Mon AlloCiné
    Le Procès du siècle
    Le Procès du siècle
    Date de sortie 26 avril 2017 (1h 50min)
    Avec Rachel Weisz, Tom Wilkinson, Timothy Spall plus
    Genres Drame, Judiciaire, Biopic
    Nationalités américain, britannique
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,1 10 critiques
    Spectateurs
    3,2 956 notes dont 108 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Deborah Lipstadt, historienne et auteure reconnue, défend farouchement  la mémoire de l’Holocauste. 

    Elle se voit confrontée à un universitaire extrémiste, avocat de thèses controversées sur le régime nazi, David Irving, qui la met au défi de prouver l’existence de la Shoah. 

    Sûr de son fait, Irving assigne en justice Lipstadt, qui se retrouve dans la situation aberrante de devoir prouver l’existence des chambres à gaz. Comment, en restant dans les limites du droit, faire face à un négationniste prêt à toutes les bassesses pour obtenir gain de cause, et l’empêcher de profiter de cette tribune pour propager ses théories nauséabondes ?
    Titre original

    Denial

    Distributeur SND
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2016
    Date de sortie DVD 06/09/2017
    Date de sortie Blu-ray 06/09/2017
    Date de sortie VOD 23/04/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 16 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 146518

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.99 €
    Le Procès du siècle
    Le Procès du siècle (DVD)
    neuf à partir de 8.16 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Le Procès du siècle Bande-annonce VO 1:42
    Le Procès du siècle Bande-annonce VO
    876 806 vues

    Acteurs et actrices

    Rachel Weisz
    Rôle : Deborah Lipstadt
    Tom Wilkinson
    Rôle : Richard Rampton
    Timothy Spall
    Rôle : David Irving
    Andrew Scott
    Rôle : Anthony Julius
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Femme Actuelle
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Rolling Stone
    • Télérama
    • Le Parisien
    • Ouest France

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    10 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Gauthier C.
    Critique positive la plus utile

    par Gauthier C., le 28/04/2017

    5,0Chef-d'oeuvre
    Superbe film sur le négationnisme. Ou l'on peut voir chaque arguments contres contres des avocats de génies
    Fabrice H.
    Critique négative la plus utile

    par Fabrice H., le 26/04/2017

    0,5Nul
    jamais vu un film aussi catastrophique autant dans la mise en scène que dans les détails de l'histoire, complètement ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    4% (4 critiques)
    23% (25 critiques)
    40% (43 critiques)
    25% (27 critiques)
    5% (5 critiques)
    4% (4 critiques)
    Votre avis sur Le Procès du siècle ?
    108 Critiques Spectateurs

    Photos

    16 Photos

    Secrets de tournage

    Adaptation

    Le film est basé sur Denial: Holocaust History on Trial écrit par l'historienne Deborah Lipstadt, qui retrace le procès en diffamation que lui a intenté David Irving.

    Films de procès

    Il ne s'agit pas du premier film de procès pour Rachel Weisz ; l'actrice était en effet à l'affiche du Maître du jeu, aux côtés de John Cusack, Gene Hackman et Dustin Hoffman. Le long métrage de 2004 se centrait plus précisément sur la responsabilité des fabriquants d'armes lors de tueries de masse.

    Retour

    Le metteur en scène Mick Jackson, à qui l'on doit Bodyguard, revient à la réalisation pour le cinéma 14 ans après son dernier film The First $20 Million Is Always the Hardest (2002). Il avait toutefois réalisé quelques épisodes de séries et plusieurs téléfilms.
    16 Secrets de tournage

    Dernières news

    Les Gardiens de la Galaxie 2, Le Procès du siècle, Jour J... Les sorties de la semaine !
    NEWS - Vu sur le web
    mercredi 26 avril 2017
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    Le Procès du Siècle : découvrez l'histoire vraie derrière le film
    NEWS - Sorties Ciné
    mardi 25 avril 2017
    Cette semaine dans les salles, Le Procès du Siècle revient sur l'histoire étonnante de Deborah Lipstadt, une historienne...
    8 news sur ce film
    Films recommandés
    Churchill
    Churchill
    A United Kingdom
    A United Kingdom
    Django
    Django
    HHhH
    HHhH

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2016, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2016.

    Commentaires

    • MickDenfer
      Dommage que l'ennui soit si présent.
    • le roi en paix
      Il pose une question très intéressante . et il le dis quand il est au camps. Pourquoi en 50 personne n'a étudié scientifiquement ce lieu. Pourquoi ne pas en avoir fait la preuve scientifique. Oui y a eu les chambres. Mais la réaction dr ceux qui ne veulent pas que l'on en parle, est aussi insuporþable que celle des négationnistes. Les réactions de Deborah sont vraiment énervante par moment.
    • AM11
      Premier film depuis plusieurs années pour Mick Jackson qui adapte le livre de Deborah Lipstadt qui raconte l'histoire de son procès. Le film porte sur un sujet sensible à savoir le négationnisme avec ici deux camps aux idées différentes qui s'affrontent. La réalisation très classique ne bonifie pas le sujet, mais pour le coup, il se suffit à lui-même et fait oublier les quelques imperfections. Par exemple, je trouve que les scènes du procès sont sous-exploitées, on aurait dû avoir quelque chose de plus intense et percutant ce qui est rarement le cas même si les échanges sont pertinents et toujours intéressants, car une fois de plus, le sujet est fort. De plus, on apprend des choses, pas simplement sur la Shoa, mais sur la justice en Angleterre qui oblige les avocats à partir sur un plan qui fait peur à Deborah. Cette stratégie ajoute un peu de piment au procès et donne un peu plus d'importance aux avocats qui sont parfaitement incarnés par Andrew Scott et Tom Wilkinson. Ça manque un peu de profondeur voire de finesse, mais ce Denial est un bon drame juridique qui est captivant jusqu'au bout. 3,5/5
    • snoopy63
      Mouais bof, Le film réussit à être plus chiant qu'un reportage Arté.S'ajoute à cela le titre français qui en fait des tonnes.
    • Mathieu L.
      Le film le plus NIAIS de l'histoire du cinéma... Comme pour game of thrones, tu luttes tout le long juste parce que ta curiosité veux voir le dénouement.Contrairement à certain commentaire j'ai trouvé le jeux de Timothy Spall d'une médiocrité absolue. Tellement peu de crédibilité que j'en ai quelques fois rie !
    • Jacques B.
      Sujet intéressant. Film un peu lourd. Si je comprends bien, le procès du siècle a démontré que les négationnistes, vrais ou faux historiens, se recrutent parmi les partisans, avoués ou non, du Troisième Reich. Qui s'en étonnera? Mais on passe tout de même un agréable moment grâce au talent de Rachel Weisz, Tom Wilkinson et Timothy Spall
    • defleppard
      Bon biopic................mais réalisation un peu trop monocorde sur la durée.............................2 étoiles et demie !
    • Insoumix
      Je crois au chambres à gaz, uniquement par ce que le contraire est interdit...avec la loi du communiste gayssot que n'aurait pas renié staline....Ce film devrait amener beaucoup de gens un tant soit peu ouverts et curieux au vrai révisionnisme, (négationnisme est uniquement un néologisme destiné à discréditer le travail des révisionnistes).La Shoah est devenue une véritable religion il faut y croire sur paroles, il n'y rien dans le dossier, intéressez-vous aux travaux du Professeur Faurisson, Vincent Reynouard, Germard Rudolf, Horst Mahler, Ernst Zündel, Carlo Mattogno, Jurgen Graf, Bradley Smith, Fred Leuchter, etc, etc etc...Je vous choque ?Google est votre ami...
    • titicaca120
      tous les acteurs sont bons sans exception sur ce sujet toujoursaussi sensible. vu en V-O-S-T et seul dans la salle...le pied.
    • uni O.
      Comme Israël n'hésiterait pas. Je préfère Poutine (et non Putin, tu connais pas l'orthographe des noms mdr) à Netany truc israélien de mes deux.
    • Le commandant Sean Ramius
      Non aujourd'hui on à la bombe pour dissuader. De la même manière que Putin à déclarer que si l'europe ou l'occident faisait quelque chose pour empêcher l'annexion de la crimée il n'hésiterai pas a utiliser le nucléaire ;-)
    • Blazphem
      Oui oui voiiiiiiila j'adore l'esclavage !! Quand j'en vois ça me donne envie d'écouter du Patrick Sébastien et de balancer les épaules !! Si si je t'assure c'est que de l'amour !!
    • uni O.
      L'arme nucléaire était nécessaire, n'importe quoi... donc aujourd'hui, pour résoudre un conflit, on utilisera l'arme nucléaire ? La vérité c'est qu'il leur fallait un sujet d'expérience aux américains pour tester leurs armes. Voilà le vrai visage. Et là seconde guerre mondiale, un prétexte et c'est parti, lancement. C'est juste dégueulasse de faire des expériences scientifiques militaires en semant la mort dans un autre pays, en se cachant derrière le prétexte de la guerre. Aujourd'hui s'ils font la même chose (peut-être qu'ils voudront tester la bombe 2017 sur la Corée du Nord cette fois ? représailles et toute la planète saute), ca sera des représailles de même degré et toute la planète détruite car attaquer de la sorte inciterait l'adversaire à se venger et à répliquer par arme nucléaire également puisque aucun pays n'aura envie de répondre à une attaque nucléaire par un ridicule envoi de soldats. Donc il est clair que pour résoudre militairement un conflit, c'est l'envoi de l'armée, une guerre de soldats qui serait efficace et même beaucoup plus efficace que l'arme nucléaire.
    • uni O.
      Assez ennuyeux. Avec un titre racoleur comme ça (que je trouve abusé, le procès de Nurembert est bien plus important que celui-ci) et un synopsis pareil, on s'attend à voir un maximum de preuves de la partie négationniste, or non y a rien, que dalle, à part 2-3 références, on a rien. Tout tourne un peu trop autour de la juive et le film prend trop parti pour elle, les 3/4 des arguments annoncés sont les siennes, on a pas grand chose de la partie adverse. On sent le lavage de cerveau que veut faire ce film. Pour faire un film comme ça, faut au moins respecter la neutralité, l'objectivité, c'est de l'Histoire quand même, faut énoncer tous les faits et pas en occulter certains pour favoriser une partie et descendre l'autre. Mais bon, le cinéma peut aussi être manipulé comme le sont les médias.
    • PatPop
      Heureux d'apprendre que les actuelles pratiques esclavagistes te mettent en joie. T'es un bon toi, surtout change pas.
    • Arnaud E.
      Personne n'est parfait :p
    • Thomas D.
      Elle reconnaît aussi le mot nénufar.
    • Arnaud E.
      Plusieurs choses sur ces deux bombardements:- Les Americains ont préféré lancer la bombe car cela faisait un maximum de morts coté de l'ennemi et aucun coté americain (Truman etait president des USA, pas du Japon, et pour le coup meme si tout y amenait c'est pas les USA qui ont declenché la guerre avec le Japon a Pearl Harbor)- Bien sur il y a d'autres raisons: peur de voir l'URSS arriver en premier au Japon et occuper cette position stratégique pour le Pacifique, envie de tester la bombe en condition réelle (oui oui ...), refus de céder aux conditions de redditions demandées par le Japon (garder la souveraineté de l'Empereur, pas d'occupation américaine, garder le droit légitime du Japon et quelques colonies ...)- Mobilisation de troupes importantes avec les pertes associées sur le front européen- Mais les estimations d'un débarquement au Japon sont réelles et estimées a plus d'un million d’américains (basées sur les pertes importantes subies lors des débarquements a Okinawa) ... Encore une fois Truman était responsable des américains, pas des japonais.Il faut aussi savoir qu'a ce moment la, on ne connaissait pas réellement les effets des empoisonnement radioactif due a la bombe atomique. L'empoisonnement radioactif était connu depuis Curie, mais pas a ce niveau la (les degats immediats etait attendus, mais ls resultats sur le long terme etaient totalement inconnus, a tel point que les medecins japonais ne comprenaient absolument pas ce qu'avait les patients qui continuaient a saigner de yeux de la bouches du nez et dont le corps se liquefiait de l'interieur ... Ils ont appelé cela la peste atomique)En revanche la radioactivité d'une bombe atomique (surtout a cette époque, moins puissante que maintenant), a une durée de vie extrêmement moins importante qu'une centrale par exemple (puisque les proportions libérées sont beaucoup inférieures).Et oui Nagasaki et Hiroshima sont aujourd'hui debout et totalement reconstruites (j'y étais le mois dernier). Le souvenir est douloureux mais il n'y a aucune haine de la part des habitants envers les USA.Alors est-ce que les USA ont eu raison de lancer la bombe ? A la place de Truman je pense que oui, même si d'un point de vue humaniste c'est assez difficile quand on voit les photos du résultat ...
    • Arnaud E.
      Rien ne la justifie mais l’académie Française reconnait également que ce n'est pas une faute. Blazphem a donc le droit de le mettre comme ça.
    • kevsly
      Courageux de la part de Mick Jackson, de tenter d'être un vrai cinéaste reconnu. Il nous livre un film intéressant, mais pas complètement accompli, car c'est hélas là qu'on voit, que pour traiter un tel sujet, il aurait fallu un réalisateur de la trempe d'un Clint Eastwood, d'un Scorsese ou d'un Spielberg. C'est largement à voir, mais ce n'est pas encore un chef-d'oeuvre.
    Voir les commentaires
    Back to Top