Mon compte
    Sous le soleil de Satan
    Bande-annonce Sous le soleil de Satan
    2 septembre 1987 en salle | 1h 43min | Drame
    Date de reprise 4 août 2021
    De Maurice Pialat
    |
    Par Sylvie Pialat, Maurice Pialat
    Avec Gérard Depardieu, Sandrine Bonnaire, Alain Artur
    Spectateurs
    2,9 849 notes, 101 critiques
    Voir sur Mubi VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    "Et si vous ne m'aimez pas, je peux vous dire que je ne vous aime pas non plus." La réponse du réalisateur est aussi violente que les sifflets qui accueillent son film au Festival de Cannes en 1987. Conspué par le public et couronné de la Palme d'or, le film ne laisse personne indifférent. Certains accusent le réalisateur d'avoir trahi l'œuvre de l'écrivain. Pialat, lui, regrette presque d'avoir été trop fidèle au texte. "Je ne suis pas croyant, explique-t-il. Je sais qu'on va crier partout qu'un incroyant n'a pas le droit de toucher à Bernanos. L'adapter sans la foi ne veut pas dire qu'on le trahit." En effet, malgré une approche radicalement opposée, Pialat, comme Bernanos, centre son récit sur la dualité entre Satan et la sainteté, sur le combat du bien contre le mal. Le film tout entier est conçu comme une série de duels, une succession de longs et bouleversants face-à-face entre les différents protagonistes, dont nul ne sort indemne.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
    MUBI
    MUBI
    Par abonnement
    Regarder
    En VOD / Blu-Ray, DVD
    Canal VOD
    Canal VOD
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    FILMO
    FILMO
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    VIVA
    VIVA
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture

    Bande-annonce

    Rétrospective Maurice Pialat Bande-annonce VF 1:50
    Rétrospective Maurice Pialat Bande-annonce VF
    19 908 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°604 - Les scandales à Cannes 2:56
    Top 5 N°604 - Les scandales à Cannes
    362 178 vues

    Dernières news

    Quiz scandales à Cannes : êtes-vous incollable sur les plus grosses polémiques du Festival ?
    News - Culture ciné
    Au fils des années, le Festival de Cannes a connu de nombreuses controverses. Êtes-vous incollable sur les polémiques cannoises…
    samedi 28 mai 2022
    Amélie Poulain, Intouchables, L'As des as... 7 grandes batailles de la critique
    News - Culture ciné
    "Amélie Poulain", "Intouchables", "L'As des as"... Saviez-vous que la sortie de ces films avaient été marquée par des coups…
    mercredi 30 septembre 2020
    Intouchables, raciste ? Fight Club, fasciste ? les grandes batailles de la critique
    News - Culture ciné
    "Intouchables", un film "raciste" ? "Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain", "populiste" ? Les Critiques sont-ils des "assassins"…
    samedi 27 mai 2017
    Le Top 5 des scandales à Cannes
    News - Culture ciné
    Une Palme d'Or controversée, des spectateurs choqués, une déclaration malheureuse... Retour sur les 5 plus gros scandales…
    lundi 18 mai 2015

    Acteurs et actrices

    Gérard Depardieu
    Rôle : Donissan
    Sandrine Bonnaire
    Rôle : Mouchette
    Alain Artur
    Rôle : Cadignan
    Yann Dedet
    Rôle : Gallet

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 17 juillet 2012
    Bon film sur la religion, qui parvient à peindre au delà de l'amour des Dieux ressentie par les êtres humains, tout le désespoir et la tristesse de l'humanité. La religion apparait ici dans son aspect le plus philosophique : créatrice de sens et donc comme le disait Marx "Opium du peuple" dans le sens où elle apporte le réconfort aux êtres humains (elle donne du sens, crée une vie après la mort). C'est donc l'histoire d'un prête, ...
    Lire plus
    Pierre Olivier D
    Pierre Olivier D

    10 abonnés 71 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 9 juillet 2014
    Sous le soleil de Satan ne se raconte pas, il se ressent, un film rigoureux à l'image de Pialat, une oeuvre éprouvante, l'abbé Donissan, personnage mystique et solitaire. dont la foi est sans cesse remise en question. N'ayant pas lu le livre de Bernanos, mais habitant la région du lieu de tournage, je suis frappé par les scènes de paysages, la plaine et les lumières austères en hiver rappelant les tableaux de Millet . La scène du ...
    Lire plus
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    2 073 abonnés 4 207 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 23 avril 2016
    Comme je l’ai déjà dit, à mon sens les meilleurs films de Pialat sont ceux avec Depardieu. Ils se veulent moins « documentaire » dans leur style, et ils abordent généralement les recoins de l’âme humaine avec plus de subtilité et de finesse. Ce qu’on peut reprocher à Sous le soleil de Satan c’est probablement son côté décousu. Finalement l’histoire de Mouchette ne présente qu’un intérêt très secondaire, et le film ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 13 novembre 2008
    Il s'agit comme toujours chez Pialat d'une intérogation sur le sens de la vie. Les personnages éprouvent les pires difficultés à se connaître eux mêmes et tentent par tous les moyens de donner un sens, un objectif à leur vie. C'est le cas de Donnissan, qui doutant de la confiance que lui inspire sa paroisse, décide de s'infliger les pires suplices pour se sentir plus proche de dieu. Sa tentation est intéreure. Et même si Satan lui ...
    Lire plus

    Photo

    Secrets de tournage

    Un projet mûrement réfléchi

    En 1972, Maurice Pialat adapte son propre roman, Nous ne vieillirons pas ensemble. Avec Sous le soleil de Satan (1987), il adapte pour la première fois le roman d'un autre écrivain, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de Georges Bernanos. Ce projet lui tient à coeur depuis longtemps. En 1983 déjà, il déclare au magazine Positif :"ça me tient depuis dix ans, l'abbé Donissan, on a l'impression que ça a été écrit pour Depardieu. Il pourrait êtr Lire plus

    Georges Bernanos

    Les oeuvres de Georges Bernanos ont inspiré deux films à Robert Bresson : Le Journal d'un cure de campagne (1950) et Mouchette (1967). En 1960, Philippe Agostini et le Père Raymond Leopold Bruckberger adaptent Le Dialogue des Carmelites. En 1987, Maurice Pialat réalise Sous le soleil de Satan. C'est alors la quatrième fois qu'une oeuvre Georges Bernanos est adaptée au cinéma, mais celle-ci est la première à être en couleur.

    Mouchette, une enfant perdue

    Mouchette, l'héroïne misérable de Georges Bernanos, semble être la victime toute désignée de la cruauté des hommes. Dans Mouchette de Robert Bresson, elle est mal-aimée puis violée. Elle réapparaît dans Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat en adolescente farouche et manipulée.

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur Capricci Films
    Récompenses 1 prix et 7 nominations
    Année de production 1987
    Date de sortie DVD 20/02/2013
    Date de sortie Blu-ray 20/02/2013
    Date de sortie VOD 01/01/2009
    Type de film Long métrage
    Secrets de tournage 12 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 04/08/2021
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 63085

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1987, Meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1987.

    Commentaires

    • Clintist
      très spécial, mais très fort ! je vais lire le livre pour voir ce qu'il en retourne
    • Newstrum
      Belle adaptation du très grand livre de Bernanos où Pialat tente de retrouver la mystique du livre par le biais d'une mise en scène naturaliste. Depardieu est un Donissan tout en concentration fermée. Pour que transparaisse sa lutte intérieure avec le démon, Pialat s’en remet au verbe de Bernanos en reprenant parfois intégralement certains monologues, même si l'on ne retrouve pas l'impression d'exaltation du livre. Sandrine Bonnaire est très bien en Mouchette. Voir ma critique complète sur mon blog : https://newstrum.wordpress....
    • MGM-ranger
      Un film grandiose mis en scène par le grand Maurice Pialat toujours à la recherche de la perfection.
    • oldboy3
      film VRAIMENT à part. Il faut aimer... Ce qui n'est pas mon cas. Mais après on ne peut nier que le film a une certaine poigne
    • shaim59
      L'austérité et la simplicité du film laisse perplexe, une histoire mystique, Pialat est en quête de la vérité ultime sur la religion ,à voir plusieurs fois pour en saisir tout son sens et sa force,à mes yeux le plus grand rôle de Depardieu.
    • shaim59
      L'austérité et la simplicité du film laisse perplexe, une histoire mystique, Pialat est en quête de la vérité ultime sur la religion ,à voir plusieurs fois pour en saisir tout son sens et sa force,à mes yeux le plus grand rôle de Depardieu.
    Back to Top