Mon Allociné
Une question de vie ou de mort
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Une question de vie ou de mort
Date de reprise 11 décembre 2013 - Version restaurée
Date de sortie 25 juin 1947 (1h 44min)
Avec David Niven, Kim Hunter, Marius Goring plus
Genres Drame, Fantastique, Romance
Nationalité Britannique
Bande-annonce
Presse ? 0 critique
Spectateurs 3,995 notes dont 26 critiques

Synopsis et détails

Durant la Seconde Guerre mondiale, le pilote britannique Peter Carter survit miraculeusement à un avion en flammes. Il retrouve alors June, l’opératrice radio américaine avec laquelle il était en contact avant de sauter de son avion. Les deux filent le parfait amour jusqu’à ce qu’un messager de l’au-delà vienne dire à Peter que sa survie n’était qu’une erreur. Ce dernier décide de faire appel pour rester sur Terre et vivre son amour avec June. Son sort devra dès lors être tranché devant un tribunal céleste…

Titre original A Matter of Life and Death
Distributeur Carlotta Films
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 1946
Date de sortie DVD 18/11/2014
Date de sortie Blu-ray 18/11/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 13 anecdotes
Budget 320 000 £
Date de reprise 11/12/2013
Langues Anglais, Français, Russe
Format production -
Couleur Couleur et N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Une Question de vie ou de mort (DVD)
Date de sortie : mardi 18 novembre 2014
neuf à partir de 18.39 €
Une Question de vie ou de mort - Combo Blu-ray + DVD (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 18 novembre 2014
neuf à partir de 17.49 €
Une Question de vie ou de mort (DVD)
Date de sortie : mardi 18 septembre 2007
neuf à partir de 19.71 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Acteurs et actrices

David Niven
David Niven
Rôle : Peter Carter
Kim Hunter
Kim Hunter
Rôle : June
Marius Goring
Marius Goring
Rôle : Conducteur
Raymond Massey
Raymond Massey
Rôle : Abraham Farlan
Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs

cylon86
Critique positive la plus utile

par cylon86, le 20/02/2012

5,0Chef-d'oeuvre

Michael Powell et Emeric Pressburger continuent de nous surprendre avec ce film fantastique où l'au-delà en noir et blanc... Lire la suite

Gellis
Critique négative la plus utile

par Gellis, le 28/07/2013

3,0Pas mal

Peter, aviateur anglais pris dans un mitraillage mortel, se voit oublié par le Guide céleste 71 chargé de l'accueillir dans... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
46% 12 critiques 23% 6 critiques 23% 6 critiques 4% 1 critique 0% 0 critique 4% 1 critique
26 Critiques Spectateurs

Photos

10 Photos

Secrets de tournage

Champions de ping-pong

Pour la scène de ping-pong, Kim Hunter et Roger Livesey ont été formés par Alan Brooke, le champion britannique qui a disputé de nombreuses compétitions avec le champion du monde Victor Barna. Pendant une visite aux Denham Studios, les deux champions ont joué deux ou trois parties devant un auditoire admiratif composé d'acteurs et de techniciens. D'ailleurs, la raquette avec laquelle joue Kim Hunter dans le film est la propre raquette d'Alan Brooke.

It's heaven isn't it

Richard Attenborough dit une seule phrase dans tout le film : "It's heaven. Isn't it ?" (C'est le paradis. N'est ce pas ?).
13 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1946, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1946.

Commentaires

  • Alan S. Reynolds

    Ce film MERITE son statut de classique, mais (avis personnel) comme tout les vieux films, il y a des trucs qui ont mal vieilli et, paradoxalement, ça lui donne un côté délicieusement grinçant sur certains point. Bon, il faut admettre que c'est un film de propagande et il n'est penser que pour servir au moment de sa projection.
    Ce dont je parle, c'est du message du film (l'alliance américains/anglais) qu'il clame à la fin en montrant à un américain ,soldat de l'indépendance, que le monde ne déteste pas forcément le Royaume-Uni et que l'Amérique, de par sa composition cosmopolite, ne doit pas s'enfoncer dans l'isolationnisme. Mais, avec nos regards actuels, le film apparaît comme une pique à la société américaine de l'époque. Imaginez ! Il devait être impensable à l'époque de faire aux Etats-Unis un film de studio où on rappelle aux américains que leur pays ne s'est pas fait qu'avec des WASPs et que les sino, afro et je-ne-sais-quo-américains ont leur place dans l'histoire de leur pays.

Voir les commentaires