Notez des films
Mon AlloCiné
    La Soif du mal
    Bande-annonce La Soif du mal
    8 juin 1958 / 1h 35min / Policier, Thriller
    Date de reprise 30 avril 2008
    De Orson Welles
    Avec Charlton Heston, Janet Leigh, Orson Welles
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,8 5 critiques
    Spectateurs
    4,0 1874 notes dont 150 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A Los Robles, ville-frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, un notable meurt dans un attentat. L'enquête qui s'ensuit oppose deux policiers : Vargas, haut fonctionnaire de la police mexicaine, en voyage de noces avec sa jeune épouse américaine, Susan, et Hank Quinlan, peu amène vis-à-vis de ce fringant étranger. Dès lors, le couple est séparé : Vargas part avec les policiers pour les besoins de l'enquête et Susan est entraînée chez Grandi, un caïd local qui la menace. Les pressions exercées sur eux ne cessent d'augmenter.
    Vargas échappe de justesse à une projection d'acide ; Susan de retour dans sa chambre d'hôtel, est harcelée par un voyeur. Excédée, elle demande à son mari de la conduire en sécurité, dans un motel américain...
    Titre original

    Touch of Evil

    Distributeur Les Grands Films Classiques
    Voir les infos techniques
    Année de production 1958
    Date de sortie DVD 31/10/2000
    Date de sortie Blu-ray 20/11/2012
    Date de sortie VOD 23/07/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 16 anecdotes
    Budget 829 000 $
    Date de reprise 30/04/2008
    Langues Anglais, Espagnol
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 20 941

    Regarder ce film

    En VOD
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    La Soif du mal Bande-annonce VO 2:09
    La Soif du mal Bande-annonce VO
    11 231 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°478 - Les films de 1958 selon les spectateurs 2:13
    Top 5 N°478 - Les films de 1958 selon les spectateurs
    8 229 vues

    Acteurs et actrices

    Charlton Heston
    Rôle : Ramon Miguel 'Mike' Vargas
    Janet Leigh
    Rôle : Susan Vargas
    Orson Welles
    Rôle : Hank Quinlan
    Akim Tamiroff
    Rôle : 'Oncle Joe' Grandi
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • Libération
    • Positif
    • Télérama
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 20 juin 2018
    Un film qui a connu un accouchement bien difficile. Insatisfait du pré montage, les producteurs de Universal ont fait appel à Harry Keller pour tourner des scènes supplémentaires et revoir le montage initial. Insatisfait du travail accompli, Orson Wells rédige alors une note de 58 pages aux producteurs leur indiquant toutes les retouches qu’il désirait apporter à son œuvre. Il faudra attendre plus de quinze ans avant de voir porter à ...
    Lire plus
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 443 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,5
    Publiée le 18 décembre 2013
    Un bon thriller d’Orson Welles, à l’ambiance sombre, qui se déroule à la frontière américano-mexicaine. La mise en scène est impressionnante, avec notamment une magnifique scène d’introduction qui donne le ton au film. Les interprétations sont toutes de qualité, avec notamment un Charlton Heston d’une grande classe. Cependant, la réalisation souffre de quelques longueurs et manque d’homogénéité. Un bon polar malgré tout, ...
    Lire plus
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1126 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    5,0
    Publiée le 13 novembre 2010
    Un sommet absolu du film noir,et c'est peu de le dire."La soif du mal"(1958),oeuvre matricielle de l'omnipotent Orson Welles,surfe sur la virtuosité d'une mise en scène proprement extraordinaire,que ce soit l'inoubliable plan-séquence d'introduction suivant une voiture piégée,ou les mouvements et cadrages de caméra très étudiés.L'histoire se déroule dans une ville fictive frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique.Un attentat vient ...
    Lire plus
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 468 abonnés Lire ses 3 420 critiques

    5,0
    Publiée le 15 mai 2013
    Une leçon de cinéma. Au 19ème siècle en Italie les compositeurs d'Opéra transcendaient des histoires souvent de peu d'intérêt pour en faire des chefs d'œuvres. Orson Welles à partir d'un scénario, certes intéressant, mais n'ayant rien d'exceptionnel réussit à en faire un monument de l'histoire du cinéma. Comme à l'Opéra où l'ouverture se doit d'être brillante, on a droit dès le démarrage à une séquence de folie qui nous ...
    Lire plus
    150 Critiques Spectateurs

    Photos

    20 Photos

    Secrets de tournage

    Différentes versions

    A sa sortie, La Soif du mal dure 93 minutes. Par la suite, une version de 108 minutes est retrouvée. Elle contient des scènes tournées par Orson Welles, mais aussi par Harry Keller, engagé par les studios de production pour tourner des séquences supplémentaires. Plus tard, une version director's cut restaurée voit le jour. Rick Schmidlin la produit et la supervise selon les désirs que Welles avait exprimés dans un courrier aux dirigeants de l'Un... Lire plus

    Acteur et réalisateur

    Orson Welles joue dans bon nombre de ses films, dont Citizen Kane (1941) et Macbeth (1948). Plusieurs rumeurs circulent quant au choix de Welles en tant que réalisateur de La Soif du mal (1958). La plus probable demeure celle selon laquelle Charlton Heston, apprenant que son partenaire dans le film serait Welles, l'ait conseillé comme réalisateur. Une autre hypothèse peut être retenue : le producteur Albert Zugsmith aurait engagé Welles d'emblée... Lire plus

    Une maison de production sceptique

    Quand Orson Welles est choisi pour réaliser La Soif du mal, les financiers des studios Universal sont réticents. Ils redoutent des fastes onéreux de la part du réalisateur. Le tournage se déroule bien, mais les dirigeants de l'Universal ne sont pas satisfaits par le prémontage du film. Ils font appel à Harry Keller pour tourner des scènes supplémentaires. Ce dernier est le réalisateur de L'Enquête de l'inspecteur Graham (1956), film dans lequel... Lire plus
    16 Secrets de tournage

    Dernières news

    Ce soir à la télé : on mate "Opera" et "La Soif du mal"
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 29 mai 2019
    Le cinéma : un sacré bon plan (séquence) !
    NEWS - Culture ciné
    lundi 16 avril 2018
    Certains films sont entrés dans l'Histoire du cinéma notamment grâce à des plans séquences d'anthologie. En voici Quinze.
    La Planète des Singes, Les Dix Commandements, Soleil Vert… Charlton Heston n’était pas que Ben-Hur
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 5 avril 2018
    Voilà déjà dix ans qu’il nous a quittés. Revisitons la carrière de Charlton Heston en cinq rôles marquants pour rendre hommage...
    9 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1958, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1958.

    Commentaires

    • benoit V.
      un film mou avec une intrigue bien meme trop peu recherchée, les persos sont pas très attachants, j'ai trouvé le temps long et j'ai meme dormi pendant 20 minutes.2/5
    • calstrak
      Un chef d’œuvre du film noir que l'on fit plus aujourd'hui
    • FanAvatar09
      Une claque! Une réalisation splendide et des acteurs tous au sommet!5/5
    • Docteur Jivago
      La scènes d'ouverture... superbe ! Un excellent film noir, le dernier Hollywoodien pour Welles...
    • Henri Mesquida
      Une fois n'est pas coutume, un grand classique que je n'aime pas. Bien sûr le merveilleux plan séquence initial est fantastique, et la scène finale des aveux forcés sur le pon frontière très réussi aussi. Entre les deux une histoire banale, voire énervante avec des personnages secondaires ridicules (pauvre Marlène) et oui des effets de mise en scène en veux-tu en voilà. Mais il ne suffit pas de bien filmer pour réussir une oeuvre; La soif du mal manque du souffle du génie qui iluminait par exemple "la dame de Shangai".
    • melber92
      Un super article sur ce film ici : Avec La Soif du mal, désormais disponible dans sa version director’s cut, Orson Welles, enfant prodigue d’Hollywood, signait son retour après dix ans d’interdiction de cité dans les studios californiens. Exilé en Europe, Universal lui ouvre à nouveau ses portes en 1957, non sans quelques chuchotements méfiants, pour réaliser l’une de ses pièces maîtresses. Lire la suite http://www.grand-ecart.fr/cine...
    • Taupinator
      Un chef d'oeuvre, dans le sens le plus pur du terme.
    • tomasson34
      Il passe ce soir sur arte :-)
    • B-Lyndon
      Mon avis : Une silhouette en noir et blanc, une bombe à la main. Son ombre se déplaçant contre un mur, il la place dans le coffre d'une voiture et fuit en courant. Un homme et une jeune femme montent tout deux dans l'automobile, traversent la ville mexicaine et franchissent la frontière...Avant l'explosion. Ce prodigieux plan-séquence est ici pour nous rappeler tout le génie de son cinéaste : Orson Welles. Celui-ci, avec une audace technique à tomber par terre, filme son œuvre comme un objet, qu'il manipule à sa guise. Un objet sans doute comparable au cinéma. Plan en clair-obscure, plongée, cotre-plongée...D'une mise en scène d'une richesse et d'une inventivité rare, il n'oublie pas son scénario : complexe, rebondissements omniprésents, multiples vérités, énormité de mensonges...Il se réserve comme à son habitude un personnage épouvantable, cette fois ci un flic véreux et insupportable, pourri jusqu'à l'os ; impulsif et fascinant. La soif du mal est un hommage au cinéma, tout ce que la mise en scène de tout les cinéastes que nous connaissont ont pu nous offrir, mais raconte aussi la faillite d'un société. Et dans cette lutte contre l'abus de pouvoir que mène l'intègre Vargas, il dénonce aussi le triomphe de la corruption. Le film est à l'image de cette frontière séparant les deux pays, de l'un à l'autre, c'est l'honnêteté qui se brise.
    • B-Lyndon
      J'ai tout simplement hâte de le voir !!!
    Voir les commentaires
    Back to Top