Mon compte
    Bridgerton : la saison 3 de la série Netflix est-elle la meilleure ?
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Grâce au couple Colin et Penelope, "La Chronique des Bridgerton" vient peut-être de livrer l'une de ses meilleures saisons. On vous explique pourquoi. Attention, spoilers.

    Attention, spoilers. Les paragraphes suivants révèlent des éléments d'intrigue de la saison 3 de "La Chronique des Bridgerton".

    Très attendue par les fans, la saison 3 de Bridgerton, disponible en intégralité sur Netflix, est un carton d'audience. Sa première partie, mise en ligne le 16 mai, avait battu des records avec 45,1 millions de vues (nombre total d'heures regardées divisé par la durée totale des épisodes) dans ses premiers jours de diffusion pour un total de 165,2 millions d'heures vues, d'après les chiffres fournis par le géant américain.

    La Chronique des Bridgerton
    La Chronique des Bridgerton
    Sortie : 2020-12-25 | 60 min
    Série : La Chronique des Bridgerton
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    3,8
    Voir sur Netflix

    Depuis, la série n'a pas quitté le top des visionnages de Netflix et les fans ont attendu la deuxième partie de pied ferme tout en revoyant la partie 1 plusieurs fois. Et le 13 juin, la suite et fin de la saison 3 de Bridgerton a enfin été mise en ligne. À peine quelques jours plus tard, ces nouveaux épisodes cumulent déjà 28 millions de vues.

    Il faudra attendre quelques semaines avant de pouvoir constater le cumul des audiences des deux parties de la saison 3 de Bridgerton pour savoir si elle entrera dans le top 10 des meilleures audiences all-time de la plateforme, comme les autres saisons, mais elle a toutes les chances d'y parvenir.

    Pourquoi la saison 3 de "Bridgerton" surpasse les précédentes saisons ?

    Et si le public a suivi avec intérêt cette troisième saison, séparée en deux parties, de Bridgerton c'est que le couple formé par Penelope Featherington (Nicola Coughlan) et Colin Bridgerton (Luke Newton) a permis sa réussite totale en matière de narration, de représentation et d'empouvoirement.

    Cette troisième saison, qui était l'une des plus attendues par les lecteurs et lectrices des romans de Julia Quinn, dont est tirée la série, est très commentée sur les réseaux sociaux. Les fans n'hésitent pas à analyser et critiquer ces nouveaux épisodes, qu'ils se repassent en boucle - notamment les scènes sensuelles comme celle désormais culte de la calèche - et dont ils font des edits et montages.

    Colin et Penelope = couple goal

    Si les précédents couples de Bridgerton - Daphné/Simon, Anthony/Kate, Charlotte/George - ont conquis les fans par cette tension sexuelle latente, cette confrontation des personnalités et les nombreux obstacles endurés, le duo formé par Colin et Penelope se distingue nettement du schéma établi dans la série.

    En effet, le couple s'inscrit dans un trope romantique (un type d'histoire d'amour) très populaire nommé le "friends to lovers", à savoir deux individus qui passent du statut d'amis à amants. L'évolution de leur relation, qui se construit depuis la toute première saison, a pris place depuis longtemps dans le cœur du public et la saison 3 est enfin l'aboutissement de cette romance.

    "Le trope des amis devenant des amoureux est de premier plan et Polin est au service de l'excellence du trope."

    "À ce moment-là, on voit des amis qui deviennent amoureux. Le fait qu’ils rient après ce qui vient de se passer entre eux, ça veut dire beaucoup, ils ne trouvent pas ça gênant. Ils sont HEUREUX 😭"

    Et cette relation amoureuse est amplifiée par des scènes déjà cultes, comme la séquence de la calèche, la scène de la déclaration d'amour devant le miroir, la scène de leur première relation sexuelle, etc... Des séquences toujours ponctuées de dialogues brillamment écrits, dans lesquels les personnages se livrent avec sincérité, sans fard et sans retenue.

    Les moments sensuels (qui font tout le sel de Bridgerton depuis la première saison) servent ici autant à raconter Penelope et Colin qu'à apporter du piment à leur couple. Ces scènes d'intimité, servent l'évolution des personnages et la narration, et d'autant plus pour ce couple, car ils se dévoilent mais se célèbrent aussi l'un et l'autre dans leurs discours.

    Entre vulnérabilité, sensibilité, douceur, patience, apprentissage et écoute, les échanges entre Colin et Penelope sont toujours constructifs, même quand ils se disputent. Et cela grâce à leur longue et intense amitié.

    La complicité entre Colin et Penelope étant indéniable, la dynamique de leur couple se construit d'une manière plus réaliste et naturelle que les autres couples de Bridgerton. Et surtout, elle convoque chez le public une part de vécu et permet un sentiment d'identification très fort.

    C'est pourquoi cette saison, qui a été très suivie et commentée par son public habituel, a aussi conquis une autre audience. Beaucoup de femmes ont filmé leurs conjoints en train de regarder pour la première fois Bridgerton et apprécier avec candeur, sensibilité et un véritable intérêt la relation entre Colin et Penelope.

    @lo_and_lau Il râle à chaque fois mais regarde à chaque fois ! #couple #serie #netflix #bridgerton ♬ son original - lo&lau

    La saison 3 de Bridgerton déconstruit les relations de notre époque

    Si cette troisième saison de Bridgerton touche autant le public, c'est aussi parce qu'elle offre à travers le personnage de Colin, une certaine déconstruction de la masculinité et surtout une autre vision des relations hétéronormées.

    Et cela passe par à un cheminement psychologique important chez Colin. Lorsqu'il se rend enfin compte que Penelope est la femme de sa vie, il ne tarde pas à lui avouer ses sentiments et à lui demander sa main. Contrairement à Simon ou à Anthony, Colin s'affirme en tant qu'homme en embrassant pleinement ses sentiments, ses désirs et ses ambitions et veut tout faire pour être l'homme que Penelope mérite.

    Mais il ne se voit que comme un "sauveur" au début, celui qui par sa richesse la mettra dans une position confortable et par sa popularité la mettra à l'abri des critiques. Alors lorsqu'il apprend que Penelope mène une double vie en étant Lady Whistledown, son monde s'effondre.

    Et d'autant plus lorsque Penelope est menacée par son ennemie Cressida, qui veut d'abord usurper sa fausse identité puis la faire chanter. Colin est presque moins en colère par les propos calomnieux et les ragots qu'elle a pu écrire sur sa famille avec sa plume de Lady Whistledown que par le danger qu'elle encourt et les conséquences de sa double identité.

    Il la supplie d'arrêter cette activité et va tout tenter pour l'aider. Sauf que Penelope n'a pas besoin de son aide car elle est une autrice accomplie, elle a de l'argent et elle a du pouvoir. Et c'est à elle de prendre les choses en main, d'avoir le courage de faire face aux conséquences de ses actions et de s'affirmer pleinement.

    Colin passe alors par une longue phase de remise en question et se rend finalement à l'évidence. Il était jaloux de Penelope, de son succès, de son courage, de son indépendance. Et cette reconnaissance et cette humilité lui permettent d'avancer et d'être fier de sa compagne et de la soutenir dans son parcours.

    Ce sont des confrontations ou des luttes qui peuvent parfois avoir lieu dans certains couples, où l'homme pourrait se sentir "menacé" par la carrière, le succès ou un meilleur salaire de leur conjointe.

    "C'est la MEILLEURE déclaration d'amour de Bridgerton. Savez-vous à quel point il est important pour Colin de reconnaître sa jalousie ?? L'ADMETTRE À PENELOPE ??? À une époque où l’on attend toujours des hommes qu’ils soient supérieurs à leurs femmes ? Son honnêteté, sa vulnérabilité et son humilité ? MEILLEUR. MARI. DE TOUS LES TEMPS."

    Et cette déclaration de Colin à Penelope, après qu'elle a révélé à toute la société - et particulièrement la reine Charlotte - qu'elle était Lady Whistledown était majeure dans l'évolution de leur relation.

    "Tout ce qu’il dit, et le moment où il dit : 'Si mon seul but dans la vie est d’être l’homme derrière la femme, qu’il en soit ainsi'", a expliqué la showrunneuse Jess Brownell à Glamour, "Pour moi, surtout en tant que femme qui pense à sa carrière, c'est le rêve que votre partenaire vous dise ça."

    Une héroïne qui s'affirme pour elle-même et non pour autrui

    Par ailleurs, une grande partie du public s'identifie à Penelope car elle ne correspond pas aux "standards de beauté" et qu'elle est considérée par la société comme une "vieille fille" dont aucun prétendant ne veut pour épouse. Elle se réfugie dans les livres et dans son écriture en tant que Lady Whistledown, parce qu'elle est moquée par sa famille et la société, en espérant que Colin la regarde un jour différemment.

    Et pourtant, si Penelope est bien différente des autres personnages féminins, sa corpulence n'est jamais le sujet de son arc narratif. En termes de représentation, c'est assez inédit pour être souligné. Ce personnage a droit à des scènes de sexe, traitées et tournées avec respect, envie et sensualité, comme n'importe quel autre protagoniste féminine.

    "Je ne vais pas vous mentir, je pense que c'est la première fois que je vois une femme grande taille recevoir une véritable adoration à ce niveau avec un minimum de réticences et de remarques à son sujet."

    Pourtant, Nicola Coughlan a subi quelques attaques et remarques grossophobes durant la tournée promotionnelle de la saison 3 de Bridgerton. Elle a d'abord été prise pour cible dans un article à charge du Spectator qui faisait du bodyshaming à son encontre [le fait d'humilier et se moquer du corps d'une personne, ndlr], ce qui avait rendu les fans furieux.

    Et lorsque certains se risquaient à lui faire remarquer son poids, l'actrice irlandaise avait toujours une répartie à toute épreuve. Ainsi, lorsqu'un journaliste masculin lui a dit qu'elle "a été très courageuse dans ce rôle", faisant allusion à sa corpulence et à la scène de nu lors d'une avant-première à Dublin, elle a répondu avec humour mais pertinence :

    "Vous savez, c'est difficile, parce que je pense que les femmes avec mon type de corps – les femmes avec des seins parfaits – nous ne nous voyons pas assez à l'écran. Je suis très fière d'être membre de la communauté des seins parfaits. J'espère que vous les apprécierez."

    "Nicola Coughlan envoie vraiment le 'FUCK YOU' le plus gracieux et le plus chic à tous les idiots qui la bodyshament (y compris à CET article stupide et dégoûtant). UNE LÉGENDE."

    Mais dans Bridgerton, son personnage ne fait pas face à ce genre de remarques, son corps n'est pas un sujet. C'est son sentiment d'être invisible qui l'est. Et la saison 3 raconte son parcours pour se révéler au grand jour et montrer à tous que c'est elle qui tenait les rênes depuis le début et qui avait le pouvoir grâce à son identité de Lady Whistledown.

    Et son pouvoir lui a permis d'inverser les rapports de force dans sa famille. Considérée comme le vilain petit canard des Featherington par sa mère Portia et ses sœurs Philippa et Prudence, Penelope réussit à trouver sa place au sein de sa famille, qui finit enfin par la comprendre, la respecter et la soutenir. Certaines des scènes les plus émouvantes et subtiles nous sont offertes par la famille Featherington qui nous prouvent que la sororité peut être un élément libérateur.

    Comment Penelope est devenue une femme de pouvoir

    La Chronique des Bridgerton ne s'en cache pas, la série fait fondre son public devant des romances ancrées dans une époque rétrograde, qui laisse peu de place à l'épanouissement féminin (en ambition, en couple ou en amitié). C'est évidemment la période historique de la fiction qui cloisonne les femmes, obligées de trouver le mariage parfait pour s'accomplir.

    Avec des rites de passage digne des pires concours de beauté (la présentation des débutantes à la Reine et la société), les bals où les hommes doivent signer des cartes attachées aux poignets des jeunes filles en fleur apparentées à du bétail pour danser avec elles et une pression de pureté et de bienséance sur ces femmes obligées d'être chaperonnées en toute circonstance, le parcours des personnages féminins est à des années lumière de ce qu'on souhaite pour n'importe quelle femme aujourd'hui.

    "Chaque parcelle de féminisme quittant mon corps en regardant Bridgerton."

    Et pourtant, comme le disent bien certains internautes, "le féminisme quitte notre corps" lorsque nous regardons Bridgerton et l'on se plait à rêver "fictionnellement" d'une romance à la Bridgerton, qui nous ramène au complexe de Cendrillon qui serait, chez certaines femmes, un désir inconscient d'être prise en charge par autrui et la peur de l'indépendance.

    C'est ce qui définit en partie la plupart des princesses Disney - même si la firme tend à nous offrir depuis plusieurs années des héroïnes plus indépendantes - et les romances de Bridgerton nous rappellent ce genre d'histoires d'amour, notamment par l'apparence et les costumes des personnages.

    Et pourtant, même si Penelope a elle aussi droit aux robes de princesses dans cette troisième saison, elle incarne tout le contraire du stéréotype de la princesse en détresse. Elle devient LA femme indépendante qui fait rêver. Même si elle est invisible au reste de la société, elle est une femme accomplie qui vit de sa passion grâce à ses chroniques mondaines de Lady Whistledown.

    Celle qui rapporte les ragots avec un sens aiguisé de l'observation, une grande intelligence et une finesse d'écriture, qui font d'elle une héroïne à part, sans qu'elle s'en rende vraiment compte au premier abord, tient en fait la société dans sa main. C'est elle qui a le pouvoir, comme elle l'explique à Colin et Eloïse.

    Et surtout, on découvre qu'elle est indépendante financièrement grâce à la recette des ventes de sa chronique mondaine. Et c'est en tant que femme indépendante et puissante qu'elle va se révéler dans une société où les femmes ne peuvent avoir ce genre de place, comme elle l'explique à Colin.

    "Vous ne pouvez pas le savoir parce que vous n'êtes pas une femme. Vous avez le choix d’être n’importe quel type de personne que vous souhaitez être, alors que le seul choix que les femmes ont est de cacher les parties d’elles-mêmes que le monde n’acceptera pas. CE DISCOURS 👏"

    La saison 3 de "La Chronique des Bridgerton" est disponible sur Netflix.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top