Mon compte
    "Je lui fais plus confiance qu’à n’importe quel autre réalisateur" : Emma Stone raconte son travail avec l'auteur de Pauvres créatures et Kinds of Kindness à Cannes
    Maximilien Pierrette
    Boulevard de la mort, Marie-Antoinette, Leto, Paterson ou Mademoiselle côté salles. Bill Murray & Tilda Swinton, Jodie Foster, Park Chan-wook, Eva Green, Joachim Trier ou, récemment, Adam Driver, côté interviews : certaines de ses plus belles séances et rencontres ont eu lieu sur la Croisette.

    Au lendemain de la présentation, en Compétition, de leur troisième collaboration, "Kinds of Kindness", Emma Stone est revenue sur son travail avec Yorgos Lanthimos en conférence de presse.

    Leurs deux premières collaborations (La Favorite et Pauvres créatures) étaient passées par Venise avant de triompher, à différents degrés, aux Oscars. Mais c'est dans la Compétition cannoise qu'ils ont dévoilé la troisième : Kinds of Kindness, anthologie composée de trois segments.

    Kinds of Kindness
    Kinds of Kindness
    De Yorgos Lanthimos
    Avec Emma Stone, Jesse Plemons, Willem Dafoe
    Sortie le 26 juin 2024

    Une section que connaît bien le réalisateur grec, pour y avoir présenté deux opus et remporté autant de prix (Jury pour The Lobster, Scénario pour Mise à mort du cerf sacré).

    En attendant de savoir s'il réussira la passe de trois, avec ce long métrage attendu dans nos salles le 26 juin, Emma Stone a évoqué son travail avec Yorgos Lanthimos pendant la conférence de presse.

    "Je me sens dans un confort extrême, donc j'ai le sentiment que je pourrais faire n'importe quoi avec lui car nous avons déjà travaillé plusieurs fois ensemble", a-t-elle déclaré. "Ma confiance en lui va au-delà de celle que j'ai pu avoir pour n'importe quel autre réalisateur. J'ai eu la chance de pouvoir travailler avec de grands metteurs en scène, mais il y a quelque chose entre nous que je ne peux expliquer."

    "C'est ma muse", dira-t-elle plus tard, en riant, pour évoquer leur relation de travail. "Je l'ai rencontré il y a environ dix ans, pour parler de La Favorite. C'était quelques années avant que le film ne se fasse et je n'avais alors vu que Canine et The Lobster dans sa filmographie."

    "J'ai immédiatement été frappée par son côté chaleureux. Il est facile de parler avec lui. Il est très différent de ses films (rires) Qui sont beaucoup plus intenses qu'il ne l'est, en tant que personne. Nous avons beaucoup aimé travailler ensemble sur La Favorite."

    Qui aurait cru que nous aurions des goûts similaires ?

    "J'aime beaucoup ses films, leurs intrigues, son monde un peu bizarre, les personnages, la manière de tourner. Tout me plaît. Qui aurait cru que nous aurions des goûts similaires ?"

    "Nous n'intellectualisons pas ce qu'il se passe [sur l'un de ses tournages]. Son attention va principalement vers la physicalité, et il aime danse, évidemment. Quand nous avons fait Pauvres créatures, nous avons vraiment discuté de la manière dont Bella marche et bouge. Ma relation au corps et au mouvement, dans ses films, consiste à intérioriser cette physicalité. Il s'agit de montrer, pas de dire."

    Les festivaliers ont pu en avoir le cœur net ce vendredi 16 mai. Et le grand public pourra faire de même à partir du 26 juin, jour de sortie de Kinds of Kindness dans les salles françaises.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top