Mon compte
    Titanic sur TF1 : oubliez le Coeur de l'océan ! Le vrai bijou perdu à jamais, c'est lui !
    7 déc. 2022 à 22:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Quête obsessionnelle du personnage incarné par Bill Paxton dans "Titanic", le Coeur de l'océan est un bijou à la valeur inestimable...mais fictif. Tout le contraire d'une autre pierre précieuse, bien réelle celle-là, qui a sombré avec le naufrage.

    On imagine aisément que vous avez très certainement vu et revu le Titanic de James Cameron, que la chaîne TF1 diffuse de manière opportune ce soir; histoire de surfer sur la vague Avatar 2 tout prochainement en salles.

    Outre l'histoire d'amour tragiquement contrariée entre Rose et Jack et bien entendu le récit du naufrage du plus fameux paquebot réputé insubmersible, le récit du film tourne aussi autour de la quête obsessionnelle du chercheur / explorateur Bill Paxton, alias Brock Lovett, désireux de retrouver un bijou mythique qui aurait coulé avec le navire. Le fameux Coeur de l'océan, que Rose, désormais nonagénaire, avait gardé précieusement, avant de le jeter par-dessus bord à la fin du film, devant les regards médusés de l'assistance.

    Titanic
    Titanic
    De James Cameron
    Avec Leonardo DiCaprio, Kate Winslet, Billy Zane
    Sortie le 7 janvier 1998
    louer ou acheter

    Dans le film, il est dit que ce Coeur de l'océan est d'autant plus inestimable qu'il aurait soi-disant appartenu à Louis XVI, avant que la pierre précieuse ne soit retaillée en forme de coeur après la Révolution. Un bijou hors norme...et totalement fictif.

    Si, après la sortie du film, un joaillier londonien du nom de Asprey & Garrard a bien fabriqué une réplique du bijou, composé d'un saphir de 170 carats et 65 diamants, vendu aux enchères pour 2,2 millions de dollars (et qui sera d'ailleurs porté par Céline Dion lorsqu'elle chantera "My Heart Will go On" aux Oscars en 1998), c'est un tout autre bijou, bien réel celui-là, qui a sombré avec le paquebot : un gros diamant rose de chez Tiffany's.

    La suite du millionnaire

    Parmi les richissimes clients ayant embarqué sur le navire figurait une passagère du nom de Charlotte Drake Martinez-Cardeza. Héritière d'un empire du textile fondé par son père, cette dernière logeait dans la plus luxueuse cabine du navire, baptisée "suite millionnaire"; une des deux du Titanic. Son coût ? 3300 $ pour la traversée, ce qui équivaut à plus de 100.000 $ aujourd'hui.

    Rescapée du naufrage, elle fit, comme d'autres survivants, des réclamations auprès de sa compagnie d'assurance, pour être dédommagée de ses biens perdus. Mais ses réclamations furent les plus colossales d'entre toutes. Montant de l'ardoise ? 177.352,75 $, ce qui équivaut à près de 5 millions $ aujourd'hui.

    Outre le contenu de ses 14 (!!!) malles de voyage, 4 sacs en cuir et divers bijoux figurait un gros diamant rose de chez Tiffany's de plus de 6 carats, estimé à 20.000 $, ce qui équivaudrait à plus de 608.000 $. Seuls 97772 $ seront remboursés aux passagers plaignants; soit un peu plus de 2,9 millions $ aujourd'hui... Une misère. Pour vous situer les choses, le navire, qui avait coûté 7,5 millions de $ pour sa construction, n'était assuré qu'à hauteur de 5 millions $...

    WikiCommon
    Charlotte Drake Martinez-Cardeza

    A l'époque, le Droit maritime était bien moins codifié que maintenant. Aucune règle ne régissait les navires à passagers en mer. Il faudra attendre janvier 1914 pour que la Convention Safety of Life At Sea (SOLAS) soit signée à Londres; premier traité international relatif à la sécurité de la navigation maritime, dans le sillage justement de la catastrophe du Titanic.

    Si les très nombreuses plongées sous-marines ont pu remonter quantité d'objets extraordinaires provenant de l'épave, aucune trace de ce fameux diamant rose pour l'instant. Même James Cameron, qui a plongé pas moins de 33 fois pour voir l'épave, n'a rien trouvé !

    Toujours est-il que ce n'est peut-être pas au fond de l'océan qu'il faut regarder. En juillet 2022, on aurait trouvé dans une mine en Angola un diamant rose de 170 carats; la plus grosse découverte en la matière depuis 300 ans.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top