Mon AlloCiné
    S.W.A.T. (2017)
    Anecdotes, potins, actus et secrets inavouables autour de la série "S.W.A.T. (2017)" et de son tournage !

    Remake

    La série est un remake de Section 4, créée par Robert Hamner en 1975 et diffusée en France à partir de l’année suivante sur TF1. Celle-ci avait déjà fait l’objet d’une adaptation au cinéma en 2003, intitulée S.W.A.T. unité d’élite, avec Samuel L. JacksonColin Farrell et Michelle Rodriguez.

    Un réalisateur qualifié pour le pilote

    La réalisation et l’esthétique du pilote ont été confiées à Justin Lin, qui a notamment été aux manettes des Fast and Furious 3 et 6, et de Star Trek, sans limites. Il signe ici sa deuxième collaboration avec CBS, puisque la chaîne avait déjà fait appel à lui en 2014, pour le premier épisode de Scorpion.

    Enfin un premier rôle !

    A 48 ans, et après plus de 10 ans passés au sein du casting d’Esprits CriminelsShemar Moore devient enfin la star de sa propre série, sur laquelle il cumule également la casquette de producteur. Ce dernier poursuit ainsi son parcours sur la chaîne CBS, qui lui avait ouvert les portes du show-business. "Je suis si reconnaissant à CBS de m’avoir donné mon tout premier rôle, à 23 ans, dans Les Feux de l’Amour. (...), si je suis populaire aujourd’hui et pas trop mauvais dans mon boulot, c’est en grande partie grâce à elle. (…) Je dis souvent que je suis allé au collège avec Les Feux de l’Amour, au lycée avec Esprits criminels, et que je suis entré à la fac avec S.W.A.T. !", déclare-t-il.

    Un leader afro-américain

    Après la performance de Samuel L. Jackson dans la peau du lieutenant Hondo dans l’adaptation cinématographique S.W.A.T, unité d’éliteShemar Moore reprend le flambeau pour incarner ce personnage à la télévision. "Je suis le seul homme afro-américain à avoir le premier rôle d’une série sur une grande chaîne aux Etats-Unis, aujourd’hui. Chez les femmes, il y a Viola Davis à la tête de Murder, c’est tout. Le manque de diversité est un problème à la télévision américaine. C’est en train d’évoluer et je fais partie de ce changement. (…) Si cette série fonctionne, c’est bon pour Shemar Moore, mais c’est surtout un signal positif pour davantage de diversité.", souligne le comédien.

    Parler de l’Amérique de Trump

    Bien que la série soit taillée pour s’inscrire dans la tradition des cop shows de CBS, S.W.A.T. évoque également les problèmes contemporains de l’Amérique. "La série est très divertissante, mais elle porte aussi un message fort. Elle parle de la vraie vie aujourd’hui. Des années Trump, mais sans vraiment parler de Trump. Nous n’allons pas parler de politique, mais nous allons parler des choses que vous voyez au journal télévisé et qui se produisent partout dans le monde.", déclare Shemar Moore. Une promesse tenue dès le pilote, qui aborde la mort d’un jeune afro-américain, abattu par un policier alors qu’il n’était pas armé, et qui fait évidemment écho au mouvement Black Lives Matter. Le co-créateur afro-américain Aaron Rahsaan Thomas estime d’ailleurs que s’inspirer de la vie réelle rend le personnage du lieutenant Hondo particulièrement percutant : "J’ai toujours senti que les deux côtés du débat, Black Lives Matter et Blue Lives Matter, ferait un personnage fascinant. Cette idée, marié à un titre aussi iconique que S.W.A.T., semblait être, à mes yeux, un très bon postulat de départ."

    Un entraînement physique intensif

    Les comédiens ont suivi une préparation des plus intensives pour leurs rôles. Shemar Moore a ainsi révélé peser 90 kilos sur le tournage de S.W.A.T., contre 85 lors de ses débuts à Esprits Criminels. "Quand j’ai rencontré les hommes du S.W.A.T. de Los Angeles et de San Diego, je me suis rendu compte que la force physique fait partie intégrante de leur travail.", témoigne l’acteur. "Nous avons suivi une formation d'une semaine avant le tournage du pilote et nous avons eu une mise à jour avant de tourner le deuxième épisode, une fois que la série a été acceptée. (…) Notre conseiller technique est un ancien officier du S.W.A.T. de San Diego. (…) Il s’est assuré de notre authenticité et a veillé à ce que nous rendions hommage aux personnes qui font ce métier tous les jours.", raconte son partenaire Alex Russell.

    Une femme officier du S.W.A.T.

    Connue pour son implication dans la défense des droits des femmes, ainsi que dans la campagne Free the Nipple, qui promeut l’égalité des sexes, Lina Esco incarne l’unique officier femme de l’équipe du S.W.A.T. dans la série. "Les directeurs de casting qui m’avaient sélectionné pour Flaked, une série Netflix que j'ai faite, m’ont intégré à ce projet. Honnêtement, je ne pensais pas que j’obtiendrais le rôle. (…) J'ai réfléchi à la responsabilité qu’il implique. Et ce, peu importe qui regarde la série. Je dois incarner Christina comme une personne égale à tous ses collègues masculins.", explique la comédienne.

    Une bisexualité normalisée

    Lina Esco a rencontré les scénaristes de S.W.A.T., afin de discuter de son personnage, Christina Alonso. L’actrice leur a notamment proposé qu’elle soit bisexuelle, ce que les créateurs ont fini par inclure, à une certaine condition. "De la même manière que dans Star Trek, où les personnages ne sont pas définis par leur sexualité mais par leur travail, nous avons six épisodes où l’on voit comment Chris agit en tant qu’officier du S.W.A.T, avant d’aborder sa sexualité.", explique le co-créateur Shawn Ryan.

    Kenny Johnson donne la réplique à sa fille

    L’acteur Kenny Johnson a eu l’occasion de donner la réplique à sa fille, Angelica Scarlet Johnson, âgée de 8 ans, lors de l’épisode 18 de la première saison, intitulé "Patrol" ("Patrouille"s, en VF).

    Une femme de couleur chef d'équipe

    A quelques exceptions près, les positions de pouvoir sont tenues par des hommes dans les séries policières et militaires. Or, l’équipe de S.W.A.T. est dirigée par une femme, de surcroît américano-mexicaine : Jessica Cortez, interprétée par Stephanie Sigman. Une représentation qui colle davantage à la réalité, selon l’actrice : "Nous sommes allés dans les installations du S.W.A.T. et ils ont eu des capitaines femmes auparavant. Je pense que nous sommes prêts à le voir à la télévision. Cela est d’autant plus intéressant, car en tant que femme et immigrée, vous devez faire deux fois plus d’efforts pour atteindre ce genre de poste. Je suis très contente de pouvoir l’incarner."
    Les secrets de tournage des series les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Guerre des Mondes (Canal+) (2019)
    • Peaky Blinders (2013)
    • La Casa de Papel (2017)
    • His Dark Materials : À la croisée des mondes (2019)
    • The Walking Dead (2010)
    • Watchmen (2019)
    • The Handmaid’s Tale : la servante écarlate (2017)
    • The Sinner (2017)
    • Demain nous appartient (2017)
    • Stranger Things (2016)
    • Good Doctor (2017)
    • American Horror Story (2011)
    • Élite (2018)
    • Jack Ryan (2018)
    • The Boys (2019)
    • Chernobyl (2019)
    • Riverdale (2017)
    • Lucifer (2016)
    • The Crown (2016)
    • Grey's Anatomy (2005)
    Back to Top