Notez des films
Mon AlloCiné
    Le bon coeur de Bonnaire
    30 nov. 2006 à 06:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Sandrine Bonnaire jouera le rôle principal de "Simple coeur", un premier long métrage de Marion Laine inspiré de l'oeuvre de Flaubert, avec également Marina Foïs, Pascal Elbé et Patrick Pineau.

    Après Bernanos (Sous le soleil de Satan) et Simenon (Monsieur Hire), Sandrine Bonnaire se plonge à présent dans l'oeuvre de Flaubert. L'actrice, qu'on retrouvera en février à l'affiche de la nouvelle comédie de Pierre Jolivet, Je crois que je l'aime, s'apprête en effet à incarner l'héroïne de Simple coeur, un premier long métrage de Marion Laine, librement inspiré -comme le titre le laisse deviner- d'Un coeur simple, récit écrit en 1876 par l'auteur de L'Education sentimentale et publié au sein du recueil Les Trois contes. Si l'action se situera, comme celle du livre, dans la première moitié du XIXe siècle, il ne s'agit pas d'une adaptation au sens strict, la réalisatrice intégrant dans son film d'autres éléments, comme par exemple la correspondance de l'écrivain.

    L'Emergence d'un talent

    Dans Simple coeur, une production BC Films dont le tournage est prévu au printemps prochain entre l'Ile-de-France et la Normandie, Sandrine Bonnaire jouera donc le rôle de Félicité, cette servante pleine de bonté, qui chérit son neveu et les enfants de sa maîtresse, Mme Aubain. Celle-ci sera interprétée par Marina Foïs, tandis que Pascal Elbé et Patrick Pineau (un des héros de Selon Charlie) complètent le casting. La réalisatrice (auteur dans les années 90 de deux courts métrages avec Elli Medeiros) a déjà eu l'occasion de travailler certaines scènes avec ses comédiens dans le cadre de l'Université d'été d'Emergence. Elle fut en effet une des lauréates de la session 2006 de ces ateliers qui visent, rappelons-le, à aider de jeunes cinéastes sélectionnés sur dossier à mener à bien leur projet. Dans le passé, des premières oeuvres telles que Depuis qu'Otar est parti de Julie Bertucelli ou Podium de Yann Moix avaient ainsi bénéficié du soutien d'Emergence.

    Julien Dokhan
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top