Mon compte
    Spike Lee enflamme Los Angeles
    7 déc. 2006 à 12:44

    Le réalisateur américain Spike Lee réalisera une fiction sur les émeutes de Los Angeles en 1992, un film qu'il devrait tourner dans la foulée de " Inside Man 2 ", actuellement en cours de développement.

    Les émeutes de Los Angeles vues par Spike Lee. Le réalisateur américain réalisera une fiction sur les violences qui ensanglantèrent la mégapole californienne pendant six jours, du 29 avril au 4 mai 1992. Spike Lee indique vouloir adopter un ton réaliste pour exposer les événements et leurs implications politiques et raciales. Produit par Brian Grazer pour Universal Pictures and Imagine Entertainment, le film devrait être tourné dans la foulée de Inside Man 2, ce qui repousserait d'autant le thriller paranormal Selling time.

    Les rues de feu

    Los Angeles se transforma en champ de bataille le 29 avril 1992, au soir de l'acquittement de quatre officiers du LAPD (Los Angeles Police Department), jugés pour le passage à tabac de l'automobiliste noir Rodney King. Un vidéaste amateur avait filmé la scène. Les images diffusées sur les chaînes du monde entier – et utilisées par Spike Lee au début de Malcolm X -, exposait crûment la bavure d'une police déjà connue pour sa brutalité et son racisme. Durant six jours et six nuits, pillages (dont les commerçants coréens furent les cibles privilégiées), violences et meurtres se succédèrent dans les quartiers noirs de la ville malgré l'intervention de 4000 soldats dépêchés par l'administration Bush. Les autorités annoncèrent 55 morts et l'Etat de Californie estima le coût des émeutes à un milliard de dollars.

    Une si longue attente

    Pour le cinéma américain, d'habitude si prompt à s'emparer de l'actualité (cf. Les Hommes du Président, World Trade Center...), les émeutes de 1992 font figure d'exception. Hormis Dark Blue (le temps d'une scène saisissante), Hollywood ne s'était encore jamais attaqué au sujet. Il aura donc fallu attendre plus de 14 ans avant que n'émerge un projet de fiction.

    Vincent Garnier avec Variety
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • DENZELWASH
      Génial Spike !
    • coucas
      oui le scène finale de dark blue sur fond d'émeute est d'une tension terrible qui dépeint parfaitement ce déchainement de violence
    • aviator1984
      rodney king est évoqué par edward norton dans un des flashback du film american history x (je croi kil s'agit du passage ou il évoque son père). c surprenant de faire le parallèle :) :) . en tout cas le sujet est très intéressant et a mon avis le film sera super :) :) :)
    • scorsso
      bon projet. mais faudrait que spike lee passe a autre chose aprés car les themes racials il commencent a saturé. ils n'ont plus le meme impact qu'a ses débuts.
    • ernestbraco
      Pourquoi ? Certains épisodes suivant sont quelques fois meilleur que les premiers... :??:
    • frax
      Pour info, Dark Blue est un excellent film..!!! :love:
    • alban020587
      ça peut faire un excellenbt film ! je le redis par contre, inside man 2 c'est pas vraiment nécessaire, ça sera forcément moins bien que le premier...
    Voir les commentaires
    Back to Top