Mon compte
    The Flash : Robert Zemeckis aux commandes du film DC ?
    28 avr. 2017 à 10:35
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Robert Zemeckis, à qui l'on doit notamment la saga "Retour vers le futur" et "Forrest Gump", serait en négociations pour réaliser le long métrage DC "The Flash".

    Warner Bros. France

    De nouveaux voyages dans le temps à prévoir pour Robert Zemeckis ? Après avoir navigué entre le passé et l'avenir avec la saga Retour vers le futur, l'Américain serait en négociations pour être aux commandes du long métrage DC The Flash, selon Screen Junkies. Une information à prendre avec de grosses pincettes mais qui découlerait d'une certaine logique pour un cinéaste qui a toujours été friand d'expérimentations visuelles, de Forrest Gump au Pôle Express et passant par The Walk.

    Si Robert Zemeckis s'engageait dans l'aventure The Flash, il serait le troisième réalisateur aux commandes du projet après Seth Grahame-Smith et Rick Famuyiwa, qui ont tous deux quitté le navire. A noter que selon le journaliste Umberto Gonzalez, Zemeckis ne serait pas à proprement parler en négociations mais qu'il aurait juste rencontré Warner Bros. pour le poste parmi d'autre candidats.

    The Flash : Usain Bolt veut courir dans le film !

    Au sujet de sa participation à des franchises, Zemeckis semble en tout cas avoir changé d'avis depuis le mois de novembre dernier. Lorsque nous l'avions rencontré à l'occasion de la sortie d'Alliés, il déclarait ainsi : "On me propose tout le temps de faire des suites ou de participer à des franchises. Mais je réponds non car je n’imagine rien de plus ennuyeux que de faire un film qui a déjà été fait ou basé sur des personnages créés par quelqu’un d’autre. On m’a proposé un James Bond, un Pirates des Caraïbes [sans doute le quatrième film, réalisé par Rob Marshall], un Marvel mais je ne dirais pas lequel. On me propose tout le temps de faire des remakes mais je dois rendre les studios fous de tout le temps refuser de faire une suite à Retour vers le futur."

    The Flash, dont la sortie en salles est prévue pour 2020, raconte les aventures fantastiques de Barry Allen, jeune policier scientifique qui devient Flash, l'homme le plus rapide du monde, après avoir été frappé par la foudre. Le personnage, incarné par Ezra Miller, est apparu sur grand écran dans Batman v Superman et sera de retour le 15 novembre prochain dans Justice League.

    Ce sera 2020 pour The Flash, mais que vous réserve l'année super-héroïque 2018 ?

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Deadpool 2, Avengers 3, Aquaman... 10 films de super-héros pour 2018 ?
    10 photos



    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Xerkhal
      Bah qu'est-ce que tu veux, y'a les bons trolls et les mauvais, lui il fait pas partie des bons... xD Faut croire qu'il en avait d'autres à troller.
    • daisy-berkowitz
      Lol okay, ben du coup c'est allé plutot vite ...
    • Xerkhal
      Je crois qu'on a globalement le même constat. Après pour les cinéastes emblématiques le problème est qu'ils sont plus tout jeune, la plupart se sont fait un nom il y a 30/40 ans et il n'y a pas vraiment de nouvelle tête qui ait atteint ce genre de statu, hormis Nolan. Le problème c'est qu'on a de super blockbusters qui ne laisse pas la place à leurs réalisateurs pour se révéler et de moins en moins de pettits/moyens films pour que ça puisse se faire naturellement, à moyen long terme je pense que ce système va dans le mur, mais combien de temps il trainera la patte avant, difficile à dire.Après Star Wars c'est un sujet en soit. Perso j'ai parlé du VII, parce que ça fait à peu près consensus qu'il n'est pas au niveau du reste de la saga, mais je l'ai pas détesté pour autant et je ne trouve pas non plus que Rogue One soit un pure chef d’œuvre. En fait je pense que si on cumulait les qualités des deux films et un bon script, on aurait pu avoir un vrai chef d’œuvre, alors que là ce sont deux films sympas, mais sans plus. Rogue One ayant pour lui des scènes de batailles vraiment époustouflantes (et cette putain de scène de fin avec Dark Vador qui était juste spendide). Le VII a lui de meilleurs personnages, des cadres parfois magnifiques, mais manque de scènes anthologiques et surtout souffre de ce choix à mon sens idiot de calquer une grande partie de son intrigue sur celle du IV.
    • Oliver Q.
      ben une fois qu'il y assez de films qui ont disposé des éléments mythiques ça et là qui soient susceptibles d'être repris et retournés d'une façon différente avec un autre acteur (quatre ou cinq suffiraient je pense) je pense que c'est possible après parce qu'à ce moment là le personnage sera assez emblématique... Après on verra x)
    • Xerkhal
      J'ai rien contre, mais encore un ou deux avec Keanu Reeves ça m'ira très bien quand même, je pense pas que le personnage soit déjà assez emblématique pour pouvoir changer de visage. Même si dans les dernières année c'est surement le seul personnages purement issu du cinéma qui puisse y prétendre.
    • Oliver Q.
      Ah un fan de John Wick comme moi... Je suis de ceux qui militent pour que cette saga se transforme en une forme de James Bond du film de tueur et continue pour des années avec des changements d'acteur je sais c'est peut-être une chimère mais j'adorerais ça x)... J'adore Keanu Reeves attention mais il est vieux... ce serait drôle de voir de nouvelles itérations du personnage, tant que le même soin est accordé à la mise en place de cet univers 'underworld' et aux scènes d'action
    • Oliver Q.
      C'est vrai que le moyen budget comme tu dis... (tous ces films entre 30 et 100 millions de dollars de budget) qui étaient le tissu même d'un cinéma de genre fort, mature et pertinent, ont disparu... Mais il faut espérer qu'avec les succès de films en R-Rated récent sur des budgets pas forcément moyens mais d'un autre ordre que le blockbuster de base, ce cinéma de genre à moyen budget va ressurgir...Code Uncle, j'ai eu un peu de mal... Très bons acteurs et potentiellement excellente histoire, mais j'ai trouvé que le film peinait parfois à trouvait un rythme, sa progression un peu décousue me l'a rendue difficile, mais de façon générale je milite aussi pour le divertissement efficace dont se revendiquent Guy Ritchie et Matthew Vaughn qui sont vraiment deux exceptions dans le ciné à moyen-gros budget aujourd'hui et qui arrivent à faire des choses plaisantes dans le cadre des contraintes qui leur sont imposées...Ah sur SW VII... Je suis un des défenseurs du film je l'avoue et continuerai à le défendre bec et ongle, même si je suis très au fait de ses défauts mais il reflète une tendance comme tu le dis ça c'est évident... Après je suis de ceux qui ont été sensibles à une démarche scénaristique qui a ses limites et qui n'est pas un succès intégral (parce qu'elle est évidemment due en partie à une stratégie marketing misant sur de la nostalgie) mais qui a un vrai sens et une vraie cohérence, et je t'avoue que sur Star Wars, Rogue One m'a bcp moins plus et plus choqué, ainsi que l'espèce d'unanimité autour du fait qu'il serait supérieur au VII, et m'a fait réfléchir sur la valeur à accorder à une idée parfois hasardeuse qu'on se fait de l'originalité...Ben les grands cinéastes arrivent encore à faire ce qu'ils veulent, les prods en ont besoin pour des raisons de prestige et du coup de grands films sortent encore chaque année par leurs bons soins et c'est une excellente chose, faites que ça continue... Oui t'as tout à fait raison, je crois que pour sept ou huit ans encore on va manger de l'univers étendu de toutes les prods et puis quelques fours vraiment retentissants vont commencer et alors le modèle s'effritera.
    • Xerkhal
      Je suis tout à fait d'accord, les exemples se multiplie, même avec de grands réal comme Scott et son Prometheus au scénario totalement bâclé par exemple ou Spielberg et Indy 4. Et je parle même pas des BvS, Thor 1 et 2, Suicid Squad et autres bidules super héroïques pas très inspirés, quoique je pense avoir cité les plus flagrants. De même pour Terminator Genysis, Pirates des Caraïbes 4 (pas honteux, mais pas à la hauteur des 3 premiers de loin et surtout qui sent le forcing mercantile pour relancer une saga bien conclue qui s'en serait fort bien passée), Elysium, etc. On peut aussi y ajouter les dispensable live Disney et j'en passe. Et même si ça me fait mal de l'écrire, le monument Star Wars souffre également de ce mal récurrent avec le VII.Le pire étant que toutes ses productions aux budgets monstrueux rognent sur les moyens des productions moyen budget qui tendent à carrément disparaître, alors que ce sont elles qui avaient jadis la légitimité de lancer des sagas de part le succès d'un bon oneshot qui en avaient encore sous la pédale. Ces dernières années on a eu quoi de vraiment intéressant sur ce créneau: - Code UNCLE, excellent buddy movie qui aurait mérité d'avantage de succès et sans doute une bonne suite. On peut dans la catégorie continuer avec The Nice Guys et Kingsman, même si je suis moins fan d'un point de vue purement personnel.- John Wick, qui lui est un bon exemple d'un oneshoot réussit qui a pu lancer sa propre saga en la portant à l'ancienne.- Quelques films de grands cinéastes reconnus comme Les Huits Saloparts de Tarantino, Le Loup de Wall Street de Scorsese, Seul sur Mars de Scott et un peu de Spielberg, car eux peuvent encore se permettre de faire plus ou moins ce qu'ils veulent, mais ce genre de cas est tellement rare.- L'excellent Premier Contact aussi qui s'en sort bien, comme Sicario du même réal.- Oblivion qui m'avait aussi bien plus, même si il doit déjà coûté un peu chère pour cette catégorie et date de quelques temps déjà.On peut sans doute en ajouter quelques autres qui me reviennent pas sur le moment, mais bon le constat est clair ça se fait rare.Maintenant les producteurs préfèrent miser de suite sur des sagas longues, qui ne sont pas forcément très inspirées, mais potentiellement bien plus rentables que les films de genre à moyen budget qui à mon sens apportait tout le sel du cinéma. Je pense qu'ils font une erreur et que ce manque chronique d'originalité et surtout d'inspiration va finir par conduire à une avalanche de gros fours aux box-office, mais en attendant on risque de vivre de longues années de vaches maigres.
    • Oliver Q.
      On ne le dit pas assez, je crois que ce problème de script est fondamental... Ajrd les gens se plaignent régulièrement du manque d'originalité et du fait qu'on exhume les vieilles franchises ou bien tous les persos qui ont un jour eu un numéro qui leur était consacré dans telle ou telle BD, mais ce n'est pas ça le pb... On peut être original avec n'importe quoi à supposer qu'on ait un script décent qui se situe dans des rapports intéressants vis-à-vis du ou des genres qu'il explore, des films auxquels il renvoie, sur le plan dramatique; le script peut-être d'une élégante simplicité, parfois plus écrit et plus tortueux, mais en tout cas, il doit être correct et ajrd, la phase d'écriture est perdue dans un processus qui n'est plus au sujet du film lui-même mais de toute une foultitude d'autres films qui viendront compléter un arc plus large le plus souvent sans autre ambition que son gigantisme... Le pb c'est que l'unité du processus créatif dans le blockbuster moderne et rompue et que la première conséquence porte sur le script qui est à la base de tout... Et peu importe le réalisateur que l'on place aux commandes au fond, d'une part parce que les profils ne sont plus une garantie : les jeunes (ou inexérimentés) réalisateurs talentueux sont utilisés par les prods comme des pantins (Vogt-Roberts pour Skull Island, Trevorrow pour Jurassic World), des types bofs sont utilisés parce qu'on sait qu'ils passeront par des sentiers bien battus (Derrickson pour Dr Strange, les Russo), et les bons réals ne sont pas assez familiers des nouvelles façons de faire et de produire des films pour réellement avoir la main sur le processus créatif (Branagh pour Thor, un bon exemple)... Le pbs de film comme le Batman à venir ou le Flash, c'est que la prod et les scénaristes (pas souvent grandioses d'ailleurs au niveau du background) partent avec des idées avant d'avoir décidé quel genre d'histoire ils allaient raconter (comment on peut partir et décider que Deathstroke sera le méchant d'un film dont le script n'a même pas été écrit ? Comment on peut penser qu'on peut d'abord dire quel méchant on va mettre dans l'histoire avant de décider quel drame humain, quelle locomotive on va donner à l'histoire sur un plan plus fondamental ?)...Et ce pb, aucun réalisateur ne peut te le régler... pas Zemeckis, pas Mel Gibson... après il y aura des films corrects, parce que certaines histoires plus marginales et moins essentielles à la mise en place des univers de fiction permettent à des réalisateurs-auteurs de faire davantage leur 'truc' (comme Gunn avec GotG ou je l'espère Whedon avec GSS)... Mais le pb de fond demeure... L'écriture est sacrifiée.
    • Xerkhal
      Laisse tomber c'est un fan boy primaire, on a déjà eu le même genre de discussion sur le même sujet. Il est incapable d'entendre la moindre critique sur DC sans te noyer sous une montagne de posts argumentés fallacieusement sans doute en espérant que tu te fatigues avant lui. Et une fois que tu le coinces sur ses prétendus arguments bidons, il te sort le couplet du ça sert à rien de discuter de toute façon t'es trop borné, comme si on avait pas compris qu'il trouvait juste plus rien à dire...
    • Xerkhal
      Aha, j'ai bien rigolé pour le coup.
    • Xerkhal
      J'approuve sur toute la ligne.
    • daisy-berkowitz
      Je te retourne le compliment ... ai-je tort ou peu importe ce que je dirais tu a décidé que c'était bien fait et bien traité et ça restera ainsi ...
    • supersonic35
      Ok!!!! continue a croire ce que tu veux. J'ai passé du temps à écrire les commentaires sur cette page, ce n'est pas pour ressortir la moitié de ce que j'ai dit en commentaire. De la façon dont tu écris ton commentaire, tu as l'air suffisamment remonté pour que rien ne te fasse changer d'avis. Aucune utilité pour moi de changer ton pt de vue, je me trompe ?
    • daisy-berkowitz
      ¨être présent ne veux pas dire être bien développé, foutre des caméos d'Aquaman Flash et Cyborg était une façon bien maladroite de les intégrer dans le film sans qu'ils soient utilent (surtout qu'il auront encore une nouvelle introduction dans JLA quand Batman va allé les chercher)Et puis va apprendre a écrire bordel on dirait du Google tradEt tu me dis Doomsday est attachant parce que c'est Zod ... Quoiii ??? attend Doomsday c'est pas plus gros grosse purge en CGI depuis le Hulk de Ang Lee, y a rien d'attachant, c'est censé être une créature ayant des centaines d'années et ayant détruis des planètes avant d'arriver sur Terre, mais la pop, Lex Luthor rentre easy dans le vaisseau et crack tout et crée un Doomsday minable qui crèvera 10 minutes plus tard en tuant Superman...Et sérieux quel intérêt de tuer Superman si a la fin du film tu dis déja qu'il est pas mort? Pour créer une empathie que les gens n'ont pas assez ressentie parce que les persos sont pas bien mis en place et on crée pas de liens avec eux...Et puis bon vive l'originaltié quand tu vois qu'Aquaman c'est basiquement Thor et que le film Wonder Woman va ressembler a un mix entre Thor et Captain America Et n'oublions pas le film Flash qui n'est toujours pas pret de sortir puisqu'il n'a tjs pas de réal ... (DC annonce des dates de films sans avoir fait aucun travail de pré-productions également, si ça démontre pas a quel point ils font les choses hâtivement)...
    • negeil
      Tu n'as pas aimé Flashpoint ?
    • sptz
      mais tellement! je suis d'ailleurs sur que snyder les a caster avec ça en tête! Jeffrey dean morgan nous a déjà montré avec le comédien que le rôle de tu sais qui lui irait comme un gant, et lauren cohan a une grande bouche et un grand sourire, idéal pour jouer tu sais qui si le film flashpoint venais à ce faire!
    • Paqpaq94
      Je ne suis pas sûr.
    • allhailtheking
      Je comprend pas le bashing autour de Warner.. Si il y a un des producteurs à basher c'est ceux de DC. Warner fait parti des distributeurs de films laissant le plus de libertés à ces réalisateurs et tout le monde leur crache dessus. Personnellement des scandale somme SS ( je met bvs à part car on peut comprendre que les producteurs étaient ultra frilleux), il y en a très rarement chez Warner. Et puis franchement Ayer est peut être un bon réal mais il est pas du même niveau qu'un Zemeckis ou un Gibson, c'est evident que leurs libértés sera bien différentes. Perso je sais pas vous mais moi je deteste pas la Fox parce qu'ils ont charcutés Alien 3 (d'ailleurs Fincher a encore sortie des films distribués par la Fox), DBZ evolution, les 4 fantastiques, etc...
    • Wolfneo
      Le site Entertainment Weekly vient de révéler en quoi consistait son nouveau film, et qu'il ne comporte aucun mec en costume qui court très vite. Non, il s'agira en réalité du remake en fiction du documentaire de 2010 Marwencol,
    Voir les commentaires
    Back to Top