Du live à l'animation (et vice versa)
samedi 11 février 2012 - 05h00

A l'occasion de la sortie de "John Carter", coup de projecteur sur ces réalisateurs passés des prises de vue réelles au dessin... et inversement. Dossier réalisé par Brigitte Baronnet

Précédente Suivante
10 / 12

Live ---> animation

 

Photo - FILM - Zarafa : 174018

Fantastic Mr. Fox de Wes Anderson - sortie le 17 février 2010

( © Twentieth Century Fox France / capture Allociné )

 

Pourquoi on le connaît?

La Famille Tenenbaum, La Vie aquatique, A bord du Darjeeling Limited... Wes Anderson a imposé un style: des comédies à l'univers bien marqué, avec une fantaisie certaine, et des acteurs le suivant de projet en projet (Ben Stiller, Owen et Luke Wilson...)

 

Son premier film d'animation :

Pour sa première expérience dans le domaine de l'animation, Wes Anderson a eu recours à la technique de la "stop-motion", consistant à animer des marionnettes, grâce à une succession de photos captant leurs mouvements.  Quant au thème de Fantastic Mr. Fox, il reste proche des sujets déjà abordés par le réalisateur, en l'occurrence celui des névroses familiales, mais avec un traitement plus enfantin. Très référencé, Fantastic Mr. Fox peut cependant avoir plusieurs lectures et peut ainsi aussi bien fédérer un public d'enfants et d'adultes.

 

La citation :

"J'adore l'aspect de la fourrure de King Kong dans le film original. Comme les animateurs manipulaient la marionnette à chaque image, les poils n'arrêtaient pas de bouger, et c'est une des choses qui donnent à l'animation de cette époque toute sa magie. Dans le film de Jean Cocteau La Belle et la bête, on voit comment sont faits les effets spéciaux, on comprend que les bras qui tiennent les chandeliers appartiennent à des personnes qui sont derrière le mur. On perçoit aussi que le film est tourné à l'envers, ce qui a des incidences sur la lumière. Les effets spéciaux de ce genre, ceux dont on comprend comment ils sont faits, sont ceux qui m'ont toujours fasciné le plus."

Wes Anderson

 

Le saviez-vous?

Pour être tout à fait précis, il faut indiquer que Wes Anderson avait déjà fait par le passé une petite incursion dans l'animation, en faisant appel à un spécialiste du genre pour La Vie aquatique. Le cinéaste a en effet fait appel à Henry Selick (Coraline, L'Etrange Noël de M. Jack) pour animer les animaux marins du film.

 

 

Un épisode de "Merci Qui?" consacré au film :

 

Précédente Suivante
  • 1
  • ...
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • caletucker

    Ce serait plus judicieux de citer "Fievel et le nouveau monde" plutôt que la suite. Surtout que le sujet tenait beaucoup à coeur à Spielberg.

  • ghib

    Il manque les Farrelly "Osmosis Jones", Richard Linklater "A Scanner Darkly", George Miller "Happy Feet", Besson et évidemment Zemeckis. Dans l'autre sens il manque Sylvain Chomet "Paris je t'aime", Katsuhiro Otomo, Mamoru Oshii passés au cinéma live. A venir (peut être) Boorman "Le Magicien d'Oz", Kassovitz "La Bête est morte", Kounen, Gondry...

  • american-dad

    dossier recapitulatif très interessant , evidemment ce ne doit pas etre toujours facile pour Snyder de dire a ses enfants "nn désolé fiston je te les montrerai pas c'est pas des films pour toi " Faut bien leur donner du reve a un moment ^^^...Ghib je pense que Scanner darkly n'entre pas en ligne de compte pour la simple et bonne raison que ce n'est pas de l'animation ! mais plutot un film live avec des filtres et effets spéciaux qui lui en donnent l'illusion que c'est un dessin animé... Ici rien a voir avec le travail d'animateur dont parle Brad Bird

  • renaud3386

    Snyder réal que j'adore mais j'ai pas vraiment pas apprécié son royaume de Ga'hool par contre Fievel quel dessin animé d'une rare beauté je suis fan depuis que je l'ai vue à l'age de mes 4 ans film sorti en 86.

Toutes les actus Ciné
Come From Away sur Apple TV+ : "On ne doit jamais oublier l’Histoire, même si elle est atroce."
Come From Away sur Apple TV+ : "On ne doit jamais oublier l’Histoire, même si elle est atroce."
Tweet  
 
Le Monde ne suffit pas : d'où vient le titre du film de James Bond ?
Le Monde ne suffit pas : d'où vient le titre du film de James Bond ?
Tweet  
 
Toutes les actus cinéma
Films prochainement au cinéma
  1. Halloween Kills

    De David Gordon Green
    J-32

    Bande-annonce
  2. Illusions Perdues J-32
  3. Tout s’est bien passé J-4
  4. Mourir peut attendre J-18
  5. Les Intranquilles J-11
  6. Bigger Than Us J-4
  7. Pig J-39
  8. Candyman J-11
  9. Eugénie Grandet J-11
  10. Matrix 4 J-95
Les films à venir les plus consultés