Mon compte
    Moi, Moche et méchant 4 : les voix françaises vous disent quelque chose ? C'est normal !
    Laëtitia Forhan
    Laëtitia Forhan
    -Chef de rubrique cinéma
    Fan de cinéma fantastique, de thrillers, et d’animation, elle rejoint la rédaction d’AlloCiné en 2007. Elle navigue depuis entre écriture d'articles, rencontres passionnantes et couvertures de festivals.
    Co-écrit avec :
    Manon Maroufi

    Gru et ses Minions sont de retour au cinéma avec "Moi, Moche et Méchant 4". La saga animée la plus rentable revient avec un sixième film. Qui sont les voix françaises ? A partir de quel âge voir le film ? On vous dit tout !

    CONSEILLÉ À PARTIR DE 5 ANS

    Il était une fois : Gru, Lucy et les filles, Margo, Edith et Agnès accueillent le petit dernier de la famille, Gru Junior, qui semble n’avoir qu’une passion : faire tourner son père en bourrique. Mais Gru est confronté à un nouvel ennemi Maxime Le Mal qui, avec l’aide de sa petite amie, la fatale Valentina, va obliger toute la famille à fuir.

    Moi, Moche et Méchant 4
    Moi, Moche et Méchant 4
    Sortie : 10 juillet 2024 | 1h 34min
    De Patrick Delage, Chris Renaud
    Avec Gad Elmaleh, Steve Carell, Audrey Lamy, Kristen Wiig, Pierre Coffin
    Presse
    2,6
    Spectateurs
    3,2
    Séances (1 343)

    Les voix françaises : Gad Elmaleh reprend le rôle de Gru pour la cinquième fois après les trois premiers films de la saga principale et le spin-off Les Minions : Il était une fois Gru centré sur la jeunesse du héros. Un rôle que l'acteur tient depuis 14 ans désormais.

    Lors de notre rencontre avec Gad Elmaleh pour la promotion de ce film, l'acteur nous confiait s'être inspiré du travail de Steve Carell - voix originale de Gru - mais également de l'avis de son fils alors âgé de 8 ans, afin de trouver l'accent parfait.

    "J'ai fait mes tests vocaux pour trouver la voix de Gru devant mon fils Noé, qui a aujourd'hui 23 ans et qui est papa. Il avait 8 ans à l'époque. Je testais plein de choses et il me disait "Non" ou "roule plus les R". Je me suis inspiré du travail de Steve Carell mais aussi de l'avis et des conseils de mon fils. Je ne savais pas que ça allait être une telle saga. Et ce n'est pas fini !"

    Habituée aux doublages de voix, Audrey Lamy reprend le rôle de Lucy, la compagne de Gru et mère de Junior, pour la troisième fois. Dans ce nouvel opus, Lucy va devoir composer avec sa nouvelle identité et s'improviser coiffeuse. Ce qui va donner lieu à une scène mémorable.

    Et c'est Alex Lutz qui fait face à ces deux habitués de la franchise. L'acteur prête sa voix à Maxime Le Mal, l'antagoniste principal du long métrage. Dans la version originale c'est Will Ferrell qui double l'homme-cafard. Lors de la journée presse de Moi, Moche et Méchant 4, Alex Lutz nous confiait avoir dû trouver sa propre interprétation du personnage.

    "Je ne me suis pas tellement inspiré du travail de Will Ferrell parce qu'il y avait des histoires de tessitures différentes.. Et puis, en fait, aux États-Unis, lui, il devait parler avec un gros accent français. Donc, il fallait qu'on trouve une équivalence. Ils m'ont dit de faire quelque chose d'un peu précieux, plutôt snob et un peu enfantin. Il y a quelque chose d'un peu enfantin dans ce que j'ai fait, mais je pouvais pas faire comme lui et je n'allais pas faire un autre accent. Donc, on a trouvé autre chose."

    Enfin, Pierre Coffin, l'un des créateurs des Minions et de leur vocabulaire si particulier, reprend l’interprétation des voix de tous les Minions.

    Illumination
    Maxime Le Mal et Gru

    Ce qu'ils vont adorer : Deux ans après Les Minions 2 : Il était une fois Gru, les petits bonhommes jaunes sont de retour au cinéma dans le quatrième volet de la saga principale Moi, Moche et méchant. Sept ans après le troisième opus, Gru, Lucy et les filles sont donc de retour au cinéma.

    Après avoir retrouvé son frère Dru, Gru nous présente un nouveau membre de sa famille : Gru Junior. Sauf que le bambin n'est pas très fan de son père et ne va pas lui faciliter la vie. Une relation filiale qui amusera autant les enfants que les parents.

    Moi, moche et méchant 4 comporte plusieurs histoires en une et de nombreux personnages. Lors d'une réunion d'anciens élèves du Lycée des Super-méchants, Gru tente d'arrêter son ancien "camarade" de classe Maxime Le Mal, mais ce dernier parvient à s'échapper et promet à Gru de lui faire vivre un enfer. Le héros doit donc emménager avec toute sa famille dans un nouveau quartier et changer d'identité. C'est là qu'il fait la rencontre de Poppy, une fillette qui ne souhaite qu'une chose : devenir la plus grande méchante.

    Illumination
    Poppy

    Une galerie de nouveaux personnages et de nouveaux endroits (notamment l'ancien lycée de Gru qui fait penser à Poudlard), qui donnent lieu à une succession de gags qui ravira les enfants. Notamment le passage avec les Méga Minions.

    Lors de notre rencontre avec le réalisateur Chris Renaud pendant le Festival d'Annecy ce dernier nous confiait à propos de l'amour du public pour les petits personnages jaunes : "Les Minions font, en grande partie, le comique de la saga. Puis, ils ont suffisamment évolué au fil du temps pour avoir leurs propres films : leur langage s'est enrichi, ils ont chanté des chansons.

    Ici, ils acquièrent des supers-pouvoirs. Voici encore un autre aspect pour lequel nous devions trouver de nouvelles idées. Bien sûr, nous reprenons certains éléments déjà utilisés dans les premiers volets et que nous aimons, mais nous essayons surtout de trouver de nouvelles façons de les utiliser. Ces petites créatures sont tellement aimées, ce serait inconcevable de ne pas les inclure dans l'histoire."

    Illuminations
    Les Mega Minions

    Ce qui peut les inquiéter : Si vos enfants ont vu et apprécié les précédents opus vous êtes tranquilles ! Les plus sensibles ou les plus jeunes pourraient néanmoins être impressionnés par la scène de l'enlèvement de Gru Junior et de sa transformation.

    Ce qu'ils vont garder au fond d'eux : L'arrivée du bébé dans la vie de Gru et la famille va bouleverser l'équilibre. Ce sujet permet d'aborder la thématique de la paternité, qui parlera autant aux enfants qu'aux parents.

    Interrogé sur ce sujet par nos soins, Chris Renaud nous explique : "Nous avons voulu montrer cette situation que, je suppose, beaucoup de parent et notamment des papas ont vécu : celle où leur bébé ne supporte pas d'être dans leurs bras. Nous avons tous vécu cette expérience. Cela m'a semblé être un bon point de départ. Puis, lorsque le bébé voit son père agir comme un méchant, vous pouvez voir que c'est là qu'ils commencent à tisser un lien. Nous avons abordé la personnalité de ce bébé comme celle que Gru devait avoir étant petit. Il est espiègle. Et avoir cette dynamique au début du film nous permet de faire évoluer leur relation à la fin."

    Illuminations

    Le film traite également de la difficulté de s'intégrer à un nouvel endroit quand on déménage ou qu'on change d'école. Le réalisateur Chris Renaud a d'ailleurs trouvé des parallèles avec ses propres expériences. Il explique dans le dossier de presse : "Le bouleversement que ressent la famille obligée de déménager m’a touché. Cela m’a rappelé mes propres expériences de déménagement quand j’étais adolescent. Le scénario explore les défis liés à l’intégration dans un nouvel environnement, ce qui, je pense, trouvera un écho chez beaucoup de spectateurs. Même si tout le monde ne jongle pas avec des données aussi complexes que le secret de l’identité et la protection des témoins, chacun saura se retrouver dans le mélange caractéristique de Mike White, entre comédie et drame, qui imprègne toute cette histoire."

    Avec ses running gags (le Minion coincé dans la machine à confiserie), Poppy, la jeune voisine qui ambitionne de devenir la plus grande des Super méchantes, ses scènes dignes des plus grands films d'espionnages, les Méga Minions, et surtout Gru Junior, Moi, Moche et méchant 4 vous fera passer un bon moment de détente et de rire en famille.

    Ce cocktail énergisant est à voir dès ce mercredi 10 juillet dans nos salles obscures.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top