Mon Allociné
Vincent n'a pas d'écailles
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Vincent n'a pas d'écailles
Date de sortie 18 février 2015 (1h 18min)
Avec Thomas Salvador, Vimala Pons, Youssef Hajdi plus
Genres Fantastique, Comédie dramatique
Nationalité Français
Bande annonce Ce film en VOD
Presse 3,9 27 critiques
Spectateurs 3,0710 notes dont 130 critiques

Synopsis et détails

Vincent a un pouvoir extraordinaire : sa force et ses réflexes décuplent au contact de l’eau. Pour vivre pleinement ce don, il s’installe dans une région riche en lacs et rivières, et suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité. Lors d’une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux.
Distributeur Le Pacte
Récompenses 2 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2014
Date de sortie DVD 24/06/2015
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 10 anecdotes
Box Office France 81 332 entrées
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 122977

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Vincent n'a pas d'écailles en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Vincent n'a pas d'écailles
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
  • Acheter (13.99 €)
Vincent n'a pas d'écailles
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
Vincent n'a pas d'écailles
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Vincent n'a pas d'écailles DVD (DVD)
Date de sortie : mercredi 24 juin 2015
neuf à partir de 10.15 €

Acteurs et actrices

Thomas Salvador
Thomas Salvador
Rôle : Vincent
Vimala Pons
Vimala Pons
Rôle : Lucie
Youssef Hajdi
Youssef Hajdi
Rôle : Driss
Nicolas Jaillet
Nicolas Jaillet
Rôle : Lieutenant Le Brec
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Transfuge
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Time Out Paris
  • Sud Ouest
  • 20 Minutes
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Metro
  • Critikat.com
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération
  • Le Dauphiné Libéré
  • aVoir-aLire.com
  • Les Fiches du Cinéma
  • Télé 2 semaines
  • CinemaTeaser
  • TF1 News
  • Ouest France
  • Positif
  • Mad Movies
  • L'Humanité
  • Télérama
  • Chronic'art.com
  • Studio Ciné Live
  • Première
27 articles de presse

Critiques Spectateurs

gimliamideselfes
Critique positive la plus utile

par gimliamideselfes, le 22/02/2015

4,0Très bien

J'avais vite fait vu la bande annonce il y a quelques jours et j'avais été très intrigué par ce film qui se présente être... Lire la suite

Papagubida
Critique négative la plus utile

par Papagubida, le 09/07/2015

1,0Très mauvais

L'une de mes plus grosses déceptions de l'année ! Qu'est-ce que j'ai cru en ce film ! Et pourtant, qu'est-ce que je l'ai... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
18% 23 critiques 19% 25 critiques 31% 40 critiques 15% 19 critiques 12% 15 critiques 6% 8 critiques
130 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Élément fantastique

Vincent, le personnage principal du film, joué par Thomas Salvador, est doté de super-pouvoirs lorsqu’il est au contact de l’eau. "Le film est parti d’une image que j’avais en tête, celle d’un corps immergé qui glisse dans un cours d’eau très étroit et peu profond, le type d’endroit où l’on se trempe juste les pieds mais où personne n’aurait l’idée de se baigner", explique le réalisateur. Ce personnage vit en effet en marge de la société dans une région reculée riche en lacs et rivières.

Contourner les codes du genre

Fan de comics et de films de super-héros, le réalisateur Thomas Salvador a voulu contourner les codes du genre. Il ne donne par exemple aucune explication sur la provenance des super-pouvoirs du personnage principal : "Peu importe d’où viennent les forces fantastiques de Vincent, ce qui compte est ce qu’il décide d’en faire et où cela le conduit." déclare-t-il. Le cinéaste ne qualifie d’ailleurs d’ailleurs par son personnage de super-héros dans la mesure "où il ne considère pas ses aptitudes extraordinaires comme un pouvoir, et n’envisage pas qu’elles lui aient été « données » dans un dessein précis. Il est pris dans sa propre vie d’homme, sa nécessité de composer au quotidien avec ce qui le différencie, et ne se sent donc investi d’aucune mission."
10 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Fantastique, Meilleurs films Fantastique en 2014.

Commentaires

  • Johnny Adrian

    On est en 2014 et, on tiens enfin un film français qui sort des sentiers battu ! Ce n'est pas trop tôt ! Maintenant, il faut voir si l'histoire du super pouvoir est juste un prétexte ou si ça va vraiment être exploiter dans le film. Bref, enfin de l'originalité dans le cinéma français ! Merci Thomas Salvador, peu importe le résultat final.

  • MovieWolfie

    Ce n'est pas le premier ! Il y a déjà eu des films au super pourvoir.

  • NeozOne.org

    La bande annonce vient de sortir ! http://www.neozone.org/videos/...

  • K?vin B.

    Il y a eu déjà de nombreux bons films français originaux. Et ils avaient le mérite d'être au moins bien joués et bien écrits.

  • peerate

    HAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!! la blague :))))) Merci !!!!!!!

  • K?vin B.

    Leon est magnifique. Pour n'en citer qu'un.

  • The Clown

    Des films français qui sortent des sentiers battus il y en a plein ! Celui-ci en fait apparemment partie, mais je peut te citer 50 autres films.

  • Damien G.

    Encore un film que j'ai très envie de voir sauf qu'il n'y a pas de projection à moins de 300km :(

  • Sick-o-phant

    J'ai cru au début que ça passerait pas, mais je suis sorti avec un grand sourire!
    L'intérêt du film vient du mélange des styles (la phrase qui a servi à vendre le film "le premier film de super héros français" est finalement assez juste) et aussi du fait que ce mélange de genre est parfaitement exploité!
    C'est un film dans la pure tradition française (j'ai peut-être une vision stéréotypée mais quand même) : images et sons pris en extérieur, peu de musique et celle ci est souvent intradiégétique, un montage assez long (qui, du coup, laisse l'image respirer), très peu verbeux, le perso principal est un "anti-héros" etc...
    Ensuite le scénar reprend bien les codes du film de super héros en l'adaptant à des situations très quotidiennes (à ceci prêt que le héros a quand même un pouvoir surnaturel), je ne citerai pas de scène parce que ça spoilerait, mais si vous n'avez pas vu le film, regardez les teasers ils sont assez représentatifs et ils n'en disent pas trop sur l'intrigue!
    Le plus fort c'est que ce mélange des genre fait vraiment sens : avec tant de place à l'image et à la mise en scène, et des dialogues aussi rares, le film devient très introspectif et on se prend, comme le héros, à se rêver dans une situation bien plus épique qu'elle ne l'est vraiment! Et c'est de la que vient le comique du film je crois, d'où la raison pour laquelle pas mal de gens ne vont probablement pas aimer le film : il doit être "chiant" (banal, quotidien) pour pouvoir être drôle... enfin il me semble!
    En tout cas, même si on enlève l'humour, c'est assez beau, assez poétique et reposant, ça fait plutôt du bien!
    Je suis content de l'avoir vu et j'irais peut-etre même le revoir tiens!

  • Go with The Blog

    VINCENT N’A PAS D’ÉCAILLES,
    c’est le film avec le premier héros 100% bio ! Parfois un peu bancal et
    maladroit, et peut-être avec un manque de densité scénaristique pour
    tenir tout un long-métrage, ce premier film se doit en tout cas d’être
    salué pour son audace. Et c’est déjà pas si mal dans le cinéma français ! ... Notre avis en détails : http://gowith-theblog.com/crit...

  • arnaud1972

    malgré quelques faiblesses dans la seconde partie et une fin relativement bâclée, un film avec beaucoup de charme et d'audace qui mérite le détour. De plus, les plans du personnage dans les eaux du Verdon sont simplement magnifiques, à voir!!!

  • scarface1972

    3/5
    Rien de spécial à dire, je l'ai vu, c'est pas mal....

  • Pulp-Movies.com

    Des places pour le film sont à gagner ici:

    http://pulp-movies.com/2015/02...

    Good luck.

  • maxou140

    Mouahahah ! Un cinéma à 100 mètres de chez moi le diffuse ! :D

  • Laurence M.

    5/5 Vincent n'a pas d'écailles est un film tout à fait réussi et qui mérite qu'on en parle... Je trouve d'ailleurs cette presse unanime bien méritée. Ca fait du bien de voir que le cinéma français se renouvelle, et découvrir des nouvelles têtes aussi.
    La mise en scène est superbe, l'image aussi.

  • angelabassompierre

    indépendant.
    l'idée est originale, mais trop long et trop lent.
    j'ai eu bien du mal
    pour ce que ça dit
    un court-métrage et nous aurions saisi.
    allez y, ça encourage.

  • dagrey1

    Filmé avec un minimum de dialogues, "Vincent..." est un film original et pittoresque plus proche du court métrage que d'un film de super-héros.

  • pascale B.

    j'ai tout simplement adoré. Je vais pas souvent au cinéma mais des amis me l'ont conseillé. J'ai pas regretté. C'est d'une originalité folle et les 2 comédiens sont tellement beaux !

  • paul M.

    Voilà un film qui sort des sentiers battus. beaucoup d'humour et de délicatesse. Et surtout, une proposition tellement originale pour un film francais !
    Rien vu d'aussi bien depuis Les Combattants !

  • Alix R.

    ou la la... voilà le film de l'année ! on y fonce les yeux fermés !

  • Marianne V.

    Quel film charmant ! c'est frais (sans jeu de mot) et original. Les acteurs sont fantastiques et tellement beaux. j'ai tout simplement adoré et vais y retourner avec mes neveux pour les vacances...

  • LBDC

    (;..) S’il a été annoncé lors de sa promotion (bande-annonce notamment) comme le premier film de « super-héros français », et bien qu’on y retrouve une réutilisation de tous les codes du genre, Vincent n’en est pas vraiment un. Son pouvoir et sa maîtrise parfaite de l’univers aquatique font de lui un mélange de Kevin Costner dans Waterworld (1995 de Kevin Reynolds), sans les branchies, et une sorte d’X-men. Cependant en observant sa vie quotidienne on se rend vite compte que Vincent n’a rien de cette catégorie de personnages. D’une part par son caractère discret et solitaire, d’autre part par les limites de son pouvoir (il perd sa force et son agilité dès que son corps redevient sec). Ainsi, comme le dit lui-même Thomas Salvador, à part devenir un super maître-nageur, les possibilités sont limitées. Les références aux films de super-héros restent alors présentes mais davantage comme clins d’œil et avec une forme de dérision. Un baiser façon Spiderman de Sam Raimi (2002) mais inversé (la jeune fille la tête à l’envers), ou encore une tenue de plongée en guise de costume. C’est à la fois dans ces détournements et sa sobriété que Vincent n’a pas d’écailles trouve un esprit comique burlesque et de situations à la manière de Buster Keaton, soutenu par un montage intelligemment étudié, comme lors d’une longue poursuite, ou lorsque Vincent, impassible, explique ses facultés à Lucie. (...)

    Dans son approche presque réaliste de ce sujet, Thomas Salvador a opté pour une absence totale d’effets numériques (cette fois en accord avec la promotion du film qui annonçait « un film 100% sans effets spéciaux »). Le réalisateur et son équipe ont eu recours à divers trucages à base de machineries et mécaniques pour montrer la puissance et la vitesse du personnage dans l’eau. Si on peut deviner l’utilisation de tremplins hors de l’eau pour plusieurs séquences, on reste bluffés, comme devant un tour de magie dont nous n’aurions pas les secrets, dès lors que notre héros apparaît dans différents courts d’eau (rivière, fleuve, mer…). Avec ce retour à un cinéma de trucages, filmé en pleine nature, Vincent n’a pas d’écailles impressionne. Presque davantage même que les grosses productions qui se « facilitent » le travail par l’utilisation d’effets numériques. C’est finalement plutôt son originalité et son traitement que son scénario, soyons honnête, assez mince, qui fait du film une surprise charmante.

    L'intégralité de notre avis, sur Le Blog du Cinéma

  • Louis M.

    Oui oui, totalement bluffé par les trucages !

  • my_name_is_bruce

    allociné écrit c'est le premier pour tout les films !

  • MovieWolfie

    Tu crois tout en ce qui est écrit ? Bah !...

  • my_name_is_bruce

    C'est pas a toi que je repondais ! Le coup de Jamel qui fait le premier film en motion capture... MDR !

  • OriginalKaa

    Pas d'explosion, pas de bannière étoilée, pas d'armure ou de combinaison moulante. Juste l'histoire d'un type super simple doté de super pouvoir et qui tombe amoureux. Un héros discret, 100% bio.
    Très belle surprise que ce 1er film de super héros made in France. D'une douceur qui n'a d'égale que le sourire de Youssef Hadji. Tendre comme du pain de mie, Vincent qui n'a pas d'écailles est le super héros que les enfants devraient adorer. Avec lui, pas de panoplie, ni gadget, juste de la simplicité et de l'inventivité.

  • Jean De l.

    Je me demandais juste à savoir comment cela se passe pour la demoiselle aprés qu'il est pris une douche juste avant de faire l'amour...

  • zvock083

    J'avais entendu parler de ce film dans l'émission "Le Cercle" et la bande-annonce m'avait donné envie surtout avec une histoire comme ça, seulement le résultat final ne m'a pas du tout convaincu. L'idée est bonne en plus ça va à l'opposé des films de super-héros, avec un personnage principal aux antipodes de ce que l'on a l'habitude de voir tout comme les "effets spéciaux" qui sont minimes et drôles, mais malgré ça, je n'ai pas du tout accroché. C'est un film sans rythme, sans réel enjeu, avec un scénario creux et des dialogues sans grands intérêts du moins quand il y en a, je pense qu'un court voir moyen métrage aurait été un meilleur choix, car là, c'est vraiment trop ennuyeux. 1/5

  • chalomi

    Après sa douche....elle prend cher en général.

  • chalomi

    Intéressant et original....Thomas Salvador,un garçon à suivre.

  • Papagubida

    comme zvock03 .. je suis friand de ce genre de "petit" film, et j'étais super enthousiaste en commençant à le regarder.. et pourtant je suis extrêmement déçu, ce film est très (TROP) lent, les acteurs sont bons mais leurs personnages sont totalement niais et donc chiants à mourir, l'histoire d'amour euuh.. je sais bien que l'amour ça peut aller très vite mais là il faut pas abuser.. Les effets en revanche sont plutôt réussis malgré le petit budget (quoique les sauts quand il est hors de l'eau sont souvent trop "au ralenti" pour être crédibles).. C'est dommage il y avait de l'idée mais très honnêtement je ne sais pas quoi dire à part que ce film est chiant à crever (et croyez-moi je suis rarement méchant avec les films, je suis même plutôt bon public, surtout pour ce genre de film..)
    1,5/5

  • phoenix13

    Le Mark Harris frenchy

  • beubeu891

    L'accroche "1er film de super-héros français" avait de quoi laissé dubitatif... Vincent est un sdf : pas de maison, pas ou peu de travail, mais des pouvoirs qu'il acquiert au contact de l'eau, élément tout symbolique qui restera d'ailleurs au simple statut de symbole. C'est un film indépendant, au rythme lent, avare de dialogue, à tendance sociale, réaliste comme le fut, dans un genre très différent, Chronicle. Qu'est-ce que ce film peut avoir à nous dire ? Que les héros sont avant tout des gens normaux qui cherchent du taf, aiment, dansent, jouent au ping-pong ; et se baignent. En l'absence d'un scénario épais on se retrouve face à une espèce de catalogue qui laisse inexploité nombre de possibilités (au-delà des symboles, donc). Une personne extraordinaire confrontée à l'ordinaire de façon répétitive afin de retrouver l'excitation première d'être un super-héros, avant de se trouver des origines, un bad guy à la hauteur et des scènes d'action obligatoires ? Ca ne fonctionne pas sur la longueur. Faute d'intrigue le film reste en surface et c'est bien dommage, même s'il se rattrape maladroitement sur cette dernière demi-heure qu'il transforme en simple poursuite à peine digne d'un film hollywoodien. S'il est vraiment original dans son propos on retombe vite sur nos pattes avec cette sirène masculine... si je puis dire.

  • gentilbordelais

    plans statiques, longs silences, personnage peu expressif... difficile de tenir ne serait ce que 30 minutes, jusqu'à l'élément déclencheur d'un semblant d'intrigue. au final, un tout petit film sans grand intérêt, voire insignifiant!

  • defleppard

    Premier X-Men version française, cet ovni se regarde avec plaisir. 3 étoiles.

Voir les commentaires