Mon compte
    Sans un bruit 3 : comment on tourne un film dans le silence ? Lupita Nyong'o et Joseph Quinn nous répondent
    Laëtitia Forhan
    Laëtitia Forhan
    -Chef de rubrique cinéma
    Fan de cinéma fantastique, de thrillers, et d’animation, elle rejoint la rédaction d’AlloCiné en 2007. Elle navigue depuis entre écriture d'articles, rencontres passionnantes et couvertures de festivals.
    Co-écrit avec :
    Emmanuel Itier

    Préquel de la saga aux 640 millions de dollars de recettes, "Sans un bruit : jour 1" sort ce mercredi 26 juin au cinéma. Comment tourner un film de monstres en silence et avec un chat ? L'équipe nous répond !

    En 2018, John Krasinski dévoilait son film postapocalyptique à concept, Sans un bruit dans lequel il donnait la réplique à sa femme l'actrice Emily Blunt. Succès critique et public, le film engrange 340 millions de $ de recettes dans le monde pour un budget estimé à 17 millions $. En 2021, le réalisateur tourne la suite toujours emmenée par Blunt, Millicent Simmonds et Noah Jupe (qui incarnent les enfants). Cillian Murphy et Djimon Hounsou figurent également au casting de ce second volet qui totalise plus de 297 millions de dollars à l'international. Un troisième film - sous la forme d'un prequel - est rapidement annoncé.

    Trois ans après Sans un bruit 2, découvrez donc comment tout a commencé. Premier film de la trilogie de SF non mis en scène par John Krasinski (qui produit néanmoins), Sans un bruit: jour 1 se déroule à New York, le jour de l'invasion extra-terrestre qui a rendu la Terre silencieuse. Le long métrage est porté par Lupita Nyong'o, Joseph Quinn (Stranger Things), Alex Wolff et Djimon Hounsou, déjà présent dans Sans un bruit 2.

    Si le nom de Jeff Nichols (dont le film The Bikeriders vient de sortir) a un temps circulé pour la mise en scène, c'est finalement Michael Sarnoski qui a été choisi pour réaliser ce prequel. On lui doit notamment Pig, porté par Nicolas Cage.

    Sans un bruit: jour 1
    Sans un bruit: jour 1
    Sortie : 26 juin 2024 | 1h 39min
    De Michael Sarnoski
    Avec Lupita Nyong'o, Joseph Quinn (VII), Alex Wolff
    Presse
    2,9
    Spectateurs
    2,9
    Séances (546)

    Succéder à John Krasinski

    Pour la promotion de Sans un bruit : Jour 1, AlloCiné a pu s'entretenir avec l'équipe du film. Le metteur en scène nous déclare ainsi : "Je n'ai pas eu à me montrer très convaincant. John Krasinski a vu Pig et il a vraiment adoré. Il m'a alors tendu la main en me disant : "Voudriez-vous apporter un peu de cette touche porcine à la saga Sans un bruit ?"

    Il s'agissait simplement de trouver le personnage que je voulais suivre et de trouver ma vision afin de m'approprier cette histoire. John m'a vraiment soutenu en me laissant prendre la direction qui me plaisait. Dans mon film, les deux personnages entreprennent un voyage émotionnel et je pense que les deux premiers films avaient aussi cela et c'est ce qui permet au public de s'identifier et de s'attacher aux personnages."

    Paramount
    Sans un bruit : jour 1

    Et le personnage central du film n'est autre que Lupita Nyong'o, lauréate de l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour 12 Years a slave en 2014. La comédienne, également vue dans Black Panther, Star Wars, Us, incarne ici une jeune femme atteinte d'un cancer qui se retrouve en plein centre-ville new-yorkais le jour de l'invasion. Cette dernière est rapidement épaulée par Joseph Quinn, déjà vu dans la série Stranger Things.

    "Silence, on tourne... en silence!"

    Et tourner un film silencieux n'a pas été le plus facile pour l'équipe. Lors des tournages il existe toujours une grande émulation. Qu'en-a-t-il été pour Sans un bruit : Jour 1 ?

    Le réalisateur Michael Sarnoski explique : "Sur le plateau, les gens n'étaient pas calmes. Lors des scènes d'émotion c'était bien évidemment le cas, mais l'équipe était enthousiaste et loin d'être silencieuse. Je pense que le défi de la mise en scène silencieuse, c'est vraiment de s'appuyer sur les acteurs pour qu'ils soient capables d'apporter ces moments d'émotion sans utiliser de dialogues.

    J'adore écrire de longues scènes de dialogue, mais il y a aussi quelque chose de très amusant dans le fait de devoir dépouiller les scènes de dialogue et trouver comment présenter les personnages sans cela. Pour cela, il a fallu s'appuyer sur des acteurs incroyables, que j'ai eu la chance d'avoir."

    Tout reposait donc sur les comédiens. Et si dans les précédents opus il s'agissait d'une famille, les héros sont ici deux inconnus qui vont devoir créer du lien et apprendre à faire connaissance sans parler... Le tournage a donc été un vrai défi pour les acteurs qui ont dû rivaliser d'inventivité pour parvenir à faire passer les émotions sans un bruit.

    Joseph Quinn nous explique : "Nous ne devions pas faire de bruit. Nous avons donc dû adopter de nouvelles techniques. Lorsque vous n'avez pas de langue pour communiquer, vous en êtes réduit à un mode de communication très primitif, et au final c'est très amusant." Lupita Nyong'o ajoute : "Il faut vraiment être à l'écoute de ce qui se passe, regarder, observer et réagir. Ce n'est pas écrit dans le scénario. Ce sont les nuances de notre communication en tant qu'êtres humains, et elles sont accentuées parce que c'est tout ce que vous avez."

    Pour compliquer le tout, l'autre héros du film est… un chat ! Tourner un film de monstres silencieux avec un chat relève de l'exploit. Un exploit pourtant brillamment relevé par les acteurs.

    Paramount
    Sans un bruit : jour 1

    Tourner avec un chat...

    "C'était une difficulté supplémentaire en effet, mais c'était très intéressant. Nous avons eu beaucoup de chance. Nous avions deux chats sur le plateau et ils se sont très bien comportés." précise Joseph Quinn à notre micro.  

    "En effet. Il faut être patient pour travailler avec un animal parce que nous faisons une prise, nous pensons que c'est bon mais on se rend compte que le chat regarde droit dans l'objectif et il faut donc recommencer. Parfois ça mettait notre patience à l'épreuve. J'ai beaucoup appris sur la patience pendant ce tournage !". ajoute Lupita Nyong'o.

    La scène la plus difficile à tourner combinait le tout puisque il s'agit d'une scène aquatique durant laquelle les personnages se retrouvent dans un couloir de métro inondé avec le chat et les monstres. Une scène qui a donné du fil à retordre à l'équipe. Joseph Quinn explique : "Cette séquence était un défi en soi, mais c'était aussi une question de logistique. Il y avait beaucoup de choses à faire. Il y avait des cascades. Il y avait un chat, il y avait un sac, des monstres et beaucoup d'eau. C'était intense, mais c'était très amusant."

    Paramount
    Sans un bruit : jour 1

    Un film sur l'entraide

    Mais au-delà du film de monstres - créatures qu'on voit d'ailleurs davantage que dans les précédents volets - Sans un bruit : Jour 1 est également un film intime sur l'entraide et les liens qui unissent les gens.

    Pour Lupita Nyong'o, ce film est porteur d'un message d'espoir et d'entraide. "Dans le premier film, nous suivions une famille, dans ce film les personnages ne sont pas liés. Mais, en tant qu'êtres humains, nous sommes tous issus d'un semblant de famille, et nous comprenons ce besoin intrinsèque, ce besoin viscéral de se serrer les coudes et de survivre. L'investissement dans ces relations humaines est une évidence.

    Dans ce film, nous suivons deux étrangers, ce sont de parfaits inconnus qui se rencontrent au cours d'une journée mouvementée. Le lien ou l'engagement de l'un envers l'autre n'est donc pas celui auquel on s'attend, et je pense que c'est ce qui fait de ce film une histoire différente que les précédents volets. Nous voyons comment deux étrangers se rencontrent et doivent compter l'un sur l'autre pour survivre. Et je pense que c'est un excellent moyen de rappeler qu'il y a plus d'appartenance en dehors des liens du sang."

    Sans un bruit : jour 1 est à découvrir au cinéma dès ce mercredi 26 juin.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top