Mon AlloCiné
    Zardoz
    Zardoz
    Date de reprise 3 décembre 2008 (1h 45min)
    Date de sortie 13 mars 1974 (1h 45min)
    Avec Sean Connery, Charlotte Rampling, Sara Kestelman plus
    Genre Science fiction
    Nationalité britannique
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,0 344 notes dont 62 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    2293. La Terre a été totalement dévastée et la société est divisée en plusieurs castes : les Brutes, les Exterminateurs et les Barbares qui vouent un culte sans limites au dieu Zardoz. Tous oeuvrent pour les Éternels, un groupe d'humains immortels. Ce nouvel équilibre social va être bouleversé lorsque Zed, un Exterminateur, décide de pénétrer chez les Éternels, défiant ainsi le dieu Zardoz...
    Distributeur Solaris Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 1974
    Date de sortie DVD 27/03/2001
    Date de sortie Blu-ray 13/11/2017
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 03/12/2008
    Langues Anglais, Italien, Suédois, Latin, Allemand, Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 42411

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 7.20 €
    Zardoz
    Zardoz (DVD)
    neuf à partir de 6.30 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Zardoz Bande-annonce VO 1:06
    Zardoz Bande-annonce VO
    57 644 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°66 - Les looks interdits 2:01
    Top 5 N°66 - Les looks interdits
    33 613 vues

    Acteurs et actrices

    Sean Connery
    Rôle : Zed
    Charlotte Rampling
    Rôle : Consuella
    Sara Kestelman
    Rôle : May
    Sally Anne Newton
    Rôle : Avalow
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    lhomme-grenouille
    Critique positive la plus utile

    par lhomme-grenouille, le 17/10/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Peut-être est-ce parce que j’adore John Boorman et ses atmosphère bien étranges... Peut-être est-ce parce que ...
    Lire la suite
    RENGER
    Critique négative la plus utile

    par RENGER, le 15/12/2008

    0,5Nul
    En quelques mots et pour résumer avec facilité et flemme, on pourrait, tout bonnement dire que Zardoz (1974) est un ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    19% (12 critiques)
    21% (13 critiques)
    18% (11 critiques)
    29% (18 critiques)
    3% (2 critiques)
    10% (6 critiques)
    Votre avis sur Zardoz ?
    62 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    En famille

    Avec Zardoz, John Boorman met en scène trois de ses cinq enfants pour la première fois dans des petits rôles non crédités au générique. Katrine Boorman, Tasha Boorman et Daisy Boorman apparaîssent dans les scènes de flash-back. Il mettra à nouveau en scène plusieurs de ces enfants notamment dans Excalibur et La Forêt d'émeraude (Tommy adulte n'est autre que son fils, Charley Boorman). Il fait lui-même une apparition dans Zardoz.

    L'adaptation dans le futur

    Zardoz est l'adaptation des contes pour enfants de L. Frank Baum, l'auteur du Magicien d'Oz. D'ailleurs, Zardoz est la contraction des mots "wizard" (magicien en français) et "Oz".

    Une scène à répétition

    La scène dans laquelle Sean Connery et Charlotte Rampling se transforme en squelette a du être tournée trois fois. En effet, la pellicule fut d'abord endommagée puis un assistant exposa la bobine au soleil. A chaque fois, les acteurs ont du endurer des heures de maquillage.

    Dernières news

    Délivrance, Zardoz, La Forêt d'émeraude... John Boorman se raconte dans son autobiographie
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 12 octobre 2017
    John Boorman sort une autobiographie sans langue de bois dans laquelle il évoque sa carrière de réalisateur, scénariste et...
    2015... et après ? Les 100 prochaines dates de la science-fiction à l'écran
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 18 octobre 2015
    21 octobre 2015 : Marty McFly arrive dans le futur. Et après ? Quelles sont les futures échéances que nous promet la science-fiction...
    4 news sur ce film
    Films recommandés
    L'Age de cristal
    L'Age de cristal
    L'Invasion des profanateurs
    L'Invasion des profanateurs
    Assaut
    Assaut
    Dark Star
    Dark Star

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1974, Les meilleurs films Science fiction, Meilleurs films Science fiction en 1974.

    Commentaires

    • Cosmicm
      Quand vont-ils le diffuser ? Sean Connery en Slip il ne faut pas rater ça !
    • Jean-philippe N.
      Le plus tordant dans ce film, c'est que Sean Connery avait refusé à la fin des 60' de continuer d'interpréter James Bond par peur d'être catalogué dans ce rôle et donc de risquer l'avenir de sa carrière pour en arriver à tourner....çà! Faut bien admettre que troquer les costards classieux contre un string moule-boules rouge, soutif assorti en forme de cartouchière sur un torse en pelage naturel et cuissardes croquignolettes, quand ce n'est pas une robe de mariée, çà a du le dépayser! A noter, qu'à cette époque bénie des sixties et des seventies, il se tapait les meufs parmi les plus chouettes du moment. C'est une consolation. Heureusement pour lui (et pour nous), sa présence dans de nombreux films ultérieurs n'en a pas été affectée. C'eût été fort dommage pour le 7ème art, cela malgré des productions parfois contestables, mais pas à ce point là...En dépit du débat autour de "Zardoz" en tant que culte ou nanar, daube intello ou navet-tout-court dans lequel je ne parierais pas mon unique tee-shirt "peace & love" rescapé de ce bon vieux temps, une chose cependant me parait claire: John Boorman ne semblait pas croire en l'utopie des communautés hippies déjà moribondes en 1973 face à la société de consommation telle que nous la connaissons depuis et qui mène le monde à sa mort réelle ou supposée, souhaitable ou non. Et qu'il a du abuser de cette merveilleuse quoique dangereuse substance appelée "Lysergsäurediethylamid " ou éventuellement de "psilocybine" en salade (à la grecque!) pour en arriver à ce genre de conclusion...2/5
    • lllFredolll
      Sean Connery en slip pendant 1h45 ça n'a pas de prix Mdr... sinon pas mal bien que très strange même pour l'époque ;-)
    Voir les commentaires
    Back to Top