinéma de la Rédaction d'AlloCiné
    NEWS - Culture ciné
    samedi 6 mai 2017
    De La Sortie de l'usine Lumière à Lyon en 1895 à aujourd'hui, les rédacteurs d'AlloCiné ont voté pour leurs cent films préférés...
    5 news sur ce film
    Films recommandés
    La Soif du mal
    La Soif du mal
    Les Raisins de la colère
    Les Raisins de la colère
    La Dolce Vita
    La Dolce Vita
    Indiscrétions
    Indiscrétions

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1944, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 1944.

    Commentaires

    • laurent c.
      Wilder défend Assurance sur la mort en affirmant avoir voulu en faire un film réaliste directement inspiré de M le maudit.Force est de constater aujourd'hui qu'il n'en est rien. Peut-être a-t'il voulu chercher la plus grande véracité, la plus grande crédibilité possible à son histoire, mais son film ne déroge en rien aux conventions en vigueur à l'époque, si ce n'est le fait de faire jouer par des stars des rôles de criminels. Car ou sont la noirceur et l'inventivité formel de “M le maudit ? Que dire d'un supposé réalisme au regard de films européens tels que ceux de Renoir, Carné ou Rossellini, et américains tel que “Les raisins de la colère”, par exempleTout nous en éloigne : l'image d'abord, toujours parfaitement lisse, parfaitement éclairée, géométriquement construite, magnifique certes, mais sans réelle profondeur. Quant à la représentation de la société américaine, elle reste fantasmée, blanche, middle class, aseptisée, et même si le temps du film l'ordre moral aura quelque peu vacillé, il n'est, à aucun moment, remis en question, contrairement à beaucoup de films européens de cette époque, ou américains des années 30. De réalisme, et de réalisme social, il n'est donc point question. Ce que l'on appellera par la suite le classicisme hollywoodien, dont ce film relève, n'est que le résultat d'une usine à produire du rêve sur papier glacé, déconnecté de toute réalité sociale. Avec “Assurance sur la mort”, Wilder ouvre une timide brèche dans la représentation du “Rêve américain”, mais il faudra attendre Huston et “the misfits”, quelques 20 ans plus tard, pour que cette brèche s’agrandisse et laisse la place à une nouvelle génération de réalisateurs, qui finiront par totalement le détruire.
    • wyattearp21
      Surtout Barbara hein!?!
    • FanAvatar09
      Parfaitement écrit et interprété. Un grand film!5/5
    • Ozzmovies
      Quelle histoire palpitante !Pas besoin de s'éterniser à écrire une critique : 5/5
    • Docteur Jivago
      Décidément Wilder est un grand, capable de faire de grands films dans diverses genres, "Assurances sur la Mort" en est un bon exemple.
    • superboubouge
      ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...
    • Raw Moon Show
      Tout ici fonctionne et s'articule autour d'une narration qui par essence ménage de vraies zones d'ombre quant à la sincérité du témoignage de Walter Neff... Une déposition qui ne pourrait viser dès lors qu'à protéger une tierce personne dans son entourage ? Une nouvelle lecture de cet impérissable morceau d'anthologie est donc toujours possible... Près de 60 ans plus tard... Sur Tenebrae Nectaris http://tenebraenectaris.blogsp...
    • kahled
      Je dois le voir bientôt!
    • Raw Moon Show
      Le plus fou c 'est qu'il n'aie pas encore révélé tous ses petits secrets...http://tenebraenectaris.blogsp...
    • Plume231
      Sans conteste le plus grand film noir jamais réalisé !!! Un véritable MONUMENT réalisé par un génie et incarné par trois acteurs au sommet.
    Voir les commentaires
    Back to Top