Mon Allociné
The Wrestler
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
The Wrestler
Date de sortie 18 février 2009 (1h 45min)
Avec Mickey Rourke, Marisa Tomei, Evan Rachel Wood plus
Genre Drame
Nationalité Américain
Voir la bande annonce Voir ce film en VOD
Presse 4,5 29 critiques
Spectateurs 4,06685 notes dont 952 critiques

Synopsis et détails

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
A la fin des années 80, Randy Robinson, dit The Ram ("Le Bélier"), était une star du catch. Vingt ans plus tard, il ne se produit plus que dans des salles de gym de lycées ou des maisons de quartier... Brouillé avec sa fille, il est incapable d'entretenir une relation durable avec quiconque : il ne vit que pour le plaisir du spectacle et l'adoration de ses fans.
Mais lorsqu'il est foudroyé par une crise cardiaque au beau milieu d'un match, son médecin lui ordonne d'abandonner le catch : un autre combat pourrait lui être fatal. Contraint de se ranger, il tente de renouer avec sa fille et, dans le même temps, entame une liaison avec une strip-teaseuse vieillissante. Pourtant, son goût du spectacle et sa passion pour le catch risquent bien de reprendre le dessus et de le propulser de nouveau sur le ring...
Distributeur Mars Films
Récompenses 7 prix et 8 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2008
Date de sortie DVD 23/09/2009
Date de sortie Blu-ray 23/09/2009
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 12 anecdotes
Box Office France 227 656 entrées
Budget 6 000 000 $
Langues Anglais
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio DTS, SDDS, Dolby Digital
Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner The Wrestler en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
The Wrestler
Définition standard
VOST
Voir ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
The Wrestler
Définition standard
VF - VOSTFR
Voir ce film en VOD
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
The Wrestler
Définition standard
VF
Voir ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
The Wrestler (DVD)
Date de sortie : mercredi 23 septembre 2009
neuf à partir de 3.50 €
The Wrestler (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 23 septembre 2009
neuf à partir de 7.38 €

Interviews, making-of et extraits

<strong>Mickey Rourke</strong> Interview : The Wrestler 3:43
Mickey Rourke Interview : The Wrestler
33 058 vues
<strong>Darren Aronofsky</strong> Interview 2: The Fountain, Pi, Requiem for a Dream, The Wrestler 3:46
Darren Aronofsky Interview 2: The Fountain, Pi, Requiem for a Dream, The Wrestler
17 092 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°20 - Les films du 18 février 2009 5:38
Plein 2 Ciné N°20 - Les films du 18 février 2009
26 440 vues
5 vidéos

Acteurs et actrices

Mickey Rourke
Mickey Rourke
Rôle : Randy Robinson
Marisa Tomei
Marisa Tomei
Rôle : Cassidy
Evan Rachel Wood
Evan Rachel Wood
Rôle : Stephanie
Judah Friedlander
Judah Friedlander
Rôle : Scott Brumberg
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Ecran Large
  • Dvdrama
  • Télé 7 Jours
  • Chronic'art.com
  • Charlie Hebdo
  • L'Humanité
  • Marianne
  • Le Figaroscope
  • Paris Match
  • Première
  • Le Point
  • 20 Minutes
  • Le Monde
  • Brazil
  • TéléCinéObs
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • Le Journal du Dimanche
  • Cahiers du Cinéma
  • Studio Ciné Live
  • Metro
  • Ouest France
  • Le Parisien
  • Positif
  • Libération
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama
  • La Croix
  • Télérama
29 articles de presse

Critiques Spectateurs

Derek Pappalardo
Critique positive la plus utile

par Derek Pappalardo, le 05/04/2013

3,5Bien

Randy "le Bélier" sert du taboulé dans un supermarché et signe des autographes dans une salle presque vide d'affluence. C'est... Lire la suite

elbandito
Critique négative la plus utile

par elbandito, le 23/07/2009

3,0Pas mal

Portrait réussi d’un looser pathétique dans la sordide (mais réelle) Amérique du 21ème siècle, ce film d’auteur a le mérite... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
29% 279 critiques 41% 389 critiques 11% 100 critiques 12% 112 critiques 5% 49 critiques 2% 23 critiques
952 Critiques Spectateurs

Photos

24 Photos

Secrets de tournage

Lion d'or, Golden Globe...

Le film est reparti grand gagnant de la 65ème Mostra de Venise, avec le prestigieux Lion d'Or récompensant le meilleur film. A noter que le président du jury Wim Wenders a précisé que Mickey Rourke aurait remporté le prix du meilleur acteur si le règlement du festival n'avait pas stipulé qu'un film ne pouvait être récompensé deux fois. Il suffisait de patienter : Rourke a décroché en 2009 le Golden Globe du Meilleur acteur pour sa prestation.

L'arène Aronofsky

Le parcours de Randy Robinson, catcheur hasbeen, évoque forcément celui de Mickey Rourke, acteur considéré comme ringard après avoir été une star dans les années 80. Rourke raconte : "Darren Aronofsky m'a dit : "Tu es un grand acteur qui a bousillé sa carrière et que plus personne ne veut engager. Tu feras tout ce que je te dis, tu ne me manqueras pas de respect et tu ne sortiras pas la nuit." Je me suis dit : il doit avoir beaucoup de talent pour oser me parler sur ce ton. Mon personnage est un laissé-pour-compte, vivant dans un mobile-home. Sa femme l'a quitté, sa fille est devenue une junkie. C'est un rêveur qui vit comme une merde. Il vit dans la honte. J'ai fait le parallèle avec ma propre vie il y a 15 ans où les choses n'ont pas très bien marché (...) Darren Aronofsky m'offre une vraie seconde chance. Cette fois, je ne peux pas la manquer. Je vais leur montrer, à ces enfoirés, que je ne suis pas fini ! Et je vous le dis : je vais décrocher un Oscar !""
12 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2008.

Commentaires

  • hytis

    Mais c'est parce qu'il y a les gentils et les méchants :)

  • Mephiless s.

    As-tu des arguments?

  • MGM-ranger

    Monstra de Venise et Golden Globe du meilleur acteur amplement mérité pour Mickey Rourke, le premier film que j'ai vu d'Aronofsky et qui ma montrer le talent de l'artiste.

  • Meryn Fuckin' Trant

    Le meilleur d'Aronofsky, moins excessivement subtil que "The Fountain", plus clair que "Requiem for a dream" et tout de même plus de tact que "Black Swan"

  • Maximemaxf

    J'ais visionné ce film récemment, mais je n'ais pas mis plus de 3/5.

    J'explique pourquoi dans ma critique :

    Après avoir visionné trois films de Darren Aronofsky, un réalisateur spécialisé dans l’obsession des gens envers leur propre passion, je visionne enfin « The Wrestler » et... je ne sais pas trop comment dire mon ressenti sans être bombardé verbalement par les fans du film. Ce n’est que le quatrième film que je visionne du réalisateur, et il ne m’avait jamais déçu jusqu’à présent, surtout avec ses chef d’œuvres « Requiem for a Dream » et « Black Swan ». « Noé », que j’avais adoré, divise l’avis des gens pour plusieurs raisons comme l’ajout d’un personnage qui n’existait pas dans la bible ou le fait que le réalisateur ait prit énormément de liberté pour faire une adaptation de l’œuvre biblique sans oublier qu’il traite aussi le thème d’une obsession chez le personnage de Noé, celui d’accomplir la volonté du créateur au détriment de son humanité sans chercher à voir plus loin que ce qu’il a pu voir à travers les images envoyés par dieu lui-même. Ici, l’obsession traitée est celui du catch, autour du personnage de Randy, un vétéran ayant connu le succès et qui n’est plus qu’une épave d’un ancien temps livrant des petits combats en fin de semaine tout en se faisant maltraiter par une bel enflure chef de supermarché qui l’humilie sans aucun scrupule dans sa vie civique. Ce film n’a rien de glauque ou de perturbant comparé aux autres titres que j’ais cité, et il traite le sujet de l’obsession avec plus de subtilité et de manière plus délicate, ce qui n’est pas plus mal puisque ça change des méthodes habituels du réalisateur, même si personnellement je n’ais pas trouvé ce film aussi frappant que les précédents. Ici pas d’hallucination ou de vision, l’ensemble de la réalisation est beaucoup plus naturel… mais ça m’a beaucoup vexée puisque j’ais trouvé que ça sortait beaucoup trop des ingrédients qu’utilisait le réalisateur pour mettre en avant les obsessions qu’il traitait dans ses autres films, moi j’adorais quand il mettait des visions avec une musique stressante et oppressante en arrière plan, ça donnait beaucoup d’intensité et de profondeur aux scènes dévoilant la chute et la fin tragique des personnages du réalisateur alors que là, ça se voulait plus réaliste et naturel. Je n’ais rien contre ça, c’est normal d’apprécier ce genre de réalisation, et c’est tout à l’honneur de Darren Aronofsky de vouloir faire une mise en scène et une histoire plus réaliste et authentique mais, moi j’ais trouvé cela trop différent de ce que j’ais l’habitude de voir chez lui. Randy est incarné par Mickey Rourke que l’on retrouvera dans le film « The Expendables : Unité spécial »… mais très personnellement, je ne lui aurais pas donné un golden globe pour son jeu d’acteur. Ce n’est pas qu’il joue mal, au contraire il joue bien, il veut faire passer des émotions avec son personnage et sa vie privée qui est très loin d’être rose ainsi qu’avec sa situation et le contexte de son évolution, mais ses expressions faciales sont pour la plupart similaires, on ne voit pas souvent son visage pour savoir si il est de tel ou tel humeur, on est obligé de se concentrer sur sa voix, même si son intonation était convaincant en général, je n’ais pas été marqué par son interprétation. Et surtout, je ne suis pas du tout fan du sport de combat qu’est le catch. Après, il y a bien des films se déroulant dans un milieu sportif que j’avais aimé ou même adoré comme « The Fighter » ou « Warrior », mais l’univers des catcheurs est tellement faux que ça en devient énervant, on sait que c’est des professionnels sportif qui préparent à l’avance comment un match se déroulera sur scène, et qu’ils sont surentraîné pour subir des coups et des blessures. En revanche, étant donné que l’équipe du film s’est bien renseigné pour connaître le milieu des catcheurs et leur vie privée, je peux comprendre que ce film se veut réaliste et au plus proche de la réalité pour l’histoire mais, je n’ais pas envie de voir un film pour qu’un cliché du monde réel soit confirmé à travers un long-métrage. Mais il y a quand même un acteur… ou plutôt une actrice qui m’a beaucoup plu dans ce film : Marisa Tomei dans le rôle de la strip-teaseuse vieillissante Cassidy pour qui j’ais eu plus d’attachement car, elle aussi se fait vieille dans sa spécialité mais elle sait gérer sa vie privée et son personnage de scène qu’est la strip-teaseuse en question, et je lui ais trouvé beaucoup plus de charme et de vie au niveau de son jeu d’actrice. Le reste du casting s’en sortait plutôt bien dans l’ensemble, surtout Evan Rachel Wood dans la peau de Stéphanie, la fille de Randy. La mise en scène se voulait plus réaliste et proche du protagoniste principal pour mettre le film en valeur, ça marche et fonctionne dans sa globalité mais après, ça ne relève que du ressenti du spectateur : l’équipe filmait l’intégralité des séquences avec une caméra épaule en effectuant des déplacement auprès du comédien pour donner une impression de réalisme comme si on pouvait assister à ce qui se passait de près, le but étant de faire vivre ce qui se passait du point de vue de Randy. Randy ainsi que Cassidy, avec qui on passera aussi du temps, sont filmé de dos tout comme celui de Nina dans « Black Swan ». J’aime beaucoup cette méthode de filmage mais, quand le personnage ne te passionne pas, on s’en fiche un peu. Ce n’est pas que je m’en foutais de Randy, mais les catcheurs en général ne font pas partie des personnalités qui m’attirent particulièrement. En revanche, l’improvisation avec les scènes au supermarché auprès de véritables clients étaient bien fichus, ça rend cela plus réaliste encore et le naturel des clients étaient net. Seulement après, à force de vouloir créer plusieurs scènes réalistes et naturel, on peut reprocher au film d'avoir des longueurs assez lourde par moment qui ne sont pas nécessaires, déjà que je ne suis pas fan du sujet en question. Pour finir, la musique aussi ne m’a pas emballé, puisque Clint Mansell avait simplement repris des morceaux qu’il a incorporé au film, principalement des chansons de groupe Hard rock et de Heavy Metal, ça va bien avec l’univers des catcheurs mais ça ne m’a pas emballé, au contraire ça m’a laissé plus perplexe et distant avec eux que je ne le suis déjà. Bref, « The Wrestel » de Darren Aronofsky est un film que je considère comme surestimé. Une belle déception pour moi, toutefois je n’ais pas détesté le film et je ne regrette pas tant que ça de l’avoir regardé : l’histoire est cohérente et bien foutue, elle veut transmettre des émotions et toucher le spectateur avec la tournure que prend l’histoire de Randy (même si moi, ça ne m’a pas affecté), la chanson de Bruce Springsteen était très belle et la déchéance du catcheur est réussi, mêlant sa vie privée et sa vie sur scène.

  • TheMovies92

    Encore un très bon film de Darren Aronofsky, je m'attendais à ce que la relation entre le père et sa fille soit d'avantage mise en avant mais 4/5 quand même.

  • MickDenfer

    un désastre.

  • Docteur Jivago

    Un très bon film, remarquablement mis en scène et interprété, un scénario classique mais efficace et surtout on s'attache sans grande difficulté au personnage de Mickey Rourke !

  • Batfleck

    Encore un bon film de Darren Aronosfky, mais cette fois, un peu plus posé et moins "space".

  • JokerDreizen

    ShepardMania1221 ==> Je sais pas si toi tu as déjà eu de la crédibilité, mais avec ce commentaire t'arranges pas ton cas ...

  • ShepardMania1221

    Film qui a tout perdu de sa crédibilité à mes yeux lorsque le personnage de Mickey Rourke fracasse le drapeau de l'Iran, et lorsque le gamin aux jeux vidéo prétend que Call of Duty 4 est un bon jeu.

  • nolan35

    Avec The Wrestler, Aronofsky nous ouvre les portes du monde du catch, sport spectaculaire mais truqué où le principe est de dégommer son adversaire par (quasiment) tout les moyens, de ce "sport" le réalisateur de Black Swan (qui a de nombreux points communs avec The Wrestler) en fait une très belle critique sans manichéisme, où le public est à la fois montrer du doigt pour cautionner ce genre de spectacle mais aussi bien vu puisqu'il font vivre les catcheurs. The Wrestler est surtout l'histoire d'un sportifs professionnels vieillissant qui vit pour et de son sport, seul et qui va tenter de renouer des liens avec sa fille qu'il avait perdu de vue à la suite d'un arrêt cardiaque. Si l'écriture du personnage est parfaite, le choix de Mickey Rourke constitue l'unique défaut du film, il n'est pas du tout mauvais seulement j'ai moyennement accroché à son protagoniste surnommé le "Bélier" et dans un film comme celui-ci, cela constitue un énorme problème puisqu'on ne voit que lui tout le long du film. Ce point noir ne m'a pas empêché d'être ému et cloué à mon fauteuil lors de la séquence final, inattendu du fait que le film se finit de manière brutal (mais magnifiquement mise en scène), attendu car l'on connaît le dénouement vingt minutes avant que celui ne pointe le bout de son nez.

    The Wrestler est une très bonne surprise de la part de Aronofsky qui délaisse son côté "délire visuel psychédélique" pour se concentrer à fond dans l'écriture de son protagoniste, une réussite que n'arrive cependant pas à être magnifier par un Mickey Rourke très bon mais dont on sent qu'il peut faire encore mieux.

  • Kao-BB

    Tout simplement un super drame, très crédible et réaliste, avec Mickey Rourke dans un rôle très émouvant ainsi qu'Elisa Tomei et Evan Rachel Wood, elles aussi excellentes! On ne voit pas le temps passer tellement l'histoire est touchante. Du grand cinéma! 5/5

  • vulture_

    Le retour de Mickey Rourke dans un rôle à sa mesure orchestré par un tout grand real.
    Passionnant et émouvant.

  • Toto662

    Aronofsky abandonne les tics superficiel qui entachaient Requiem for a Dream, pour approfondir ce qui l'intéresse : la chute aux enfers d'un héros dans la recherche de la reconnaissance. Immense scène finale où la caméra et "The Wrestler" s'immolent l'un l'autre, sous les cris retentissant du public.

  • Mademoiselle-A

    Un très beau film. Extrêmement émouvant et débordant de réalisme. Certaines scènes dérangent, et plongent un peu plus le spectateur dans l'ambiance du film.

  • Odin062

    C'est pas le meilleur Aranofsky, mais c'est quand même de très grande qualité !

  • TheDarkSpiderMan

    En tant que fan de lutte, je voulais vraiment voir ce film, même si ça parle pas vraiment de lutte mais plus de l'amour d'un père pour sa fille etc... Bref, pour parler de ce film, je dirais que c'est un film génial, Mickey Rourke porte un grand coup avec The Wrestler en interprétant génialement Randy Robinson.

    Je dirais 3,5/5

  • yoyo114

    http://the-temple-of-whiskers.... voici le top 10 des films les plus déprimants !!

  • DarkParadise

    Le grand Darren Aronofsky signe ici une perle ! "The Wrestler" est un film surprenant par son réalisme. L'histoire peut paraitre banale à première vue, mais il n'en est rien. Les personnages sont vraiment attachant, et on ne peut qu'éprouver de la compassion ou de la tristesse à leur égard. Les acteurs sont vraiment fabuleux ! Mickey Rourke et Evan Rachel Wood livrent des interprétations magnifiques, et de même pour Marisa Tomei. Pour ce qui est du côté technique, j'ai adoré cette façon de filmer. C'est justement cette méthode, je pense, qui rend le film si réaliste. Il en est d'ailleurs de même pour Black Swan, qui reprend le même procédé. Bref, j'ai beaucoup aimé ce film. C'est une grande réussite! 4.5/5

  • cmpunkgts77

    j'adore , vive le catch et le champion de la wwe cm punk ! :D

  • eldarkstone

    Percutant et émouvant, avec un Mickey Rourke bluffant !

  • malioth

    très très émouvant...

  • -Cineworld-

    Un film d'une très bonne facture, renversant.

  • Quiet_Ryan

    Superbe

  • Ohmu

    nan mais osef de vos critiques de bobos.. y'a jamais personne qui lit vos pavés rempli de spoilers..

  • dehaas84

    Etre témoin de la vie, des combats, des amours, des misères, d’une ancienne gloire du catch, ce n’est pas a priori la proposition la plus excitante de l’année. Mais quand le catcheur s’appelle Mickey Rourke et que le conteur s’appelle Darren Aronosfky, il ne faut pas hésiter une seconde à embarquer. Randy « the ram » Robinson est un vieux catcheur en toute fin de carrière, qui vit misérablement entre les séances d’autographes dans des halls presque vides et des combats qui lui permettent à peine payer sa caravane, il doit d’ailleurs bosser dans un supermarché pour finir le mois…mais un jour, un arrêt cardiaque semble le destiner à prendre sa retraite. Pour quoi faire ? Que va-t-il devenir ?

    Les loosers magnifiques sont un thème en soi dans le cinéma américain, mais il s’agit ici d’un véritable univers de paumés. En premier lieu celui des catcheurs, grands gamins, tendres et attentionnés derrière leurs physiques de gorilles, leurs fringues ringardes et leur maquillage ridicule. Si les scènes de combat sont d’une violence visuelle parfois difficilement soutenable, les vestiaires ne sont que convivialité, félicitations, sourires et excuses. Derrière la description de l’univers a priori ultra ringard du catch, on découvre une sensibilité incroyable, une entraide et un respect mutuel. De manière générale, la plupart des scènes du film touchent une corde différente de l’émotion : la colère de la fille abandonnée, la tendresse de la gogodanceuse, l’inquiétude touchante du collègue, la profonde mélancolie et la tristesse de Randy. Tous ces personnages à leur tour pitoyables, magnifiques, bouleversants…

    Aronosfky a d’ailleurs profondément adapté son cinéma au sujet : les délires visuels ont laissé place à une mise en scène brute et nerveuse sans fioritures et sans effets spéciaux. La première scène suit Randy de dos pendant plusieurs minutes, sans décoller du personnage : on se croirait presque chez les frères Dardenne. Mais l’émotion a remplacé la violence verbale, et le réalisateur fait preuve d’une très grande fluidité dans le déroulement de l’histoire qui permet de ne pas être gêné par ces images un peu artisanales. Cela dit, tout le film tient sur les épaules de Mickey Rourke, qui est presque de chaque plan. Il a su faire confiance à un très grand réalisateur et a accepté de se plier aux contraintes d’une histoire pas loin d’être autobiographique, qui lui donne des scènes difficiles et parfois un peu humiliantes. Il a eu raison : il est absolument extraordinaire y compris dans des scènes très casse gueules, en particulier quand il doit s’excuser pour toute une vie de fautes auprès de sa fille : les mots viennent naturellement, les larmes avec et toute la salle est scotchée. Chapeau.

    Critique complète :

  • El Wray

    @Michaels Myers Merci pour le spoil, bouffon !

  • midohiji

    Violent et X ? Où t'as vu du X dans The Wrestler toi, une pauvre paire de seins et ayé on est dans du porno ??

  • 8Lord-Joker0

    Trop génial avec mickey rourke qui joue super bien et qui nous touche! Des scènes violentes et de X mais c'est cool! Ce film a fait remonté la popularité de Mickey Rourke! Culte

  • Nirad-Zedjati

    touchante, compréhensive et surtôut humaine*

  • Nirad-Zedjati

    Trés trés bon film, sa quaité premiére est la faculté à nous immerger dans le monde du catch d'une maniére relativement touhante et compréhensive, définitivement le rôle de la redemption pour Mickey Rourke, il porte l'histoire sur ces épaules et la mise en scéne intélligente d'Aronofsky l'a mis en valeur et a ressorti le meilleur en lui, bref un film de trés trés bon calibre.

  • taken08

    le scenarion est bon mais la realisation pas trop

  • Alexander Supertramp

    une perle ce film , un grand MONSIEUR Rourke

  • beautifulfreak

    Fort et émouvant. Le plus beau rôle de mickey rourke.

  • onEyE

    Un film fort, touchant, dur et tout simplement beau. La relation père/fille est tout bonnement superbe. Cette déchéance va parfaitement à Mickey Rourke qui signe là non seulement un très bon retour devant la caméra, mais signe là sa performance la plus marquante. Magnifique.

  • vikleroy

    Je n'ai pas du tout accroché. Ca m'est passé carrément au-dessus.

  • arnaud1972

    un beau film avec un mickey rourke terriblement humain et sincère, touchant...

  • Syoul33

    Mais je préfère largement Black Swan...

  • Syoul33

    Très bon film. 4.5/5

  • dydy-2306

    +100 ce film est génial !!

  • DarkParadise

    Un chef d'oeuvre ! Darren Aronofky, décidément je t'adore !

  • Sanders69

    Sublime. Je m'arrêterai là.

  • Mistertarantino

    ...c'est ça qui est beau, c'est une métaphore sur la vie, putain j'ai la chiale xD

  • Flauros

    Excellent film, mais la fin en queue de poisson déçoit un peu. Vu que le personnage est fictif on ne connaîtra jamais son sort...

  • MaxPendables

    un tres bo film avec ce grand Mickey Rourke j'adore a voir moi je dis

  • DeEPeR2DeEPeR

    J ai vu The Wrestler...
    Confrontation entre la vie passionnée et la vie réelle.
    L impression de courir après quelque chose qu' on obtiendra jamais.. Car déjà accomplie...

  • tom2185

    Un des meilleurs films de la décennie

  • rockyou76

    un des meilleurs film de l'année 2009,tout simplement.

  • rl_Agent007

    J'ai enfin découvert ce magnifique film qui m'a pris à contre-pied... Je le recommande vivement, un grand moment de cinéma sincère et vrai. En voici ma critique détaillée :

  • Fab M.

    un bon film, qui parle d'un type en fin de carriere qui se retrouve seul, mickey rourke joue parfaitement son rôle, je dirais même que ce film parle un peu de lui indirectement.

  • SyphX-

    Vous pouvez retrouver une critique du film à cette adresse :

Voir les commentaires