Notez des films
Mon AlloCiné
    Marchlands : trois familles, trois époques et une maison hantée ce soir sur HD1
    Par Manon Simenel — 2 janv. 2015 à 09:30

    La série surnaturelle britannique, "Marchlands", qui a rencontré un franc succès dans son pays d’origine, débarque sur les écrans français ce vendredi 2 janvier. Un programme à en faire douter les plus sceptiques sur l’existence des esprits !

    ITV Studios

    Trois familles vivent dans la demeure familiale de Marchlands, chacune à une époque différente. Tout les oppose, mais elles se retrouvent étrangement liées par un mystère qui plane sur la maison…

    1968, les Bowen souffrent de la mort de leur fille de 8 ans, Alice, retrouvée noyée dans un étang. Le couple se déchire et n’arrive pas à faire son deuil. Les Maynard s’installent dans leur nouveau foyer en 1987. Tout se passe pour le mieux, jusqu’à ce que leur fille Amy se plaigne du comportement intrusif de son amie imaginaire, Alice… Enfin, Mark et Nisha, emménagent en 2010 pour accueillir un heureux évènement. Alors que le jeune couple prépare soigneusement la future chambre du bébé, Nisha tombe d’un escabeau et se fracture la cheville. Coincée dans la maison, elle fait d’étranges découvertes sur une petite fille, prénommée Alice.

    Découvrez le destin des Bowen, des Maynards, mais aussi de Mark et Nisha, aux côtés de l’esprit d’une jeune fille mystérieusement disparue. La série créée par David Schulner et Stephen Greenhorn arrive pour la première fois en France sur HD1. Inédits, les deux premiers épisodes sont diffusés ce vendredi 2 janvier à 20h50.

    Si TF1 planche sur une adaptation française avec Bénabar, nos voisins britanniques ont depuis renouvelé l'expérience avec Lightfields.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Le chanteur Bénabar dans une série fantastique pour TF1
    Commentaires
    • Elisariel
      Ça m'intéresse. De toute façon, les séries britanniques m'intéressent toujours, vu leurs qualités !
    • benjen-stark
      Vue il y'a déjà 2 ans, très bon "drama" comme savent si bien faire les anglais.
    Voir les commentaires
    Back to Top