Mon AlloCiné
Suite parlée - récits de souvenirs enfouis
Suite parlée - récits de souvenirs enfouis
Date de sortie 27 janvier 2010 (1h 17min)
Avec Bruno Lochet, Hiam Abbass, Simon Abkarian plus
Genre Drame
Nationalité français
Bande-annonce
Presse
3,8 5 critiques
Spectateurs
2,74 notes dont 1 critique
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

23 confidences intimes de la rumeur à la méprise, de la maturité à la vérité, du masque au jour de la colère.
23 récits mettent au jour blessure enfuie, jouissance, désarroi...
23 histoires nées de situations vécues, restées figées dans la mémoire parce qu'elles ont été la source d'un trouble.
Distributeur Baba Yaga Films
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 2 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Bande-annonce

Suite parlée - récits de souvenirs enfouis Bande-annonce VF 1:00
Suite parlée - récits de souvenirs enfouis Bande-annonce VF
17 415 vues

Acteurs et actrices

Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • L'Express
  • Les Inrockuptibles
  • Studio Ciné Live
  • Le Monde
  • Télérama
5 articles de presse

Critique spectateur

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
100% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Suite parlée - récits de souvenirs enfouis ?
1 Critique Spectateur

Photo

Secrets de tournage

23 monologues

Composé exclusivement de 23 monologues, le film parvient à dépasser le caractère expérimental et provocateur du concept de départ. Cette expérience n'est pas due à une virtuosité particulière mais à une approche radicale, sincère, frontale, minimaliste et très maîtrisée de ce qu'on pourrait appeler les éléments de base du cinéma parlant. Chacun de ces monologues est incarné par un acteur qui semble livrer son âme en délivrant un souvenir très in... Lire plus

Sur le monologue

Dans la plupart des films intimistes français, les cinéastes s'autorisent rarement de conserver au montage plus d'une séquence reposant exclusivement sur un monologue. La raison en est certainement dans le fait que celui-ci est réputé pour être statique et par essence avant tout littéraire ou théâtral, donc suspecté de ne pas appartenir au langage du cinéma. Le monologue est aussi un moment périlleux où le cinéaste se met de fait en péril parce... Lire plus

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

Commentaires

  • devantlecran
    Ces récits révèlent des souvenirs intimes très forts qui ne laissent pas indifférents. On reconnait Simon Abkarian, vu dans L'Armée du Crime, Hiam Abbas aussi,très troublants tous les deux.
Voir les commentaires
Back to Top