Mon AlloCiné
Rosetta
facebookTweet
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Rosetta
Date de sortie 29 septembre 1999 (1h 30min)
Avec Emilie Dequenne, Fabrizio Rongione, Olivier Gourmet plus
Genre Drame
Nationalités américain, français, belge
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
4,3 22 critiques
Spectateurs
2,8658 notes dont 139 critiques

Synopsis et détails

Rosetta mène tous les jours une guerre sans relâche. Une guerre pour trouver du travail, une place qu'elle perd, qu'elle retrouve, qu'on lui prend, qu'elle reprend, obsédée par la peur de disparaitre, par la honte d'être une déplacée. Elle voudrait une vie "normale" comme eux, parmi eux.
Distributeur ARP Sélection
Récompenses 2 prix et 4 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 1999
Date de sortie DVD 17/01/2001
Date de sortie Blu-ray 29/05/2015
Date de sortie VOD 11/11/2011
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 95 273

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Rosetta en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Rosetta
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Rosetta
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Rosetta
Haute définition
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Rosetta
Rosetta (DVD)
neuf à partir de 9.99 €
Rosetta
Rosetta (DVD)
neuf à partir de 8.39 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Bande-annonce

Rosetta Bande-annonce 0:58
Rosetta Bande-annonce
16 975 vues

Acteurs et actrices

Emilie Dequenne
Emilie Dequenne
Rôle : Rosetta
Fabrizio Rongione
Fabrizio Rongione
Rôle : Riquet
Olivier Gourmet
Olivier Gourmet
Rôle : Le Patron
Anne Yernaux
Anne Yernaux
Rôle : la mère
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Ciné Live
  • Le Parisien
  • Télérama
  • Libération
  • Libération
  • Les Inrockuptibles
  • Planetcinema.com
  • L'Express
  • Le Nouvel Observateur
  • Chronic'art.com
  • Les Echos
  • Le Figaro
  • Studio Magazine
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Cinopsis.com
  • Lenouveaucinema.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Repérages
  • Positif
  • Première
  • Studio Magazine
22 articles de presse

Critiques Spectateurs

stebbins
Critique positive la plus utile

par stebbins, le 23/08/2009

5,0Chef-d'oeuvre

On ne peut pas dire que Rosetta soit un exemple de cinéma glamour ! Filmée caméra au poing, sans musique d'accompagnement,... Lire la suite

Nagix Stumpy
Critique négative la plus utile

par Nagix Stumpy, le 26/11/2013

1,0Très mauvais

Pour être honnête, je n'ai absolument rien compris à ce film durant lequel j'ai eu tout loisir de m'emmerder. A part des... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
22% 30 critiques
14% 20 critiques
12% 16 critiques
16% 22 critiques
21% 29 critiques
16% 22 critiques
139 Critiques Spectateurs

Photo

Secrets de tournage

"Rosetta" selon les frères Dardenne

En écrivant Rosetta, Luc Dardenne explique avoir "pensé au personnage de K, dans Le Château de Franz Kafka, qui ne peut pas accéder au château, qui est toujours refusé dans le village, qui se demande si lui existe vraiment. Cela nous a mis sur l'idée d'une fille qui est mise dehors, qui veut obtenir quelque chose qui lui permettrait de rentrer dans la société, et qui est tout le temps remise dehors." Jean-Pierre Dardenne poursuit : &qu... Lire plus

L'histoire d'une guerrière

Le réalisateur Luc Dardenne explique avoit voulu faire du personnage de Rosetta "une guerrière qui ne s'avoue jamais vaincue, qui repart toujours à l'attaque. C'est une survivante qui vit dans une économie primaire : l'eau, le logement, la nourriture. Elle s'est trouvée des armes bien à elle, un système de survie."

Une actrice non professionnelle

Pour Rosetta, comme plus tard avec Morgan Marinne pour Le Fils, les frères Dardenne ont choisi de recrueter une jeune vedette non professionnelle en la personne d'Emilie Dequenne. "Il était hors de question de choisir une comédienne professionnelle pour éviter de faire écran entre le public et le film", explique Luc Dardenne. "On cherchait une personne, pas un personnage. Le titre, c'est un prénom. Le prénom doit faire le film.&quo... Lire plus
7 Secrets de tournage

Dernières news

Le cinéma européen à Strasbourg
NEWS - Festivals
jeudi 8 novembre 2001

Le cinéma européen à Strasbourg

Organisé du 8 au 13 novembre, le 6e Forum du cinéma européen de Strasbourg sera présidé par Gérard Corbiau. Au programme...

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1999, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1999.

Commentaires

  • Auditore

    C'est nul. C'est un film fait par des stagiaires ou quoi !?

  • Neda Gouloumba

    je n'ai pas bien compris le concept du film est-ce un documentaire pour nous apprendre a enfiler nos bottes en caoutchouc (déjà périmée depuis la grande-section)?? Je ne sais guère bon oh pire pour ne pas être traumatisé par cette faute de gout vous pouvez fermer les yeux et la le doux son du vent et la suffocation de la douce rosetta vous irriterons les tympans...JE CONFIRME NUL

  • bistourn

    Je viens de le voir et je n'ai absolument rien compris à ce film... Autant pour "La promesse" ou "Le gamin au vélo" le message était clair, autant là, on dispose de peu d'info sur le but de ce récit vu que les dialogues sont inexistants. De quel maux souffre Rosetta? A moins d'être docteur ou psy on l'ignore... 2/5

  • cinephile221

    Ma critique : http://lhmovies.blogspot.com/2...

  • stingmatique

    on dirait un found footage , c'est exagerer , la camera se rapprochais a meme pas 5 cm du personnage et elle bougait dans tout les sens , ok que l'on utilise la camera a l'epaule mais la s'est vraiment TRES TRESA DESAGREABLE !

  • angelabassompierre

    je reconnais bien l'oeuvre du réalisateur, c'est un bel élan pour Emilie Dequenne, c'est trop, elle mène une bataille sans relâche et c'est un personnage...

  • angelabassompierre

    tendance art et essai, silence de lorna ou celui là, les personnages sont un peu en lisière et ensuite, c'est chaud, peu de dialogues, peu de personnages. Elle s'agite seulement la déveine la poursuit, de la mère qui boit et tombe dans des comas à des jobs qu'on lui prend ou qu'elle ne peut garder, effrayant décor pour ce jeune être. "Le gamin au vélo" est plus vivant.

  • Batfleck

    Je suis ouvert mais là je ne peux pas laisser passer un film comme ça. Il n'y a aucun but, aucune évolution, c'est mal filmé, et peu touchant puisque les personnages sont méprisables.

  • Joru

    Ennuyeux à mourir; caméra à l'épaule, pas de scénario.
    Genre cinéma expérimental par amateur cinéaste.
    Les critiques de cinéma et moi ne devons pas vivre dans le même monde.
    Dire que les auteurs affirment y avoir travaillé tant et tant.
    Bon, bof...

Voir les commentaires
Back to Top