Mon compte
    Culte depuis 1980 ! 44 ans après, ce film à l'histoire mouvementée fait son grand retour dans une version ultime qui va vous secouer
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    44 ans après sa sortie dans une version tronquée, "Caligula" revient au cinéma dans une "Ultimate Cut" conforme à ce qu'aurait voulu son réalisateur. Retour sur la genèse d'une oeuvre subversive et grandiloquente, pur produit d'une époque révolue.

    Le 2 juillet 1980, le public français découvrait un long-métrage à la réputation sulfureuse : Caligula ! Réalisé par Tinto Brass, ce péplum est porté par la superstar de l'époque, Malcolm McDowell. Le comédien britannique avait explosé aux yeux du grand public en 1972 avec Orange Mécanique de Stanley Kubrick.

    Tourné en 1976, le film a connu une production chaotique. Caligula a été initié au début des années 1970 par le producteur américain Bob Guccione, créateur du magazine érotique Penthouse. Businessman richissime, ce dernier souhaite investir dans le cinéma après avoir conquis la presse papier.

    Après avoir participé financièrement à Chinatown de Roman Polanski en 1974, Guccione a pour ambition démesurée de créer une fresque pornographique de grande ampleur au cinéma. Son souhait est de réaliser pour le grand écran ce qu'il a mis en place avec sa revue Penthouse.

    Caligula - The Ultimate Cut
    Caligula - The Ultimate Cut
    Sortie : 19 juin 2024 | 2h 58min
    De Tinto Brass
    Avec Malcolm McDowell, Helen Mirren, Peter O'Toole
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    3,3
    Séances (6)

    Pour mettre en chantier son rêve, il engage le romancier Gore Vidal pour écrire le scénario de Caligula, une oeuvre qui dépeindra la vie du 3ème Empereur romain. Une fois le script achevé, il donne les clés du tournage au metteur en scène Tinto Brass, reconnu à l'époque pour ses films érotiques.

    Cependant les choses vont très vite se gâter à cause des personnalités complètement différentes de ces 3 hommes. "Guccione est un businessman hédoniste menant une vie de luxure. Vidal est un intellectuel de gauche engagé politiquement. Tinto Brass est un cinéaste subversif et transgressif au tempérament anarchiste", est-il expliqué dans le dossier de presse de Caligula Ultimate Cut.

    Des stars et du chaos

    Pour incarner le personnage principal, celui de l'Empereur vicieux et dépravé Caligula, Guccione et Brass jettent leur dévolu sur Malcolm McDowell, star d'Orange Mécanique. On retrouve également l'acteur shakespearien John Gielgud dans le rôle de Nerva, l'immense Peter O'Toole (Tibère), et la grande Helen Mirren (Caesonia).

    Le tournage commence en été 1976 dans les studios Dear de Rome, où s'était également déroulées les prises de vue du Cléopâtre de Joseph L. Mankiewicz en 1963. Plus de 2500 comédiens sont mobilisés, pour près de 3600 costumes créés, dont 26 pour le seul Caligula.

    La création des décors et des costumes est, elle, signée Danilo Donati, fidèle collaborateur de Federico Fellini et Pier Paolo Pasolini. Prévu pour durer 4 mois, le tournage s'étalera finalement sur 2 mois supplémentaires, c'est dire le chaos qui a régné durant la production et le dépassement conséquent du budget. Par ailleurs, Guccione a investi 17 millions de dollars de se fortune personnelle dans ce projet fou.

    Bac Films
    Malcolm McDowell

    Folie, violence et démesure

    Pour décrire la folie du tournage de ce film, qui serait impossible à refaire aujourd'hui, voici deux anecdotes qui illustrent bien toute cette exubérance. De nombreux accidents ont émaillé la production, dont un concernant une scène où Tibère (Peter O'Toole) doit éventrer un garde. Le figurant est équipé d'un sac rempli de tripes et de fromages qui doivent se déverser pour figurer ses intestins.

    Lors de la dernière prise, Peter O'Toole porte un coup un peu trop fort, perce le sac et touche le garde, plantant son épée sous ses côtes. C'est ce plan qui a été gardé avec le véritable cri de douleur du pauvre figurant.

    Par ailleurs, Tinto Brass, souhaitant injecter de l'authenticité certaine dans une scène d'orgie, n'hésite pas à faire un cunnilingus lui-même à une "penthouse pet" (les femmes photographiées par le magazine Penthouse sont ainsi surnommées) pour montrer ce qu'il souhaite voir à l'image.

    "Le climat chaotique qui règne sur le tournage laisse place à de véritables moments de barbarie : les animaux sacrifiés pour la scène du temple de Jupiter n’ont pas été achetés en boucherie. Ils ont été amenés vivants au studio et tués sur place par différents figurants. Lors du tournage d’une scène aux Bains de Carcalla, une figurante se fait violer par cinq autres figurants dans des tunnels adjacents. Elle refuse de porter plainte craignant pour sa sécurité", peut-on lire dans le dossier de presse.

    L'actrice Maria Schneider (Le Dernier Tango à Paris) a même quitté le tournage, furieuse, car le réalisateur insistait pour qu'elle apparaisse nue, ce qu'elle refusait catégoriquement. Elle sera remplacée par Teresa Ann Savoy dans le rôle de Drusilla, soeur incestueuse de Caligula.

    Anarchie totale

    Le tournage s'achève dans l'anarchie totale le 31 décembre 1976, mais l'enfer va continuer pour Tinto Brass. Ce dernier, souhaitant une oeuvre érotique et totalement baroque, va se voir confisquer son film par Bob Guccione, qui n'a du tout la même vision. Le producteur ferme la porte de la salle de montage au cinéaste et s'arroge le droit de retourner des scènes pornographiques avec des femmes venues du magazine Penthouse.

    Bac Films
    Malcolm McDowell et Helen Mirren

    Tinto Brass poursuit alors en justice Guccione ; le cinéaste gagne le procès en 1977 mais le producteur n'a pas l'intention de laisser le final cut à l'artiste italien. Brass renie alors le film, tout comme le scénariste Gore Vidal. Les deux hommes trouvent finalement un accord avec Guccione.

    Le premier apparaîtra au générique avec la mention "Photographie principale par Tinto Brass". Quand au second, il figurera ainsi dans les crédits : "Adapté d’un scénario original de Gore Vidal."

    Charcuté, censuré, coupé, monté et remonté, interdit aux moins de 18 ans, le film connaît plusieurs versions proposées au public. Contre toute attente, il remporte un véritable succès, notamment en France, au Japon et en Allemagne.

    La version dite "intégrale" correspond à une durée de 148 min, celle-ci intègre les scènes de Bob Guccione. En 1981, le producteur a autorisé un remontage du film, portant sa durée à 105 min. C'est celle que les spectateurs français ont découvert en salles en 1980.

    La version ultime !

    Le 19 juin, le public pourra enfin découvrir l'Ultimate Cut de Caligula, celle que Tinto Brass aurait voulu. Cette version dure 3h. Ceci a été rendu possible grâce à l'auteur et archiviste Thomas Negovan, qui a été chargé par Penthouse de remonter le film pour qu'il soit conforme à la vision de Brass et Vidal.

    Bac Films
    Malcolm McDowell et Helen Mirren

    Ainsi, une restauration unique image par image a été effectuée, éliminant toutes les rayures et tous les dommages. Comme le souligne le dossier de presse de Caligula, "plus de 90 heures de négatifs originaux ont été scannées en 4K et montées conformément au scénario original. La narration, totalement absente de la version de 1980, a été restaurée."

    "Par ailleurs, tous les dialogues de The Ultimate Cut sont tirés de références audio enregistrées sur place. Grâce à l’IA et à une technologie audio de pointe, les bruits de plateau et les bruits mécaniques ont été supprimés des enregistrements bruyants, ce qui a permis de sauver des performances en direct de 1976 qui, autrement, auraient été perdues pour l’histoire."

    Caligula The Ultimate Cut est sorti au cinéma le 19 juin.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top