Mon AlloCiné
    Le Dos Rouge
    Le Dos Rouge
    Date de sortie 22 avril 2015 (2h 07min)
    Avec Bertrand Bonello, Jeanne Balibar, Géraldine Pailhas plus
    Genre Comédie dramatique
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,0 15 critiques
    Spectateurs
    2,7 91 notes dont 25 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Un cinéaste reconnu travaille sur son prochain film, consacré à la monstruosité dans la peinture. Il est guidé dans ses recherches par une historienne d’art avec laquelle il entame des discussions étranges et passionnées.
    Distributeur Epicentre Films
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD 22/09/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 22/09/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 11 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 141125

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 17.00 €
    Le Dos rouge
    Le Dos rouge (DVD)
    neuf à partir de 6.74 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Le Dos Rouge Bande-annonce VF 1:26
    Le Dos Rouge Bande-annonce VF
    45 413 vues

    Acteurs et actrices

    Bertrand Bonello
    Rôle : Bertrand
    Jeanne Balibar
    Rôle : Célia Bhy
    Géraldine Pailhas
    Rôle : L'autre Célia Bhy
    Joana Preiss
    Rôle : Barbara
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Les Inrockuptibles
    • Time Out Paris
    • Transfuge
    • Critikat.com
    • Libération
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Le Monde
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Express
    • Ouest France
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Matteo  C.
    Critique positive la plus utile

    par Matteo C., le 30/04/2015

    5,0Chef-d'oeuvre
    Audacieuse idée que de sortir un réalisateur des salles obscures pour le filmer dans des musées. Les conversations ...
    Lire la suite
    Marc  Panofsky
    Critique négative la plus utile

    par Marc Panofsky, le 22/04/2015

    0,5Nul
    J'avais le sentiment de déranger tellement que les personnages sont entre eux. Se regarder le nombril peut parfois ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    24% (6 critiques)
    8% (2 critiques)
    36% (9 critiques)
    4% (1 critique)
    24% (6 critiques)
    4% (1 critique)
    Votre avis sur Le Dos Rouge ?
    25 Critiques Spectateurs

    Photos

    22 Photos

    Secrets de tournage

    Genèse du projet

    L'idée de ce film est née après qu'Antoine Barraud ait pu lire une étude selon laquelle, "la durée moyenne passée par chaque visiteur de musée ou d’exposition devant un tableau était de quinze à vingt secondes environ". Il a donc jugé nécessaire de prendre le temps de filmer des toiles devant cette démocratisation de l'impatience du spectateur. Par ailleurs, son envie de filmer un réalisateur, notamment Bertrand Bonello, et de recueillir sa... Lire plus

    Un long tournage

    Le tournage s'est étalé sur plusieurs périodes distinctes pour une durée totale de trois ans. Ce qui a apporté, selon Antoine Barraud, du romanesque et de la légèreté au projet. De plus, cela a permis au réalisateur de tourner, entre temps, Les Gouffres tandis que Bertrand Bonello, de son côté, a eu le temps de réaliser L'Apollonide et Saint Laurent.

    Un premier "Premier Rôle"

    Bertrand Bonello est avant tout connu pour ses talents de metteur en scène et de compositeur. Et même s'il lui est arrivé d'être crédité de quelques performances devant les caméras, dans des rôles plutôt secondaires comme celui d'un journaliste de Libération dans son propre film Saint Laurent, c'est ici qu'il obtient son premier grand rôle.
    11 Secrets de tournage

    Dernières news

    Prix Louis-Delluc 2015 : Marguerite, Comme un avion, Mustang en lice pour le Goncourt du cinéma
    NEWS - Festivals
    mercredi 2 décembre 2015
    Huit films sont en lice pour le Prix Louis-Delluc 2015. Zoom sur cette sélection avant le résultat des votes, le 16 décembre...
    Sorties cinéma : Avengers 2 réalise le meilleur démarrage de l'année
    NEWS - Box Office
    mercredi 22 avril 2015
    En attirant plus de 6500 spectateurs lors des premières séances parisiennes, Avengers L'ère d'Ultron réalise le meilleur...
    5 news sur ce film
    Films recommandés
    Dégradé
    Dégradé
    Le Souffle
    Le Souffle
    The Other Side
    The Other Side
    Sous-Sols
    Sous-Sols

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2014.

    Commentaires

    • chryerle
      Je trouve ce film assez dur d'accès. Pour un public averti. Je ne peux malheureusement pas faire plus constructif comme critique tellement je me suis senti loin de l'intrigue du film :/
    • Brady20
      On n'a pas du être à la même projection car j'ai vu ce film aussi à Berlin et il n'y a pas un quart de la salle qui s'est vidé comme vous tenez tant à le souligner ... un peu marseillais ? Seulement 10 personnes sont parties ... Après que vous n'ayez pas aimé ce film est tout a fait respectable ... mais encore faut-il argumenter. Dire qu'un film est nul ... ne me semble pas très convainquant ...
    • Berlioz-Witold
      Vu au MK2 Beaubourg hier. Je ne connaissais pas ce réalisateur, mais la très bonne presse et l'affiche intrigante m'ont donné envie d'y aller. Et au final, quelle surprise ! : Il y avait longtemps que je n'avais pas été aussi troublé, charmé, dérangé, envouté, captivé au cinéma. Le Dos rouge est une expérience cinématographique de toute beauté. C'est constamment drôle, original, détonnant. Le réalisateur ose s'aventurer sur des terres guère explorées dans le cinéma français et mixer des influences diverses et variées : en premier lieu le cinéma de genre à la David Cronenberg ou Dario Argento : la tâche rouge se propageant dans le dos de Bonello, l'approche organique, la fascination pour le "monstre", le chaos sensoriel à l'oeuvre etc. On reconnait également l'influence de Léos Carax par le goût du risque, la liberté et le côté "instinctif" de la démarche artistique. On pense aussi à plusieurs reprises au cinéma hitchcockien : Le Dos rouge peut être vu comme un thriller manipulateur, où l'on aime à se perdre, et où le vertige nait de la figure du double (comme dans Vertigo). Enfin, on rit énormément. Le réalisateur ne se prend pas au sérieux, et certains scènes sont absolument irrésistibles. Le film tend alors vers le registre de la comédie "spirituelle" à la Woody Allen, avec une Jeanne Balibar au sommet de son excentricité et de son charme "snob". On savoure alors chacune de ses répliques, chacune des ses intonations ! Quelle plaisir de retrouver LA Jeanne Balibar qu'on aime, celle de ses débuts, de "Comment je me suis disputé (ma vie sexuelle)", de "J'ai horreur de l'amour", de "Va savoir !", du "Plaisir de chanter" ! Quelle jubilation de voir Balibar qui "balibarise", Balibar au carré, Balibar en liberté !!! Merci donc Antoine Barraud, pour ce film constamment étonnant et audacieux, et pour nous avoir permis de retrouver la GRANDE BALIBAR !
    • Marc Panofsky
      J'avais le sentiment de déranger tellement que les personnages sont entre eux. Se regarder le nombril peut parfois être intéressant, enrichissant... mais faut-il encore avoir un nombril qui vaille la peine. Film d'une vacuité sans fond, noyé dans des références ressasser. Si c'est ça l'introspection d'un artiste, on peut dire à adieu aux arts.
    • Bulles de Culture
      Envie de vous faire votre propre idée sur le film ? 5x2 places à gagner sur Bulles de Culture jusqu'au 22 avril : http://www.bullesdeculture.com...
    • Al789
      Le Dos rouge est une très belle surprise ! Ce film où l'on suit un réalisateur à travers ses déambulations dans des musées est passionnant. En effet, le film soulève la question de la création de manière ludique et jamais rébarbative. De plus, les interprètes, notamment Bertrand Bonello, Jeanne Balibar et Géraldine Pailhas sont parfaits. Ce film est donc une véritable découverte qu'il faut s'empresser d'aller voir !
    • Fan-De-Minions!!
      Oui enfin c'est ce qui arrive à la plupart des festivals, le fait qu'il y'ait toujours des péteux qui n'ont aucun respect envers l'oeuvre elle-même et qui sortent de la salle pour cette raison... Mais ce ne sont pas des exemples à suivre, sauf dans des situations extraordinaires!
    • ogami
      Vu il y a quelques mois à un festival en octobre, je rejoins tout à fait l'avis de jaquot30. ce film est d'une prétention rarement atteinte !... :(Un des plus mauvais films que j'ai pu voir. Le thème est intéressant mais est sous-exploité du début à la fin... Les acteurs s'en tirent bien mais la réalisation est absolument affligeante de médiocrité et il faut un grand courage pour rester jusqu'à la fin...A éviter à tout prix...
    • Loulouvaaucin?
      Très beau film, très drôle et vraiment intéressant !J'ai été aspiré par le film dès le début et me suis pas du tout ennuyé. Je recommande grandement.
    • Lady B
      Je viens de voir la bande-annonce et ça me donne très envie de voir le film!! ça à l'air mystérieux et complètement décalé … à l'image de Balibar.. J'adore cette actrice qu'on voit trop peu et j'ai hâte de découvrir Bonello acteur!
    • Brady20
      Moi j'ai beaucoup aimé ce film. Des comédiens remarquables et tout particulièrement Jeanne Balibar et Bertrand Bonello que l'on retrouve ici comme acteur ... sans parler de Géraldine Pailhas, Joana Preiss, Pascal Gregorry, Nicolas Maury etc ... bref un très beau casting. Ce film est nullement prétentieux, il aborde simplement le "douloureux" sujet de la création ... avec quelques petites longueurs certes. Mais l'angle d'aproche est franchement très original. Un bel hommage à la peinture et au 7 eme art.
    • jacquot30
      Ce film est à éviter à tout prix. Nulle et prétentieux à la fois. Même à la Berlinale 1/4 de la salle est sortie avant la fin.
    Voir les commentaires
    Back to Top