Mon compte
    Real Humans : les premières images du remake !
    Par Thomas Destouches — 30 mars 2015 à 11:45

    Humans, le remake de la série suédoise développé par les chaînes Channel 4 et AMC, se dévoile à travers un tout premier teaser. La série devrait être diffusée cet été...

    Cet été, les téléspectateurs anglais et américains découvriront les Hubots sous un nouveau jour... Développée par les chaînes Channel 4 (du côté britannique) et AMC (côté américain), le remake de la série suédoise Real Humans sera en effet diffusé durant la période estivale.

    En attendant d'en voir et d'en savoir plus, un premier teaser d'Humans (le "Real" ayant été sacrifié, comme pour mieux souligner la proximité entre les Humains et leurs cousins robotiques) a été dévoilé (ci-dessus).

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • 4tomos
      J'ai vu l'interview et il y dit bien qu'il n'est "pas obsédé" par le genre de la science-fiction. Il dit cependant qu'il s'en inspire beaucoup, comme il s'inspire d'autres genres (par exemple le soap, à la Desperate Housewife qu'il cite lui-même). Il réutilise même les lois d'Asimov pour les Hubots, alors bon, on peut tourner autour du pot pendant dix ans, il y a quelque chose qui tient de la science-fiction, la seule différence étant qu'il sort des carcans habituels en mélangeant les genres et les types d'intrigues. Quelque part, si l'idée avait été de faire une énième fois l'histoire du gentil sauveur de l'humanité poursuivi par des robots tueurs, bof, j'aurais personnellement été moins intéressé...Pour ce qui est de l'immigration en Suède, je n'ai jamais dit qu'il n'en tenait pas compte, j'ai dit que ce n'est qu'un tout petit exemple parmi d'autres. On pourrait très bien citer, au niveau de la réflexion, le racisme et l'esclavagisme (en général, pas que suédois), la vie artificielle et ses dangers, l'homme en tant que créateur 'divin' (réflexion sur la religion, d'où le personnage du pasteur), la définition de l'être humain (l'artificiel contre le naturel), les dangers de l'industrie et de la consommation, bref énormément de choses.Encore une fois, on aime ou on n'aime pas, ça ne se discute pas, mais faut tout de même concéder qu'il y a de la qualité - ce qui, certes, ne doit pas forcément entrer en ligne de compte dans un jugement subjectif.
    • NCIS Berlin
      Ce n'est pas de moi mais du créateur de la série qui n'aime pas la sf (ça se voit) et que sa série traite d'un sujet de société en Suède. C'était il y 1 ou 2 ans dans une émission radio sur les séries qui n'existe plus (le mouv ?).
    • 4tomos
      C'est quand même un peu réducteur de dire que Real Humans n'évoque que la problématique des immigrés de Suède... Tu dis que la science-fiction traite de sujets "plus profonds", mais je crois que cette série traite déjà de sujets "plus profonds" que ce que tu avances. Il y a quand même quelque chose qui tient du genre de l'anticipation sociale, et si la fiction se déroule à l'époque contemporaine, c'est que ça porte du sens aussi. C'est pas un hasard si les Hubots fonctionnent simplement avec une prise électrique : pour moi ça renvoie clairement au thème de la société de conso présente (pas passée, pas future).Personnellement, je ne trouve pas la série moins réussie que tous les I-Robot (le film, je n'ai pas encore lu Asimov) ou Terminator ou autre film qui traite du danger de l'intelligence artificielle : il y a quoi en moins ? Des explosions ? Des coups de feu ? Des muscles ? Tout ça n'est pas un synonyme de qualité ou une définition de science-fiction, ce sur quoi vous avez l'air d'attacher de l'importance. Alors certes ce n'est pas la première oeuvre à traiter le sujet, mais on peut tout de même leur laisser le mérite de vouloir faire quelque chose qui synthétise le divertissement et la réflexion (ce qui n'est pas souvent souvent, au niveau des séries et même des films modernes), et ce à l'aide d'un moindre budget.Après je peux bien comprendre qu'on cherche plus de mouvement en regardant un écran de tv, mais il ne faut pas tirer un gros trait noir dessus non plus. Car si l'idée avait été mauvaise, les ricains n'auraient pas sauté dessus comme ils ont l'habitude de le faire.
    • NCIS Berlin
      Je suis d'accord, je suis fan de sf, j'ai lu des centaines de romans sf. Mais Real Human n'est pas de la SF, ce n'est pas une projection de notre société et de ses dérives, c'est un documentaire sur le temps présent, sur l'immigration en Suède et rien de plus. Pas d'ouverture sur ce qui pourrait être différent d'aujourd'hui, sur une autre société, sur quelque chose de différent que la vie des immigrés en Suède qui se prostituent ou prennent le travail des suédois.
    • Nicolas T.
      La SF a toujours été une projection de notre société et de ses dérives, au cinéma comme en littérature. cf. "Le meilleur des Mondes", "1984", "Soleil Vert", "Time Out", "Mad Max" ...Le nier, c'est nier l'essence même de la S.F.
    • Matt P.
      Les Remakes Américains, ça a toujours existé en quelque sortes. Mais c'était plus pour les films (Les visiteurs en Amérique par exemple). Cependant depuis quelque années, l'Europe nous a sortis de belle perle niveau séries. Un terrain où les Américains avaient autrefois un total monopole.Plusieurs raison aux Remakes Américains (parce que oui, c'est un genre a part) :-Ils ne savent pas doublé. Je déconne pas. Ils ont jamais eu a le faire avant. -Mais le public américain n'aiment pas les sous-titres en plus.-Ils aiment adapter un projet a leur culture. Parce qu'ils sont assez réfractaire quand ça ne leur parle pas. Ils trouvent souvent les production européennes trop froides, atypiques...
    • NCIS Berlin
      Oui, on est bien d'accord, on dit la même chose. La sf ce n'est pas un docu sur un sujet actuel (les immigrés en Suède) ou simplement des effets spéciaux comme le suggère Nicolas T. C'est un peu plus profond, ça va plus loin que le constat d'une situation actuelle en le décorant superficiellement avec des acteurs qui font les robots. Je te fais la même série avec 3 acteurs qui font les immigrés, une qui se prostitue, une autre qui fait le ménage et un dernier qui prend le travail d'un suédois. Voilà, c'est la même série et ce n'est toujours pas de la sf. Real Human n'est pas de sf c'est un docu chiant.
    • Sektor S.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/S...Les 3 premières lignes devraient suffir à te faire revoir ta définition de "SF"... ou du moins, je l'espère.Bonne lecture ;-)
    • AbsoluteRH
      Avec toutes lesnouvelles séries qui sortent, j'en connais qui vont se prendre un pavé.
    • negeil
      Sur AMC en plus, donc qui dit câble dit .. tout est permis.Sinon quid de la saison 3 de Real Humans dispo en VF ?
    • David F.
      Le problème des américains c'est qu'ils n'acceptent pas qu'il y ai de meilleurs séries dans d'autres pays que chez eux, c'est pour ça qu'ils se sentent obligé d'en faire des remakes !
    • Cyril D.
      Ils sont juste trop fier d'eux, et veulent que tous soient "USA"
    • Amandemma
      AMC a quand de même quelques séries de qualité à son actif. Alors sans parler d'originalité, ce remake laisse tout de même augurer une série plus intéressante et palpitante que l'originale.
    • Guillermo90
      Tkt pas t'etait pas le seul a attendre le remake.
    • brugamon
      Perso j'ai trouvé la saison 1 tres bonne et réussie, par la contre la 2 était pas terrible je trouve
    • brugamon
      D'ou ça vient cette mode des remakes ? Ça fait quelques années que ça dure maintenant :Forbrydelsen - The Killing Bron - The bridge - TunnelUtopia - Utopia USLes revenants - The returnedetc...Est ce par facilité ? On prend une série qui marche à l'étranger et on l'adapte aux USA, mais dans ce cas pourquoi ne pas diffuser la serie originale aux USA ?Est ce que ça coute moins cher de créer un remake que de créer quelque chose de nouveau ?Ou tout simplement ils ont un manque d'idées ?Personellement j'adore The office (US] donc un remake n'est pas forcément une mauvaise chose.
    • WalterX
      Autant les américains nous offrent les meilleurs séries qui soit (pour ma part), autant ce sont aussi les champions toute cathégorie de remake souvent raté...
    • NCIS Berlin
      La sf est un genre essentiellement anglo-américain, ce gars est la preuve que le suédois n'est pas capable de créer de la sf.
    • NCIS Berlin
      Oui la fin promettait de la sf, ça promettait d'élever le niveau au ras des pâquerette de la série. Mais le créateur n'aime pas la sf, c'est son droit, il a tout donné ce qu'il avait et ce n'est pas grand chose. Tant mieux, il a passé la main à de vrais créatifs.
    • NCIS Berlin
      SF n'est pas synonyme d'effets spéciaux. Si c'était vendu comme un documentaire sur les immigrés en Suède très bien si ça en tente de se faire chier 10x 50 min sur le sujet. Mais c'est vendu comme un série sf avec ce qui va avec sur l'intelligence artificiel et ses conséquences, mais de sf dans cette série il n'y que 3 min ridicules dans le dernier épisode (un bout de code magique qui rend les ordinateurs intelligents). Une arnaque.
    Voir les commentaires
    Back to Top