Notez des films
Mon AlloCiné
    Le prêtre de "V" se confie
    21 févr. 2011 à 00:30

    Joel Gretsch, le Père Jack de "V", nous parle de son personnage et de la deuxième saison du show...

    AlloCiné : Avez-vous fait des recherches sur des prêtres ou des combattants de la liberté pour vous préparer à ce rôle ?

    Joel Gretsch : Oui j’ai fait beaucoup de recherches. Je trouve fascinantes les raisons qui font que quelqu’un décide de devenir prêtre. On leur en demande beaucoup, ils doivent savoir s’ils sont prêts à prendre un tel engagement, à se dévouer ainsi pour servir une croyance d’une puissance supérieure. La foi est vraiment quelque chose d’insaisissable. Je me revois dire à ma mère il y a longtemps "Maman, si je voyais plus de preuves, je serais plus croyant". Elle m’a répondu : "Ce que tu demandes est l’opposé de la foi. Avoir la foi, c’est croire sans avoir de preuves". Et c’est très compliqué à appliquer.

    Comment le Père Jack voit-il les Visiteurs ? Est-ce pour lui une manière de tester sa foi ?

    C’était vraiment la question essentielle pour mon personnage dans le premier épisode. Avant de devenir prêtre, il a du faire beaucoup de recherches et étudier la Bible. Le Vatican lui dit que toutes les créatures ont été créées par Dieu. Certes, les Visiteurs ne sont pas mentionnés dans les textes saints mais quand même, c’est ce qu’on lui a appris. Puis vient la révélation. Ils ne sont pas là avec de bonnes intentions. Et le monde du Père Jack est bouleversé. Tout ce en quoi il croyait s’effondre. Et c’est difficile. Il a toujours soutenu et cru l’Eglise et il est désormais amené à la combattre. Les circonstances sont problématiques et les obstacles immenses. Anna (Morena Baccarin) est là pour de mauvaises raisons, elle veut exterminer l’espèce humaine. Jack doit empêcher cela, il doit devenir un combattant.


    Est-ce que Jack se bat pour Dieu, ou pense t-il que Dieu l’a abandonné ?

    Je ne sais pas. Je viens sur le tournage et je fais ce que l’on me dit. Non je plaisante (rires). Il se passe tellement de choses cette saison, qu’il n’y a pas vraiment de temps pour se poser ce genre de questions. Mon personnage est membre de la Cinquième Colonne et il doit trouver un moyen d’arrêter Anna. Sa foi en Dieu est quelque chose de très intime mais je crois que cela évolue au fur et à mesure.

    Comment arrive-t-il à concilier ses croyances et les actions parfois très violentes menées par la Cinquième Colonne ?

    On apprend pendant la première saison que mon personnage a été en Irak à deux reprises, donc il a déjà vu la guerre. Il doit désormais la faire à Anna, et il y aura nécessairement des blessés. Nous ne voulons pas agir avec désinvolture. Jack est vigilant par rapport aux actions de la Cinquième Colonne. Nous devons être conscients de ce que nous faisons, pour ne pas risquer que des innocents soient tués. Et il y a malheureusement des pertes qui ne peuvent être évitées. C’est un dilemme avec lequel Jack doit apprendre à vivre, et c’est très difficile pour lui.

    La série soulève aussi une question importante, qui est de savoir si les Visiteurs ont une âme…

    Que l’on soit croyant ou pas, quand on voit mourir quelqu’un que l’on aime, on sait que quelque chose a disparu. Maintenant la question se pose pour Anna. Les visiteurs sont différents des humains. Dans cette saison, les scénaristes réfléchissent beaucoup à cet aspect des choses, et c’est tant mieux. Pas seulement dans une perspective religieuse, mais parce que cela définit ce qui nous rend humains.

    Quel est le rôle du Père Jack au sein de la Cinquième Colonne ?

    Je fais partie intégrante de la Cinquième Colonne. Bien que nous soyons un petit groupe, toutes les personnes sont importantes et ont besoin les uns des autres pour réussir et attirer de nouveaux combattants. Jack assure l’unité du groupe. Erica (Elizabeth Mitchell) a des problèmes avec son fils qui rejoint les Visiteurs. Et c’est difficile de ne pas réagir violemment quand quelqu’un que l’on aime est entraîné de cette manière. Jack doit cependant la cadrer. Elle réagit en tant que mère, elle est prête à tout pour son fils. Mais je dois envisager la situation dans son ensemble, pour comprendre toutes les implications. C’est un conflit très complexe et difficile. Nous sommes censés agir en tant que groupe, mais quand les attaques sont personnelles, il est difficile de ne pas prendre les choses personnellement.


    Marc Singer, un vétéran de la série originale, va apparaître dans la deuxième saison. Etant donné que vos personnages se ressemblent, doit-on s’attendre à ce qu’ils soient liés ?

    Regardez la suite ! Je ne sais pas. Quand j’ai vu Marc Singer sur le plateau, je me suis dirigé droit vers lui. Je voulais lui parler et lui demander ce qu’il ressentait à l’idée d’être de retour. Il a été génial. Il semblait fier d’avoir fait partie de l’ancien V et il était très excité de participer à la nouvelle série. Je vois mieux maintenant en quoi ce qu’a fait Kenneth Johnson (ndlr : créateur de la série originale) était génial. Tous les rouages de la machine fonctionnaient. Les gens qui ont fait la série à l’époque étaient géniaux et cela fonctionnait vraiment bien. Marc Singer a été un fabuleux collègue et j’ai vraiment apprécié de parler et de travailler avec lui.

    Avez-vous une scène préférée ou un épisode préféré cette saison ?

    Oui. J’adore travailler avec Elizabeth Mitchell (Erica Evans) et Charles Mesure (Kyle Hobbes). Morris Chestnut (Ryan Nichols) est aussi un homme fantastique. Mais je crois vraiment que mes scènes préférées sont celles qui se déroulent avec Scott Wolf (Chad Decker) dans l’église. Scott est un acteur intense et intelligent, il a un esprit vif et passionnant. On parle souvent des scènes avant de tourner. Nous sommes très méthodiques, nous voyons les choses de la même manière et c’est très plaisant de pouvoir être créatif. J’adore donc les scènes où il vient me voir dans l’église.


    Les showrunners sont à Los Angeles et vous tournez au Canada? Comment faites-vous pour communiquer ?

    Je remercie l’inventeur de la technologie moderne ! Quand j’envoie un mail à Scott Rosenbaum (ndlr : le showrunner), il me répond immédiatement. Il n’y a donc jamais de moment où j’attends des informations. C’est génial.

    Qu’en est-il de vos projets ?

    Je travaille actuellement sur un film indépendant. Avec des amis, nous sommes en train de donner vie à une histoire en laquelle nous croyons beaucoup depuis longtemps. On verra où cela nous mène.

    Est-ce un film dans lequel vous jouerez ?

    Oui. Et que je réaliserai également. Tous les acteurs ont envie de passer derrière la caméra.

    Propos recueillis par Emmanuel Itier - Traduction: Maud Lorgeray

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • AHEPBURN
      Au début j'ai eu du mail. Mais finalement c'est bien.
    • Pixar-Stone
      C'est vraiment une super serie .Merci à l'équipe Allo Cine pour l'interview
    • Marianne67
      Oui, vivement la saison 2, et pourvu qu'il y a une saison 3!
    • megaclone
      Vivement la saison 2.
    • macbus88
      Encore une série mal partie,dommage
    • lockeledisparu
      très bon acteur qui peut aussi bien joué des roles de personne calme (dans V) ou des héros cassant des portes (dans les 4400) . J'espere qu'on aura très vite l'ocassion de le revoir si la série s'arrete
    • mjparker
      @agnes s : ils espèrent tous une saison 3, tout comme nous.
    • agnes s.
      il n'a pas dit s'il y aura une 3ème saison (je crois que non) ou si l'épisode final sera bien
    • Kevy
      J'aime bien cet acteur ! Il ne se prend pas la tête, il a l'air authentique.
    Voir les commentaires
    Back to Top