Notez des films
Mon AlloCiné
    Eros + Massacre
    Bande-annonce Eros + Massacre
    15 octobre 1969 / 2h 48min / Comédie dramatique
    Date de reprise 2 avril 2008
    De Yoshishige Yoshida
    Avec Mariko Okada, Toshiyuki Hosokawa, Yoko Kusonoki
    Nationalité japonais
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,2 30 notes dont 12 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    La vie de l'anarchiste Sakae Osugi, assassiné par la police en 1923, et ses relations avec trois femmes : Yasuko Hori, sa première épouse, Noé Ito, la seconde, qui mourut avec lui, et Itsuko Masaoka, alias "Mlle K", une militante des droits des femmes qui tenta de l'assassiner dans une maison de thé en 1916.
    Parallèlement, deux étudiants d'aujourd'hui cherchent un sens aux théories politiques d'Osugi et à ses idées sur l'amour libre. Les personnages du passé et du présent se rencontrent, s'entrecroisent et dialoguent.
    Titre original

    Eros + Gyakusatsu

    Distributeur Carlotta Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 1969
    Date de sortie DVD 09/04/2008
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 02/04/2008
    Langues Japonais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 36 310

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 11.44 €
    Eros + Massacre - Édition Collector
    Eros + Massacre - Édition Collector (DVD)
    neuf à partir de 11.54 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Eros + Massacre Bande-annonce VO 3:24
    Eros + Massacre Bande-annonce VO
    19 036 vues

    Acteurs et actrices

    Mariko Okada
    Rôle : Noe Ito
    Toshiyuki Hosokawa
    Rôle : Sakae Osugi
    Yoko Kusonoki
    Rôle : Itsuko Masaoka
    Etshushi Takahashi
    Rôle : Jun Tsuji
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 935 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    2,0
    Publiée le 26 juillet 2014
    De Yoshishige Yoshida, j'ai juste vu "Histoire écrite sur l’eau" mais cette oeuvre, excellente, m'a amplement suffit pour me faire comprendre que j'avais affaire à un cinéaste très ambitieux artistiquement et à un technicien hors pair. Donc c'est confiant que j'ai foncé, un peu inconsciemment, sur "Eros + Massacre", mastodonte de trois heures et trente-six minutes qui raconte la vie de l'anarchiste japonais Sakae Ōsugi, chantre de ...
    Lire plus
    Jason_The_Butcher
    Jason_The_Butcher

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 183 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2008
    Eros + Massacre, c'est d'abord une hymne à la mort, et ensuite une leçon pour maltraiter le spectateur de cinéma. Certains aiment être confortés par des films convenables et convenus, d'autres chercheront automatiquement le renouvellement sensationnel dans les films. Eros + Massacre répond à ce critère et sort de tous les contextes proposés : le long-métrage de Yoshida n'est comparable à rien de ce qui a pu être vu auparavant (et ...
    Lire plus
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 334 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    0,5
    Publiée le 5 avril 2008
    Non. Absolument : non. Au risque de passer pour un ignorant, je ne peux que décrier ce film proprement insupportable. OK, la lumière est jolie et les acteurs s'en sortent plutôt bien...mais ici, on frise le génie en matière d'ennui ( à mon sens, rien n'est pire que l'ennui au cinéma, même si je ne dois pas être le seul à penser cela ) ! Kiju Yoshida s'inspire indéniablement de la Nouvelle Vague française ( on pense à Godard et à ...
    Lire plus
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 1 024 critiques

    5,0
    Publiée le 7 mai 2008
    Quand l’ordre du monde se renverse, semble ne s’ouvrir pour seule issue qu’un néant chaotique. Ainsi Kijû Yoshida redonne à voir la légende d’Eros et Thanatos dans «Erosu purasu Gyakusatsu» (Japon, 1969). Au fil de la contestation que le monde continue de mener en 69, Yoshida réalise une ode à l’anarchisme, invente un espace entre le passé et le présent et crée un terrain intangible entre l’écran et le spectateur où se ...
    Lire plus
    12 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Avant-propos du cinéaste

    La parole à Kiju Yoshida :"Si l'État avait simplement voulu réprimer les actes politiques de l'anarchiste Ôsugi et de ses camarades, il lui aurait suffi de les arrêter et de les emprisonner. Mais, en réalité, l'État a voulu les massacrer, les anéantir totalement. Pourquoi ? Parce qu'il avait peur de la liberté d'imagination qu'ils exprimaient – une imagination destructive qui niait tous les éléments fondamentaux de l'État, mariage, famille,... Lire plus

    Un film choc et polémique

    De part son caractère polémique, l'exploitation d'Eros + Massacre fut chaotique. En effet, au moment de la sortie, une femme, députée à l'époque, qui avait été dans l'entourage de Sakae Ôsugi, intenta un procès à Kiju Yoshida pour violation de la vie privée et tenta d'en faire interdire la projection. Sous la pression redoublée de son distributeur, le film, d'une durée originale de 226 minutes, fut coupé à 168 minutes pour sa sortie au Japon en m... Lire plus

    La montée des périls japonais

    En 1969, Eros + Massacre inaugure une trilogie où Kiju Yoshida allie la recherche formelle et une exploration successive de trois extrêmes socio-politiques du Japon au vingtième siècle : l'anarchisme, le communisme et la forte poussée du nationalisme. Tout en se penchant sur l'anarchisme japonais, le réalisateur dénonce la notion de réalité historique par une multiplication de différents points de vue, et signe une oeuvre reconnue comme un grand... Lire plus

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1969, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1969.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top