Mon compte
    La dernière reine de Tahiti sur France 2 : c’est quoi ce film historique avec Alexia Barlier et Terence Telle (Ici tout commence) ?
    21 nov. 2022 à 10:30
    Jennifer Radier
    Jennifer Radier
    -Journaliste séries
    Adepte de la zapette depuis toute petite, elle a vécu mille et une vies devant sa télévision et décortique avec passion tout ce qui passe sur le petit écran.

    Ce soir, France 2 consacre une soirée à la reine Pōmare IV avec la diffusion de "La dernière Reine de Tahiti". Un drame historique qui retrace la vie de la dernière souveraine de Tahiti porté par Tuhei Adams .

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Au royaume des lagons, la coutume veut que seuls les hommes puissent devenir rois. La jeune Aïmata Pomaré va briser cette loi. Face à l'hostilité de ses semblables, menacée par la convoitise de l'Angleterre et de la France, Aimata, jeune princesse tahitienne, tentera de sauver ses traditions et son peuple afin de lui offrir un destin. C'est ainsi qu'elle deviendra la dernière reine de Tahiti et fera la paix avec la France.

    La dernière reine de Tahiti le lundi 21 novembre à 21h10 sur France 2.

    La dernière reine de Tahiti
    La dernière reine de Tahiti
    Sortie : 21 novembre 2022 | 1h 30min
    De Adeline Darraux
    Avec Tuheï Adams, Bernard Le Coq, Alexia Barlier
    Spectateurs
    3,2

    UN DRAME HISTORIQUE QUI RETRACE LA VIE DE LA REINE POMARE IV

    Ce soir, France 2 met à l’honneur les territoires ultramarins avec une soirée consacrée à la reine tahitienne Pōmare IV disparue il y a 145 ans.

    Réalisé par Adeline Darraux sur un scénario de Francis Bianconi, Sophie Deschamps et Olivier Doran, La dernière reine de Tahiti est un film qui retrace un moment important de l’Histoire de la Polynésie à travers le parcours de cette personnalité.

    Pour incarner cette fresque historique, on retrouve au casting la talentueuse Tuheï Adams qui prête ses traits à Aïmata Pōmare IV. Elle est accompagnée de Bernard Le Coq, Alexia Barlier, Terence Telle, Thierry Godard, Eddy Kelly, Teiva Manoi, Lee Rurua ou encore Sam Chemoul.

    Mariée à 10 ans et couronnée à 14, Aïmata Pōmare n’a de reine que le titre. Son pouvoir est finalement symbolique puisque c’est le révérend Pritchard, un anglais protestant et également son conseiller, qui commande.

    Il faut dire qu’Aïmata est très jeune au moment où elle accède au pouvoir. Femme moderne et indépendante avant l’heure, elle n’a jamais voulu être reine et rêve plutôt de liberté. D’une force de caractère incroyable et foncièrement humaine, elle devra pourtant accepter de se battre pour la liberté de son peuple face aux grandes puissances occidentales.

    Depuis longtemps déjà, son royaume de Tahiti vit sous la domination britannique. D’ailleurs, les tahitiens ont même adopté leurs coutumes ainsi que la religion protestante. Plaque tournante essentielle au ravitaillement des navires entre l’Amérique et l’Australie, l’île attise également la convoitise de la France.

    Lorsque la reine Pōmare IV fait expulser deux prêtres catholiques installés sur les îles Gambier, la France exige réparation et saisit ce prétexte pour intervenir. Alors qu’une guerre éclate en mars 1844 entre la France et Tahiti, la souveraine n’aura pas d’autre choix que d’accepter le protectorat français en 1847.

    Dans ce contexte agité, c’est le destin exceptionnelle d’une femme et le symbole d’une volonté sans faille qu’il est donné de voir dans ce film. Si son histoire ne nous est pas familière, elle a pourtant su s’imposer pour préserver l'intérêt de son peuple et sauvegarder ses traditions.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top