Mon compte
    Powerless : comment la nouvelle comédie de super-héros de NBC s'intègre dans l'univers DC Comics
    Par Jérémie Dunand — 1 févr. 2017 à 19:10

    Avec "Powerless", qui débute ce jeudi aux États-Unis, NBC lance la première série comique se déroulant dans l'univers DC Comics. Mais à quel point cette comédie portée par Vanessa Hudgens est-elle liée aux super-héros que l'on connaît ?

    Warner Bros / NBC

    La chaîne américaine NBC lance enfin ce jeudi 2 février Powerless, sa nouvelle série aux accents super-héroïques, portée notamment par Vanessa Hudgens et Danny Pudi (Abed dans Community). Une nouveauté attendue, mais qui n'a rien à voir avec Arrow, Flash, ou encore Legends of Tomorrow. Car bien qu'estampillée DC Comics, Powerless est en fait une comédie, qui suit le quotidien d'employés tout ce qu'il y a de plus humain dans un monde où les super-héros existent bel et bien. Bref une sorte de The Office qui aurait rencontré Hancock ou Sky High.

    Mais depuis sa commande par NBC en mai dernier, cette première série comique DC Comics a connu pas mal de modifications, entre le départ de son showrunner et un pitch retravaillé. Voilà tout ce qu'il faut savoir sur sa genèse un peu compliquée, et sur la façon dont elle est reliée à l'univers que l'on connaît, peuplé par Batman, Superman, et autres Wonder Woman...

    Synopsis : Les aventures d'Emily Locke et de ses collègues, qui travaillent pour Wayne Security, une filiale de Wayne Enterprises spécialisée dans la conception de gadgets et d'équipements ayant pour but de protéger les gens des dommages collatéraux causés par les combats qui opposent fréquemment les super-héros à des super-vilains.

    Dans l'ombre de Batman

    Au départ, Powerless était censée se dérouler au sein d'une compagnie d'assurance ayant pour mission de réparer les dégâts causés par les interventions de super-héros. Car oui, sauver le monde a un prix, et c'est souvent le paysage urbain, et les habitants innocents qui n'ont rien demandé, qui en font les frais. C'est ce pitch qui avait été acheté par NBC, et que l'on pouvait découvrir dans le premier teaser sorti au printemps dernier, lors des Upfronts. Mais ensuite, le développement de la série s'est quelque peu compliqué. Ben Queen, le créateur et showrunner de Powerless, a quitté le navire en août, à la suite de divergences créatives avec la chaîne et le studio (ils n'étaient apparemment pas d'accord sur la direction à adopter en terme d'intrigue). Il a alors été remplacé par Justin Halpern et Patrick Schumacker à la tête du show, et le pitch de départ a rapidement été remanié. Pour renforcer le côté "comédie de bureau" de l'ensemble, à la façon de The Office, Parks and Recreation, ou 30 Rock.

    Chris Large/NBC
    Emily Locke (Vanessa Hudgens) et son nouveau patron, Van Wayne (Alan Tudyk)

    Powerless est donc devenue l'histoire des employés de Wayne Security, une filiale de Wayne Enterprises. Un moyen plus ou moins subtil de rapprocher encore plus la série de l'ADN DC Comics et de l'identifier davantage auprès du public, en mettant au coeur du récit le nom de Bruce Wayne, le milliardaire de Gotham City plus connu sous le pseudonyme de Batman. Car désormais le patron d'Emily Locke (Vanessa Hudgens), campé par Alan Tudyk, s'appelle Van Wayne... et n'est autre que le cousin de Bruce ! Un personnage très mineur de l'univers DC Comics, qui avait fait une apparition en 1962 dans le numéro 148 du comic book Batman, lorsque l'homme chauve-souris accueillait chez lui son jeune et arrogant cousin. Dans Powerless, il est décrit comme une sorte de "dictateur" plein d'ambition et un peu stupide, à qui le pouvoir est monté à la tête. De quoi, on s'en doute, assurer pas mal de scènes comiques.

    Bienvenue à Charm City

    Pour autant, si cette version 2.0 de Powerless sonne davantage DC, il ne faut pas s'attendre à voir Batman débarquer dans l'un des épisodes de la première saison, puisqu'il est très compliqué pour les scénaristes d'utiliser des personnages déjà liés aux séries de la CW (Arrow, Flash, Supergirl) ou à des franchises cinéma en cours (Justice League notamment). L'idée est donc que Charm City, ville voisine de Gotham City inventée spécialement pour la série, au sein de laquelle évoluent les personnages, existe dans un monde différent de celui du Berlanti-verse ou des aventures de Batman V Superman. Un monde que les scénaristes de Powerless qualifient de Terre-P, en référence aux différentes version de la Terre que l'on peut retrouver dans Flash.

    Evans Vestal Ward/Warner Bros/NBC
    Entourée de son équipe, Emily Locke va tenter de rendre le monde plus sûr

    Plus que les super-héros, ce sont donc les héros du quotidien de Wayne Security qui feront tout le sel de Powerless. Que ce soit la pétillante Emily Locke, qui se retrouve à la tête du département Recherche et Développement de l'entreprise et tente de communiquer son optimisme et son envie de rendre le monde meilleur à ses collègues. Ou bien son équipe, composée de Teddy (Danny Pudi), Ron (Ron Funches), et Jackie (Christina Kirk). Un trio que l'héroïne campée par Vanessa Hudgens va avoir bien du mal à remotiver, alors qu'ils ont la sensation que leur travaille importe bien peu, comparé aux combats super-héroïques qui se jouent à l'extérieur.

    Mais que les fans purs et durs de la marque DC Comics se rassurent, des caméos de super-héros, à la façon de celui de Crimson Fox dans le pilote, sont tout de même prévus au fil de la série. "Notre volonté est de puiser dans la totalité du répertoire des comics DC", a expliqué le showrunner Patrick Schumacker à Entertainment Weekly. "Vous verrez des personnages qui vous seront familiers si vous êtes des fans hardcore de comic books. Des super-héros que je considère, pour la plupart, comme des laissés pour compte". Bref, Powerless mettra en avant des super-héros moins connus que Superman, Wonder Woman, ou Aquaman, et ce n'est peut-être pas plus mal. Reste à voir si Vanessa Hudgens et la promesse d'une comédie se déroulant dans un univers en général réservé aux héros en collants suffiront à rassembler les téléspectateurs devant NBC chaque jeudi soir...

    La bande-annonce de Powerless, qui débute ce jeudi 2 février sur NBC :

    Powerless - saison 1 Bande-annonce (2) VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top