Mon compte
    Christian Bale pressenti, tournage glacial, scène de l'ours... 5 choses à savoir sur "The Revenant" !
    24 févr. 2016 à 10:00
    Laurent Schenck
    Laurent Schenck
    -Superviseur base de données
    Passionné par les films qui traitent de la criminalité au sens large, Laurent Schenck travaille sur la base de données cinéma du site. Ses missions sont les suivantes : la rédaction de biographies et secrets de tournage, l'enrichissement de castings/fiches techniques et la revue de presse.

    A l'occasion de la sortie du western "The Revenant" porté par un Leonardo DiCaprio méconnaissable et mis en scène par Alejandro González Iñárritu ("Birdman"), pleins feux sur les secrets de tournage du film.

    Adaptation

    Le film est une adaptation du roman du même nom de l'écrivain Michael Punke qui se centre sur le trappeur Hugh Glass brutalement attaqué par un ours et laissé pour mort par les membres de sa propre équipe. C'est pour la première fois en 2001 que l'idée d'adapter le roman a pour la première fois émergé, lorsque le producteur Akiva Goldsman envisageait de produire le film.

    Casting initial

    Christian Bale était un temps attaché à ce projet, pour le rôle de Hugh Glass lorsque John Hillcoat devait réaliser le long métrage, tout comme Samuel L. Jackson bien avant encore pour ce même personnage au moment où Park Chan-wook était considéré pour la mise en scène. Le rôle de Tom Hardy a quant à lui été proposé en premier lieu à Sean Penn qui a dû se désister pour cause d'incompatibilité de plannings.

    2015 Twentieth Century Fox
    Alejandro González Iñárritu, Leonardo DiCaprio

    Son film le plus cher et de loin !

    Le budget du film est estimé à 135 millions de dollars, ce qui fait de The Revenant le long métrage le plus cher réalisé par Alejandro González Iñárritu, et de très loin puisque 21 grammes avait coûté 20 millions, Babel 25, Biutiful 35 et Birdman 18.

    Tournage laborieux

    Le film aurait normalement dû, selon le calendrier de départ, être tourné en 80 jours, mais le tournage s'étala sur 9 mois du fait d'une météo capricieuse, de l'éloignement des différents lieux et surtout de l'acharnement du metteur en scène et son directeur de la photographie Emmanuel Lubezki à ne tourner qu'avec de la lumière réelle (pour accentuer le réalisme des scènes).

    Twentieth Century Fox France
    Tom Hardy

    La fameuse scène de l'ours

    Malgré le réalisme tétanisant de la scène, ce n’est pas un vrai ours qui s’en prend à Leonardo DiCaprio mais un cascadeur canadien s’appelant Glenn Ennis. S’il n’est pas connu du grand public, il a participé aux cascades de plusieurs blockbusters et a fait beaucoup d’apparitions dans des films et des séries. Il a par exemple été la doublure du terrifiant chef guerrier Khal Drogo campé par l'imposant Jason Momoa dans la première saison de la série culte Game of Thrones


    Pour la scène de The Revenant, Glenn Ennis portait un costume bleu ainsi qu’une tête d’ours et avait préalablement regardé beaucoup de vidéos sur ces animaux pour s’imprégner de leur manière de bouger. Compte tenu du dispositif mis en place (comprenant des cables, un faux arbre...) et sa chorégraphie complexe, la scène de deux minutes fut très éprouvante à tourner pour Ennis. Le cascadeur a en effet dû bouger en tenant compte de l'extrême mobilité du personnage de DiCaprio qui est jeté contre un arbre, remis sur pieds, roulé, ballotté dans tous les sens, frappé... Il précise également que c'est surtout avec sa doublure qu'il a travaillé et non avec l'acteur.

    Voir toutes les anecdotes de "The Revenant"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top