Notez des films
Mon AlloCiné
    Une fille facile
    Bande-annonce Une fille facile
    28 août 2019 / 1h 32min / Drame, Comédie
    De Rebecca Zlotowski
    Avec Mina Farid, Zahia Dehar, Benoît Magimel
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,5 29 critiques
    Spectateurs
    2,4 800 notes dont 134 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Naïma a 16 ans et vit à Cannes. Alors qu'elle se donne l'été pour choisir ce qu'elle veut faire dans la vie, sa cousine Sofia, au mode de vie attirant, vient passer les vacances avec elle. Ensemble, elles vont vivre un été inoubliable.
    Distributeur Ad Vitam
    Récompenses 1 prix et 4 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD 21/01/2020
    Date de sortie Blu-ray 21/01/2020
    Date de sortie VOD 20/01/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 149287

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (11.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (13.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 26.00 €
    Une fille facile DVD
    Une fille facile DVD (DVD)
    neuf à partir de 19.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    Une fille facile Bande-annonce VF 1:25
    Une fille facile Bande-annonce VF
    378 240 vues
    Une fille facile Teaser VF 0:52

    Interview, making-of et extrait

    Rencontre avec Zahia Dehar, la "fille facile" de Rebecca Zlotowski 1:58
    Rencontre avec Zahia Dehar, la "fille facile" de Rebecca Zlotowski
    12 075 vues

    Acteurs et actrices

    Mina Farid
    Rôle : Naïma
    Zahia Dehar
    Rôle : Sofia
    Benoît Magimel
    Rôle : Philippe
    Nuno Lopes
    Rôle : Andres
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Positif
    • Bande à part
    • BIBA
    • Culturopoing.com
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Télérama
    • Voici
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Figaro
    • Le Parisien
    • Paris Match
    • Première
    • Télé Loisirs
    • Cahiers du Cinéma
    • aVoir-aLire.com
    • L'Express
    • Transfuge

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    29 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    CinephileEnHerbe
    CinephileEnHerbe

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 84 critiques

    3,0
    Publiée le 29 août 2019
    "Une fille facile" est une plongée dans le monde de plus en plus fréquent de jeunes filles pauvres et perdues rêvant d'aventure, de luxe quitte à se prostituer pour y goûter le temps d'un été. Elles sont dénigrées par les gens de leur milieu social et considérée comme des objets jetables des moins que rien par la bourgeoisie qui profite d'elles. Je ne vois aucune valorisation de la femme libre, je vois des gamines paumées ...
    Lire plus
    Sylvain M.
    Sylvain M.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 93 critiques

    3,0
    Publiée le 10 septembre 2019
    Pas mal ! Les images sont belles, l’histoire est intéressante et les acteurs sont plutôt bons. Mais les dialogues sont parfois un peu simples et les situations caricaturales. Un film pseudo-intello qui se laisse voir.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 405 abonnés Lire ses 1 197 critiques

    3,0
    Publiée le 1 septembre 2019
    Sans hésiter un instant à sombrer dans les clichés, j'avoue que l'image que j'avais de Zahia Dehar était celle d'une call girl écervelée et manquant cruellement de discernement (coucher avec Ribéry, franchement !). Le film de Rebecca Zlotowski a cela d'intéressant qu'il décale totalement son propos initial : il ne s'agit pas de disserter sur l'image de Zahia, mais de dresser le portrait de deux jeunes filles, absolument dissemblables au ...
    Lire plus
    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 704 critiques

    3,5
    Publiée le 1 septembre 2019
    Adolescentes, donc provocantes. Adolescentes, donc vulnérables. Elle a seize ans, sa cousine Sofia, vingt-deux. Cette dernière parle comme Brigitte Bardot. Elle s’exprime avec ce même timbre lancinant que dans « Le mépris » de J-L Godard. Elle sait qu’elle peut faire tourner la tête des hommes. Elle ne s’en prive pas d'ailleurs. Naïma l’accompagne, l’admire, mais ne l’idéalise pas. Elle reste droite. Sofia donne les détails ...
    Lire plus
    134 Critiques Spectateurs

    Photos

    11 Photos

    Secrets de tournage

    Un double point de départ

    Une fille facile est un film né d'un double point de départ : sentimental, la mort du directeur de casting Philippe Elkoubi, avec qui Rebecca Zlotowski a toujours travaillé, et politique, avec un désir très fort de fiction déclenché par sa rencontre avec Zahia Dehar. La réalisatrice se rappelle : "Il faut à tout prix que j’écrive un film de pulsion, de soleil, de sexe et de plaisir. À ce moment-là, je suis également en train de me... Lire plus

    Un article témoignage

    L'intrigue du film est venue à Rebecca Zlotowski lorsqu'elle est tombée sur un témoignage relatant la relation entre deux jeunes femmes et des hommes mariés, qui accostaient des yachts luxueux sur la Côte d'Azur. La cinéaste explique pourquoi elle a été touchée par ce récit : "Contre toute attente, et en dépit de la teinte morale que je pouvais donner malgré moi à cet échange, la jeune femme racontait à la première personne la... Lire plus

    Une rencontre déterminante

    Si le sujet d'Une fille facile s’est imposé aussi vite, c’est surtout de par la rencontre entre Rebecca Zlotowski et Zahia Dehar, célèbre pour s'être illustrée dans la chronique des faits divers il y a quelques années. La cinéaste explique : "C’est qu’on soit si étrangères en tous points qui m’attirait au départ : la manière qu’a Zahia de mettre l’accent sur le féminin dans ce qu’il a de plus exacerbé et éculé - docilité, silence, sophi... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Lumières 2020 : Les Misérables, J'accuse et Grâce à Dieu en tête des nominations
    NEWS - Festivals
    mardi 3 décembre 2019
    "Les Misérables", premier long métrage de Ladj Ly, actuellement en salles, arrive en tête des nominations des Lumières 2020,...
    César 2020 : découvrez la liste des Révélations
    NEWS - Festivals
    mardi 12 novembre 2019
    Qui succédera à Kenza Fortas et Dylan Robert, révélations de "Shéhérazade" ? Quels comédien et comédienne remporteront le...
    17 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2019.

    Commentaires

    • Daryl R
      Pourquoi y a pas de Ribéry dans un principal?
    • defleppard
      Sans plus...... 2 étoiles et demie
    • Rew0205
      Comme tout le monde, j'ai regardé ce film par curiosité pour Zahia Dehar....Et comme je l'imaginais, ça n'a aucun intérêt.... Vide de sens, vide scénaristiquement, même pas de morale, pas de message....Il y a plus de suspense dans un film de boule, c'est pour vous dire !
    • Le Beau Jack
      Affligeant de nullité ...Pire daube 2019! Zahia singe Bardot ... Magimel ; toujours aussi dépressif , on y croit pas une seule seconde a cette histoire digne d'un téléfilm soft -erotico -collection Harlequin de M6... Katsumi aurait fait meilleure actrice...
    • Kane
      L.O.LDire que certains vrais films ont du mal a trouver des fonds... Triste époque comme disent certains.Après tu me diras que c'est pas pire que La Chute du président, The Predator et autres films d'action en bois.
    • Christoblog
      Un film difficile : http://www.christoblog.net/...
    • GUANDHI_TATA
      Je n'ai pas encore vu le film, j'irai certainement le voir si je n'ai plus rien à voir, car le sujet ne m'intéresse pas. Cependant, bravo à Zahia Dehar qui utilise toutes les armes et les opportunités pour se frayer un chemin dans le milieu de requins dans lequel elle évolue 😉 elle n'a pas la prétention d'être un exemple ou une icône de moralité, elle a tout fait par choix et elle l'assume, et contrairement à ce qu'on le pense, pas certain que même dans ses choix de vie, tout roule comme elle le souhaite...
    • Cédric S.
      Et sinon, les gens, vous voulez pas juste parler du film et des personnages?!
    • Billfr59
      Télérama met 4 étoiles, je vais pas aimer le film dans ce cas :D
    • Sushi-Overdose
      J'ai vu une interview (celle de Konbini réalisée à Cannes) et je trouve qu'elle s'exprime différemment au naturel.
    • Thomas C
      Dans la vie Zahia Dehar parle et s'exprime avec la même minauderie affectée que dans le film, je ne crois pas qu'on puisse dire que c'est faux... Il y a quelque chose de très agaçant mais c'est ça qui me fascine justement ! Je comprends qu'on puisse ne pas aimer. Merci pour votre critique :)
    • Sushi-Overdose
      Paradoxalement, le point faible du film est l'un de ses moteurs, Zahia Dehar. Personne n'aura jamais été aussi faux dans le cinéma de Rebecca Zlotowski... Reste à côté une belle chronique sur l'adolescence et les choix de vie déterminants. Ma critique : http://www.silence-action.c...
    • Solid S
      Le buzz et le plastique avant le talent... triste époque
    • Noob Saibot
      Et pourtant...
    • Catalina Aruca
      Si tu t'étais renseigné tu saurais que Zahia s'est effectivement prostituée par choix et qu'elle l'assume totalement. On parle d'une prostituée de luxe. On parle pas d'une fille de l'Est qui a été enlevée et mise sur un trottoir par un proxénète...
    • Matthieu B
      Et ben, rien que pour la dernière scène de la BA ça ne donne pas envie... racoleur comme il faut...
    • Noob Saibot
      Bravo pour ce commentaire !
    • Cyho
      Il y'a quant même un peu d'abus rien que sur l'affiche. Que Zahia fasse des films pourquoi pas mais là elle est quasiment dénudée et avec un titre pas très finaud non plus.Ok on est probablement dans l'exercice de style et le conceptuel mais pas besoin d'aller aussi loin. Je l'avais même pas reconnu Zahia. On est dans la provoque facile. On utilise son passé pour en faire une actrice d'un film. C'est pas comme ci on l'avait juste prise pour jouer dans une comédie romantique. Ca peut déranger car on est visé sur des stéréotypes.On te met sur une affiche une fille à moitié dénudée,ancienne poule de luxe et avec pour titre fille facile mais non faut pas rentrer dans la caricature, les filles sont pas des p-tes... tu comprends.
    • -Nomade-
      Rien.Allez, bisous.
    • Urb 7
      Mais tu racontes quoi là? j'ai dit que c'était moins valorisant? non!Eh ben.... visiblement je crois que l'on a pas le même sens de la morale en effet... que dire de plus...
    Voir les commentaires
    Back to Top