Mon AlloCiné
Carré blanc
facebookTweet
Carré blanc
Date de sortie 7 septembre 2011 (1h 17min)
Avec Sami Bouajila, Julie Gayet, Jean-Pierre Andreani plus
Genre Drame
Nationalité français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
2,7 12 critiques
Spectateurs
2,5127 notes dont 27 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Interdit aux moins de 16 ans
Dans un monde déshumanisé, Philippe et Marie, deux orphelins, grandissent ensemble.
20 ans plus tard, ils sont mariés. Philippe est un cadre froid et implacable. Marie assiste impuissante à ce qu'ils sont devenus l'un pour l'autre : des étrangers.
Leur destin bascule lorsque Marie décide de braver le système pour préserver ce qu'il reste de leur amour.
Jusqu'où iront-ils pour continuer d'exister à deux, seuls contre tous ?
Distributeur DistriB Films
Récompenses 1 prix et 4 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD 21/08/2012
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 21/08/2012
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa 118814

Regarder ce film

En VOD
à partir de (2.99 €)
SFR
à partir de (2 €)
à partir de (2.99 €)
à partir de (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
neuf à partir de 8.70 €
Carré blanc
Carré blanc (DVD)
neuf à partir de 6.29 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

Carré blanc Bande-annonce VF 1:47
Carré blanc Bande-annonce VF
322 182 vues

Acteurs et actrices

Sami Bouajila
Sami Bouajila
Rôle : Philippe
Julie Gayet
Julie Gayet
Rôle : Marie
Jean-Pierre Andreani
Jean-Pierre Andreani
Rôle : Patrice
Carlos Leal
Carlos Leal
Rôle : Jean-Luc
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Excessif
  • L'Ecran Fantastique
  • Première
  • Le Point
  • L'Express
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • Metro
  • TéléCinéObs
  • Mad Movies
12 articles de presse

Critiques spectateurs

preedatoor
Critique positive la plus utile

par preedatoor, le 29/10/2012

4,0Très bien

Le monde tel qu’il pourrait être dans le futur. Le film nous entraine dans un monde ou chaque individu est contrôlé mentalement... Lire la suite

Pascal C.
Critique négative la plus utile

par Pascal C., le 02/11/2017

2,0Pas terrible

Avis mitigé pour ce long métrage d'anticipation au climat aseptisé et à l'atmosphère glauque. Esthétiquement, c'est clairement... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
7% (2 critiques)
15% (4 critiques)
26% (7 critiques)
11% (3 critiques)
26% (7 critiques)
15% (4 critiques)
Votre avis sur Carré blanc ?
27 Critiques Spectateurs

Photos

11 Photos

Secrets de tournage

Ensemble, c'est tout

Dans un film où tout tourne autour d'un couple, le choix des deux acteurs principaux s'est révélé primordial. Tandis que Julie Gayet s'est imposée au réalisateur notamment par sa photogénie (question d'esthétique, une fois de plus), Sami Bouajila était de son côté certain d'obtenir le rôle à l'issu de son premier rendez-vous avec le cinéaste. Encore fallait-il que les deux acteurs fonctionnent ensemble, ce que Jean-Baptiste Leonetti n'a pas tardé... Lire plus

Carré d'honneur

Carré Blanc a été présenté au Festival International du Film Fantastique de Sitgès et au TIFF (Festival International du Film de Toronto) dans la sélection "Vangard", qui récompense les meilleurs premiers films. Il était le seul film français en compétition dans cette catégorie.

Bienvenue dans le cercle très fermé...

Carré blanc est le premier long-métrage de Jean-Baptiste Leonetti, qui s'était auparavant illustré dans la réalisation de spots publicitaires et du court-métrage Le Pays des ours, primé au festival de Brest et aux Lutins du court-métrage.
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

Commentaires

  • Gabe-Walker

    On ne l'attendait plus.....ce film a l'air vraiment à part, Julie Gayet demeure de toute évidence la caution qualitative....

  • Axel Plaisir

    La bande annonce est flippante... Ca fait froid dans le dos!

  • ntMlgA

    Vu en projo spéciale, je ne comprends pas comment il n'est pas interdit aux moins de 16 ans, VOIRE de 18 ans...

  • Toto662

    Ouaaaaaaaaaaah ! Super B.A, super synopsis, et, je l'espère, super film !

  • Mia Knight

    ça l'air soporifique, pompeux, abscons à souhait, bref tout ce que je ne supporte pas dans un certain type de cinéma Fr, et je ne suis pas contre le cinéma d'auteur , surtout quand il s'agit de films étrangers, j'arrive pas à adhérer aux films fr mis à part quelques exceptions de qualité!

  • jujulcactus

    Enfin un film français audacieux, la BA est hyper intrigante mais qu'est ce que ça cache?

  • RENGER

    Quitte à l’instant la Projection Presse de CARRE BLANC, un thriller d’anticipation qui va en dérouter plus d’un !

  • JohnF

    Un film à voir ! Sujet plus qu'intéressant et que dire de la bande annonce.. Rendez-vous le 7 septembre !

  • Sushi-Overdose

    Un film d'anticipation pessimiste, sombre, asphyxiant. Une réussite ternie par un certain problème de rythme une fois arrivé au coeur du film. A voir, pour ceux qui ont le moral solide !

    Critique complète :

  • Thomas1029

    Ouais, j'irai le voir. En plus, Sami Bouajila, super acteur. Ouais.

  • RENGER

    * ~ Carré blanc (2011) est un thriller d’anticipation d’un nouveau genre, flirtant par moment avec la science-fiction (bien que l’histoire se situe dans un futur proche, mais à une époque incertaine), dans un monde déshumanisé, aseptisé & glacial, où les humains semblent avoir été lobotomisés. Le film nous plonge au cœur d’une société réactionnaire où l’apparence joue un très grand rôle (mention spécial à Jean-Pierre Andreani qui incarne le gardien du parking au large sourire crispé et inquiétant). Ici, les dialogues se font rares au profit d’une bande-son très présente, que ce soit au niveau des bruitages, de la radio ou de la musique en fond sonore (volontairement répétitive).
    D’une violence à la fois physique et psychologique (l’interdiction au moins de 16 ans s'avère exagérée), pour son premier long-métrage, Jean-Baptiste Leonetti nous réserve une oeuvre atypique qui va en dérouter plus d’un. On pourra toujours féliciter le jeune cinéaste (qui est aussi le scénariste), pour son audace car ce genre de réalisation (bien qu’il s’agisse d’une coproduction franco/suisse/luxembourgeoise) est extrêmement rare dans le paysage cinématographique français.

  • Maou Verou

    Quelqu’un connait le nom de la musique de la b-a ?

  • Maou Verou

    (pour info) musique de : Evgueni Galperine

  • ffff d.

    rah je peux pas le voir mais j'adorerais trop!!! 16 ans c'est tout de même pas exagéré? ceux qui l'ont vu ils en pensent quoi?

  • SyphX-

    "Ici, on cache tous sentiments, on masque, on fait semblant, on joue, même le gardien de parking affiche un sourire trafiqué." ★★★★★★★☆☆☆ Lire la suite sur LE BLOG DU CINÉMA :

  • Motragena

    Ola, enfin un truc francais qui ose l'originalité! Certes, on voit que tout ça manque un peu d'sous pour que l'univers puisse etre vraiment crédible, mais du coup il y a plein d'idées partout: le scenario, l'image, des comediens super habités et une tres belle zic à la fois etrange et emouvante. Noir, violent, drole et... romantique! Une petite claque ce film!

  • ffff d.

    Quelqu'un sait quand le dvd sort?

  • ffff d.

    Il a mit du temps à sortir! Et il en valait la peine, franchement ce film est excellent! Bravo!

  • kev952

    Un chef d'oeuvre métaphorique qu'il se faut de voir au moins une fois. Malheureusement et comme d'habitude, le cinéma d'auteur ne marche pas et c'est bien dommage. 5/5

  • kev952

    L'interdiction est bien sur exagérée, avertissement aurait largement suffit

  • HaraduKu Yakatat?

    Bravo.
    Un très bon film d'anticipation.

    ça change des trucs pourris, à deux balles, américains quoi ;D
    D'accord avec Kev952, l'interdiction est fort éxagérée! Eh oui quand c'est trop subversif ou un peu trop proche du réel, les maîtres-à-penser chargé de la bonne marche des chose savent mettre des panneaux où il faut...INTERDIT...ah ah ah!
    Encore Bravo.

  • Flo 1911

    Il y a comme une ambiance salsa et tropiques dans ce film

  • Flo 1911

    Et puis leur usine à viande a l'air de faire de super hamburgers !

  • Romain B.

    Sur la lignée du meilleur des mondes d'Aldous Huxley (livre) en plus soft. Une sorte d'avant-garde, assez prenant et efficace.

  • cad2507

    Je me suis ennuyée, terriblement ennuyée. Un film pseudo intello, des décors "Ikea", cela fait tellement "bon marché", bas de gamme, autant pour les décors que les acteurs. Ce n'est pas du cinéma d'auteur, c'est du ciné de MJC. Décevant. Rien de nouveau : regardez plutôt le "soleil vert" dont ce film semble s'être fortement inspiré.

  • carlupetru

    une belle merde !!!

  • Sheemere

    Qui a dit métaphore et anticipation?
    N'est-ce point déjà le monde dans lequel nous vivons?
    Il suffit de retirer nos oeillères pour se rendre compte qu'il n'est point besoin d'inventer un décor futuriste, le présent suffit amplement.
    Appelons Fiction uniquement ce que nous refusons d’admettre comme étant déjà réalité, car comme le disait l'auteur et chercheur canadien Marshall McLuhan (1911-1980):
    "Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés.
    Les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique".

    Ou comme le disait le script doctor et accessoirement, grand gourous de scénarisation, John Truby, interviewé pour l’émission "Personne ne Bouge" d'Arte sur les voyages spatiaux-temporels, à propos du film "Looper" de Rian Johnson (2012) :

    "La Science-Fiction ne prédit pas le Futur;
    elle commente le Présent.
    Elle montre que, si nous continuons à faire les mêmes Choix,
    les Conséquences pour l'Avenir serons terribles".

  • lexcalvin

    Tres froid et ennuyeux, c'est vrai, mais le réalisme de cette dystopie mérite qu'on s'y attarde.
    1984 n'est pas plus un roman comique, et il est pourtant nécessaire.

  • Serge T.

    Un film à se chier dans les godasses; tout simplement, perte de fric et perte de temps + stress de voir des âneries pareilles.....

Voir les commentaires
Back to Top