Mon compte
    L'homme de nos vies sur M6 : cet aspect de la série qui a ravi Odile Vuillemin
    1 déc. 2022 à 09:00
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Bercé dès l’enfance au rythme de Sous le soleil, de P.J., ou des sagas de l’été, il se passionne de plus en plus pour les séries françaises au fil du temps. Et les dévore aujourd’hui (presque) toutes, de Balthazar à Scènes de ménages, en passant par Hippocrate, Candice Renoir, Ici tout commence.

    Alors que la sororité est au cœur de "L'homme de nos vies", Odile Vuillemin revient sur son entente parfaite avec ses partenaires de jeu en dehors des caméras... qui n'a rien à voir avec la compétition qu'elle a pu ressentir au début de sa carrière.

    La sororité qui lie les héroïnes de L'homme de nos vies va bien au-delà de la fiction pour Odile Vuillemin, Héléna Noguerra, Flore Bonaventura et Elodie Frégé.

    Rencontrée en septembre dernier lors du Festival de la Fiction TV de La Rochelle, dans le cadre de la promotion de la mini-série dont la diffusion s'est achevée ce jeudi soir sur M6, Odile Vuillemin nous confiait qu'un vrai lien s'était créé entre ses partenaires de jeu et elle sur le tournage de L'homme de nos vies.

    L’Homme de nos vies
    L’Homme de nos vies
    Sortie : 24 novembre 2022 | 52 min
    Série : L’Homme de nos vies
    Avec Jonathan Zaccaï, Odile Vuillemin, Héléna Noguerra
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    3,4
    Voir sur Salto

    "On s’est bien trouvées toutes les quatre, on continue de se voir. Il y a un truc de girls band qui est assez chouette. La société évoluant de telle façon que la sororité est de plus en présente", expliquait Odile Vuillemin au sujet de l'alchimie palpable qui transparaît dans les séquences où Camille, Oriane, Mathilde et Iris sont réunies. Et a visiblement fait du tournage de cette mini-série un moment assez spécial dans sa carrière de comédienne.

    "J'ai rarement tourné des scènes de groupe comme ça. Ce que vous voyez à l’image c’est juste notre entente au quotidien, d’amour, de travailler ensemble. Il n’y avait ni compétition, ni tentatives de se tirer la couverture à soi", poursuit l'ex-star de Profilage. "On avait chacune notre partition et on était plus que ravies de se retrouver le matin sur le plateau. On n'a pas tourné si souvent que ça ensemble avec Héléna, Elodie et Flore, mais ça fonctionnait hyper bien, on se voit toujours, une vraie amitié est née entre nous quatre".

    David KOSKAS/SIBARO FILMS/SHINE FICTION/M6

    Et à en croire Odile Vuillemin, cette entente parfaite avec ses partenaires de L'homme de nos vies dénote vraiment avec une forme de compétition entre actrices dont elle a malheureusement pu faire l'expérience au début de sa carrière.

    "C'est probablement lié à l’évolution de la société, et c'est tant mieux, car quand j’ai commencé dans ce métier il y avait quand même une forme de compétition qui faisait qu’au lieu de s’entraider entre femmes on se tirait plutôt des fléchettes (rires)".

    Cet esprit de compétition, certainement inhérent à une époque, semble appartenir au passé et ne s'est donc heureusement pas retrouvé sur le plateau de la série de M6, où une belle amitié s'est nouée entre les comédiennes. Mais également avec Jonathan Zaccaï, qui incarne le redoutable arnaqueur de cette histoire : "Il a bien fallu l'inclure à notre groupe à un moment donné (rires)" lance amusée Odile Vuillemin en regardant Jonathan Zaccaï, avec qui elle avoue avoir adoré travailler.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top