Notez des films
Mon AlloCiné
    A la folie
    Bande-annonce A la folie
    11 mars 2015 / 3h 47min / Documentaire
    De Wang Bing
    Nationalités hong-kongais, français, japonais
    Bande-annonce
    Presse
    4,1 16 critiques
    Spectateurs
    3,7 52 notes dont 7 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Un hôpital psychiatrique du sud-ouest de la Chine. Une cinquantaine d’hommes vivent enfermés traînant leur mal-être du balcon circulaire grillagé à leur chambre collective. Ces malades, déviants ou opposants, éprouvent au quotidien leur résistance physique et mentale à la violence d’une liberté restreinte. Wang Bing nous plonge dans la « folie » de la Chine contemporaine.
    Titre original

    Til Madness Do Us Part

    Distributeur Les Acacias
    Voir les infos techniques
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Chinois
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 141812

    Bande-annonce

    A la folie Bande-annonce VO 1:21
    A la folie Bande-annonce VO
    19 902 vues

    Critiques Presse

    • Critikat.com
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Télérama
    • TF1 News
    • Transfuge
    • aVoir-aLire.com
    • La Croix

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    brunetol
    brunetol

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 171 critiques

    3,5
    Publiée le 16 mars 2015
    Face à un tel film, je me pose une quantité de questions. Je me trouve face à une entreprise pratiquement impossible à critiquer : en pointant sa caméra sur quelques damnés de la terre, parqués dans le dénuement d'un asile qui tient bien plus de la prison que l'hôpital psychiatrique, Wang Bing extirpe du néant quelques figures humaines et leur offre une forme d'existence aux yeux du monde. Le mode opératoire est courageux, trois mois ...
    Lire plus
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 168 abonnés Lire ses 2 670 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mars 2015
    Vu totalement par hasard, je dois dire que ce docu pousse son sujet à l'extrème! Ou certains du public restent d'être plus ou moins "troublé". Ce qui est traité, évidemment on s'en doute plus ou moins mais on essaie de pas trop en parler... Là, on nous montre le constat accablant et vraiment percutant. LA misère humaine montrée est "pitoyable" à l'extrème et on ne souhaite cela à personne. Loin des petites cliniques de chez nous... ...
    Lire plus
    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 704 critiques

    3,0
    Publiée le 30 mars 2015
    Passer quatre heures dans une salle de cinéma tient malgré tout de l'exploit. C'est un document ethnologique intéressant, une plongée dans un univers psychiatrique carcéral. Un bâtiment rectangulaire avec une coursive sur les étages. Ces balcons continus sont en quelque sorte le lieu de déambulation, de circulation, d'errance, d'exploration, de rencontre. Les chambres sont collectives, le personnel soignant peu présent, c'est un peu ...
    Lire plus
    Damien E.
    Damien E.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 8 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mars 2015
    Nous sommes 4 courageux dans la salle. Qui vient par attrait par la Chine, comme moi ? Qui vient par intérêt pour le sujet, la psychiatrie ? Entrée au cinéma 19h45, le temps des bandes-annonces et du film, j’en suis ressorti à 23h45… Mais Wang Bing ne pouvait pas faire plus court, le temps – ou plutôt la perte de temps – est essentiel(le) pour comprendre le quotidien de ces gens. Au bout d’un moment on ne sait plus si cela fait 2 ...
    Lire plus
    7 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    Filmer la souffrance

    Le fait de filmer un asile psychiatrique chinois où sont aussi bien enfermés des personnes aux troubles psychiques que des opposants au gouvernement peut être interprété comme un acte politique. Néanmoins, le réalisateur Wang Bing s’en défend et désire davantage montrer les difficiles conditions de vie de ces marginaux. C’est la raison pour laquelle A la folie ne mentionne que rarement les raisons pour lesquelles sont enfermés ces indiv... Lire plus

    Diversité

    Sur les 200 pensionnaires de l’hôpital psychiatrique, le réalisateur Wang Bing n’en a filmé que quelques-uns. Il le justifie ainsi : "De prime abord, je ne pouvais pas filmer tout le monde. Et de toute façon certains ne voulaient pas être filmés, ce qui restreignait le choix. Je tenais aussi à montrer une certaine diversité de personnalités et de comportements parmi les patients". Apparaissent donc à l’écran des pensionnaires menant des vies... Lire plus

    No limit

    Le réalisateur Wang Bing ne s’est fixé aucune limite quant à ce qu’il était supposé filmer. Ainsi, il y a des personnes nues dans A la folie, ainsi que des personnes faisant leurs besoins et même ayant des rapports sexuels. Le cinéaste voulait avant tout montrer le quotidien d’un hôpital psychiatrique en incluant ses aspects les plus dérangeants.
    6 Secrets de tournage

    Dernières news

    Selma, Night Run... Découvrez les sorties de la semaine !
    PLAYLIST - Vu sur le web
    mercredi 11 mars 2015
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2014.

    Commentaires

    • spider1990
      3/5 Presque 4h eprouvant, des répétitions, le cycle de la folie. La meilleure scène est celle où un interné sort de l'internat durant 10 jours. La pureté des plans, des jeux d'ombres et des cadrages. Un peu trop long à mon gout
    Voir les commentaires
    Back to Top