Mon Allociné
La Isla mínima
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
La Isla mínima
Date de sortie 15 juillet 2015 (1h 44min)
Avec Raúl Arévalo, Javier Gutiérrez, Antonio de la Torre plus
Genres Policier, Thriller
Nationalité Espagnol
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,7 22 critiques
Spectateurs 4,11828 notes dont 219 critiques

Synopsis et détails

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Deux flics que tout oppose, dans l'Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d'Andalousie  pour enquêter sur l'assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au coeur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, parfois jusqu'à l'absurde et où règne la loi du silence,  ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur.

Distributeur Le Pacte
Récompenses 16 prix et 9 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2014
Date de sortie DVD 23/12/2015
Date de sortie Blu-ray 23/12/2015
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 9 anecdotes
Box Office France 323 911 entrées
Budget -
Langues Espagnol
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner La Isla mínima en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
La Isla mínima
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
La Isla mínima
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
La Isla mínima
Définition standard
VF - VOSTFR
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
  • Acheter (13.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
La isla minima DVD (DVD)
Date de sortie : mercredi 23 décembre 2015
neuf à partir de 10.00 €
La Isla mínima (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 23 décembre 2015
neuf à partir de 15.00 €

Acteurs et actrices

Raúl Arévalo
Raúl Arévalo
Rôle : Pedro
Javier Gutiérrez
Javier Gutiérrez
Rôle : Juan
Antonio de la Torre
Antonio de la Torre
Rôle : Rodrigo
Nerea Barros
Nerea Barros
Rôle : Rocio
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Culturebox - France Télévisions
  • Critikat.com
  • Femme Actuelle
  • L'Express
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Dauphiné Libéré
  • Ouest France
  • Le Parisien
  • Gala
  • La Croix
  • Les Fiches du Cinéma
  • aVoir-aLire.com
  • Télérama
  • Le Monde
  • Positif
  • Les Inrockuptibles
  • TF1 News
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • CinemaTeaser
  • Libération
  • Cahiers du Cinéma
22 articles de presse

Critiques Spectateurs

alain-92
Critique positive la plus utile

par alain-92, le 15/07/2015

3,5Bien

La superbe photographie d'Alex Catalan survole le delta du Guadalquivir et les méandres marécageux d'une Andalousie souvent... Lire la suite

Amyitis
Critique négative la plus utile

par Amyitis, le 01/08/2015

2,5Moyen

Ce film avait très bien commencé et il était parfaitement tout ce que j'aime : une atmosphère et des paysages sombres, des... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
15% 32 critiques 45% 98 critiques 27% 60 critiques 11% 25 critiques 1% 3 critiques 0% 1 critique
219 Critiques Spectateurs

Photos

23 Photos

Secrets de tournage

Période charnière

Le réalisateur Alberto Rodriguez est fasciné par les années 80, celles-ci ayant constitué une période charnière en Espagne, à savoir l'époque post-franquiste, où le pays a tenté une transition démocratique après avoir subi le fascisme du général Franco.

Rétablir la vérité

Pour être le plus authentique possible, l'équipe du film s'est basée sur deux documentaires télé très fournis. En effet, le concept de la "démocratisation" en Espagne a été surmédiatisé et présenté aux Espagnols comme un paradis après l'enfer du franquisme. Un aspect que le réalisateur Alberto Rodriguez a cherché à nuancer à travers son film : "Plus de misère, plus d’émigration, plus de chômage. Rien. Envolés ! Les nostalgiques de la dictature qui célébraient chaque année la victoire sur les “ Rouges “ ? Évaporés eux aussi. Mais où étaient-ils passés, c’est une autre histoire. Un vrai conte de fées. Du pur marketing ! Depuis, on a senti maintes fois combien notre équilibre restait précaire. On connaît par exemple la difficulté que rencontrent des milliers de familles pour exhumer les corps de leurs parents, ou grands-parents, fusillés et jetés dans des fosses communes sans aucune forme de procès pendant la guerre de 36 (et bien après)."
9 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 2014.

Commentaires

  • TTNOUGAT

    Il faut être en super forme pour tout comprendre de l'intrigue, heureusement l'essentiel est ailleurs : dans les rapports entre les deux policiers et dans la méfiance générale des habitants de ce magnifique marais non remis du climat franquiste. Une grande compagnie américaine qui distribue ce film espagnol, c'est une rareté à découvrir si on n'a pas peur des ambiances glauques et d'un réalisme appuyé. Ça ne rigole pas, l'absence de sentiments chaleureux est énorme.

  • zvock083

    Un bon thriller qui s'appuie sur une histoire très bien menée, une superbe mise en scène, une réalisation sobre et classe certains plans sont vraiment superbes et sur une remarquable interprétation de la part des acteurs. Ce qui ressort de ce film, c'est l'ambiance glaciale, il n'y a aucune émotion de la part des personnages, et ce, malgré une histoire assez sordide. La particularité de ce thriller, c'est que l'intrigue avance à découvert, je veux dire, il n'y a ni rebondissement farfelu ni fausse piste ce qui parait impensable dans certains films, mais pas ici et c'est ce qui pour moi fait la force du film. On suit réellement l'avancée de l'enquête en même temps que les enquêteurs, c'est comme si c'était une histoire vraie et malgré ce faux rythme, l'histoire reste captivante du début à la fin. 3/5

  • Silence Moteur Action

    Véritable puzzle multicolore, on découvre dans La Isla Minima
    une région marécageuse désespérément plate et inhospitalière. Dans un
    contexte mêlant population silencieuse et disparition mystérieuse, le
    suspense est à son comble et il est difficile de connaître le/les/la (à
    vous de voir) coupable(s), avant le dénouement final. Rappelant le duo
    de True Detective, les acteurs incarnent parfaitement leurs personnages. Autre point positif, la Isla Minima est en sous-texte une lecture politico-sociale passionnante qui permet de découvrir une période sombre de l’Espagne, souvent méconnue.

    Oui mais voilà, comme souvent il y a un hic. La pléiade de récompenses obtenues
    par le film, nous a peut-être rendu exigeant mais la rédac’ reste
    sceptique sur certains points. http://www.silence-moteur-acti...

  • SebUg

    Notre avis : 7/10

    LA ISLA MINIMA est un film noir et spirituel, maniant scrupuleusement les codes du genre tout en insufflant davantage de nuances.
    [...]
    Ce qui nous a énormément séduits est la manière peu usuelle de poser l’intrigue. Toutes les clés et explications ne sont pas fournies au spectateur. Cela pourra en décevoir certains ou en ravir d’autres comme nous, mais le film à néanmoins le mérite d’avoir ce parti pris.
    [...]
    En définitive, cette enquête parfaitement menée reste intriguante et prenante de bout en bout. La force du récit réside dans sa mise en scène noire, sans temps morts et avec des personnages charismatiques.

    http://letype.fr/2015/06/24/cr...

  • Pulp-Movies.com

    “ Avec une atmosphère particulièrement bien travaillée, glauque et pesante, et des personnages bien campés, La Isla Minima saura vous séduire. ”

    Notre avis sur le film ici:

    http://pulp-movies.com/2015/06...

  • VincentCCM

    Notre critique de cette belle surprise venue d'Espagne : http://cineclubmovies.fr/criti...

  • Wilyrah

    Voyage dans la crasse andalouse où non-dits et misogynie sont légion : http://www.lebleudumiroir.fr/l...

  • vincenzobino

    Vu la bande-annonce (le film sort en août chez moi) et question: le film est-il aussi brutal que Zulu par exemple??

  • Go with The Blog

    Une mise en scène maîtrisée, une
    atmosphère singulière et très bien exploitée, un scénario de qualité et
    d’excellents comédiens, voilà beaucoup d’éléments qui font de LA ISLA MINIMA
    un polar estival que l’on vous recommande chaleureusement, pour les
    amateurs d’univers glauque, de suspense et d’enquêtes inquiétantes ... La suite de notre avis sur le film (sans aucun spoiler) >> http://gowith-theblog.com/film...

  • dagrey1

    Si l'intrigue policière est un peu "molassonne", la réalisation multiplie les plans "vu du ciel" popularisés par Arthus Bertrand de cette région d'Andalousie et dépeint de façon assez fine l'Espagne post franquiste à travers une galerie de personnages aux convictions et intérêts forts divergents à commencer par les 2 policiers, principaux protagonistes du film.
    3,5/5

  • maydrick

    Le moins qu’on puisse dire c’est que LA ISLA MINIMA démarre sans ambages et reste très focalisé sur sa préoccupation première : la résolution d’une énigme policière. Pas d’intrigues secondaires, pas de digressions éthérées, pas d’aventures souterraines. Même les quelques scènes qui s’éloignent du fil directeur pour mettre en avant la vie et la personnalité des personnages principaux, même ces scènes sont reliées au propos du cinéaste. Cette épure fait penser à du thriller australien où l’emprise de la nature devient partie prenante dans l’histoire (je pense ici à des films comme THE SQUARE ou le moins récentWAKE IN FRIGHT).

    La suite de notre critique c'est par ici :
    http://maydrick.over-blog.com/...

  • Warrior Girl

    Merci pour ton avis toujours top Dagrey, je vais le voir ce week end celui là...et quelques autres. Bon week

  • dagrey1

    Hello! Ce week end ce sera Victoria ce soir, der samurai demain matin et ant man lundi soir. Bonne journée Alex!

  • Warrior Girl

    Super planning chargé de ton côté;
    J'ai vu un combat ordinaire je vais mettre 3 et Les nuits blanches du facteur 2.5/5 bof pas trop folichon aujourd'hui le bilan mais DEMAIN est un autre jour :)
    Bonne séance tu me diras pour Victoria

  • dagrey1

    Victoria: j'ai pas trop accroché en fait...scenario improbable et beaucoup trop de peloche inutile...Zero empathie pour les personnages en plus.

  • alexzegreat01

    Magnifique thriller porté par un jeu d'acteurs sobre, un coin de pays poisseux et magnifique bout du monde, et un contexte post franquisme dont l'ombre incruste les mœurs et consciences.

  • Warrior Girl

    Tout à fait d'accord avec toi je m'attendais à beaucoup mieux et oui situations abracadabrantes, on est ok :)

  • spider1990

    4/5 pas une oeuvre mineur, mais majeure, poignant, très bien filmé. Un coup de feu dans notre cœur.

  • tdeleau

    La Isla Minima est un bon polar qui se regarde sans déplaisir mais ce film ne révolutionnera pas le genre. Venez découvrir ma critique dans son intégralité sur mon site ScreenReview :

  • cocolapin2laforetdesrevebleu

    Un superbe thriller aux images stupéfiantes, qui renouvelle habilement le genre. Si l'intrigue policière sur le serial Killer est on ne peut plus classique, c'est toute la trame sociale en filigrane qui donne la force nécessaire à ce film pour se démarquer, tout comme des personnages remarquablement fouillés. Mention spéciale au duo de flics très crédibles (et au jeune Raul Arevalo que j'avais repéré en stewart gay très porté sur la f... dans amants passagers d'Almodovar, il est ici méconnaissable) et à des personnages couleur locale qui le sont tout autant, avec une belle attention sur les personnages féminins. A voir si vous n'avez pas vu de bon suspense depuis longtemps vous serez servi

  • DanySH

    Cririque sans spoiler : https://fenetresurecran.wordpr...

  • Warrior Girl

    4 pour moi, il m'a "envoûtée" ce film j'ai trouvé qu'il était top...

  • Warrior Girl

    4/5
    Très agréablement surprise par La Isla Minima qui est un très bon polar qui m'a intriguée, captivée. Photographie très belle. Ambiance glauque, poisseuse par moments, des zones d'ombre, des secrets pour certains personnages intéressants à découvrir.

    Dès le départ, les paysages sont filmés à la Yann Arthus Bertand, l'Andalousie est magnifique mais le théâtre de crimes horribles perpétrés sur des jeunes filles.
    Les deux acteurs principaux qui mènent l'enquête, Raul Arevalo et Javier Gutierrez sont excellents. Je les ai découverts dans ce film et ils sont crédibles, intenses. J'espère les revoir ensemble ou séparément mais ils sont mon "mini coup de coeur" qui a rendu ce métrage encore plus intense.

  • Black-Night

    Merci beaucoup de ton avis, ça donne envie :)

  • Warrior Girl

    J'espère que tu aimeras si tu le vois.

  • MON CINEMATOGRAPHE

    Le film a tout pour plaire : une réalisation impeccable, une atmosphère poisseuse, un contexte historique ambigu. Et pourtant, malgré ses qualités indéniables, le film ne se hisse pas à la hauteur des références du genre (True Detective ou Memories of Murder).

  • Joel C.

    Film, captivant, à l'intensité soutenue, mettant bien en valeur le cadre andalou, et jouant du contexte historique trouble.

    MAIS ! 2 gros bémols !! :

    1. J'aurais apprécié de voir une vraie création espagnole ; Or, je déplore le côté trop "bien léché" des personnages, des dialogues, des réparties; rien qui dépasse: bref l' "efficacité" tellement prévisible et ennuyeuse des films et séries américaines. Ils parleraient anglais, on se croirait aux "States", ds le bayou !!

    Ce qui me donne la fâcheuse impression d'avoir une énième resucée d'un scenario US, tellement prévisible :

    "L'histoire de 2 gars que tout oppose, qui vont devoir s'entendre pour élucider une sordide affaire, dans un coin reculé (le bayou!), face à l'hostilité d'une population locale écrasée sous le poids des non-dits et des traditions".

    2. La grosse ficelle du film c'est une cascade d'improbables rebondissements: indices soudains, révélations qui tombent à point nommé, à chaque fois que le précédent effet s'épuise; ça finirait presque par lasser.

    Heureusement l'intérêt du film ne résidait pas ds la prétention de singer le cinéma "MacDo".... enfin, j'espère...

  • angelabassompierre

    Au début, je le trouve poussif et lent, par après
    25 minutes avant la fin, il est plus captivant et prenant et avant qu'il n'y ait de l'action, beaucoup de patience. J'ai trouvé que c'est un peu policier et course poursuite, pas tellement thriller... Andalousie et autre. Beaucoup d'acteurs masculins aussi.

  • Christoblog

    Une trame policière ultra classique pour un polar scolaire : http://www.christoblog.net/201...

Voir les commentaires