Mon compte
    Tarantino : quel célèbre acteur a-t-il recalé de Pulp Fiction ?
    6 déc. 2022 à 15:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Dans un tout récent podcast, Quentin Tarantino évoque le casting de son film "Pulp Fiction", expliquant qu'un executive du studio tenait absolument à voir Johnny Depp figurer dedans...

    Quentin Tarantino parle toujours. Beaucoup. Tout le temps. Dernière démonstration en date dans un tout récent (et long !) podcast de YMH Studios, dans lequel il revient, entre autre, sur le casting de son film Pulp Fiction, qui l'avait définitivement mis sur orbite en 1994.

    A l'époque, bien avant de donner le premier coup de manivelle du film qui lui vaudra la Palme d'or, il avait dressé une liste d'acteurs et d'actrices qu'il aimerait avoir dans son film. S'il ignorait évidemment que les talents qu'il visait accepteraient de tourner avec lui, Tarantino n'avait en revanche aucune envie d'accéder à la demande pressante d'un executive du studio, qui voulaient imposer Johnny Depp au casting.

    Pour le rôle de Pumpkin, Q.T. voulait ainsi à nouveau solliciter Tim Roth, que le cinéaste avait déjà dirigé dans son Reservoir Dogs. "Pensez-vous que Johnny Depp jouant le rôle de Pumpkin dans ce film, qui est la scène d'ouverture et la scène de clôture, pensez-vous que cela influencera tant que ça le box-office?" a demandé Tarantino à l'executive en question.

    L'intéressé a admis que le nom de Johnny Depp sur un petit rôle n'ajouterait effectivement rien ou si peu au Box Office, mais "qu'il se sentirait mieux s'il figurait au casting". Tarantino évoque alors le fait que, dans l'éventualité d'un refus de Tim Roth pour son rôle, il avait pensé à Christian Slater. Et si lui n'était également pas intéressé ou pas disponible, le choix par défaut serait, in fine, celui de l'executive du studio.

    "Je ne savais pas exactement qui je voulais voir jouer tel ou tel rôle, alors j'ai écrit une liste géante avec une tonne de noms. Je voulais qu'ils soient tous pré-approuvés, bien sûr, et je ne savais pas si ça allait marcher, si j'aimerais vibrer avec la personne ou s'ils feraient même du bon travail, mais je voulais qu'ils soient approuvés". Au final, Q.T. a eu les talents qu'il voulait, pour la plus grande joie des cinéphiles.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top