Notez des films
Mon AlloCiné
    Bruce Willis relance la saga Un justicier dans la ville
    Par Corentin Palanchini — 5 mars 2016 à 11:50
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le remake du polar Un Justicier dans la ville (Death Wish) revient sur le devant de la scène, avec Bruce Willis et les réalisateurs de Big Bad Wolves attachés au projet.

    Concorde Filmverleih GmbH

    Bruce Willis va s'allier aux réalisateurs du déglingué Big Bad Wolves pour tourner une nouvelle version des films Death Wish (Un Justicier dans la ville). Eux-mêmes avaient été adaptés du roman éponyme signé Brian Garfield sous la réalisation successive de Michael Winner (les trois premiers), Jack Lee Thompson (Le justicier braque les dealers) et Allan A. Goldstein (L'ultime Combat).

    Deadline rapporte que le script du nouvel opus est basé sur une version écrite en 2012 par Joe Carnahan (Le Territoire des loups), avec des ajouts de Dan Gilroy et Graham Yost. Le tournage devrait commencer cet été sous la houlette d'Aharon Keshales et Navot Papushado.

    Cannon Group
    Charles Bronson sur l'affiche française du "Justicier braque les dealers"

    Un Justicier dans la ville était une saga de cinq films, produite de 1974 à 1994 avec Charles Bronson dans le rôle titre. On y suivait l'histoire de Paul Kersey, et la vengeance brutale et personnelle qu'il accomplissait de films en films contre les punks, les dealers, le violeur de sa fille, l'assassin de sa femme, puis de sa nouvelle fiancée.

    Le premier film fut financé par Paramount et Dino de Laurentiis, et les quatre suivants par la Cannon, firme bien connue des amateurs de nanars, même si la firme Cannon ce n'est pas que ça. Aujourd'hui, les droits du roman et de ses adaptations cinéma sont revenus à Paramount Pictures.

    Sur la fin, la saga "Death Wish" était devenue synonyme de nanars avec Charles Bronson :

    Escale à Nanarland N°68 - "Le Justicier de New York"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Simon1310
      Mais il fait moins vieux que Charles Bronson, dans le premier Death Wish, et puis l’espérance de vie avançant, en 30 ans Bruce Willis parait plus jeune que Charles Bronson. Mais malheureusement ce n'est pas cela qui me gêné, c'est la bande annonce que j'ai vu et qui m'a paru aseptisé et hors de propos.Maintenant la situation des villes a changé et hormis quelques quartiers et villes en faillite comme Detroit, il est rare de tomber sur des endroits aussi malfamé que l’était le new york des années 80 dont l'année 1981 a été un pic en terme de criminalité, et surtout à l’époque du film on hésitait pas à montrer des bandes de black ou de latinos qui agressaient des gens dans la rue. Ce qui n'est plus possible de cela faire aujourd'hui surtout avec ce qui s'est passé au etats unis ses dernières années. Il y a aussi le problème du politiquement correct qui je trouve a été nuisible à l'industrie du cinéma de genre.
    • st?phane g.
      Charles Bronson avait 52 ans dans le DW1, 60 dans DW2, 63 dans DW3...Bruce avait 62 ans lors du tournage en 2016...
    Voir les commentaires
    Back to Top