Mon AlloCiné
    The Great Ecstasy of Robert Carmichael
    The Great Ecstasy of Robert Carmichael
    Date de sortie 26 avril 2006 (1h 36min)
    Avec Daniel Spencer, Ryan Winsley, Charles Mnene plus
    Genre Drame
    Nationalité britannique
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,1 22 critiques
    Spectateurs
    2,0 255 notes dont 65 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    Trois jeunes Anglais sont entraînés dans une spirale de violence et de tentation. Ils ne vont pas tarder à faire se révéler les jalousies secrètes de leur petite ville.
    Distributeur Pretty Pictures
    Récompenses 5 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2005
    Date de sortie DVD 19/04/2007
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 10/11/2014
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby SR
    Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
    N° de Visa 113 274

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 15.03 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    The Great Ecstasy of Robert Carmichael Bande-annonce VO 1:40
    The Great Ecstasy of Robert Carmichael Bande-annonce VO
    23 820 vues

    Acteurs et actrices

    Daniel Spencer
    Rôle : Robert Carmichael
    Ryan Winsley
    Rôle : Joe
    Charles Mnene
    Rôle : Ben
    Lesley Manville
    Rôle : Sarah
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Libération
    • Positif
    • Studio Magazine
    • Brazil
    • Fluctuat.net
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • MCinéma.com
    • Rolling Stone
    • TéléCinéObs
    • Zurban
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Première
    • Score
    • Chronic'art.com
    • Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 articles de presse

    Critiques spectateurs

    copole
    Critique positive la plus utile

    par copole, le 07/10/2007

    5,0Chef-d'oeuvre
    Voila un des plus grand film qui m’a été donné de voir. Le talent de Thomas Clay frise l'insolence dans ce film ...
    Lire la suite
    apotheme
    Critique négative la plus utile

    par apotheme, le 01/02/2008

    0,5Nul
    Un scénario sans intérét. Une fin avec une scéne de violence gratuite sans aucune morale. Une note amplement méritée.
    Toutes les critiques spectateurs
    15% (10 critiques)
    11% (7 critiques)
    8% (5 critiques)
    14% (9 critiques)
    20% (13 critiques)
    32% (21 critiques)
    Votre avis sur The Great Ecstasy of Robert Carmichael ?
    65 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    Remous sur la Croisette

    The Great ecstasy of Robert Carmichael a été présenté en 2005 au Festival de Cannes, dans le cadre de la Semaine de la Critique. Il a suscité bien des remous sur la Croisette, notamment en raison de sa dernière séquence, dont la violence a été jugée insoutenable par bien des spectateurs. On a ainsi pu lire dans le magazine américain Variety que The Great ecstasy... faiser passer "Orange mécanique pour un clip de Britney Spears". Le film... Lire plus

    Spencer marqué

    Interrogé par Allociné, le comédien Daniel Spencer alias Robert Carmichael, se souvient de la projection particulièrement houleuse du film à Cannes : "C'était incroyable, Il y avait des filles qui pleuraient. Je ne pensais pas qu'un film pouvait avoir un tel effet sur les gens... Le plus étonnant, c'est que les gens se battaient pour aller voir le film, il y avait des queues interminables, mais dès le début de la dernière scène, avec la vio... Lire plus

    L'origine de la violence

    Pour le réalisateur Thomas Clay, les actes de son personnage Robert Carmichael trouvent une origine autant sociale qu'humaine: "Malgré notre première impression, les actes de Robert Carmichael ne sont pas une rébellion ou une transgression mais plutôt la manifestation la plus pure et primaire de la société dans laquelle il vit. Ces actions nous parlent, témoignant des nôtres, de nos attirances vers le succès, la richesse, le sexe, le pouvoir... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Dernières news

    1ères séances : "Camping" affiche complet
    NEWS - Box Office
    mercredi 26 avril 2006
    A la rencontre de Robert Carmichael
    NEWS - Interviews
    mercredi 26 avril 2006
    Héros téméraire du film qui secoua la Croisette en 2005, "The Great ecstasy of Robert Carmichael" de Thomas Clay, dans les...
    Films recommandés
    Confidence
    Confidence
    Factotum
    Factotum
    Jusqu'au bout du monde
    Jusqu'au bout du monde
    Bubble
    Bubble

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2005, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2005.

    Commentaires

    • Banga Syn
      2,5, je me suis ennuyé, pas tenue plus de 30minutes.
    • julyane
      Un film noir glauque et sans concession une fin qui laisse un malaise certain...
    • thproject
      Ptin j'ai du le voir y'a quelques années, bien glauque.
    • Sadique-master
      Quel claque ce film !!Une décadence qui monte en décadence jusqu’à la fin du film pour un final choquant et ultra violent ...un culte !
    • Alexandre Ayza Palacin
      Une production assez choquante, particulièrement avec sa fin apocalyptique. Le film est une plongée dans l'univers morose de la jeunesse "working class", un peu à l'image de Trainspotting. Sauf qu'ici, le réalisateur va plus loin. Il dénonce l'ennui, l'indifférence et la passivité, qui conduiront toutes trois à la sombre scène finale. Robert, à la base serviable, se retrouve pris dans l'engrenage d'un entourage démotivé, délaissé, et en fracture avec la petite bourgeoisie. La musique classique est ici utilisé comme le socle de la violence. Film intéressant.
    Voir les commentaires
    Back to Top