Mon compte
    Battlestar Galactica : comment ça se termine ?
    Isabelle Ratane
    Isabelle Ratane
    Basée à Séoul (Corée du Sud) et grande consommatrice de séries en streaming, elle aime découvrir et (surtout) faire découvrir les incontournables et les pépites des différentes plateformes (Netflix, Disney+, Prime Video...)

    Entre 2003 et 2009, “Battlestar Galactica” s’est inscrite au Panthéon des meilleures séries de science-fiction de tous les temps. Si vous n’avez pas tout bien suivi ou si votre mémoire vous met au défi, on vous raconte la fin de la série.

    Attention, spoilers. L’article suivant révèle des éléments clés de l’intrigue de “Battlestar Galactica” ainsi que sa fin.

    Il faut remonter à l’année 1978 pour assister à la genèse de Battlestar Galactica avec Galactica, un premier show créé par Glen A. Larson, et sa suite, Galactica 1980, qui ne durent tous deux qu’une saison. Livres, BD, jeux vidéo et un jeu de société complèteront l’univers avant qu’une autre adaptation télé soit tentée, plus de 20 ans plus tard, par un ancien de Star Trek, Ronald D. Moore (Outlander). C’est une version ré-imaginée, co-produite avec David Eick, qu’il diffuse sur SyFy en 2003 sous forme de mini-série en deux parties. Attirant des millions de spectateurs, le programme devient le 3ème plus regardé de la chaîne : c’est gagné, la suite est commandée.

    Battlestar Galactica fait officiellement ses débuts (durables) à l’écran en 2004. Elle se démarque rapidement par sa pertinence politique et sociale acquise grâce au remaniement de son intrigue et la réinvention de ses personnages. La prémisse originale est la même mais retravaillée : dans une galaxie lointaine, les derniers survivants d’une civilisation humaine, venant d’un groupe de planètes appelé les 12 Colonies, sont obligés de fuir les Cylons – des machines humanoïdes de leur création – après une attaque massive ayant anéanti la quasi totalité de la population. Ils errent désormais dans l’espace à bord de vaisseaux civils et du dernier vaisseau militaire, un vieux Battlestar nommé Galactica, qui a juré de les protéger et de les conduire vers la légendaire 13ème colonie connue sous le nom de “Terre”.

    Battlestar Galactica
    Battlestar Galactica
    Sortie : 2005-01-14 | 42 min
    Série : Battlestar Galactica
    Avec Edward James Olmos, Mary McDonnell, Katee Sackhoff
    Spectateurs
    3,8

    Cette fiction, BSG l’utilise pour parler de problèmes réels. Ayant déjà une résonance différente dans un monde changé après les attentats du 11 septembre 2001, la série est, en plus, un discours engagé pour les droits de l’homme, la démocratie, le devoir civique, le dialogue entre les cultures, l’égalité des sexes et la neutralité des genres. Elle parle aussi de religion tout en étant une critique avisée de la guerre raciale et du terrorisme. A cela s’ajoute une écriture, une mise en scène (dont des effets spéciaux récompensés) et un jeu d’acteur des plus illustres qui apporte encore plus de profondeur à des personnages déjà adorés.

    La belle, émotionnelle, tragique, mystique et moderne aventure de Battlestar prend fin avec un dernier chapitre intitulé “Daybreak”, divisé en trois épisodes. La première partie débute le 13 mars 2009 aux États-Unis, elle est suivie, le 20 mars, par les deux dernières. En peu de temps, BSG aura été une série qui a su faire sourire, pleurer et réfléchir son spectateur, et qui l’a passionné, sacrément. So say we all.

    PARTIE 1

    Flashbacks. Nous sommes quelques années avant l’attaque des Cylons sur Caprica. William Adama (Edward James Olmos) hésite à se soumettre à un test de détecteur de mensonges pour obtenir un travail de bureau civil. Ailleurs, Gaius Baltar (James Callis) se lasse de son père, Julius, qui abuse de son infirmière. Caprica Six (Tricia Helfer) l’informe bientôt qu’elle a emmené son père dans une maison de retraite, où il sera plus heureux. Laura Roslin (Mary McDonnell), elle, vit heureuse avec ses deux sœurs, dont une qui est enceinte. Mais plus tard, elle reçoit une nouvelle bouleversante : ses sœurs et son père ont été tués dans un accident de voiture. Trois mois plus tard, elle est encouragée à rejoindre la campagne présidentielle du maire Adar. Lee Adama (Jamie Bamber) rencontre, quant à lui, Kara Thrace (Katee Sackhoff) pour la première fois alors qu’elle sort avec son frère, Zak (Tobias Mehler). Lorsque Lee rentre ivre chez lui, il trouve un pigeon dans sa maison et tente de le chasser mais celui-ci est tenace. Enfin, les flashbacks se concentrent sur Anders (Michael Trucco) qui est interviewé au cours de sa carrière sportive et avoue jouer pour le plaisir de la poursuite de la perfection plutôt que pour la victoire.

    NBCUniversal

    De retour dans le présent, Hera (Iliana Gomez-Martinez) a été enlevée par Boomer (Grace Park). Starbuck et Adama tentent de la retrouver grâce à Enders connecté à des machines. Pendant ce temps, le Galactica est en train d’être dépouillé de ses pièces qui seront utilisées sur d’autres vaisseaux. L’armée, elle, sera transférée pour contrôler le vaisseau Cylon rebel. Baltar veut que son peuple ait un siège au quorum, mais Lee refuse.

    Plus tard, l’amiral Adama décide d’accorder l’amnistie à ceux qui ont participé à la tentative de coup d’État, y compris Tyrol (Aaron Douglas) qui est en prison pour avoir aidé Boomer à s’échapper : il pourra donc participer à la mission de récupération d’Hera qui est étudiée par les Cylons souhaitant trouver un moyen de se reproduire. Adama annonce un plan pour sauver l’enfant et ce sera là un aller simple pour le Galactica : il demande à tout l’équipage du vaisseau de se porter volontaire pour la mission ou de refuser en personne. Lui et Starbuck ont tracé une ligne au centre de la baie d’atterrissage et l’équipage doit se déplacer d’un côté pour se porter volontaire ou de l’autre pour rester avec la flotte. Le docteur Cottle (Donnelly Rhodes) tente de se joindre à eux, mais Adama lui ordonne de rester car il ne peut pas se permettre de perdre un médecin. Dans un moment solennel, plusieurs se joignent à l’opération, y compris les modèles Cylon originaux et une Roslin affaibli.

    NBCUniversal

    Pendant ce temps, un Raptor est envoyé à l’emplacement possible de la Colonie Cylon mais celle-ci se trouve très près d'un trou noir. Mais malgré les circonstances, Adama ordonne qu’une attaque soit lancée. La planification commence.

    PARTIE 2

    Les flashbacks se poursuivent. Adama et Saul Tigh (Michael Hogan) célèbrent leur prochaine retraite mais le second tente de convaincre le premier de prendre le nouveau travail de bureau qu’on lui propose. Plus tard, alors qu’Adama passe un entretien, il se plaint qu’aucun travail ne vaut la peine de remettre en question sa loyauté et décide de retourner dans l’armée. Lee, lui, dîne à nouveau avec Zak et Kara. Lorsque Zak s’endort, ivre, la tension entre Kara et Lee devient électrique. Lors d’un rendez-vous arrangé, Roslin se trouve en tête à tête avec l’un de ses anciens élèves mais la rencontre se poursuit malgré tout.

    NBCUniversal

    De retour dans le présent, Baltar décide de rejoindre la mission avec Caprica Six à la dernière minute : elle admet plus tard être fière de lui et ce pour la première fois. À ce moment, il est révélé que la Six interne que Baltar imagine et le Baltar interne que Caprica Six imagine sont conscients l’un de l’autre, et que leurs homologues réels les voient tous les deux : ils sont choqués.

    Roslin, mourante, fait ses adieux au docteur Cottle qui quitte le Galactica aux côtés de Romo Lampkin (Mark Sheppard), le nouveau président de la colonie et du nouvel amiral Hoshi (Brad Dryborough) qui reçoit, quant à lui, le commandement du reste de la flotte puisqu’Adama et le Galactica sont sur le point de partir pour sauver Hera. Un bataillon de centurions Cylons conscients d’eux-mêmes, alignés avec la flotte, descend le pont d’envol – des bandes rouges peintes en diagonale sur leur poitrine pour les distinguer des autres. Les Cinq Derniers Cylons se préparent également. Adama prononce un dernier discours : ce sera le dernier voyage du Galactica. S’ils réussissent leur mission, le Battlestar les emmènera vers leur prochaine maison.

    Le Galactica fait alors un bond juste à côté de la Colonie Cylon, où ils se font immédiatement tirer dessus. Certains des Raptors, armés d’armes nucléaires, font un bond dans le champ de débris et volent, quant à eux, vers l’arrière de la Colonie. Dans le processus, Racetrack (Leah Cairns) et Skulls (Collin Lawrence) sont tués par un astéroïde. Anders, connecté aux ordinateurs du centre de commandement, réussit à désactiver l’Hybride de la Colonie (Tiffany Lyndall-Knight).

    NBCUniversal

    Le Raptor de Starbuck, transportant Athena et Helo (Tahmoh Penikett), atterrit sur le vaisseau ennemi et ils y entrent à la recherche d’Hera. L’équipe menée par Apollo descend, quant à elle, en rappel depuis le Galactica pour rechercher Hera, rencontrant finalement la troupe de Starbuck. Hera est finalement sauvée par Boomer qui tue Simon (Rick Worthy), retrouve Kara et les autres et remet Hera à Athena. Elle lui dit alors “de dire au vieil homme qu’elle lui en devait une”. Après le retour de sa fille, Athena tue cependant Boomer.

    Dans un flashback, Boomer rencontre Adama et Tigh pour la première fois : ils l’avertissent qu’elle est sur le point de mettre fin à sa carrière en raison de son incapacité à atterrir un Raptor. Adama lui donne finalement une dernière chance, elle le remercie et lui dit avec gratitude que contrairement aux autres pilotes, elle lui revaudra cela un jour. C’est fait.

    NBCUniversal

    Le Galactica est attaqué par les Cylons arrivant en force. Starbuck, Apollo, Athena et Helo rencontrent une équipe d’assaut composée des Centurions modernes de Cavil et des modèles originaux de la guerre Cylon. Dans la confusion cependant, Hera s’enfuit. Elle est ensuite repérée par Roslin qui a eu une vision d’elle en aidant au triage : elle la cache jusqu’à ce que la petite fille disparaisse à nouveau. Alors que Roslin se met à lui courir après, Baltar et Caprica Six la voient également et la suivent à leur tour. La poursuite se termine au centre de commandement où Cavil (Dean Stockwell) prend la petite fille en otage et demande à partir avec elle afin qu’elle puisse être étudiée : il souhaite trouver une méthode permettant aux Cylons de se reproduire.

    NBCUniversal

    Les Baltar et Six internes apparaissent alors à nouveau et inspirent le vrai Baltar à prononcer le discours de sa vie : il convainc alors Cavil que les destinées des Humains et des Cylons sont liées. Tigh conclut l’affaire : il affirme que les Cinq Derniers leur rendront la résurrection (une solution au problème de leur extinction) s’ils jurent laisser à jamais l’humanité en paix. Cavil et Adama acceptent de mettre fin à la guerre : il rendra Hera à ses parents et laissera la flotte tranquille lorsque les Cinq leur rendront la technologie de résurrection. Il demande alors un cessez-le-feu en préparation du téléchargement des données et les Cylons se retirent du combat.

    NBCUniversal

    PARTIE 3

    Roslin et Adama regardent les Cinq Derniers commencer le téléchargement de la technologie de résurrection, avec Saul, Tyrol, Ellen Tigh (Kate Vernon), Tory Foster (Rekha Sharma) plongeant leurs mains dans le réservoir d’Anders afin de transférer les données à la Colonie. Pendant le téléchargement, ils auront brièvement la pleine connaissance des souvenirs des autres. Tory commence alors à paniquer et demande que toutes leurs actions passées, bonnes ou mauvaises, soient laissées de côté. Le téléchargement commence et chacun revoit la vie des autres : Tyrol apprend ainsi que Tory a assassiné sa femme, Cally. Dans un accès de rage, il la tue avant que le téléchargement ne soit terminé. Se sentant trahis, les Cylons reprennent le combat.

    Après la mort des autres Cylons du centre de commande, Cavil se suicide. Au même instant, une frappe fortuite de pierres dans le champ de débris fait tomber la main morte de Racetrack sur le bouton de lancement des armes nucléaires de son Raptor, qui étaient prêtes à être lancées avant la perte de l’équipage de ce dernier. Les missiles frappent directement la Colonie, la faisant sortir de son orbite. Alors que le Galactica lutte, Adama ordonne à Starbuck de préparer le vaisseau pour un bond : au hasard, là où elle le souhaite. Dans un éclair d’inspiration, Starbuck entre des coordonnées dans l’ordinateur comme si elle jouait les mystérieuses notes de musique qu’Hera avait écrites.

    Nous repartons dans le passé : alors que Zak dort, Kara et Lee discutent, proches l’un de l’autre, de leurs peurs ultimes. Celle de Kara : être oubliée. De retour dans le présent, le Galactica fait un bond, loin du danger, laissant la Colonie être détruite par le trou noir. La guerre est finie et les Humains et leurs alliés l’ont gagnée.

    NBCUniversal

    DESTINATION FINALE

    Le Galactica arrive aux coordonnées mystérieuses de Kara : ce sera là la destination finale du vaisseau qui, endommagé, est incapable de survivre à d’autres sauts. Miraculeusement, il se retrouve en orbite autour d’une lune, à proximité d’un monde habitable : notre propre Terre.

    Quelques heures plus tard, le reste de la flotte rejoint le Galactica dans ce nouveau monde. Lee fait la suggestion peu orthodoxe d’abandonner leur technologie et de tout recommencer, tandis qu’ils découvrent des humains primitifs occupant déjà la planète. Puisque trouver la Terre a toujours été l’objectif de la flotte coloniale, Adama suggère qu’ils appellent cette nouvelle planète “Terre”. Les survivants – l’équipage du Galactica, le reste de la flotte et les Cylons Deux, Six et Huit – s’approvisionnent et se dispersent sur toute la planète, non pas pour coloniser et imposer des villes comme les Douze Colonies de Kobol, mais pour se fondre parmi les premiers humains, ajoutant leur “génétique” humaine et Cylon humanoïde à la planète.

    NBCUniversal

    Anders, à qui Kara a auparavant fait ses adieux, prend le contrôle de leur flotte abandonnée – dont le Galactica – et la pilote vers le Soleil pour la détruire. Les survivants souhaitent, selon les mots de Lee, apporter la meilleure partie d’eux-mêmes aux humains primitifs mais pas les bagages les armes, apporter leur cœur plutôt que leurs sciences. Les Cylons décident, quant à eux, que leurs Centurions ont gagné leur liberté et leur donnent le contrôle du Vaisseau Mère, qui fait un bond vers un univers inconnu. Baltar et Caprica Six reçoivent la visite de leurs messagers intérieurs, qui les informent que leur destin a été accompli : ils décident de vivre ensemble le reste de leur vie.

    Alors qu’elle se repose sous un arbre, Roslin commence soudainement à avoir des difficultés à respirer. Adama la place rapidement à bord d’un Raptor et fait ses adieux à Lee et à Kara avant de décoller.

    NBCUniversal

    Alors qu’il discute avec Kara, Lee exprime son désir de s’aventurer et d’explorer la planète, mais cette dernière, son destin d’ange mystérieux accompli, lui dit qu’elle va s’en aller. Dans un flashback, nous revenons au moment où Zak, ivre, dort à côté d’eux. La tension est palpable et les deux finissent par s’embrasser passionnément et sont même sur le point d’aller plus loin lorsqu’ils sont interrompus par Zak, qui remue dans son sommeil. Dans le présent, Kara disparaît alors sans laisser de trace – littéralement. Lee promet de ne jamais l’oublier. Dans le passé, de retour chez lui après sa soirée avec Zak et Kara, Lee rencontre à nouveau le pigeon, mais cette fois il ne le poursuit pas.

    NBCUniversal

    Dans un autre flashback, après avoir passé la nuit avec son ancien élève, Roslin a des doutes et met fin à la rencontre. Elle appelle alors les responsables de la campagne d’Adar et les informe de son intention de les rejoindre. Dans le présent, Adama et Roslin admirent la faune qu’ils survolent et cherchent un endroit pour construire leur cabane. Cependant, pendant le trajet, Roslin meurt paisiblement.

    NBCUniversal

    Quant aux autres : Tyrol décide de s’installer seul sur une île éloignée du nord (sous-entendu être les hautes terres écossaises) tandis que Helo, Athena et Hera continuent leur petit bout de chemin en famille. Saul et Ellen restent avec le reste des survivants.

    Dans le passé, Baltar, croyant que Caprica Six est une espionne d’entreprise, lui permet d’accéder à l’ordinateur central de la défense militaire. Il dit qu’il ne fait pas cela pour ses employeurs, mais pour elle. La boucle est bouclée. Enfin, Adama finit par trouver l'endroit où il construira la cabane et enterre Laura sur une colline voisine.

    NBCUniversal

    ÉPILOGUE

    New York, 150 000 ans plus tard : l’humanité a atteint le début du XXIème siècle et le développement de la robotique et de l’informatique se poursuit sans relâche. Les Baltar et Six internes (qui ne sont plus liés aux vrais Baltar et Caprica Six, décédés depuis longtemps) commentent la découverte récente de ce que l’on pense être une “Eve mitochondriale” en Tanzanie : ce sont en réalité les restes d’Hera Agathon, mère de l’humanité moderne. Dans la scène apparaît d’ailleurs le showrunner, Ronald D. Moore.

    NBCUniversal
    Ronald D. Moore (à gauche)

    Six n’est pas d’accord avec son homologue sur le futur de l’Homme : lorsqu’un système complexe se répète, quelque chose de nouveau est inévitable, et cette Terre – les descendants de la planète abandonnée Kobol, des Douze Colonies et de la Terre d’origine – peut échapper au cercle vicieux de la technologie, supposant que c’est là le plan de Dieu. Baltar lui rappelle qu’il n’aime pas ce nom. Tandis que les deux entités se fondent dans la masse, l’épisode et la série se terminent par un montage sur les progrès de la robotique dans la société moderne pendant que la chanson All Along The Watchtower se fait entendre. Fin de Battlestar Galactica.

    NBCUniversal

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top