Notez des films
Mon AlloCiné
    Kathy Bates de "Misery" à "American Horror Story"
    28 juin 2013 à 14:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Kathy Bates fête ses 65 printemps ce 28 juin 2013. AlloCiné a rencontré la comédienne lors du dernier festival de Beaune. De "Misery" à "American Horror Stroy" en passant par l’arrêt d’"Harry’s Law" et la place des femmes à Hollywood la comédienne se confie. Rencontre avec une femme de caractère qui n’a pas la langue dans sa poche !

    Kathy Bates en avril 2013 à Beaune - © Laëtitia Forhan

     

    Allociné : Votre incarnation d’Annie Wilkes dans Misery a marqué de nombreux spectateurs. Plus de 20 ans après la sortie du film, quel regard portez-vous sur celui-ci et sur le tournage ? Quelle place le film a-t-il dans votre carrière aujourd’hui ?

    Kathy Bates : C'était un tournage fantastique avec une équipe formidable. Rob Reiner avait déjà réalisé plusieurs films et avait su s'entourer des meilleurs. A cette époque je venais de terminer une pièce de théâtre, je n'avais pas du tout envie de me retrouver seule dans ma caravane entre les prises, je sortais tout le temps pour parler avec l'équipe du film, il y avait une véritable osmose. Je me souviens, le tournage avait commencé depuis quelques semaines quand Rob m'a présenté un grand type, qui travaillait depuis longtemps dans l'industrie du cinéma, il s'est approché de moi et m'a dit "Prépare ta robe pour les Oscars!", j'étais étonnée et je n'y croyais pas vraiment et puis finalement je l'ai eu !

    Du début jusqu'à la fin du tournage, ce fut une expérience mémorable. D'autant plus que Rob avait sa propre société, il n'avait donc pas besoin de l'aval des studios. Ce film a changé ma vie et m'a permis de travailler avec de grands réalisateurs et de débuter une carrière au cinéma.

     

    5 ans plus tard, j’ai joué dans une autre adaptation de roman de Stephen King, Dolores Claiborne. Stephen King et Taylor Hackford (le réalisateur) ont beaucoup travaillé ensemble sur le film. C’est un très bon film et je trouve dommage qu’il ne soit pas sorti dans beaucoup de salles à l’époque. Les gens qui découvrent le film aujourd’hui se rendent compte à quel point les acteurs - Jennifer Jason Leigh, Judy Parfitt, David Strathairn et Christopher Plummer – sont bons. C’était un casting formidable. De mon côté c’était une merveilleuse expérience, et l’opportunité d’avoir le rôle principal dans un film.

     

    Kathy Bates dans Misery - © UGC Ph

     

    Que pensez-vous de l’évolution de ce genre de films depuis ces 20 dernières années?

    Aujourd’hui les films d’horreur sont beaucoup plus graphiques et plus explicites, j’en regarde beaucoup mais je ne suis pas certaine de pouvoir vous parler de l’évolution de ceux-ci. J’ai récemment vu La Cabane dans les bois qui est un film d’horreur très inventif, ils ont réussi, de manière assez ingénieuse à insérer les créatures d’autres films de ce genre. Du côté de la télévision je suis une grande fan de la série The Walking Dead.

    Je trouve que le cinéma d’horreur asiatique, notamment coréen, est très intéressant. J’ai récemment vu le film Blood Island, c’est extrêmement bien joué, la performance de l’actrice principale est fabuleuse. Le cinéma d’horreur coréen est innovant et surprenant.

     

    Vous avez réalisé plusieurs épisodes de séries télévisées, avez-vous envie de mettre en scène un long métrage ?

    Je ne sais pas. Je vois pas mal de mes confrères se faire massacrer assez méchamment, et pour être honnête ça m’effraie. Je ne sais pas si c’est un risque que je veux prendre. Il y a d’autres choses qui m’intéressent comme l’écriture, pas seulement pour le cinéma et la télévision d’ailleurs, l’écriture de poésie et de roman m’attire beaucoup. Mais je ne sais pas encore si je vais aller dans cette direction. Je pense par ailleurs réaliser de nouveaux épisodes de séries TV, j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler sur Six Feet Under. Je me dirige donc plus vers ce genre de choses que vers la mise en scène pour le cinéma.

     

    American Horror Story - © FX Networks


    En parlant séries télévisées, vous allez bientôt jouer dans la troisième saison d’American Horror Story. Pouvez-vous nous en parler un peu ?

    Je ne peux rien vous dire… Ils me tueraient ! (rires)

    Je n’ai même pas encore pu lire le script, je sais quel personnage je vais jouer mais je ne sais rien de plus, ni quel rôle incarnera Jessica Lange dans la 3ème saison. Tout ce que je sais c’est que son personnage est décrit comme un "Glam Cat" et que Ryan Murphy a dit à tout le monde que mon personnage serait pire que celui de Misery… Vous allez donc être effrayé ! (rires)


    Qu’avez-vous pensé des deux premières saisons de la série ?

    J’ai adoré la première saison ! La deuxième est un peu trop dure pour moi mais j’ai beaucoup aimé les épisodes avec Anne Franck, c’est d’ailleurs à partir de ce moment que mon intérêt pour la saison s’est accru. J’ai trouvé les effets visuels des 3 derniers épisodes incroyables ! J’ai hâte de voir ce que donnera la troisième saison.

     

    Etes-vous toujours aussi énervé par l’annulation de votre série Harry’s Law ?

    Enervé c’est peu dire ! C’est comme si on m’avait donné un coup dans l’estomac ! Je suis en colère, j’ai l’impression d’avoir été licenciée ! 8 millions de personnes regardaient la série, nous n’avions quasiment pas de publicité, très peu de promotion et quand ils en faisaient c’était trompeur. Et un jour ils ont avancé la diffusion du final, du coup les gens l’ont raté. Ils ont ensuite truqué les chiffres pour faire croire que Smash était la meilleure série de la chaine en terme d’audience alors que ça avait été Harry's Law durant les 2 précédentes saisons. Je trouve qu’ils nous ont manqué de respect, je pourrais continuer à en parler des heures. Mais je risque de ne plus être polie.

    Aujourd’hui tout tourne autour de la télé-réalité et des émissions pour adolescents. Le public d’Harry's Law était trop âgé selon eux. Je trouve ça très prétentieux !

    Tout le monde vieillit ! Ils s’imaginent que chaque année ils vont avoir de nouveaux téléspectateurs toujours plus jeunes ? Du coup ils pensent pouvoir donner de la merde aux plus âgés ? Mais arrêtons d’en parler avant que mon langage ne dérape plus…

     

    Kathy Bates dans Harry's Law - © Warner Bros. Television

     

    C’est difficile de vieillir dans le milieu de la télévision et du cinéma, mais selon vous est-ce encore plus difficile lorsqu’on est une femme dans ce milieu ?

    Oui ça l’est, parce que le cinéma est en grande partie régit par les fantasmes masculins et il y a beaucoup de rôles féminins stéréotypés à cause des modèles créés et entretenus par les studios il y a plusieurs années. On pourrait d’ailleurs lister tous les clichés.

    On a tenté de mettre un coup de pieds à ces stéréotypes et aux idées reçues, mais honnêtement je ne vois pas d’évolution. Et aujourd’hui c’est difficile.

    Parmi la jeune génération d’actrices, en voyez-vous qui soient aussi phénoménales que Meryl Streep ? Vous voyez de jeunes actrices capables de se transformer comme elle l’a fait ? J’ai un espoir avec Jennifer Lawrence, mais tout va dépendre de son manager et de ses choix de carrière. Elle est très bonne dans Happiness Therapy, pour lequel elle a remporté l’Oscar de la meilleure actrice.

    Je suis peut-être de la vieille école mais quand je vois des acteurs tels que Meryl Streep, Daniel Day-Lewis, Philip Seymour Hoffman, Sean Penn ou Leonardo DiCaprio, capables de se transformer pour un rôle je suis toujours bluffée. C’est ce qui m’intéresse dans la performance d’un acteur.

     

    Jennifer Lawrence / Marion Cotillard / Meryl Streep

     

    Quand on me demande quels jeunes acteurs j’apprécie je réponds souvent Emile Hirsch. Mais je crois que devenir un bon acteur prend du temps, tout comme le bon vin, il faut prendre de l’âge pour devenir meilleur. Et quand vous avez 30 - 40 ans et qu’Hollywood ne vous a pas encore fait comprendre que vous étiez trop vieux pour ce métier c’est que vous êtes un bon acteur.

    Mais je suis véritablement inquiète pour l’avenir de la profession. Je comprends que de jeunes comédiens rapportent aux studios des millions et des millions de dollars simplement en étant eux-mêmes, sans bouger le visage ou sans aucune expression dans la voix. C’est peut-être la nouvelle mode, mais personnellement quand je vois jouer ces comédiens je ne ressens aucune émotion… Pourtant c’est primordial au cinéma.

    Par ailleurs quand j’ai vu La Môme avec Marion Cotillard, j’ai été étonné par sa performance ! Peu de temps après j’ai vu Une grande année, dans lequel elle joue aux côtés de Russell Crowe, et je l’ai trouvée magnifique. Je me suis dit "Mince ! Elle est totalement différente de ce à quoi elle ressemblait dans La môme !" Ça c’est du jeu d’acteur ! Et puis j’ai récemment vu De rouille et d'os et elle m’a de nouveau bluffée ! Il y a peut-être de l'espoir alors ...

     

    Propos recueillis le 6 avril 2013 à Beaune par Laëtitia Forhan

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Pascal31
      J'ai adoré Kathy Bates depuis que je l'ai découverte dans "Les beignets de tomates vertes" : toutes ses apparitions cinématographiques valent le détour, même quand elle joue dans des navets (elle en a enquillé quelques-uns, comme "Diabolique" version US).Il me tarde de la découvrir dans American Horror Story !
    • mkpo_
      Une grande actrice avec un tempérament comme j'aime, longue carrière à vous Kathy Bates
    • DarkParadise
      C'est sympa de sa part de parler en bien de Marion Cotillard... J'ai jamais compris pourquoi les français la haïssent tant. C'est une si grande actrice..Quand à Kathy Bates, elle est toujours la même. Toujours aussi sympathique et charmante. J'ai tellement hâte de découvrir son personnage dans AHS, ça va être grandiose, je le sens!! :D
    • Gossip25
      Une grande actrice comme on en fait plus ou presque plus ! Et en plus qui a la tête sur les épaules et qui est très sympathique ! Je suis fan xD
    Voir les commentaires
    Back to Top