Notez des films
Mon AlloCiné
    Jessica Forever
    Bande-annonce Jessica Forever
    1 mai 2019 / 1h 37min / Drame, Fantastique
    De Caroline Poggi, Jonathan Vinel
    Avec Aomi Muyock, Sebastian Urzendowsky, Augustin Raguenet
    Nationalité française
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,5 15 critiques
    Spectateurs
    2,0 175 notes dont 20 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Jessica est une reine mais elle pourrait aussi bien être un chevalier, une mère, une magicienne, une déesse ou une star. Jessica, c’est surtout celle qui a sauvé tous ces enfants perdus, ces garçons solitaires, orphelins et persécutés qui n’ont jamais connu l’amour et qui sont devenus des monstres. Ensemble, ils forment une famille et cherchent à créer un monde dans lequel ils auront le droit de rester vivants. 
    Distributeur Le Pacte
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray 11/09/2019
    Date de sortie VOD 01/08/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Français, Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145918

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Jessica Forever - Combo Blu-ray + DVD
    Jessica Forever - Combo Blu-ray + DVD (Blu-ray)
    neuf à partir de 13.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Jessica Forever Bande-annonce VF 1:39
    Jessica Forever Bande-annonce VF
    263 824 vues

    Acteurs et actrices

    Aomi Muyock
    Rôle : Jessica
    Sebastian Urzendowsky
    Rôle : Michael
    Augustin Raguenet
    Rôle : Lucas
    Eddy Suiveng
    Rôle : Kevin
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Culturopoing.com
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Ecran Large
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Télérama
    • Transfuge
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 380 abonnés Lire ses 1 808 critiques

    1,0
    Publiée le 23 juin 2019
    Jessica (Aomi Muyock révélée par "Love" de Gaspar Noé) est une grande prêtresse, une chevalière des temps modernes, une grande sœur et une maman asexuée pour une bande d'une dizaine d'orphelins, des jeunes gens sans feu ni lieu, coupables d'avoir commis des crimes qui leur valent d'être poursuivis par de mystérieuses "forces spéciales". Les jeunes réalisateurs Caroline Poggi et Jonathan Vinel creusent un sillon bien à eux : celui ...
    Lire plus
    Marc 2
    Marc 2

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 19 critiques

    1,0
    Publiée le 2 août 2019
    Film très ennuyeux dont on ne retient rien et ne mérite pas le terme d'ovni que j'associe à une réussite. On peut lui concéder le fait qu'il intrigue mais allez contre votre pulsion, vous gagnerez du temps. Les critiques presse sont absurdes, ça vaut 1 et pas plus.
    Scénario Catastrophe
    Scénario Catastrophe

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 132 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mai 2019
    En découvrant ces deux réalisateur-trice dans Ultra Pulpe, j'avais hâte de découvrir leur premier film ! J'en ressors, etonné, subjugué Par une telle proposition, etonante mais transcendante. C'est génial de savoir que de telles perles existent, un peu plus dommage de voir le scepticisme qu'elles engendrent. Dans les films de Vinel et Poggi, on ne sait pas vraiment où ni quand on se trouve. Ils trouvent des acteurs aux visages très ...
    Lire plus
    Hélène D.
    Hélène D.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 32 critiques

    0,5
    Publiée le 5 mai 2019
    Le plus mauvais film que j’ai eu à voir. C’est vide, plat. Les acteurs sont mauvais. La musique est sans interet.l’histoire n’a ni queue ni tete ou alors c’est du 12 eme degré. On dirait une tres tres mauvaise imitation d’un film de Noé raté!! Vraiment sans interet.
    20 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    En duo

    Jessica Forever est le premier long métrage de Caroline Poggi et Jonathan Vinel. Ils ont auparavant réalisé plusieurs films séparément (Chiens pour Caroline, Notre amour est assez puissant pour Jonathan) et ensemble. Leur court, Tant qu'il nous reste des fusils à pompe, a obtenu l'Ours d'Or au Festival de Berlin 2014.

    L'influence des jeux vidéos

    Après Notre héritage qui s'inspirait de l'esthétique de la pornographie, Jessica Forever est influencé par une autre contre-culture considérée par beaucoup comme de la sous-culture, celle des jeux vidéos, avec laquelle les deux réalisateurs ont grandi. Jonathan Vinel raconte : "Au début, je redoutais le cinéma narratif. J’ai voulu faire du cinéma grâce à Gus Van Sant ou David Lynch, du cinéma assez formel, c’est ça qui me plaisait.... Lire plus

    L'heroic fantasy

    L'autre influence majeure du film avec les jeux vidéos est l'heroic fantasy, bien que Caroline Poggi reconnaît qu'elle a lu bien plus de mangas que d'heroic fantasy lors de l'écriture du film : "Avec Jonathan [Vinel], on a voulu créer un univers avec ses codes, ses forces de l’ordre, ses maisons, ses costumes, ses fantômes, sa magie… Un espace-temps dans lequel nos personnages et leurs émotions peuvent s’exprimer. Car ce monde est à l’image... Lire plus
    5 Secrets de tournage

    Dernières news

    Once Upon A Time in Hollywood, Dora l'exploratrice, Nous finirons ensemble... Les photos ciné de la semaine
    NEWS - Vu sur le web
    samedi 23 mars 2019
    Des affiches pour le film de Tarantino Once Upon A Time... in Hollywood, Isabela Moner part à l'aventure dans Dora et la...
    Films recommandés
    The Pluto Moment
    The Pluto Moment
    À l'ouest des rails
    À l'ouest des rails
    Les Îles
    Les Îles
    Un violent désir de bonheur
    Un violent désir de bonheur

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • Ebony Maw
      Chef d'oeuvre !
    • The Last Action Zero
      De Cattet et Forzani, je ne connais que Laisser Bronzer Les Cadavres. Que j'ai bien apprécié, d'ailleurs. Mais là, on a quand même l'impression d'en être assez loin. De ce que je comprend, ça a l'air tellement expérimental, que s'en est informe et indigeste... Je suis toujours curieux... Mais de moins en moins tenté... En tout cas, je te remercie d'avoir fait l'effort, d'une analyse explicative aussi poussée :D
    • Guillaume B.
      En fait, le film ne fournit aucun élément et on se débrouille avec les quelques points donnés; Jessica est la meneuse d'un groupe d'orphelins tous baraqués, bardés et dangereux comme des mercenaires mais avec une mentalité presque d'enfants innocents et candides, qui s'enfuient (la menace étant un ordre qui veut leur mort et lance des drones pour les tuer: on saura rien de plus là dessus non plus) et vont essayer de trouver la paix, leur paradis rédempteur dans une petite île paradisiaque où ils vont s'essayer à la vie ordinaire.Voilà disons le principe et ça résume 90% du film. Le manque de moyens est parfois criant, les dialogues sont je trouve souvent un peu plat ou alors trop poussifs pour que des acteurs pas toujours très crédibles les déclament de cette façon.Il y a des idées, des intentions, des moments sympas, des plans superbes de droite de gauche mais aussi beaucoup de moments en temps suspendu, où rien finalement ne se passe et où, entre l'impossibilité de saisir les règles de cet univers (SF? fantastique? impossible de trancher, l'univers ne fournit aucune clé pour comprendre sa logique), le manque d'attachement et d'intérêt pour ces hommes-enfants perdus (les 2 tiers du groupe, c'est à peine si on retient leur nom vu qu'ils font plus office de figurants que de rôles secondaires, problématique pour un film de groupe), les ruptures de tons parfois sévères, les transitions brutales qui laissent parfois l'impression que le montage a zappé une scène ou deux, les situations où on hésite entre la volonté symbolique, le manque de moyen et du coup de crédibilité des situations, c'est vraiment un OVNI très difficile à décrire comme à conseiller.Perso, j'aime bien les trips, les films étranges (en termes de duo à l'imagerie et l'imagination fascination, le duo Cattet/Forzani me plaît beaucoup) mais là je suis resté dubitatif à de multiples reprises, hermétique à une poésie que j'ai trouvé plus essayée dans la forme que réussie dans le fond ou en tout cas le ressenti.Un film pour le moins étrange et imparfait qui rebutera je pense pas mal de monde mais séduira certains assurément. Quant à savoir qui à l'avance, là, dur à dire. C'est difficile de lui trouver un modèle de film pour comparer qui fonctionnerait de la même façon. Le film est profondément singulier; c'est sa force créatrice aussi bien, à mon avis, que sa plus grave limite.
    • JAIMEPASLESNANARS
      a mon modeste avis cote bijou tu devrais plutot te risquer Place Vendome ....tu seras moins decu ....je sais que cela peut faire clinquant mais visuellement tu en as pour ton argent puisque c´est gratuit ...!!!
    • The Last Action Zero
      Mais c'est quoi ce pitch cryptique ?!... J'ai rien compris... Et le trailer ne m'a pas aidé plus, à comprendre de quoi ça parle. ça m'intrigue. Mais, au vu des images, pas plus que ça, en fait.
    • Thom_Prn
      Jessica Forever est un objet cinématographique si singulier qu’il ne plaira sans doute pas à tout le monde. Et en effet, le film puise ses nombreuses inspirations dans l’univers vidéoludique, particulièrement celui de Metal Gear Solid et lui insuffle un quotidien merveilleux.http://www.lebleudumiroir.f...
    • MickDenfer
      Ce film m'intrigue.
    • -Nomade-
      Les premiers retours presse sont assez flamboyants, dans le genre...Curieux : là, à froid, ça m'évoque plutôt un espèce de film-concept un peu cheap, malgré une photo de qualité. Mais bon, j'ai avec le temps développé une sorte d'allergie pour la culture clipesque dans le cinéma, ce qu'évoque furieusement la BA.A voir...
    • StarLord92
      La promo « le film le plus attendu » est complètement prétentieux et inutile. C’est dommage parce que cette BA donne hyper envie et car elle est clinquante visuellement, j’espère avoir à faire à un nouveau bijou du cinéma de genre français.
    • JAIMEPASLESNANARS
      De lire la bande annonce avec des formules pompeuses du genre << le film le plus attendu de l´annee >> ca m´a flingue la vision ....apres avoir retrouve la vue je confirme donc que si j´ai bien vu ce que j´ai vu il est necessaire de rectifier et d´ecrire ....<< le film le plus soporifique et pretentieux de l´annee >>.....
    • Jyfont
      Rien compris à cette bande annonce. Le plus attendu ? très drôle en tout cas. Le réal a fait une fixette sur Aomi et voilà le résultat.
    • KevVdV
      Le film le plus attendus de l'année ?C'est une blague ?
    • Maitre Kurosawa
      Au vu de la bande-annonce, on semble être dans un lyrisme à la Mandico ou à la Gonzalez – quoique la forme semble plus hybride.Espérons surtout que ce soit nettement mieux que des films comme Les garçons sauvages ou Un couteau dans le coeur, plus proches du nanar que du chef-d'oeuvre.
    • Drachiam
      warning, nanar incoming
    • MickDenfer
      C'est pas un film d'horreur ?
    Voir les commentaires
    Back to Top