Notez des films
Mon AlloCiné
    Buongiorno, notte
    Bande-annonce Buongiorno, notte
    4 février 2004 / 1h 45min / Historique, Drame
    De Marco Bellocchio
    Avec Maya Sansa, Luigi Lo Cascio, Pier Giorgio Bellocchio
    Nationalité italien
    Bande-annonce
    Presse
    4,4 22 critiques
    Spectateurs
    3,7 167 notes dont 18 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A Rome, en 1978, Chiara, jeune terroriste engagée dans la lutte armée, est impliquée dans l'enlèvement et la séquestration d'Aldo Moro. A travers ses yeux, nous voyons se dessiner l'univers complexe des "années de plomb". Sa foi absolue dans la révolution l'emprisonne dans les rituels de la clandestinité.
    En contrepoint, elle mène une vie au grand jour, un quotidien ordinaire : le boulot, le bureau, les collègues et un petit ami qui semble la connaître si bien, si pleinement, mieux qu'elle ne se connaît elle-même.
    Elle s'accroche à des émotions infimes que l'idéologie et la lutte des classes battent continuellement en brèche. En conflit avec les autres membres du groupe, elle se sent de plus en plus mal à l'aise dans son rôle de combattante, tandis que le passé et le présent ébranlent ses certitudes.
    Distributeur Océan Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 2003
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Budget -
    Langues Italien
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby SRD
    Format de projection 1. 66
    N° de Visa -

    Bande-annonce

    Buongiorno, notte Bande-annonce VO 1:38
    Buongiorno, notte Bande-annonce VO
    5 395 vues

    Acteurs et actrices

    Maya Sansa
    Rôle : Chiara
    Luigi Lo Cascio
    Rôle : Mariano
    Pier Giorgio Bellocchio
    Rôle : Ernesto
    Giovanni Calcagno
    Rôle : Primo
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Aden
    • Chronic'art.com
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Libération
    • Positif
    • Première
    • aVoir-aLire.com
    • Cinéastes
    • Fluctuat.net
    • L'Express
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Ciné Live
    • MCinéma.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    3,5
    Publiée le 22 juin 2012
    Difficile de ne pas saluer le style de la mise en scène et l’intelligence du scénario. On peut être un peu plus gêné par le fond. Bellocchio a su éviter le manichéisme simpliste dans son portrait des bourreaux, des ravisseurs et des tueurs des Brigades rouges. On les voit dans leurs tiraillements entre la simple compassion humaine et une fuite en avant dogmatique criminelle et autiste, dont l’enfermement en huis clos avec la victime et ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 31 mai 2014
    J'ai grandement apprécié ce film et il faut se dire que les années 1970 étaient aussi les années qui ont suivi Mai 68 un ensemble de mouvements et manifestations survenus en France, en mai-juin 1968. Ces événements constituent une période et une césure marquantes de l'histoire contemporaine française, caractérisées par une vaste révolte spontanée, de nature à la fois culturelle, sociale et politique, dirigée contre la société ...
    Lire plus
    Nelly F.
    Nelly F.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 16 critiques

    4,0
    Publiée le 30 novembre 2013
    J'ai vraiment adoré l'histoire de ce film, mais dommage que j'arrive pas à le trouver en Français.
    Vareche
    Vareche

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 186 critiques

    5,0
    Publiée le 6 octobre 2008
    Quel dommage finalement que le cinéaste du diable au corps manquent à l'appelle du roman. Décrire un quotidien aussi tragique que celui des héros, que celui d'une femme prise par le dégoût d'elle-même, tout conspue à la froideur, à la liquidation du problème aldo moro, vieil ennemi réactionnaire, vieux idéologue contre idéologie périmée. Pourtant la fioriture politique dégoûte l'auteur de Del Perdito Del Amor, il se consacre à ...
    Lire plus
    18 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    L'assassinat d'Aldo Moro, un traumatisme italien

    Les évènements relatés dans Buongiorno, notte sont tirés de faits réels. Aldo Moro, principal artisan du compromis historique entre la Démocratie chrétienne et le Parti communiste italien, a présidé le parti Démocrate chrétien de 1976 à 1978. Il semble destiné à devenir Président de la République italienne, quand il est enlevé à Rome le 16 mars 1978 par les Brigades rouges. Après plusieurs mois de détention, il est assassiné. Il est retrouvé mort... Lire plus

    Primé à Venise

    En 2003, Marco Bellocchio a présenté ce film à la Mostra de Venise, où il avait notamment pour concurrent un autre grand cinéaste italien de sa génération, Bernardo Bertolucci, dont le film sélectionné, Innocents - the dreamers, traite également d'une page de l'Histoire récente - il s'agit cette fois de Mai 68. Buongiorno, notte a reçu à Venise le Prix de la Meilleure contribution individuelle pour le scénario, mais le cinéaste n'est pas venu che... Lire plus

    Buongiorno, Maya...

    Maya Sansa, l'héroïne de Buongiorno, notte a fait ses premiers pas au cinéma en 1999 devant la caméra de Marco Bellocchio, dans La Nourrice, aux côtés de Valeria Bruni-Tedeschi. Entretemps, on a vu la comédienne italienne dans Nos meilleures années, la saga de Marco Tullio Giordana très remarquée en 2003, et dans laquelle figurait un autre comédien de Buongiorno, notte, Luigi Lo Cascio, l'un des acteurs les plus en vue de la jeune génération en... Lire plus
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    Alerte rouge en Italie
    NEWS -
    vendredi 18 mai 2012
    1ères séances : "Peter Pan" fait rêver les Parisiens !
    NEWS - Box Office
    mercredi 4 février 2004
    Le film fantastique "Peter Pan" réalise le meilleur démarrage sur Paris ce 4 février avec 2 370 entrées, juste devant "Les...
    European Film Awards 2003 : le palmarès
    NEWS - Festivals
    dimanche 7 décembre 2003
    "Good bye Lenin !" triomphe aux European Film Awards 2003 avec six prix, dont ceux de Meilleur film, réalisateur et acteur....

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2003, Les meilleurs films Historique, Meilleurs films Historique en 2003.

    Commentaires

    • Thor2029
      J'ai grandement apprécié ce film et il faut se dire que les années 1970 étaient aussi les années qui ont suivi Mai 68 un ensemble de mouvements et manifestations survenus en France, en mai-juin 1968. Ces événements constituent une période et une césure marquantes de l'histoire contemporaine française, caractérisées par une vaste révolte spontanée, de nature à la fois culturelle, sociale et politique, dirigée contre la société traditionnelle, le capitalisme, l'impérialisme et, plus immédiatement, contre le pouvoir gaulliste en place. Enclenchée par une révolte de la jeunesse étudiante parisienne, puis gagnant le monde ouvrier et pratiquement toutes les catégories de la population sur l'ensemble du territoire, elle reste le plus important mouvement social de l'histoire de France du xxe siècle. En Italie c'était l'apogée des Brigades rouges (italien : Brigate Rosse, BR) désignent plusieurs organisations révolutionnaires d'extrême gauche italienne, dont la première est apparue durant les années de plomb. Elles sont connues pour avoir commis plusieurs attentats et assassinats, dont notamment l'enlèvement et le meurtre, en 1978, de l'ancien chef du gouvernement italien Aldo Moro.Les Brigades rouges sont classées comme groupes terroristes par les autorités italiennes, et leurs membres ont été poursuivis et condamnés pour actes de terrorisme.En Belgique, se sont; les Cellules communistes combattantes (CCC) sont une organisation belge d'extrême gauche, fondée en juin 1983 et responsable de divers attentats. Après l'arrestation des principaux membres en 1985, le groupe disparaît. Il utilisait comme symbole une étoile rouge avec trois C (un au centre de l'étoile, deux sur les côtés).Toutes ces jeunesses sont passées par des époques de troubles et de désespoir face à l'évolution du capitalisme, de la haute société bourgeoise se foutant de tout et aux gouvernements incapables de faire le nécessaire pour équilibrer l'ensemble face au prolétariat dominé partout, alors un jour le pétard a bien pété car la mèche allumée par tant de méprisance envers les ouvriers et les plus démunis, a fini par créer un état de conscience chez certains jeunes qui n'ont vu qu'une solution la révolte et ses conséquences.Le film démontre bien leur état d'esprit à ces moments-là, et si la vie continue à se déstabiliser comme elle le fait, cela redeviendra une autre histoire du même genre et comment en vouloir à toutes ces personnes délaissées, oubliées à leurs sorts et voir leur travail s'envoler vers d'autres cieux et leurs pouvoir d'achat s'envoler lui aussi, alors les vieux, eux subissent, mais les jeunes eux finiront encore par réagir à ces soi-disant démocraties qui oublient un peu trop vite leurs citoyens les plus démunis et cela ne fait que s’aggraver de jour en jour, la balle est dans le camp des gouvernements et à eux d'en prendre leurs responsabilités.Le film dont je ne suis pas d'accord sur les attentats ou morts d'hommes,(tel déjà celui-ci, Aldo Moro un homme pacifique responsable de la Démocratie chrétienne et qui a malheureusement servi de cible innocente, un très mauvais exemple qu’a été la mort de ce grand homme aux idéaux pacifiques alors qu’il y en a tant de mauvais) c'est bien là que l’on détermine la laideur du terrorisme aveugle, que pour ceux déterminés comme terroristes, un moyen d'une certaine expression trop violente que je ne peux approuver, mais ils se disent sûrement quoi faire alors!, mettre des hommes de valeur au pouvoir dans les gouvernements.Ici, je n'ai faits aucun encouragement quelconque vis-à-vis de la violence où d'une quelconque révolution à venir que l'on ce le dit bien. Mais si personnes ne fait rien qu’advienne que pourra. Nous avons déjà à faire avec le terrorisme aveugle des extrémistes islamistes, alors pensez-bien à notre jeunesse qui elle un jour vous en voudra à vous aussi, car sans futur, il ni aura jamais d’avenir. Je note le film 4,5 étoiles sur 5.PS: certaines infos ont été tirée du grand site Wikipédia et des infos personnelles.
    Voir les commentaires
    Back to Top