Mon AlloCiné
    Fat City
    Fat City
    Date de sortie 11 janvier 1973 (1h 40min)
    Avec Stacy Keach, Jeff Bridges, Susan Tyrrell plus
    Genre Drame
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,7 70 notes dont 15 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Stockton, Californie. Billy Tully, un ancien boxeur devenu alcoolique après la mort de sa femme, décide de remonter sur le ring pour sortir de sa déchéance... Son ami Ernie Munger accepte de l'aider à s'entraîner.
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1972
    Date de sortie DVD 21/10/2003
    Date de sortie Blu-ray 29/10/2014
    Date de sortie VOD 18/03/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.00 €
    Fat City
    Fat City (DVD)
    neuf à partir de 11.29 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Fat City Bande-annonce VO 2:33
    Fat City Bande-annonce VO
    1 926 vues

    Acteurs et actrices

    Stacy Keach
    Rôle : Tully
    Jeff Bridges
    Rôle : Ernie
    Susan Tyrrell
    Rôle : Oma
    Candy Clark
    Rôle : Faye
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    Raw Moon Show
    Critique positive la plus utile

    par Raw Moon Show , le 06/06/2013

    4,5Excellent
    Hélas trop méconnu, Fat City est l'un des quelques très grands films "sur la boxe", même si cette dernière occupe ...
    Lire la suite
    dai72
    Critique négative la plus utile

    par dai72, le 09/11/2012

    1,5Mauvais
    Assez déçu par ce film qui est certes plutôt bien fait, bien écrit mais il manque de rythme, de profondeur, pas mal ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    0% (0 critique)
    27% (4 critiques)
    47% (7 critiques)
    20% (3 critiques)
    7% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Fat City ?
    15 Critiques Spectateurs

    Photos

    Films recommandés
    La Chevauchée des bannis
    La Chevauchée des bannis
    L'arbre, le maire et la médiathèque
    L'arbre, le maire et la médiathèque
    Céline et Julie vont en bateau
    Céline et Julie vont en bateau
    La Femme modèle
    La Femme modèle

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1972, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1972.

    Commentaires

    • Raw Moon Show
      John Huston, décidément, ton humanité nous prend de vitesse, nous déborde pour nous laisser sur le cul. Fat City est l'un des quelques très grands films "sur la boxe", même si cette dernière occupe véritablement la fonction de décor, de toile de fonds sur laquelle se détache les silhouettes bien vivantes des grands oubliés du rêve américain. Car les vrais héros sont les personnages. Très, très hauts en couleur. Une galerie de gueules cabossées, avinées, qui dialoguent dans l'émotion de leurs voix éraillées (Stacy Keach objectivement phénoménal, Rien que pour lui, Fat City doit vous passer sous les yeux), dans leurs manques palpables et leurs espoirs envolés. On se croirait souvent dans un savoureux roman de James Crumley. Combattants à la dérive, perdants magnifiques, en amour comme en boxe. Au final, on a envie de tous les connaître, c'est dire combien tous ces personnages un peu dingos existent à l'écran. Truffé d'humour, étonnement charnel, Fat City n'en reste pas moins un portrait au vitriol d'une Amérique des illusions perdues. "Life is what happens in between rounds" dit d'ailleurs mieux que personne ce que raconte le film. La Boxe y est la métaphore la plus limpide de ce que sont nos vies. Après chaque nouveau combat, moment d'action intense où se décide notre funeste sort, il faut retourner dans son coin, panser les plaies, se remobiliser, rassembler ses forces, et repartir au combat; encore et encore.
    Voir les commentaires
    Back to Top