Mon compte
    Les 10 drames français qu'il faut avoir vus dans sa vie !
    1 juin 2016 à 20:00
    Laetitia Ratane
    Laetitia Ratane
    -Responsable éditoriale des rubriques Télé et Infotainment
    Très tôt fascinée par le grand écran et très vite accro au petit, Laetitia grandit aux côtés des héros ciné-séries culte des années 80-90. Elle nourrit son goût des autres au contact des génies du drame psychologique, des pépites du cinéma français et... des journalistes passionnés qu’elle encadre.

    Pour ce qui est de la passion, de la tension et de l'émotion, le cinéma français ne vous décevra jamais. Pour vous, on a sélectionné parmi ses plus grands chefs d'oeuvre, les films dramatiques que vous ne sauriez manquer. Attention sélection serrée !

    Les Acacias

    César et Rosalie (1972)

    De quoi ça parle ?

    L'histoire d'un trio amoureux et d'une amitié naissante. César aime Rosalie. César est à l'aise en société, plein d'entrain et dirige une société de ferrailleurs. Rosalie, restée très proche de sa famille, partage sa vie avec César. Et il y a aussi David, un artiste qui fut autrefois l'amant si cher au coeur de Rosalie. Les deux hommes, qui se disputent la même femme, finissent par devenir amis...

    Pourquoi faut-il le voir ?

    En 1962, Truffaut avait mis en scène comme personne le trio amoureux à la fois euphorique et désespéré de Catherine, Jules et Jim. Dix ans après, le génie de Claude Sautet le dépeint avec tout autant de passion, encore plus de finesse et... une sensibilité renversante. La force du cinéaste ? Arriver à retranscrire les "choses de la vie" et du couple, à coups de détails ciselés et si précis qu'ils en deviennent poignants ET réunir les plus grands acteurs de leur temps, pour incarner la passion amoureuse contrariée et pétrie de doutes mais aussi et surtout l'amitié fraternelle résiliente.

    Sous son objectif exigeant, Romy Schneider est plus désirable et troublante, Sami Frey élégant et Yves Montand flamboyant que jamais. Sublime, leur histoire s'élève au rang des plus édifiantes et audacieuses du cinéma hexagonal, entre mélancolie ambiante et force vitale inaltérable ...

    Le saviez-vous ?

    Le rôle de Rosalie était au départ prévu pour Catherine Deneuve, mais celle-ci tardant à s’engager, Sautet lui préfère Romy Schneider. Pour le rôle de César, Vittorio Gassman est pressenti, jusqu’à ce que le cinéaste croise Yves Montand et tombe sous le charme de sa fantaisie personnelle. Enfin, Gérard Depardieu a failli tenir le rôle finalement donné à Sami Frey, Sautet trouvant qu'il ne correspondait pas au personnage lui promettra cependant de lui donner un rôle dans son prochain film Vincent, François, Paul et les autres.

    Découvrez la scène préférée de Gérard Lanvin !

     

    >>> Rendez-vous la semaine prochaine avec notre classement des 10 westerns qu'il faut avoir vus dans sa vie ! <<<
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top