Mon AlloCiné
    La Prisonnière du désert
    La Prisonnière du désert
    Date de sortie 29 octobre 1997 en DVD (2h 00min)
    Avec John Wayne, Natalie Wood, Jeffrey Hunter plus
    Genres Western, Aventure
    Nationalité américain
    Bande-annonce Séances (2) Ce film en VOD
    Presse
    4,6 5 critiques
    Spectateurs
    4,0 1407 notes dont 154 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Texas 1868. La famille d'Aaron Edwards est decimée par une bande de Commanches qui attaquent son ranch et enlèvent ses deux fillettes. Ethan, le frère d'Aaron, découvre le drame et se lance sur les traces des ravisseurs avec deux autres compagnons.
    Titre original

    The Searchers

    Distributeur Warner Bros. France
    Voir les infos techniques
    Année de production 1956
    Date de sortie DVD 29/10/1997
    Date de sortie Blu-ray 31/10/2006
    Date de sortie VOD 01/11/2009
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget 3 750 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 18312

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 19.71 €
    La Prisonnière du desert
    La Prisonnière du desert (Blu-ray)
    neuf à partir de 19.71 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Prisonnière du désert Bande-annonce VO 2:43
    La Prisonnière du désert Bande-annonce VO
    16 056 vues

    Interview, making-of et extrait

    Ben-Hur, Rio Bravo, La Fureur de vivre... Spéciale Classiques 39:45
    Ben-Hur, Rio Bravo, La Fureur de vivre... Spéciale Classiques
    1 995 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    John Wayne
    Rôle : Ethan Edwards
    Natalie Wood
    Rôle : Debbie Edwards
    Jeffrey Hunter
    Rôle : Martin Pawley
    Ward Bond
    Rôle : Le Capitaine Samuel Johnson Clayton
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Positif
    • Télérama
    • Les Lettres Françaises

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques spectateurs

    chrischambers86
    Critique positive la plus utile

    par chrischambers86, le 13/02/2008

    5,0Chef-d'oeuvre
    Monument du cinèma amèricain à lui tout seul, John Ford signe avec "The Searchers" un chef d'oeuvre important du ...
    Lire la suite
    Serge K
    Critique négative la plus utile

    par Serge K, le 10/12/2017

    0,5Nul
    Très mauvais western, signé J.Ford, mauvais scénario, je me demande même si il y en a un! quelques scénettes ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    43% (66 critiques)
    29% (45 critiques)
    13% (20 critiques)
    10% (16 critiques)
    3% (5 critiques)
    1% (2 critiques)
    Votre avis sur La Prisonnière du désert ?
    154 Critiques Spectateurs

    Photos

    25 Photos

    Secrets de tournage

    Tourné à Momunent Valley

    La Prisonnière du désert a été tourné dans le mythique décor naturel de Monument Valley, théâtre de très nombreux westerns (Rio Grande, La Chevauchee fantastique du même John Ford), dont les légendaires pitons de roche rouge ont pu être apprécié en Cinemascope et en Technicolor, deux procédés utilisés par John Ford.

    Nouvelle collaboration avec John Wayne

    La Prisonnière du désert marque la 16ème des 24 collaborations de John Ford avec John Wayne. Le film est également une étape dans la carrière de l'acteur, dont le rôle d'homme assoiffé de vengeance n'est, pour l'une des premières fois, pas totalement positif. John Wayne décidera d'ailleurs de nommer l'un de ses fils du nom de son personnage, Ethan.

    Hommage à Harry Carey

    De l'aveu même de John Wayne, La Prisonnière du désert est un hommage à l'acteur de western Harry Carey, décédé en 1947. La femme du comédien, Olive et son fils Harry Carey Jr. apparaissent dans le film, respectivement dans les rôles de Madame Jorgensen et de Brad Jorgensen. John Wayne a par ailleurs avoué que sa démarche particulière dans La Prisonnière du désert était calquée sur celle de Harry Carey, lui qui avait repris dans Le Fils du desert... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    Comanche : Michael Mann travaille sur un western
    NEWS - Tournages
    samedi 21 octobre 2017
    Michael Mann envisage de réaliser "Comanche", un western centré sur l'histoire vraie de Cynthia Parker, enlevée jeune et...
    25 premiers et derniers plans de films
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 6 octobre 2017
    Les tous premiers et derniers plans de films, parfois totalement symétriques, sont presque toujours chargés de symboles et...
    8 news sur ce film
    Films recommandés
    Rio Bravo
    Rio Bravo
    L'Homme qui tua Liberty Valance
    L'Homme qui tua Liberty Valance
    Le Train sifflera trois fois
    Le Train sifflera trois fois
    Les Raisins de la colère
    Les Raisins de la colère

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1956, Les meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1956.

    Commentaires

    • TommyDuke
      Un western immanquable, sublimé par la mise en scène de John Ford, mettant en avant les sublimes paysages de Monument Valley et un héros pas respectable à la Han Solo évitant ainsi certains clichés liés au genre. Pas un temps mort dans cette quête se déroulant sur des années, La Prisonnière du Desert est un formidable film d'aventure à la dimension humaine indéniable.Un immense classique.
    • Tony cooper
      Il faut déja bien comprendre que c'est un film de 1956, à notre époque ce serait un énorme navet du point de vue des décors. Je n'ai pas trouvé l'histoire si intéréssante, grand fan de western, ce film "culte" m'a assez déçu.
    • superboubouge
      ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...
    • elriad
      Parler de navet concernant les décors.... Je suis atterré par de tels propos. Monument Valley est un endroit fabuleux et il faut avoir vu un coucher de soleil là-bas pour se rendre compte que c'est un endroit à couper le souffle. Mais bon.... un cinéphile certainement nourri aux pop corn des studios plateaux....
    • Azahi59
      Je crois qu'il parle d'autant plus des décors studio que de Monument Valley. Evidemment que Monument Valley est sublime, cependant nombreuses sont les scènes de ce film qui sont tournées en studio, et il est vrai que certains manquent de réalisme.
    • Docteur Jivago
      Non, le personnage joué par John Wayne l'est (même si on se rendra compte à la vision du film que c'est bien plus complexe que ca) et Ford ne joue pas les moralisateurs, chacun son opinion mais pour ma part non.
    • Docteur Jivago
      "On peut voir et revoir maintes fois La Prisonnière du désert, y découvrir toujours plus de sens, et s'y identifier toujours plus profondément. C'est un film d'une richesse inouïe" Signé Martin Scorsese, qui résume tout en parlant de ce film.
    • lucas b.
      Signé Martin Scorsese !!!!!!???????
    • lucas b.
      Pas seulement le personnage, joué par John Wayne, John Wayne tout simplement mais merci quand même ;)
    • Docteur Jivago
      Oui ce commentaire est de Scorsese et il trouve les mots juste, on ne peut pas mieux résumer ce film.
    • Docteur Jivago
      Bien qu'il soit républicain, il n'a jamais été ouvertement raciste, il a même été un des premiers à soutenir Montgomery Clift sur sa vie privé... Par contre c'est vrai que depuis son cancer du poumon et sur les 5/10 dernières années de sa vie il véhiculé à travers ses films ou des interviews des valeurs très patriotique, conservatrices, guerrière (notamment par rapport à la guerre du Vietnam) et anti-communiste, ce qui est vraiment dommage car avant ca c'était un type plutôt clean et un grand acteur...
    • lucas b.
      Haa tu parlais des mots, moi qui croyait que tu parlais du film...
    • lucas b.
      Grand acteur ça c'est sûre !
    • Docteur Jivago
      Quand même ! Je pensais que j'étais assez explicite !
    • lucas b.
      J'avais mal lut.
    • Patcheco
      Et c'est quoi le rapport entre Clift et le racisme ?On peut être raciste n'avoir rien contre les gays, tant qu'il sont blanc.
    • lucas b.
      Je viens de le voir et en effet, tu as raison, moi qui croyais me retaper une connerie raciste et hyper-patriotique comme Winchester '73 ou bien Le Repaire de l'aigle noir.
    • Docteur Jivago
      Je n'ai pas vu les deux que tu cites ! Et donc t'en as pensés quoi du film ? Sans être mon Ford préféré, j'y ai bien adhéré pour ma part !
    • lucas b.
      Moi j'ai adoré, la mise en scène est succulente tout comme les fabuleux décors, les acteurs sont vraiment très bons et finalement, ce film véhicule une morale contre le génocide indiens tout en montrant plusieurs scènes de massacres pur et dur. Je préfère The Man Who Shot Liberty Valanc, mais j'ai tout de même adoré celui-ci.
    • Docteur Jivago
      Idem, Liberty Valence est mon Ford préféré, parmi ceux que j'ai vu...On peut y voir divers messages, mais j'ai trouvé et que Ford n'essaie pas de vouloir y inclure une morale et c'est ce que j'ai vraiment apprécié aussi. Après tout ce qui est décors, direction d'acteurs... c'est du grand art, bien évidemment...
    • lucas b.
      Oui, j'adore ce film qui porte un regard froid et glaciale sur l’Amérique. Un vrai chef-d'oeuvre.
    • FanAvatar09
      Excellent western avec de superbes paysages et de très bons personnages.5/5
    • Bub ... Haut les flingues,
      Ce western est une des plus belles réalisation technique et artistique de l'histoire du cinéma. John Ford y montre sa maîtrise totale du cadrage, de la palette des couleurs et du fabuleux format de la VistaVision. Ce procédé sans égal dans le rendu des images géantes qui constellent le film. Il faut aussi garder à l'esprit la fantastique prestation des acteurs, tous sublimes, en particulier le grand cowboy qui nous prouve son talent en développant une composition plus que sombre de son personnage. L'oeuvre fastueuse se commence et se termine sur deux plans composés comme de véritables tableaux de maîtres de la renaissance que je ne me lasse jamais de voir et de revoir. Un cinéma comme plus jamais nous non verrons.
    • jupiterandbeyontheinfinite
      Les westerns US paraissent ridicules par rapport aux monuments de Mr Leone.
    • Bub ... Haut les flingues,
      99% de "La prisonnière du déserté ont été réalisés dans la nature, seul les rares intérieurs sont en studio, et encore.
    Voir les commentaires
    Back to Top