Mon compte
    Jake Lloyd aurait pu devenir une star mondiale, mais Star Wars a ruiné sa carrière
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.
    Co-écrit avec :
    Jérémie Dunand

    Interprète du jeune Anakin Skywalker dans l'épisode I de la saga Star Wars, Jake Lloyd a soudainement connu une renommée internationale. Mais sa carrière au cinéma s'est pourtant arrêtée là.

    En 1999, 15 ans après avoir vu Dark Vador mourir dans les bras de son fils Luke à la fin du Retour du Jedi, les fans de la saga Star Wars attendaient impatiemment d'assister à sa naissance. Réalisés par George Lucas lui-même, trois nouveaux épisodes de la célèbre franchise promettaient en effet au public de lui raconter les origines du méchant le plus populaire du cinéma.

    Star Wars : Episode I - La Menace fantôme
    Star Wars : Episode I - La Menace fantôme
    De George Lucas
    Avec Liam Neeson, Ewan McGregor, Natalie Portman
    Sortie le 13 octobre 1999
    Voir sur Disney+

    Des années avant de devenir le ténébreux seigneur Sith que l'on connaît, Vador était encore un jeune garçon originaire de Tatooïne et portant le nom d'Anakin Skywalker.

    Un personnage à la renommée mondiale

    Particulièrement convoité étant donné l'ampleur de l'événement, le rôle de l'apprenti Jedi avait de quoi propulser l'heureux élu au firmament hollywoodien pour le restant de sa carrière. Mais le destin en a malheureusement décidé autrement pour l'interprète du jeune Anakin.

    C'est en effet au comédien américain Jake Lloyd, alors âgé d'une dizaine d'années, qu'a été confiée la responsabilité d'incarner le prestigieux personnage. Uniquement connu pour avoir joué dans Décroche les étoiles de Nick Cassavetes et dans la comédie de Noël La Course au jouet aux côtés d'Arnold Schwarzenegger, le jeune garçon a donc embarqué pour la galaxie lointaine de Lucas en compagnie de Liam Neeson, Natalie Portman et Ewan McGregor (entre autres).

    Lucasfilm Ltd.

    Si La Menace fantôme a connu un véritable triomphe à sa sortie en salles, devenant même le deuxième plus grand succès de tous les temps derrière Titanic, cette popularité soudaine n'a pas eu un impact positif sur le quotidien de Jake Lloyd, bien au contraire.

    "Ils imitaient le bruit du sabre laser."

    En effet, ainsi que l'a déclaré le jeune acteur des années plus tard, son rôle dans la saga Star Wars et son nouveau statut de superstar lui ont valu de nombreuses brimades de la part de ses camarades d'école :

    "Les autres enfants étaient vraiment méchants avec moi", avait-il ainsi confié en 2012, selon le Daily Mail.

    "Ils imitaient le bruit du sabre laser à chaque fois qu'ils me voyaient. C'était complètement dingue. Ma scolarité tout entière a été un véritable enfer, et j'ai dû faire jusqu'à 60 interviews par jour."

    Lucasfilm Ltd.

    Le fait est qu'après son passage dans la saga Star Wars, Jake Lloyd n'a pratiquement plus jamais remis les pieds sur un plateau de cinéma (excepté en 2001 dans le drame Madison avec Jim Caviezel).

    Ayant tenté de suivre des études en psychologie, il a par la suite connu des déboires avec la justice, arrêté pour excès de vitesse en 2015 et incarcéré. En 2016, il a été diagnostiqué souffrant de schizophrénie et placé pour un temps dans un établissement psychiatrique, avant de retrouver sa famille pour suivre un traitement à domicile.

    (Re)découvrez la bande-annonce de "La Menace fantôme"...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top